Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 356. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1846, 5 juin. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B8-4.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 433.

Prochain voyage de Trousseau et Lasègue à Palluau.

Cher maître,

Samedi soir, à 7 heures, je pars pour Tours où j’arrive à 1 heure et demie du matin.a M. Lasègue, votre petit-fils en médecine, m’accompagne1. Il veut vous voir. C’est un Athénien, dans toute l’acception intellectuelle du mot.

Nous allons pour vous voir, pour deviser, pour manger des fraises à Palluau. Comme nous repartons irrévocablementb par le train de 4 heures 10, de manière à être à l’hôpital à 7 heures du matin, après avoir dormi dans notre litc, nous aurons à bien employer notre journée.

Nous logerons probablement au Faisan, ou bien au voisinage du chemin de fer, s’il y a là quelque hôtel convenable. À 8 heures nous serons chez vous. Il est bien entendu que nous n’allons là que pour vous, rien que pour vous, et que nous voulons causer médecine, raisins, pêches, melons, théologie, et autre c...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search