Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 353. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1845, 17 février. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B8-1.

Aide de Trousseau concernant un cousin de Bretonneau. – Trachéotomies de Trousseau.

Mon cher maître,

M. de Caux1, ancien ministre de la Guerre, mon client et un peu mon ami, se chargera de l’affaire de votre cousin2 qui s’est adressé très bêtement au roi, au lieu de s’adresser au ministre. Il y aura trois chances.

  1. Le faire entrer aux Invalides comme officier. Possiblea.
  2. Lui faire donner un traitement de réforme pour le reste de sa vie. Peu probableb.
  3. Lui faire donner un secours annuel. À peu près certainc.

Mais ce secours serait une espèce d’aumône, le ministre ne disposant que de 300 000 francs par an. Vous pourrez donc compter sur mon zèle. Je vous tiendrai au courant.

Je vous embrasse, comme je vous aime.

A. Trousseau

[Post-scriptum :]
Aujourd’hui, 10e jour d’une trachéotomie chez une fille de 5 ans. Va bien. J’espère qu’elle guérira. 143e opération. Aujourd’hui, 6e jour d’une autre trachéotomie. Garçon de 4 ans. Va très bien. 144e opération. Ce serait ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search