Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 351. De Pierre-Jean de Béranger à Pierre-Fidèle Bretonneau 1845, 12 janvier. – S.L.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 423-424. b. Boiteau (Paul), Correspondance de Béranger, Paris : Perrotin, 1860, t. 3, p. 335.

Rumeurs inquiétantes sur l’état de santé de Bretonneau. – Demande de nouvelles. 12 janvier 1845.

Cher ami, Lamennais m’a apporté, hier, des nouvelles de Tours qui l’avaient épouvanté ; il disait que Mlle de Fauveau1, qui revenait de Tours avec une consultation de vous, racontait que votre état donnait les plus vives inquiétudes, que Tours était dans les alarmes, que les pauvres allaient prier dans les églises pour demander au ciel votre guérison, etc., etc. Ce récit d’une artiste (vous savez que Mlle de Fauveau est un sculpteur très distingué) avait été rapporté à Lamennais par una autre artiste célèbre, Ary Scheffer2, et mon pauvre philosophe, arrivant pour dîner, était tout bouleversé d’une semblable nouvelle. J’ai cru pouvoir le rassurer, en lui citant la dernière lettre reçue de vous par M. Bacot3 ;...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search