Versión clásicaVersión móvil

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 343. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1843, 27 juin. – Paris

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

A. BU de médecine de Tours : B7-26.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 407-408.

b. Luthier (Jean), Trousseau et Velpeau, d’après leur correspondance avec Bretonneau, Tours : Faculté de médecine et de pharmacie, 1968, p. 57-59.

Santé de madame Trousseau. – Résultats des dernières trachéotomies de Trousseau. – Procédé mis au point par Trousseau pour fermer la plaie qui en résulte.

Mon cher maître,

Donnez-moi des nouvelles de ma bonne mère, vos bulletins me rassurent puisque vous n’en faites pas, cependant je désirerais vivement savoir à quoi m’en tenir sur les nouvelles que je reçois. Madame Gallery me dit que ma mère a toujours beaucoup de fièvre, dites-le moi.

J’ai vu aujourd’hui M. de la Grange ; son tibia va mieux, et son masque est moins affreux. Quoique vous en disiez, l’iodure de potassium, quand la peau est malade, ne va pas comme les bains de sublimé. L’iodure de potassium ne détrônera pas le mercure qui sera longtemps encore ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search