Versión clásicaVersión móvil

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 3

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

La correspondance (1841-1859)

No 321. D’Armand Trousseau à Pierre-Fidèle Bretonneau 1841, 23 février. – Marseille

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

A. BU de médecine de Tours : B7-22.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 2, p. 382-384.

Voyage de Trousseau à Pise pour y accompagner une patiente phtisique. – Utilisation de l’arsenic dans le traitement de la phtisie. – Demande réitérée que Bretonneau renvoie les livres que Trousseau a empruntés pour lui à la bibliothèque de la Faculté. – Article de Trousseau sur les phlegmons du sein.

Marseille, 23 février 1841.

Mon cher maître1,

Me voici à Marseille, accompagnant jusqu’à Pise la fille aînée d’Aristide Moreau qui est atteinte d’une phtisie aigüe. Je serai de retour en France dans 15 ou 20 jours, et mon absence de Paris durera un mois en tout. Cette odieuse maladie a surpris cette pauvre enfant au milieu de la plus florissante santé, et a pris brutalement un caractère de violence, comme s’il s’agissait d’une gangrène pulmonaire ou de quelque chose de cette nature.

J’ai été tellement débordé d’abord par les accidents aigus, qu’il m’a fallu, ...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search