Versión clásicaVersión móvil

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 72. De Pierre-Fidèle Bretonneau à sa femme, Marie-Thérèse [1815, 8 janvier]. – Paris

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

A. BU de médecine de Tours : B1-16.

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 249-252.

Soutenance de thèse de Bretonneau. – Organisation de ses amis pour lui faire obtenir la place à l’hôpital de Tours, et au dépôt de vaccin.

J’aurais bien dû ne pas attendre au dernier moment pour écrire à ma bien aimée femme, mais j’ai bien couru tout le jour dans la neige fondue. Je suis allé chez M. Chaptal pour avoir une lettre pour Barbier-Neuville du ministère de l’Intérieur1, afin de savoir où en est cette affaire de Tours. Je regretterai un peu le dépôt de vaccin si je ne puis l’avoir à Chenonceauxa : je ferai quelques tentatives à cet égard si la place de l’hôpital est donnée. Guersant veut avoir mardi Husson à dîner afin de former notre complot. Duméril en sera. J’ai dîné en petit comité aujourd’hui chez notre bon Guersant, je ne puis te dire tout le charme de nos souvenirs, tout l’épanchement qui règne entre nous quand, une de ses filles sur m...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search