Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 68. De Pierre-Fidèle Bretonneau à sa femme, Marie-Thérèse 1814, 31 décembre. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 242-244.

Démarches de M. Bouriat contre Bretonneau pour la nomination au poste de médecin en chef. – Conseils de Chaptal à Bretonneau sur le même sujet.

Mardi, 31 décembre 18141.

Je t’avais promis une petite histoire dont M. Bouriat est le héros infortuné2. Ma foi, s’il triomphe, ce ne sera pas sans combat et sans avoir reçu quelques échecs. Husson, du comité de vaccine, l’ayant rencontré, a fait une levée de boucliers ; il a argumenté son comité en faveur de son ancien camarade, il a vanté les services que j’avais rendus en appliquant à la conservation du vaccin la propriété des tubes capillaires, moyen qui avait mis le comité à même de conserver et d’envoyer du vaccin par toute la terre, etc., etc. Il a ajouté qu’il n’y avait qu’à résister à d’illégitimes sollicitations, sans faire aucune démarche ; que, dussent-ils en faire, ils ne devraient pas les épargner en faveur d’une personne qui les av...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search