Versione classicaVersione mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 53. D’André Marie Constant Duméril à Pierre-Fidèle Bretonneau 1814, 20 mars. – Paris

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 217-219.

Prochaine arrivée de Bretonneau à Paris pour son doctorat. – Exhortations à se faire connaître d’un plus large public.

Paris, ce 20 mars 1814.

Guersant m’a communiqué, mon cher ami, la lettre que vous lui avez écrite, et j’ai pris beaucoup de part à vos projets. Je ne puis vous donner des conseils bien éclairés sur la détermination qu’on vous propose de prendre, parce que je ne connais pas bien les inconvénients de votre mode d’existence actuelle ; mais ce que je vois, ce sont de bien grands avantages du côté de la réputation et de la fortune. Abstraction faite de la qualité d’ami, qui n’a fait d’ailleurs que me mettre à portée de vous mieux apprécier, il me semble que vous vous remettrez à votre place et que vous pourrez jouir de toute la considération personnelle que vous méritez. Je ne me dissimule pas non plus les désagréments que les premiers temps de votre séjour à la ville pourron...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search