Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 43. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet [1808], 24 février. – Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 17.

Tentatives de Bretonneau d’apprendre l’art du tourneur et du taillandier. – Commissions à Cloquet.

Chenonceaux, 24 février.

Bons, chers, aimables et tendres amis,

Les anguilles et les plies ont profité d’une grande crue pour se rendre à la mer et en évitant nos filets. Elles seraient plus de saison que la dinde que je vous envoie mais on ne fait pas dans ce monde comme on veut. Du reste, il s’en faut de bien peu, je crois, qu’elle ne soit maigre car malgré tous les soins qu’on a pris pour l’engraisser, elle est restée étique. Mangez-la donc en toute sûreté de conscience. Je prends sur moi le hasard d’un péché, sans la réunion de plusieurs petits incidents, vous l’eussiez reçue en temps plus opportun. Tout le monde ici est grippé, heureusement qu’on n’en meure point et qu’on n’est pas même très malade. J’espérais échapper, ayant résisté jusqu’ici, mais depuis quelques jours je commence à ressentir quelques légères atteintes de la maligne influence rép...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search