Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 39. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet [après 1806]1. – Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 33.

Envoi de vin à Cloquet et d’allumettes à son fils Jules.

Je suis si coupable à votre égard, mon cher bon ami, que je ne veux pas même essayer de m’excuser, ni vous adresser un trop tardif remerciement de toutes vos complaisances. Le désir d’avoir de vos nouvelles l’eût pourtant emporté, je pensea, sur ma paresse et je veux meb persuader que je n’eusse point attendu si longtemps si M. Delaunay, que nous avons vu ces vendanges, ne nous eût appris que vous jouissiez tous d’une bonne santé. La personne qui vous remettra cette lettre est mon proche voisin ; je suis assuré d’avance de la bonne réception que vous voudrez lui faire dès que vous saurez quec nous avons ensemble des relations continuelles de voisinage et d’amitié. J’ai été bien [aise] de pouvoir trouver une occasion aussi sûre de vous faire parvenir un quart de vin vieux qui depuis longtemps vous était destiné. Tout vieux qu’il est, il est pourtant encore dur et demanderait à être attendu ; j...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search