Versión clásicaVersión móvil

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 34. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet 1805, 10 décembre. – Chenonceaux

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 32.

Plaintes de Bretonneau sur la paresse de ses correspondants. – Commissions à Cloquet.

Mon très cher ami,

J’attends depuis quinze jours des anguilles et des plies que les petites gelées blanches et l’apparition de quelques petites plies nous avaient annoncées. Un jeune lièvre qui part ce soir par la diligence vous aura sûrement déjà porté l’excuse de leur retard ; j’espère qu’il arrivera en état d’être honorablement reçu. Je n’ai point osé le charger de cette lettre, n’ayant point reçu de réponse à celle qu’un de ses camarades a dû vous remettre il y a environ un mois, si toutefois il s’est fidèlement acquitté de sa commission et que ce soit vous qui ayez différé à m’annoncer son arrivée. Je pardonne à vous et à lui en me sentant pas trop en pied pour faire des reproches. Je commence pourtant à penser qu’il n’y a pas que moi au monde qui ait quelque antipathie pour la plumea et pour l’encre. D’abord il paraît que Savigny en a une furieuse horreur, ca...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search