Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 34. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet 1805, 10 décembre. – Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 32.

Plaintes de Bretonneau sur la paresse de ses correspondants. – Commissions à Cloquet.

Mon très cher ami,

J’attends depuis quinze jours des anguilles et des plies que les petites gelées blanches et l’apparition de quelques petites plies nous avaient annoncées. Un jeune lièvre qui part ce soir par la diligence vous aura sûrement déjà porté l’excuse de leur retard ; j’espère qu’il arrivera en état d’être honorablement reçu. Je n’ai point osé le charger de cette lettre, n’ayant point reçu de réponse à celle qu’un de ses camarades a dû vous remettre il y a environ un mois, si toutefois il s’est fidèlement acquitté de sa commission et que ce soit vous qui ayez différé à m’annoncer son arrivée. Je pardonne à vous et à lui en me sentant pas trop en pied pour faire des reproches. Je commence pourtant à penser qu’il n’y a pas que moi au monde qui ait quelque antipathie pour la plumea et pour l’encre. D’abord il paraît que Savigny en a une furieuse horreur, ca...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search