Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 31. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet [1805], 5 septembre. – Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 22.

Santé de la famille Bretonneau. – Considérations sur Dutertre.

Chenonceaux, 18 fructidor.

Pour cette fois, mon bien bon ami, il s’en faut beaucoup que jea sois aussi coupable à votre égard que les apparencesb vous l’auront laissé soupçonner. Depuis plus de trois grands mois, j’ai été bien malheureux. D’abord ma sœur aînée1, à la suite de sa cinquième couche, est tombée dans l’état le plus assommant ; pendant un mois que Savigny est venu passer ici, comme vous l’aurez sûrement appris de lui, elle m’a donné de vives inquiétudes. J’eus, à l’époque de son départ, quelques légères lueurs d’espérance qui se sont même renouvelées encore, mais pendant six mortelles semaines, son état est devenu presque désespéré. Continuellement auprès d’elle, en proie aux plus vives inquiétudes, ou flottant entre la crainte et l’espérance, j’ai toujours différé de vous écrire. Enfin, il y a quinze jours, je commençais à me flatter que nous allions la voir échapper à une si...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search