Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 28. De Pierre-Fidèle Bretonneau à sa femme, Marie-Thérèse 1805, 18 avril. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BU de médecine de Tours : B1-12.

Portrait de Bretonneau par Dutertre. – Demande d’un envoi de graines. – Travail de Deluc sur les thermomètres et baromètres.

Paris, le 28 germinal, jeudi.

J’ai manqué à t’écrire ce matin et me voilà tout tourmentéa. Je le suis aussi de n’avoir pas une lettre de toi aujourd’hui [cependant] l’heure n’en est pas tout à fait passée. Il ne paraît plus du tout à la petite fatigue que m’avait laissée le voyage. J’ai dîné hier chez Mme de Villeneuve qui a été parfaitement aimable. Dutertre s’y est trouvé et il s’est proposé pour faire l’esquisse du portrait de la personne que vous aimez le mieux1. Tout le monde a trouvé qu’il avait très bien saisi la ressemblance. Si j’étais femme, je doute fort qu’une telleb figure tartaresque eût été mon caprice. J’espère que cette réflexion ne vous portera pas à aimer moins l’original car, au fait, il en serait bien malheureux. Il se flatte même que vous aurez quelque plaisir à recevoir la copie malgré sa mine chagrine et...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search