Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 25. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet [1804, décembre]. – Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 26.

Envoi de vin à Cloquet. – Prochaine arrivée de Bretonneau à Paris.

Je suis dans l’attente de Pellé qui ce matin doit venir charger le vin. En vrai paresseux, j’ai encore attendu jusqu’à ce moment pour vous écrire. J’ai déjà cru dix fois entendre le bruit de son fouet mais c’étaita un autre charretier plus diligent que lui qui passait. Il vous amène avec le quart de vin que vous devriez déjà avoir, un second quart du sien. J’ai été forcé par le manque de fûts de mettre dans une cuve le vin que je gardais pour ma provision. C’était de celui-là que je voulais vous envoyer un autre échantillon. Il me paraissait encore meilleur que celui du quart,b moins coloré et plus fort. Mais ayant mis la même négligence à me procurer des tonneaux qu’à toute autre affaire,c j’ai été obligé de renoncer à mond projet dee vous envoyer de celui-là, ne pouvant tirer un quart de la cuve sans exposer le reste à se gâter. Je crois, toute prévention possessionnelle à part, q...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search