Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 23. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet 1804, 15 juin-20 septembre. –Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 30.

a.Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 203-207.

Résumé des recherches de Bretonneau sur les thermomètres.

Chenonceaux, le 26 prairial an XII.

Ce n’est ni la mort, ni la maladie, mon très cher ami, qui m’ont empêché de vous écrire ; mais en punition d’un tel méchef, la fièvre tierce m’est arrivée en même temps que votre obligeante lettre. Je me persuade que je vous eusse remercié plus tôt de votre aimable prévenance sans cette importune visite. Nous n’avons pas été aussi peu empressés que vous pourriez l’imaginer de recevoir de vos nouvelles. Pellé, qui a été à Paris au commencement du printemps, nous en a rapporté de moins directes que nous ne l’aurions désiré, mais qui étaient pourtant très satisfaisantes. Vous vous portiez tous bien. Vous aviez été à Longchamp et vous veniez de vous coucher lorsqu’il a passé chez vous, ce qui l’a empêché de vous voir. Il vient, à son dernier voyage, de nous en donn...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search