Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 20. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet 1803, 6 décembre. – Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 15.

Santé de Cloquet. – Considérations sur la variole et son vaccin. – Évocation des tubes de Bretonneau.

Chenonceaux, 14 frimaire an XII.

J’attendais bien impatiemment, mon cher ami, votre dernière lettre qui nous a fort affligés, ma femme et moi. Votre long silence nous avait déjà préparés à quelques mauvaises nouvelles, je n’attendais plus qu’en tremblant lea retour de Pellé, que j’avais prié instamment de passer chez vous à son dernier voyage et qui s’est fort mal acquitté de mab commission. Notre appréhension était devenue si vive que nous n’osions plus, ma femme et moi, nous témoigner réciproquement nos inquiétudes, et quelquec peine que nous ait causée votre lettre, elle nous a apporté une sorte de consolation. Il faut pourtant que je vous avoue sincèrement qu’elle m’a donné plus d’un chagrin, car sans parler du mécontentement de vous savoir indisposé, je n’en ai guère moins éprouvé, à penser que vous aviez été quatre mois sans pouvoir vous livre...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search