Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 18. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet 1802, 2 novembre. – Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 12.

Rectifications de Bretonneau sur ses commissions.

Chenonceaux, le 11 brumaire.

J’ai fait une sotte méprise, mon cher ami, en vous donnant la mesure de mes carreaux de vitre. Les 24 grands doivent avoir 21 sur 17, comme ceux que j’ai apportés. J’espère que vous n’aurez point encore été dans la rue Saint-Paul. Dans tous les cas, je vous prie de faire pour le mieux. Si on ne voulait pas reprendre en échange les carreaux de 19 pouces 7a lignes sur 16 pouces 6 lignes que j’ai demandés (je parle dans la supposition où l’achat serait déjà fait), il faudrait bien les garder et en prendre 24 autres qui pussent servir à mes croisées. Je trouverai à placer les autres. Grondez-moi bien de mon étourderie ; je le mérite. Je vous embrasse de tout mon cœur. Votre ami pour la vie,

Bretonneau

[Au dos, adresse :]
Au citoyen Cloquet, professeur de dessin
Rue et porte Saint-Jacques no 87
À Paris.

[Cachet postal :]
14 Brumaire an 11

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search