Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 12. De Jules César Savigny à Pierre-Fidèle Bretonneau 1802, 18 juillet. – Paris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

a. Triaire (Paul), Bretonneau et ses correspondants, Paris : Félix Alcan, 1892, vol. 1, p. 191-194.

Narration du retour d’Égypte de Savigny. – Participation à la Description de l’Égypte et autres occupations de Savigny à Paris.

Paris, ce 29 messidor an X.

Mon cher ami, j’ai été bien malade et alité pendant près de quarante jours. Je suis sorti hier pour la seconde fois, mais je sens que ma convalescence sera longue. Si un exercice soutenu a d’abord rendu ma constitution plus ferme et plus robuste, de longues fatigues et des privations pénibles lui ont ensuite porté de funestes atteintes. J’en ressentis les premiers effets à Alexandrie, et presque au moment de m’embarquer1.

On se persuada que j’avais la peste2. Aucun bâtiment ne voulut me recevoir à son bord. Heureusement, le général Menou3, qui se plaisait toujours beaucoup dans sa colonie (qui pourtant alors n’était plus la sienne), partit un mois plus tard qu’il ne l’avait d’abord projeté ; et ce fut ce qui me sauva4.

Aujourd’hui que l...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search