Version classiqueVersion mobile

Bretonneau. Correspondance d’un médecin – Tome 1

 | 
Pierre-Fidèle Bretonneau

Chapitre 7. La correspondance (1795-1819)

No 9. De Pierre-Fidèle Bretonneau à Jean-Baptiste Cloquet 1802, 9 mars. – Chenonceaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. BM de Tours : Ms 1444, Lettre 27.

Envoi de poissons à la famille Cloquet.

Nous venons, mon cher maître, de pêcher de petits poissons dans un grand étang ; je suis bien honteux de n’avoir rien de mieux à vous envoyer. Quoiqu’il ne fût empoissonné que depuis deux ans, j’espérais qu’il s’y serait rencontré de plus belles pièces. Il est question de la pêche d’un autre étang très considérable. Comme elle se fait plus rarement, sans doute qu’il y aura mieux. Je voudrais bien qu’elle eût lieu et y trouver quelque brochet capable de vous porter nos excuses.

Nous voudrions bien, ma femme et moi, pouvoir nous mettre dans le panier qui partira demain matin. Nous avons grand besoin de vous embrasser.

Votre ami,

Bretonneau.

18 ventôse an 10.

[Au dos, adresse :]
Au citoyen Cloquet, professeur de dessin à l’École des Mines
Rue et porte Saint-Jacques no 87
À Paris.

[Cachets postaux :]
36 Amboise
27

© Presses universitaires François-Rabelais, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search