Version classiqueVersion mobile

Peupler la terre

 | 
Léna Sanders

Partie II

Chapitre 7. Transition 4 : Modéliser l’émergence des villes

Denise Pumain, Clara Schmitt et Sébastien Rey-Coyrehourcq

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION : UNE OU DEUX TRANSITIONS « URBAINES » ?

La majorité de la population du monde vit désormais en ville et l’expansion de ce mode d’habitat semble à la fois universelle et irréversible. Les services statistiques des Nations-Unies prévoient qu’avant la fin du xxie siècle, plus des trois quarts des humains seront des urbains. Or, les villes ne sont apparues dans l’histoire de l’humanité que depuis environ 6 000 ans. Avec cette émergence, qui d’emblée situe les villes dans des ensembles interconnectés de systèmes de villes, et qui se produit de façon indépendante, en plusieurs régions du monde, environ 3 000 ans après que la « révolution néolithique » y ait sédentarisé et densifié les populations, nous avons un exemple très intéressant de transition. Nous pourrions la considérer comme une bifurcation majeure dans l’histoire des systèmes de peuplement, puisqu’il s’agit d’une transition apparemment irréversible, qui sépare un régime antérieur à l’urbanisation, soit avant 6 000-...

Auteurs

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search