Version classiqueVersion mobile

Le projet fait les acteurs

 | 
Denis Martouzet

Partie 3. Pilotage, bricolage et outillage

Chapitre 11. Les grands projets urbains dits durables : lieux d’incertitudes et d’apprentissages multiples

Silvère Tribout

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’urbanisme de projet trouve ses prémices dans les années 19701, au moment où l’action aménagiste moderne est remise en cause pour son caractère descendant, technocratique et aterritorial, moment où la crise sociale et économique majeure contribue au ralentissement de la croissance urbaine en Europe. Conforté dans les années 1980 lorsque l’échelon local acquiert progressivement plus de compétences en matière d’aménagement, l’urbanisme de projet symbolise alors un renversement de la logique aménagiste. Le projet d’aménagement n’est plus pensé comme une réponse à la croissance économique, mais comme une stratégie de développement des villes ou métropoles engagées dans une concurrence interurbaine majeure2. Les municipalités doivent aujourd’hui montrer à leurs citoyens et à leurs concurrents que des projets – souvent chargés de valeurs positives3 – sont en cours sur leur territoire. Cette injonction de l’agir par le projet4 n’est pas sans difficultés :

L’état de crise actuellement resse...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search