Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Projet : complexité et structure

p. 27-33


Extrait

1Cette première partie est composée de quatre textes qui, par des approches très différentes, se regroupent autour de l’idée que l’examen de la notion de projet repose d’abord, mais pas exclusivement, sur une approche conceptuelle : notionnelle et définitionnelle. Les auteurs de ces textes ne proposent pas de définitions précises ni qui fassent consensus, au contraire ils s’en défendraient plutôt du fait même de la complexité – conceptuelle – de la notion qui renvoie à celle – pratique – de l’objet ; mais ils en donnent les bases, et ce en vue de l’élaboration d’une théorie du projet.

2Cela n’implique pas l’absence de renvoi à des courants, des théories ou des éléments de théorie. Deux de ces textes se complètent, dans le champ de la sociologie, pour mettre en évidence la capacité de la sociologie relationnelle à décrire le projet en tant qu’objet et non en tant que résultat d’un processus qui serait pour l’essentiel la dynamique des jeux d’acteurs. Ainsi Simon Laflamme propose

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.