Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Histoires de familles. Les registres paroissiaux et d’état civil, du Moyen Âge à nos jours

 | 
Paul Delsalle

Première partie. Les sources

Chapitre 4. Typologie des actes

Texte intégral

1En règle générale, les actes sont enregistrés en fonction de leur nature dans un registre spécifique : il y a donc des registres de baptêmes, des registres de mariages, des registres de sépultures. Toutefois, dans les petites paroisses, tous les actes, quelle que soit leur nature, sont inscrits dans un même registre, dans l’ordre chronologique.

2Il en est de même après la laïcisation de l’état civil (1792), pour les actes de naissances, de mariages et de décès.

3Nous donnons ici un ou plusieurs exemples de chaque type d’actes (baptême, naissance, mariage religieux, mariage civil, sépulture, décès) en tenant compte des principales spécificités religieuses (catholique, protestante, juive) et sans oublier les actes d’état civil de la période contemporaine.

1. L’enregistrement chronologique

Les actes de baptêmes, mariages, sépultures, notés sur la même page d’un registre, à Bourdonné (auj. Yvelines) en 1682

4Ce jourdhuy dix huitiesme jour de may en l’année mil six cent quatre vingt deux a esté délivré a Gilles Dupuit tailleur d’habits demeurant à Bourdonné, le certificat de la publication des bans du futur mariage entre ledict Dupuit et Marie Hague demeurant à Gambaiseuil pour estre ledict mariage fait en ladicte paroisse de Gambaiseuil.

5Ce jourdhuy vingt troisiesme jour de may mil six cent quatre vingt deux fut inhumé un enfant de François Becot et de Barbe Margas demeurant aux Hayot le dit enfant étoit aagé de quatre ans, l’inhumation fut faite en présence des tesmoins soussignés.

6Ce dernier jour de may mil six cent quatre vingt deux fut baptisé dans l’église de Bourdonné par moy curé dudit lieu soussigné Nicolas Hunillie fils de Robert Hunillie et de Anne Bille ses père et mère furent son parrain et marraine Nicolas le Bagne et Anne Billet tous demeurant à Bourdonné. Le parrain a déclaré ne savoir signer de ce faire interpellé. Signe Anne Billet.

7Ce jourdhuy septiesme juin mil six cent quatre vingt deux fut baptisée Françoise fille naturelle de Louyse Boudin demeurant à Bourdonné, laquelle elle a dit appartenir naturellement à Louyse Painlevé cy devant demeurant audict lieu et estant de present à l’armée furent ses parrain et marraine Louys Léger et Françoise Richard demeurant audit Bourdonné la marraine a déclaré ne savoir signer de ce faire interpellée, le parrain a signé.

8N.B. L’inscription dans un même registre de tous les types d’actes (baptêmes, mariages, sépultures) est habituelle dans les paroisses faiblement peuplées.

9Source : Archives départementales des Yvelines : 5 Mi 435. Document transcrit par Jérôme Verder.

Actes paroissiaux de Moirax, près d’Agen (auj. Lot-et-Garonne), en 1732

10Le 22 juin 1732 est décédée Catherine Berdière, fille, âgée de 25 ans ou environ après avoir reçu les sacrements, a été enterrée dans le cimetière de Moyrax en présence de ses parents.

11Le 25 juin 1732, après publication des bans de mariage à contracter entre Eutrope Bellin, tisserand, et Izabeau d’Armagnac, tous deux de la paroisse de Moirax ; faite par trois dimanches consécutifs au prône de la messe en paroisse ne s’y étant trouvé aucun empêchement légitime ; je les ai interrogés ; ai reçu leur mutuel consentement, la y ai solennellement conjoint en mariage par paroles de présent et ensuite ai célébré la sainte messe en laquelle je leur ai donné la bénédiction nuptiale selon la forme et les cérémonies prescrites par la Sainte Eglise en présence de Jean-Louis Armagnac et de Jean Armagnac soussignés.

12Signatures : Martin, curé ; Darmaignac, Darmaignac, Ricaut, Montaigne.

13Source : Archives départementales du Lot-et-Garonne, registres paroissiaux de Moirax ; documents transcrits et communiqués par Stéphane Minvielle

Quatre exemples de la disposition des actes sur les pages des registres. Première moitié du XVIe siècle.

2. Les actes de baptêmes

Acte de baptême catholique, en latin, à Besançon (Franche-Comté, auj. Doubs), paroisse Saint-Paul et Saint-Donat, en 1623

14Nous donnons ici l’acte dans sa version originelle (1), puis l’acte corrigé (2) pour les majuscules notamment et enfin l’acte traduit (3).

  1. stephanus filius urbani riaud et margareta regnauld eus uxorie baptisatus fuit die vigesima prima mensis july anno dni 1623 susceptores fuerunt stephanus arnould et joanneta regnauld

  2. Stephanus filius Urbani Riaud et Margareta Regnauld ejus uxorie baptisatus fuit die vigesima prima mensis julii anno Domini 1623 susceptores fuerunt Stephanus Arnould et Joanneta Regnauld

  3. Etienne (ou Stéphane ?) fils de Urbain Riaud et Marguerite Regnauld sa femme fut baptisé le vingtième [jour] du mois de juillet de l’année du Seigneur 1623 ; ont été témoins Etienne (ou Stéphane ?) Arnould et Jeannette Regnauld.

  4. Source : Archives municipales de Besançon : GG 263, page 124.

Actes de baptêmes catholiques, en français, à Pont-de-Vaux (en Bresse, auj. Ain) en 1571

15Phillippe fille de mons Varembon serviteur de mons le comte du Pondevaulx naquit de Margueritte fille de Pierre Gomy alias Fensughy et ladite Philippe a este baptise sus les fons de lesglise du Pondevaulx et est compere Phillipe Lhoste quy estoy vivandier de mons. le comte et demore en layson de Humbert Gryvre ce jourdhuy secong de septembre 1571. Signé : M. Perrod.

16Estienne filz du recteur de lescolle de ceste ville demorand en la mayson de monsieur de la Jutanne le dit Estienne a este baptize par moy Marc Perrod prêtre vicayre dudit lieu et Estiena feme de me Philibert Marechal noytaire la porte sus les font ce jor duy second de octobre 1571. M. Perrod.

17Source : document communiqué par Denise Turrel ; cf. Denise Turrel, Pont-de-Vaux aux XVIe et XVIIe siècles, Hachette, Publications de l’Audir (micro-fiches) no 7394485, 1973.

Actes de baptêmes en langues provinciales

18• En provençal, à Allauch (diocèse de Marseille), en 1557. Ici, l’enregistrement en français, imposé par l’ordonnance de 1539, n’est pas encore appliqué.

19L’an dessus et lou 10me de octobre es estat baptisat Jeham Gaillart fis de Guibert Gaillart et de Bielono Garniero ; lou payrim es sem Juhan Michel dau present luoc, la mayrino Margarido Rousse moillet de Jacques Rous dau present luoc ; per me curatus Anthonius Berardus.

20L’an dessus et lou 10me de octobre es estat baptisat Luys Michel fis de mestre Jaumet Michel et de done Luisse Loque ; lou payrim es sem Luis Buffo de Barsilono, la mayrino es done Jaumeto Blanco moillet de Luis Blanc dau present luoc ; perm y curat Anthoni Berard curat.

21Source : Archives départementales des Bouches-du-Rhône : 201 E 1458 ; publié par Gabriel Audisio et Isabelle Bonnot-Rambaud, Lire le français d’hier, manuel de paléographie moderne, Paris, Armand Colin, 1991, p. 152.

Registre des baptêmes et des sépultures de la paroisse Saint-Maurice de Limoges (Haute-Vienne) en 1556.

Actes de baptêmes catholiques en latin, au XVIIIe siècle ; paroisse de Grez-Doiceau (Brabant wallon, auj. Belgique)

2226 maii 1728 baptisatus est Charolus filius Stephani Maquau et Margaritae Hanquet conjugum. Susceptores Charolus Vincent et Francisca Hanquet.

23Die 11 8bris anni 1775 baptizatus est Philippus Carolus filius legitimus Joannis Baptistae Noël et Maria Annae Josephae Docq conjugum : susceptores fuerunt nomine Praenobilis domini Philippi de Beeckman toparchae de Neusart et praenobilis Dominae Joannae Carolinae De Vroeÿ uxoris praenobilis Domini Ferdinandi de Beeckman toparchae de DeSchone, Ignatius Naveau et Anna Catherina Docq.

24Die 24 martii anni 1779 circa horam sextam matutinam natus et eodem die baptizatus est sub conditione (cum esset baptizatus ab obstetrice Joanna Ludovica Bovy scriptionis ignara) Lambertus filius legitimus Caroli Vandries nati in Grez scribere nescientis et Maria Dumont conjugum habitantium in Grez ; susceptores fuerunt Lambertus Fossion habitans in Bossut et scribere nesciens, et Maria Francisca Dumont habitans in Grez et scriptionis ignara.

Signum + patris

Signum + patrini

Signum + matrinae

Signum + obstetricis

J.J. De Ridder past. in Grez.

Source : Document aimablement communiqué par Claude Bruneel, Université catholique de Louvain (Belgique)

Actes de baptêmes protestants ; Eglise française (luthérienne) Saint-Martin, à Montbéliard (auj. Doubs) en 1688

25Susanne Marguerite fille de Pierre Gentilley et de Henriette Reminguer sa femme fut presentee au saint bateme par honorable Jean Frederic Beuclin parrain et par dame Christine Dorothee Claudef femme du sieur directeur Wick au nom de sa fillette Susanne Marguerite mareine le 28 septembre 1688.

26Marie Elizabeth fille de Jean Fallot et d’Elizabeth Matthiot fut presentee au st baptème par Pierre Gros-Regnauld pour et au nom de Pierre Matthrot et par Elizabeth Barthol le 8me en octobre 1688.

27Pierre fils de Salomon Bazarne et de Judith Barbier fut presenté au st baptesme par Pierre Barbret pour son fils Pierre et par Marie Magdeleine Gros ce 10me en 8bre 1688.

28Marie Caterine fille du sieur Jean Christoffle du Vernoy greffier de la mairie et d’honnete Caterine Klepfel sa femme fut presentee au s. batéme par le sieur Jeremie Prongey Ancien de l’Eglise parrain et par honnète damoiselle Caterine Marguerite fille du fut sieur Leonard Thevenot conseiller de S.A.S. mareine le 12 octobre 1688.

29Source : Archives municipales de Montbéliard : GG 12.

3. Actes de naissance (religion juive) et de circoncision

30Actes de naissance et de circoncision, Avignon (auj. Vaucluse), 1760.

31Ester, fille de Israel de Sazias. Le mardy six decsembre mil septembre cent soisante trois est né une fille de Israel de Sazias et de Rose de Vallabregue, mariés de cette ville. Il y a esté donné le nom Ester. Naturelle et légitime.

32Moise de Pichau. Le samedy dis sept decsambre mil sept cent soisante trois est né un enfant male naturel et legitime de Moise de Pichau et de Nerte Astruc, mariés de cette ville d’Avignon.

33Elie de Pichau, fils de Moyse. Le samedit vingte quatrième decsambre mil sept cent soisante trois, ledit enfant male desdit Moise de Pichau et Nerte Astruc a été circoncy par Moise de Menteau Juif de Carpentras. Il luy a esté donné le nom de Elie de Pichaud. Son parrain a été Mourdachay Astruc, juif de cette ville, sa marraine Ester de Pichau, femme de Jonan de Vallabregue, juif de cette ville.

34Bellon, fille de Josseda de Sampal. Le lundy dis neuf desambre mil sept cent soisante trois est né une fille naturelle et légitime de Josseda de Sampal et Liotte de Sampal, mariés de cette ville. Il y a été donné le nom Bellon de Sampal.

35Rose, fille de Jacasuye de Pichau. Le vendredit vingte trois desembre mil sept cent soisante trois est né une fille naturelle et légitime de Jacassuye de Pichaud et Sepora de Vallabregue, mariés juif de cette ville.

  • 1 On notera les deux orthographes différentes pour le même prénom dans cet acte.

36Rébeca, fille de Jacob Canon. Le samedit trante un desambre mil sept cent soisant trois est né une fille de Jacob Canon, de l’Arabie, et Gentille de Nice, mariés juif résident en cette ville. Il y a été donné le nom Rébequa.1 Naturelle et légitime.

37Source : Archives départementales du Vaucluse : 1 Mi EC 7-66. Document communiqué par Luc Clément, de Marseille ; transcrit par Gérard d’Arundel de Condé : « Les juifs d’Avignon, 1760-1808 », Généalogie magazine, no 267, février 2007, p. 31-34.

4. Les actes de naissance

Acte de naissance de Balzac, à Tours (Indre-et-Loir), en l’an VII [1799]

38Aujourd’huy deux prairial an sept de la République française a été présenté devant moy Pierre-Jacques Duvivier officier public soussigné un enfant mâle par le citoyen Bernard François Balzac propriétaire demeurant en cette commune [Tours] rue de l’Armée d’Italie, section du Chardonnet no 25. Lequel m’a déclaré que ledit enfant s’apelle Honoré Balzac né d’hier à onze heures du matin au domicille du déclarant, qui est son fils et celui de citoyenne Anne Charlotte Laure Sallambier son épouse marié en la commune de Paris huitième arrondissement département de la seine le onze pluviôse an V.

39Source : Mairie de Tours, état civil, registre de l’an VII ; acte publié par Roger Pierrot, Honoré de Balzac, Paris, Fayard, 1994, p. 3-4.

Acte de naissance à Strasbourg (Bas-Rhin) en 1846

40Le dix huit décembre mil huit cent quarante six, à onze heures du matin, par devant nous, etc., est comparu Etienne Damien Berninger, âgé de vingt neuf ans, profession de tailleur, domicilié à Strasbourg. Lequel nous a présenté un enfant du sexe féminin ; né à Strasbourg, le dix huit décembre mil huit cent quarante six, à sept heures du matin, place du Temple neuf no 15, fille de lui déclarant et de Louise Amélie Piton, son épouse et auquel il a déclaré donner les prénoms de Louise Ernestine. Lesquelles déclarations et présentation ont été faites en présence de Charles Piton âgé de 31 ans, profession de relieur, domicilié à Strasbourg et de Frédéric Sillé, âgé de 29 ans, profession de bijoutier à Strasbourg lesquels après lecture ont signé le présent acte avec nous et le déclarant.

41Source : Christian Wolff, Guide des archives généalogiques en Alsace, Strasbourg, Editions Oberlin, 1975, p. 34.

Acte de naissance à Oberhergheim (Bas-Rhin) en 1891

Acte de naissance.

Nummer 29

Am 6 Oktober 1891

Vor dem unterzeichneten Standesbeamten erschienen heute der Persönlichkeit nach der Schankwirt Franz Xaver Mann, wohnhaft zu Oberhergheim, katholischer Religion, und zeigte an, dass von der Magdalena Mann, geborenen Entz, seiner Ehefrau, katholischer Religion, wohnhaftbei ihm zu Oberhergheim in seiner Wohnung am fünften Oktober des Jahres tausend acht hundert neunzig und eins vormittags um zwölf ein halb Uhr ein Kind weiblichen Geschlechts geboren worden ist welches den Vornamen Josephine erhalten habe.

Vorgelesen, genehmigt und untergeschrieben, Xavier Mann.

Der Standesbeamte, Joseph Durrwell.

42Traduction :

Acte de naissance, no 29.

Le 6 octobre 1891.

Devant l’employé d’état civil soussigné qui l’a reconnu s’est présenté François-Xavier Mann, tenancier de débit de boissons (cafetier), demeurant à Oberhergheim, de religion catholique, qui lui a déclaré que de Magdalena Mann, née Entz, son épouse, de religion catholique, demeurant avec lui, dans son logement à Oberhergheim, le 5 octobre de l’an mil huit cent quatre vingt onze, le matin à 12 h 30 est née un enfant de sexe féminin qui a reçu le prénom de Joséphine.

Lu et approuvé, signé Xavier Mann.

L’employé d’état civil, Joseph Durrwell.

Source : Document transcrit et traduit par Marie-France Mairey, que je remercie.

Acte de naissance, à Cysoing (Nord) en 1955

43Le vingt six août mil neuf cent cinquante cinq, sept heures, est né Place Faidherbe no 9, Paul Denis Philippe, du sexe masculin, de Joseph Jean Baptiste Delsalle, menuisier, vingt neuf ans, né à Cysoing (Nord) le quatorze décembre mil neuf cent vingt cinq et de Thérèse Marie Joseph Faid’Herbe, sans profession, trente ans, née à Roucourt (Nord) le deux février mil neuf cent vingt cinq, son épouse, sans profession, domiciliés à Cysoing, 9 Place Faidherbe. Dressé le vingt-six août mil neuf cent cinquante cinq, dix sept heures, sur la déclaration faite par le père, qui lecture faite, a signé avec nous, Jean Louis Defives, adjoint au maire de Cysoing, officier de l’état civil par délégation.

44Source : Mairie de Cysoing (Nord). Registres d’état civil, année 1955.

5. Les actes d’adoption

Acte d’adoption, à Pontoise (Ile-de-France, auj. Val d’Oise), en l’an II

45Aujourd’huy quinze pluviosel an second de la république française une et indivisible, a cinq heures du soir, sont comparus en la maison commune de pardevant moy Pierre Simon Duquerel officier public pour la section de l’Egalité le citoyen Joseph Freneau cultivateur agé de quarante trois ans et Marie Nicolle Jourdain sa femme agée de quarante deux ans demeurants en la commune d’Eragny district de Pontoise. Lesquels assistés de Jean Louis Aubry, officier municipal de la commune de Pontoise et de Louis Augustin Lacroix maire de la même commune, m’ont declaré qu’en execution de l’article onze de la loy du code civil du dix brumaire dernier, ils adoptent Marie Thereze Delaisse agée de dix ans trois mois née

46dans cette commune le vingt deux octobre mil sept cent quatre vingt trois du mariage des deffunts Louis Delaisse tailleur d’habits et de Marie Louise L’allier, pour leur enfant et legitime heritière. D’après cette déclaration j’ai redigé le present acte que les dits citoyens Aubry et Lacroix ont signé avec moy, a l’egard des dits Freneau et de sadite femme ils ont declaré ne savoir ecrire ni signer de ce interpellés.

47Source : Archives départementales du Val d’Oise : 3 E 140-37.

6. Les actes de mariage

Actes de mariages catholiques, à Pont-de-Vaux (en Bresse, auj. Ain) en 1571

Les esposaylles qui sont estes espose en lesglise du Pondevaulx par me Claude Germain et moy Marc Perrod vicayres dudit Pondevaulx en l’an mil cinq cens septante et ung premierement.

Benoyt Blan et Philiberte Chatocl de Verney fille de Pierre Berthet on este espose le viie jour de janvier 1571 et ma paye cinq sols et donne a dine a moy Marc Perrod v sols.

Loys fils de Pierre Guiglema a este esposse le 28e janvier 1571 avec Marie fille de feu Jehan Maystre alias Rique et moy Marc Perod les ey espose et donnet lespose v sols.

Jehan Mollin de Surre sus Sona et Lorence fille de feu Jehan Gerbod ont este espose le vie de may 1571 par moy Marc Perrod vicayre et a donne troys sols sainq et sont este espose le [di] menche a la grand messe.

Source : document communiqué par Denise Turrel ; cf. Denise Turrel, Pont-de-Vaux aux XVIe et XVIIe siècles, Hachette, Publications de l’Audir (micro-fiches) no 7394485, 1973.

Actes de mariages luthériens, « Eglise française » de Montbéliard (auj. Doubs), entre 1671 et 1681

Le sieur Mre Jean Brisechous recteur des escholes latines espousa hon. [= honorable] Susanne Schön le 10 de janvier 1671.

Georges Donzel espousa Jeanne Borne le 24 janvier 1671.

Jean Cucuel espousa Anne Fayet le 14 febvrier 1671.

[1675] Jean Nicolas Ziegler de Voujaucourt êpousa Margueritte Deney eodem die.

George Conte de Champagne et soldat de la garnison de ce lieu espousa Evette Myot le 27 en 7bre 1677.

Ce 18 en octobre 1681 a este benit le mariage de Paul Clement de Sancerre en Beerri et de Judith Bois.

N.B. : Il y a rarement plus de détails.

Source : Archives municipales de Montbéliard : GG 12, « Registre des mariages benits et solennisés en l’église françoise de Montbéliard ».

Acte de mariage catholique à Chartres (auj. Eure-et-Loir) en 1737

48L’an mil sept cent trente-sept, le quatre de novembre, après la cérémonie des fiançailles et la publication de trois bans, faite sana opposition ni empêchement, a été par nous, prêtre vicaire, fait la célébration du mariage entre Claude Tasseau, vigneron, âgé de vingt-six ans, fils de feu Marin Tasseau, aussi vigneron, et de Barbe Jeanne Gonthier, ses père et mère, de cette paroisse de Saint-Hilaire de Chartres, et Anne Hubert, âgée de vingt-deux ans, fille de Jean Hubert, journalier, et de défunte Jeanne Cacaunier, ses père et mère, demeurant à Courville, et nous leur avons donné la bénédiction nuptiale en recevant leur consentement mutuel par paroles de présent, en présence de Marin Tasseau, frère de l’époux, vigneron, de François Caron, bourgeois, son oncle, en présence aussi et du consentement dudit Jean Hubert, père de l’épouse, et de Claude Acard, marguillier de cette église, lequel avec l’époux, Marin Tasseau frère, et François Caron oncle de l’époux, a signé avec ; tous les autres ont déclaré ne savoir signer de ce requis suivant l’ordonnance.

49Source : Archives départementales d’Eure-et-Loir, série E ; acte relevé par Benoît Garnot.

Acte de mariage à Sauternes (Guyenne, auj. Gironde), en 1767

50L’an mil sept cens soixante sept le dix avril après la célébration des fiançailles faite en cette église le 3 du courant entre Pierre Cabaneu fils légitime de Thomas Cabanieu et Catherine Seurin habitant de la paroisse de Budos d’une part et Marie Carasset fille légitime de Raymond Carasset et feue Marguerite Lassus d’autre. Après publication faite d’un ban du futur mariage tant dans cette église que dans celle de Budos, ayant obtenu dispense des deux bans et du temps prohibé par monseigneur l’archevêque, et n’étant venu à notre connaissance aucun empêchement. Je sousigné prêtre et curé de la paroisse de St Pierre es lieu de Sauternes, leur ai imparti la bénédiction nuptiale du consentement de leurs parents avec les cérémonies prescrites par la sainte église en présence de François Dubedat, Pierre Coquilleau, Jacques Carasset, Bernard Desqueyroux et autres habitans de cette paroisse qui ont déclaré ne sçavoir signer. En foi de quoi j’ai signé. David, curé de Sauternes.

51Source : Archives départementales de la Gironde, registres paroissiaux de Sauternes ; documents transcrits et communiqués par Stéphane Minvielle

Acte de mariage, à Bermont (auj. Territoire-de-Belfort), en 1774

52Joseph Clavequin, âgé de vingt-trois ans, manouvrier originaire de Bermont, paroissien ci-devant de Vézelois, demeurant à Vourvenans, fils de feu Pierre-François Clavequin laboureur à Mauval et de Jeanne Bourcardé, son épouse d’une part ; et Marie-Anne Page, âgée de vingt ans, fille de feu Jacques Page et de Marie-Anne Bouriot son épouse, de Vourvenans d’autre part : après que les bans ont été publiés trois fois dans notre église de Trétudans, ainsi que dans l’église paroissiale de Vézelois et une quatrième fois dans l’assemblée du présent jour, les parties, du consentement de leurs mères, ont instamment contractés mariage et reçus la bénédiction nuptiale le treize septembre mil sept cent soixante et quatorze, en présence de Joseph Bourcardé oncle de l’époux, laboureur à Dorans, de Joseph Cordier laboureur à Bermont, et de Joseph Rosselot laboureur à Vourvenans et de François Xavier Girardin, recteur d’école à Trétudans.

53Source : Archives départementales du Territoire-de-Belfort : 11 E dépôt.

Actes de mariages en latin ; paroisse de Grez-Doiceau (Brabant wallon, Belgique), au XVIIIe siècle

1728 vigesima junii obtenta in tribus proclamationibus dispensatione matrimonium in facie ecclesiae inierunt Joannes Pira et Helena Blocquiaux coram me et testibus Carolo Fossion et Guillielmo Daix.

1751 29 Augusti factis in Grez et Wavria proclamationibus et nullo cognito impedimento canonico contraxerunt matrimonium Josephus Doumont viduus Helenae Blocqueaux et Theresia Dandois vidua in facie Ecclesiae coram me et testibus Francisco Vandries, Joanna Dandois et Lamberto Thomas.

Die 16 aprilis 1780 factis solitis proclamationibus in Ecclesia nostra matrimonium contraxerunt Adranus Fremal ex Chaumont habitans ut famulus in Douaceau et Maria Josepha Hautfenne habitans in Douaceau scribere nescientes : coram me infrascripto et testibus Bartholomeo Devos habitante in Douaceau et Joanna Lambert habitante ibidem et scriptionis ignara.

Signum + sponsi

Signum + sponsae

Signature de Barthélemy Devos

Signum + testis

JJ De Ridder pastor in Grez.

Source : Document communiqué par Claude Bruneel, Université catholique de Louvain (Belgique), que je remercie vivement.

7. Les actes de divorce

Acte de divorce, à Luzarches (Ile-de-France, auj. Val d’Oise) en l’an V

54Aujourd’hui quatorze floréal l’an cinq de la République une et indivisible sept heures de relevée par devant moy Julien François Martin adjoint municipal de la commune de Luzarches pour labeur de l’agent municipal autorisé par la loy a remplir la fonction d’officier municipal de l ? Etat civil sont comparus au lieu ordinaire des scenes de l’administration municipale du canton de Luzarches. D’une part Jean Louis Dijoux citoyen français demeurant à Luzarches âgé de quarante ans passés. D’autre part Angélique Joséphine Mongé son épouse agée de trente ans passés, domiciliés au dit Luzarches l ‘ un et l’autre assistés du citoyen François Mongé aubergiste agé de soixante ans passés Charles Robinet cultivateur agé de quarante deux ans, Etienne François Marie Savator de la Gave agée de vingt trois ans passés Pierre Thiverny cantonnier agé de soixante cinq ans Pierre Jean Bert patissier traiteur agée de quarante trois ans et Pierre Auguste Divary devideur de soye agé de vingt et un ans passés tous demeurant à Luzarches. Lesquels Jean Louis Dijoux et Angélique Joséphine Mongé m’ont requis de prononcer la dissolution de leur mariage contracté le vingt trois thermidor de l’an trois devant l’officier de l’Etat civil en la maison commune de Luzarches.

55Source : Archives départementales du Val d’Oise : 3E 100/16

8. Les actes de sépulture

Actes de sépultures catholiques, en latin, à Assebroek près de Bruges (Belgique) en 1734.

Anno Domini 1734. Die 19a januarii 1734 obiit munitus Ecclesiae sacramentis hora 7a vespertina et 21a sepultus in caemeterio meridionali missa cantata, adolescens Cornelius aetatis suae 19 et ½ filius Petri Dejonghe et Livinae Dejeagher conjugum.

Die 5a februari 1734 obiit munitus ecclesie sacramentis, hora 9a vespertina, et 8e die ejusdem mensis sepultus in caemeterio meridionali, officio trium lectionum Arnoldus Montenne aetatis 60 circiter annorum conjunx Catharina Deckers.

Die XIa julii 1734 obiit munitus ecclesiae sacramentis circam horam 12am matutinam, et 13a ejusdem mensis sepultus in caemeterio meridionali, lecta missa Carolus Gevaert etatis circiter 62 annorum conjunx Livine Rotsaert superstitis.

Die 24 julii 1734 obiit hora Ia pomeridiana, et 26a sepulta in caemeterio meridionali Anna etatis XIa die filia Jacobi Esters, et Ane Lowy conjugum.

Source : Registre paroissial d’Assebroek. Communiqué par Bruno Callens ; transcrit par Gérard d’Arundel de Condé : « Actes de décès en latin, 1734 », Généalogie magazine, no 268, mars 2007, p. 36-37.

Actes de sépultures catholiques en latin ; paroisse de Grez-Doiceau (Brabant wallon, Belgique) au XVIIIe siècle

1734 vigesima prima martii obijt Maria Joanna Meulemans duodecim dies nata.

1741 quarta novembris obijt Joanna illegitima duos annos cum medio nata.

1762 die 14 augusti obijt subito in puerperio Catharina Josepha Jossart uxor joannis Francisci Coppe. Jacet in coemeterio.

Die 8a 7bris obijt Maria Isabella Beaufeau. Jacet in templo ante aram Dive Virginis.

Die 12 7bris obijt Petrus Antonius Beaufeau. Jacet in templo prope aram Divae Virginis.

Die 9 9bris anni 1779 circa horam duodecimam nocturnam mortuus est Dionisius Bachelier natus circiter duobus annis filius operarij habitantis in Grez. Sepultus est in coemeterio.

Die 10 9bris anni 1779 circa horam undecimam nocturnam obijt Laurentia Martin paupercula vidua Andreae Genin habitans in Morsain appendice de Grez : munita sacramentis exeuntium sepulta est in coemeterio.

Source : Document communiqué par Claude Bruneel, Université catholique de Louvain (Belgique)

Acte de sépulture catholique à Chartres (Eure-et-Loir) en 1770

56Le vingt neuf d’octobre mil sept cent soixante-dix, a été inhumé dans le cimetière de cette paroisse de Saint-Chéron-lès-Chartres le corps de Marie Rose Pathie, décédée d’hier, âgée de cinq ans environ, fille de Jean François Pathie et de Marie Louise Richet, ses père et mère ; ont assisté à l’inhumation Jacques Gillet, parain de la défunte, Etienne Cabart, chantre en cette paroisse, lesquels ont signé avec moi le présent acte.

57Source : Archives départementales d’Eure-et-Loir, série E ; acte relevé par Benoît Garnot.

Actes de sépultures catholiques, à La Chapelle-Hermier (Vendée), en 1781

58Le trente un mars mil sept cent quatre vingt un a été inhumé au cimetière de ce lieu le corps de Jean, fils légitime de Charle Villiers et de Anne Hériau métaïers en ce bourg, âgé d’environ deux ans et demi, décédé le jour précédent en présence de ses dits père et mère qui ont déclaré ne sçavoir signer de ce requis.

59Le vingt neuf avril mil sept cent quatre vingt un a été inhumé au cimetière de ce lieu le corps de Louise Puyraud décédée le jour précédent en ce bourg, agée d’environ quatre vingt ans, veuve de feu Barthélémi Daniau maréchal, ont été présents à la sépulture Pierre Praud, André Poiraudau, René Grondin et autres qui ne sçavent signer de ce interpellés.

60Sources : Registres de la paroisse de La Chapelle-Hermier (Vendée).

Actes de sépultures luthériennes, « Eglise française » de Montbéliard (Doubs), en 1745

Le 4me 8bre 1745 mourût Jean La Garce mason habitant à Montbéliard et fût inhumé le 5me âgé de 64 ans acompagné du sr Jules Frideric Macler.

Le 8me 8bre 1745 mourut Anne fille de Jean Friderich Matthiot quand il vivoit coutelier bourgeois de Montbel. et de Catherine Obertin ses père et mère et fût inhumée le 9me âgée de 17 ans acompagnée du sr G.H. Surleau. Le 18me 8bre 1745 mourût Catherine Morlot veve de fû George Louïs Berguer cordier bourgeois de Montbel. et fut inhumée le 19me âgée de 38 ans, acompagnée du sr J.F. Blanchot.

Le 27me 8bre 1745 mourut Marië Marguerite, fille de Jean Gruët serrurier bourgeois de Montb. et de Marie Magdeleine Pechin ses pere et mere et fût inhumée le 28 âgée d’un mois.

Source : Archives municipales de Montbéliard : GG 20 (« livre des mortuaires »).

9. Les actes de décès

Acte de décès de Balzac, à Paris en 1850

61Du dix-neuf août mil huit cent cinquante à midi et quart. Acte de décès de Honoré de Balzac, homme de lettres, chevalier de la légion d’honneur, âge de cinquante-un ans, marié à Eve, comtesse Rzewuska, propriétaire, âgée de quarante-sept ans, fils de Bernard-François de Balzac, décédé, et de Anne-Caroline[ en réalité, Charlotte]-Laure Sallambier, sa veuve, le dit défunt né à Paris [en réalité à Tours], décédé en son domicile, rue Fortunée no 14, hier, à onze heures et demie du soir. Constaté par nous, maire, officier de létat civil du 1er arrondissement de Paris, sur la déclaration de Eugène-Auguste-Georges-Louis Midy de la Greneraye Surville, ingénieur des ponts et chaussées, âgé de cinquante-huit ans, demeurant rue des Martyrs no 47, beau-frère du défunt et de Alphonse Laurent-Jan, artiste-peintre, âgé de quarante et un ans, demeurant rue Navarin, no 12.

62Source : acte publié par Roger Pierrot, Honoré de Balzac, Paris, Fayard, 1994, p. 504.

Notes

1 On notera les deux orthographes différentes pour le même prénom dans cet acte.

Table des illustrations

Légende Quatre exemples de la disposition des actes sur les pages des registres. Première moitié du XVIe siècle.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/964/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Légende Registre des baptêmes et des sépultures de la paroisse Saint-Maurice de Limoges (Haute-Vienne) en 1556.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/964/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 940k

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540