Version classiqueVersion mobile

La mémoire à l’œuvre

 | 
Caroline Cazanave

Troisième section. Transformer la mémoire des grands personnages

Transformer la mémoire des grands personnages

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La troisième partie met l’homme au centre des attentions et mutations mémorielles. Qu’il s’agisse d’histoire proprement dite, de mythe ou de créations suscitées dans la sphère littéraire, héros de chair et d’os, de romans ou de livrets d’opéra, le défilé des grandes figures est toujours animé au départ par des systèmes de décalque et de glissements, la copie conduisant ensuite à des processus de libération et de réinterprétation. La renommée embouche des trompettes qui diffusent autour d’elles la musique des louanges comme celle des calomnies (ou l’inverse). S. Diop (Univ. Cheikh Anta Diop de Dakar) dévoile comment l’itinéraire de Soundjata Keïta, fondateur de l’empire du Mali, présente des points communs avec celui d’Alexandre le Grand, un prédécesseur dont la légende a elle-même dévié par écrit. Grâce à l’opération de mythification, la koiné malinké et la koiné grecque usent habilement, et chacune de son côté, de la biographie de leurs empereurs. Les victoires remportées, les conq...

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search