Version classiqueVersion mobile

Claudel metteur en scène

 | 
Yehuda Moraly

Deuxième partie. Le drame musical claudelien (1927-1938)

Le drame musical claudelien (1927-1938)

Texte intégral

"Pourquoi séparer la danse ou le chant de la pantomime ou de la comédie ? L’art dramatique est un. Une grande œuvre doit fatalement engendrer un éblouissement kaléidoscopique. Le théâtre total a existé en France, jadis ; il est le seul admis en Orient aujourd’hui... Berlioz, dans Les Troyens, a tenté de revenir à cette fusion des genres qui seule, je crois, peut tirer le théâtre de l’impasse où il est engagé".

Paul Claudel, propos rapportés par Antoine Goléa, "Une date dans l’histoire du Théâtre lyrique : Jeanne au bûcher", Témoignage chrétien, 29 décembre 1950.

© Presses universitaires de Franche-Comté, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search