Version classiqueVersion mobile

Parler le corps : réinvestir l’amour

 | 
Nella Arambasin

Épigraphe

Texte intégral

Mais le corps s’absente, alors on le remplace par l’écrit, en espérant qu’il soit parlant. Dans les deux cas un curieux clivage apparaît. […] Il faut trouver des passages entre nom et corps pour y vivre et faire entendre l’entre-deux radical. Celui de la pensée, ou de l’amour, ou du voyage amoureux de la pensée.
Sibony 1991 : 18-19

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2018

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search