Version classiqueVersion mobile

Sainteté et modernité

 | 
Alexandre Salas

Bibliographie

Texte intégral

1- Saints, sainteté, hagiographie et ses réécritures

BEAUDE (P. -M.) et FANTINO (J.), (sous la dir. de), Le Discours religieux, son sérieux, sa parodie en théologie et en littérature, Paris, Le Cerf-Université de Metz, 2001.

BONORD (Aude), Les ʺHagiographes de la main gaucheʺ : variations de la Vie de Saints au XXe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2011. « Des saints pour la fiction, des saints face à l’Histoire », in Cahiers de Narratologie n° 15, 2008.

BRAUDEAU (Michel), L’Usage des saints, Paris, Gallimard, 2004.

BROWN (Peter), Le Culte des saints, son essor et sa fonction dans la chrétienté latine, trad. A. Rousselle, Paris, Le Cerf, 1984. Des saints, des justes : notre quête de compassion et de surnaturel, LEVILLAIN (Henriette) (dir.), Paris, Autrement, coll. « Mutations », n° 190, 2000.

DUNN-LARDEAU (Brenda), Le Saint fictif : l’hagiographie médiévale dans la littérature contemporaine, Paris, Champion, 1999.

GEFEN (Alexandre), L’Invention d’une vie : la fabrique littéraire de l’individu, Paris, Les Impressions nouvelles, 2015.

GUÉRIN (Paul), Vie des Saints (1860), Paris, Jean de Bonnot, 1992.

JOLLES (André), Formes simples, trad. A.-M. Buguet, Paris, Le Seuil, 1972.

LAVELLE (Louis), Quatre saints, Paris, Albin Michel, 1951.

PHILIPPART DE FOY (Guy), « L’hagiographie comme littérature, concept récent et nouveaux programmes », in Revue des Sciences humaines n° 251, Lille, P. U. du Septentrion, 1998, pp. 11 à 39.

QUINSAT (Gilles), « La main fantôme », in Le Nouveau Recueil n° 37 sur "La sainteté", Seyssel, Champ Vallon, 1995, pp. 110 à 123.

Représentations littéraires de la sainteté du Moyen Âge à nos jours (les), PINTO-MATHIEU (Élisabeth) (dir.), Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2006.

SAROGLOU (Vassilis), « Saint et héros : vies parallèles et psychologies spécifiques », in Revue théologique de Louvain, vol. 37, 2006, p. 313- 341.

SOTINEL (Claire), « Le saint, héros chrétien », in TDC n° 943, SCEREN-CNDP, novembre 2007, pp. 12-13.

VAUCHEZ (André), La Sainteté en Occident, Rome, Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome, 1988. Saints, prophètes et visionnaires, Paris, Albin Michel, coll. « Histoire », 1999.

VORAGINE (Jacques de), La Légende dorée, trad. J.-B. Roze, Paris, GF, 1967.

2- Paradoxes du christianisme

ANONYME, L’Évangile de Judas, R. Kasser, M. Meyer et G. Wurst (trad.), Paris, Flammarion/National Geographic, 2006, rééd. J’ai Lu, 2007.

DAUZAT (Pierre-Emmanuel), Le Suicide du Christ, Paris, PUF, 1998. Le Nihilisme chrétien, Paris, PUF, 2001. Les Sexes du Christ, essai sur l’excédent sexuel du christianisme, Paris, Denoël, 2007.

ELLUL (Jacques), Anarchie et christianisme, Paris, La Table Ronde, coll. « Petite Vermillon », 1998.

GRIBAUDI (Pierre), Bons mots et facéties des Pères du désert, Paris, Œil, 1987.

MORDILLAT (Gérard) et PRIEUR (Jérôme), Jésus contre Jésus, Paris, Points/Seuil, 2008.

SALAS (Alexandre), « Figures littéraires du nihilisme chrétien », in Nihilismes ?, Modernités n° 33 (É. Benoit et D. Rabaté dir.), P. U. de Bordeaux, 2012, pp. 343 à 357.

STEINBERG (Léo), La Sexualité du Christ dans l’art de la Renaissance et son refoulement moderne, Paris, Gallimard, 1987.

3-Mysticisme

BOLOGNE (Jean-Claude), Le Mysticisme athée, Monaco, Le Rocher, 1995.

BREMOND (Henri), Histoire littéraire du sentiment religieux en France (Morceaux choisis par Jean Duchesne), Paris, Presses de la Renaissance, 2008.

CERTEAU (Michel de), La Fable mystique, Paris, Gallimard, 1982., coll. « Tel », 1987. Article « Mystique », Encyclopoedia Universalis, tome XI, 1973. Encyclopédie des mystiques, tome II, DAVY (Marie-Madeleine) (dir.), Paris, Seghers, 1977.

JEAN DE LA CROIX (saint), La Nuit obscure/La Vive Flamme d’amour/ Cantique spirituel, Paris, Points/Seuil, 1984 et 1998.

JOSSUA (Jean-Pierre), Seul avec Dieu : l’aventure mystique, Paris, Gallimard, 1996.

KOLAKOWSKI (Leszek), Chrétiens sans église : la conscience religieuse et le lien confessionnel au XVIIe siècle, Paris, Gallimard, 1987.

KRISTEVA (Julia), Thérèse mon amour, Paris, Fayard, 2008.

LÉVY-BRUHL (Lucien), L’Expérience mystique et les symboles dans la mentalité primitive, Paris, Alcan, 1938.

LOUIS-COMBET (Claude), Louise du Néant, l’épreuve de l’abjection, Trévoux, La Compagnie de Trévoux, 1998.

LUBAC (Henri de), Corpus mysticum, Paris, Aubier, 1949.

MAITRE (Jacques), Anorexies religieuses, anorexie mentale, Paris, Le Cerf, 2000.

VUARNET (Jean-Noël), Le Dieu des femmes, Paris, L’Herne, 1989.

4-Sacré et nouvelles formes de sacralité

BATAILLE (Gorges), La Part maudite précédé de La Notion de dépense, Paris, Minuit, 1967. « La Religion surréaliste », in Œuvres complètes, tome VII, Paris, Gallimard, 1976, pp. 386-388. « Le surréalisme en 1947 », in Œuvres complètes, ibid., tome XI., pp. 260-261.

BÉNICHOU (Paul), Les Mages romantiques, Paris, Gallimard, 1988. Le Sacre de l’écrivain, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des idées », 1996.

CAILLOIS (Roger), L’Homme et le Sacré, Paris, Gallimard, 1939, rééd. Folio-Essais, 1988.

CARRIER (Michel), Penser le sacré : les sciences humaines et l’invention du sacré, Montréal, Liber, 2005.

DEBRAY (Régis), Le Moment Fraternité, Paris, Gallimard, 2009. Jeunesse du sacré, Paris, Gallimard, 2012.

ÉLIADE (Mircea), La Nostalgie des origines, J. Gouillard et H. Pernet (trad.), Paris, Gallimard, coll. « Folio-Essais », 1991.

GAILLARD (Françoise), « Le réenchantement du monde », in Le Mythe et le mythique, Paris, Albin Michel, 1987, pp. 50 à 64.

HEINICH (Nathalie), La Gloire de Van Gogh, Paris, Minuit, coll. « Critique », 1991.

HOLLIER (Denis), Le Collège de Sociologie, Paris, Gallimard, coll. « Folio-Essais », 1995.

KOLAKOWSKI (Leszek), « Le revanche du sacré dans la culture profane », in Le Besoin religieux, Neuchâtel, La Baconnière, 1974, pp. 13 à 27.

MAUSS (Marcel), Sociologie et anthropologie, Paris, PUF, 1950.

MONNEROT (Jules), La Poésie moderne et le sacré, Paris, Gallimard, 1945. Nouvelles idoles, nouveaux cultes : dérives de la sacralité, PIETTE (Albert) et RIVIERE (Claude) (dir.), Paris, L’Harmattan, 1990. Pensée mythique et surréalisme, CHÉNIEUX-GENDRON (Jacqueline) et VADÉ (Yves) (dir.), Paris, Lachenal & Ritter, coll. Pleine Marge, 1996.

PIETTE (Albert), Les Religiosités séculières, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1993.

SARRAZIN (Bernard), Le Rire et le Sacré, Paris, Desclée de Brouwer, 1991.

WUNENBURGER (Jean-Jacques), Le Sacré, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1981.

5-Monographies

ADLER (Laure), Marguerite Duras, Paris, Gallimard, 1998.

ASENSIO (Juan), La Littérature à contre-nuit [sur Ernest Hello], Cabris, Sulliver, 2007.

AUTRAND (Michel), « Ailes, avion, ange : la vie de saint Joseph de Copertino selon Blaise Cendrars », in Cendrars et le Lotissement du ciel (dir. Claude Leroy), Paris, Armand Colin, 1995, pp. 25 à 37.

BARTHES (Roland), Préface à Tricks de Renaud Camus, Paris, Mazarine, 1979.

BATAILLON (Marcel), Érasme et l’Espagne, Paris, Droz, 1937.

BÉGUIN (Albert), Léon Bloy l’impatient, Fribourg, Égloff, 1944.

BERGEN (Véronique), Jean Genet : entre mythe et réalité, Bruxelles, De Boeck-Université, 1993.

BERTHIER (Philippe), L’Ensorcelée, Les Diaboliques de Barbey d’Aurevilly : une écriture du désir, Paris-Genève, Champion-Slatkine, 1987.

BRIDEL (Yves), L’Esprit d’enfance dans l’œuvre romanesque de Georges Bernanos, Paris, Minard-Lettres modernes, 1966. Camus et le sacré, DUBOIS (Lionel) (dir.), Paris, Amitiés Camusiennes, 2009.

CASTEX (Pierre-Georges), Albert Camus et L’Étranger, Paris, José Corti, 1965.

CASTIGLIONE (Agnès), « Pierre Michon et Gérard Macé : l’écriture des Vies ou le désir de trace », in La Trace, entre absence et présence (dir. P. -M. Beaude et J. Fantino), Paris, Le Cerf-Université de Metz, 2004, pp. 121 à 136.

CHAMPIGNY (Robert), Sur un héros païen, Paris, Gallimard, 1959.

COMPAGNON (Antoine), Les Antimodernes : de Joseph de Maistre à Roland Barthes, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des Idées », 2005.

CONSTANT (Alexis), « Joseph Delteil et François Augiéras : deux compagnons de l’art brut », in Joseph Delteil (dir. D. Bantcheva), Lausanne, L’Age d’Homme, 1998.

D’ASCIANO (Jean-Luc André), Petite mystique de Jean Genet, Paris, L’Œil d’or, 2007.

DEL CASTILLO (Michel), « Georges Bernanos, l’insurrection de la vie », in Romans de Bernanos, Paris, Plon, coll. « Omnibus », 1994, pp. 7 à 20.

DESCOMBES (Vincent), Proust, philosophie du roman, Paris, Minuit, 1987.

DIDIER (Béatrice), Sade, Paris, Denoël-Gonthier, 1976. « Écrire une vie de saint ? », in Chateaubriand, la fabrique du texte (dir. Christine Montalbetti), P. U. de Rennes, 1999, pp. 173 à 181.

Dieu, Duras et l’écrit, VIRCONDELET (Alain, (dir.), Monaco, Le Rocher, 1998.

DROT (Jean-Marie), Joseph Delteil prophète de l’an 2000, Presses du Languedoc, 1990.

DUCORNET (Jean), Surréalisme et Athéisme, Paris, Ginkgo, 2007.

DURRANDE (Josée-Laure), « Hagiobiographies » [sur C. Louis-Combet], in Revue des Sciences humaines n° 251, Lille, 1998.

ÉTIEMBLE (René), Le Mythe de Rimbaud, Paris, Gallimard, 1952.

FINKIELKRAUT (Alain), Le Mécontemporain : Péguy, lecteur du monde moderne, Paris, Gallimard, 1991, rééd. Folio, 1999.

GLAUDES (Pierre), « Léon Bloy, entre deux solitudes », in L’Invention du solitaire, Modernités n° 19 (dir. D. Rabaté), P. U. de Bordeaux, 2003, pp. 225 à 238.

GOLDZINK (Jean), Voltaire : la légende de saint Arouet, Paris, Découvertes/ Gallimard, 1989.

GRACQ (Julien), André Breton, Paris, éd. José Corti, 1948, repris dans les Œuvres complètes de J. Gracq, tome I, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1989.

GUGELOT (Frédéric), La Conversion des intellectuels au catholicisme en France 1885-1935, Paris, CNRS, 1998.

HOLLIER (Denis), La Prise de la Concorde, essais sur G. Bataille, Paris, Gallimard, 1974. Les Dépossédés [études sur Bataille, Caillois, Leiris], Paris, Minuit, 1993.

HUGOTTE (Valéry), « Une esthétique de la bisexualité », in L’un(e) miroir de l’autre (dir. M. Véga-Ritter et A. Montandon), Clermont-Ferrand, CRLMC, 1998.

HUIZINGA (J.-H.), L’Homme qui s’est fait saint : Jean-Jacques Rousseau, trad. G. Scheyven, Paris, Librairie Académique Perrin, 1989.

JAY (Martin), « Limites de l’expérience-limite : Bataille et Foucault », in Georges Bataille – après tout (dir. D. Hollier), Paris, Belin, 1995.

JOURDE (Pierre), « Le ravi de la crèche : Christian Bobin », in La Littérature sans estomac, Paris, Pocket, 2003, pp. 211 à 214.

KÉCHICHIAN (Patrick), Les Usages de l’éternité : essai sur Ernest Hello, Paris, Le Seuil, 1993.

KLOSSOWSKI (Pierre), Sade mon prochain, Paris, Points/Seuil, 2002. « La messe de Georges Bataille », in Un si funeste désir, Paris, Gallimard, 1963. « Pierre Jean Jouve romancier », in Tableaux vivants, Paris, Gallimard, 2001.

KRISTEVA (Julia), « Bataille, l’expérience et la pratique », in Bataille (dir. P. Sollers), Paris, 10/18, 1973.

LAPEYRE-DESMAISON (Chantal), « Richard Millet, un manifeste antimoderne ? », in Richard Millet, la langue du roman (dir. Chr. Morzewski), P. U. d’Artois, 2008.

LE BRUN (Annie), Soudain un bloc d’abîme, Sade, Paris, Pauvert, rééd. Folio-Essais, 1986.

LETHÈVE (Jacques), « Mort et sanctification de Paul Verlaine. Aux frontières de l’hagiographie », in Impressionnistes et symbolistes devant la presse, Paris, Armand Colin, 1959.

LOUETTE (Jean-François), notice à L’Abbé C., in Romans et récits de G. Bataille, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2004.

MARTY (Éric), Pourquoi le XXe siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?, Paris, Le Seuil, 2011.

MILLET (Richard), Place des Pensées – sur Maurice Blanchot, Paris, Gallimard, 2007.

MURAY (Philippe), « La littérature à dormir debout » [sur C. Bobin], in L’Atelier du roman, n° 3, novembre 1994.

NUCERA (Louis), « Voici du papier et de l’encre. Sois saint », in Joseph Delteil (dir. D. Bantcheva), Lausanne, L’Age d’Homme, coll. « Les Dossiers H. », 1998, pp. 188-189.

PHILIPPENKO (Georges), « La sainteté impossible (à propos de L’Idiot de Dostoïevski) », in Le Nouveau Recueil n° 37, Seyssel, Champ Vallon, 1995, p. 88 à 98.

RABATÉ (Dominique), Pascal Quignard : étude de l’œuvre, Paris, Bordas, 2008. « Vies imaginaires et vies minuscules : Marcel Schwob et le romanesque sans roman », in Marcel Schwob d’hier et d’aujourd’hui (dir. C. Berg et Y. Vadé), Seyssel, Champ Vallon, 2002.

RENARD (Jean-Claude), L’« Expérience intérieure » de Georges Bataille ou la négation du Mystère, Paris, Le Seuil, 1987.

RICHARD (Jean-Pierre), « Materia mater » [sur Trassard] et « Servitude et grandeur du minuscule » [sur Michon], in L’État des choses, Paris, Gallimard, 1990.

SALAS (Alexandre), « Voix de province : individu et communauté dans la France des pays perdus » [sur Bergounioux, Millet, Jourde, Bon, Lafon], in En quel nom parler ?, Modernités n° 31 (dir. D. Rabaté), P.U. de Bordeaux, 2010, pp. 347 à 361.

SARTRE (Jean-Paul), Saint Genet, comédien et martyr, Paris, Gallimard, 1952. « Un nouveau mystique », in Situations I, Paris, Gallimard, 1947.

SPIQUEL (Agnès), « ʺL’Étrangerʺ et ʺLe Dernier jour d’un condamnéʺ », in ʺL’Étrangerʺ, cinquante ans après (dir. R. Gay-Crosier et J. Lévi-Valensi), Paris, Minard-Lettres modernes, 1995), pp. 109 à 121. Travail de Flaubert, GENETTE (Gérard) (dir.), Paris, Points/Seuil, 1983.

VON BALTHASAR (Hans-Urs), Le Chrétien Bernanos, trad. M. de Gandillac, Paris, Parole et Silence, 2004.

6- Critique littéraire

ABASTADO (Claude), Mythes et rituels de l’écriture, Bruxelles, Complexe, 1979.

BARTHES (Roland), Le Degré zéro de l’écriture, Paris, Points/Seuil, 1972.

BATAILLE (Georges), La Littérature et le Mal, Paris, Gallimard, coll. « Idées », 1969.

BLANCHOT (Maurice), L’Espace littéraire, Paris, Gallimard, 1955, Folio-Essais, 1988. Le Livre à venir, Paris, Gallimard, 1959. La Communauté inavouable, Paris, Minuit, 1983.

BREMOND (Henri), La Poésie pure, Paris, Grasset, 1926.

CURTIUS (Ernst Robert), La Littérature européenne et le Moyen Âge latin, trad. J. Bréjoux, Paris, PUF, 1956, rééd. Presses Pocket, 1991. Fictions biographiques xix-xxiie siècles, MONLUCON (M.) et SALHA (A.) (dir.), Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2007.

FINKIELKRAUT (Alain), Un cœur intelligent, Paris, Stock/Flammarion, 2009.

FRIEDRICH (Hugo), Structure de la poésie moderne, trad. M.-F. Demet, Paris, Livre de Poche, coll. « Références », 1999.

GEFEN (Alexandre), Inventer une vie, Paris, Les Impressions nouvelles, 2015.

GENETTE (Gérard), Palimpsestes. La Littérature au second degré, Paris, Le Seuil, 1982, rééd. coll. Points-Essais, 2000.

GRACQ (Julien), En lisant en écrivant, Paris, José Corti, 1980.

KRISTEVA (Julia), Pouvoirs de l’horreur : essai sur l’abjection, Paris, Le Seuil, 1980.

LACOUE-LABARTHE (Philippe), La Poésie comme expérience, Paris, Christian Bourgois, 1986.

LACOUE-LABARTHE (Philippe) et NANCY (Jean-Luc), L’Absolu littéraire : théorie de la littérature du romantisme allemand, Paris, Le Seuil, 1978.

MACÉ (Marielle), Façons de lire, manières d’être, Paris, Gallimard, 2011.

PAYEN (Jean-Charles), Le Motif du repentir dans la littérature française médiévale (des origines à 1230), Genève, Droz, 1967.

RABATÉ (Dominique), Le Roman au XXe siècle, Paris, PUF, coll. "Que sais-je ?", 1998. (sous la direction de), L’Invention du solitaire, Modernités n° 19, Presses Universitaires de Bordeaux, 2003. Le Roman et le sens de la vie, Paris, José Corti, 2010.

SERRY (Hervé), Naissance de l’intellectuel catholique, Paris, La Découverte, 2004.

SOLLERS (Philippe), L’Écriture et l’expérience des limites, Paris, Points/Seuil, 1971.

VADÉ (Yves), L’Enchantement littéraire, Paris, Gallimard, 1990.

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2018

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search