Version classiqueVersion mobile

Le discours hypertextualisé

 | 
Justine Simon

Chapitre 4. De l’hypertextualité dans des tweet polémiques

Agata Jackiewicz

Texte intégral

1L’étude présentée ici s’intéresse aux pratiques d’écriture et d’interaction au sein des réseaux socionumériques. Elle concerne plus spécifiquement la matérialité composite (langagière, iconique, hypertextuelle, etc.) des discours issus des univers numériques en ligne. L’objectif est de mettre en évidence les moyens effectivement mobilisés par les cyberscripteurs pour exprimer leur propos (indexer, légitimer, contextualiser, mettre en scène visuellement, etc.).

2Notre attention portera sur les écrits de Twitter postés en situation de débat polémique. À cet effet, nous interrogerons une collection de tweets postés en réaction à un film documentaire qui montre le parcours d’un couple d’hommes ayant recours à la gestation pour autrui (GPA). L’hypertextualité de ces messages traduit des rapports multiples entre ces tweets et le document audiovisuel pris dans la diversité de ses facettes. Par cet aspect, notre travail rejoint les recherches sur les discours hypertextualisés et les discours d’escorte menées entre autres par Clément (1995, 2007), Rabatel (2010), Saemmer (2015) et Simon (2011, 2015).

3Nos observations s’appuient sur plusieurs études linguistiques et appliquées menées sur les discours des réseaux socionumériques (Jackiewicz & Vidak 2014 ; Jackiewicz 2016a, 2016c ; Vidak & Jackiewicz 2016). Le terrain d’observation est constitué par les discours éristiques circulant sur Twitter en rapport avec un ensemble de sujets polémiques touchant à la famille, au mariage, à la procréation et à la filiation.

  • 1 Au sens de Paveau (2013). D’autres termes comme « signe passeur » ou « hyper-objet » son également (...)

4Nous esquisserons dans un premier temps les grandes lignes du projet qui sert de cadre à notre réflexion. Ensuite, nous évoquerons de manière synthétique les caractéristiques spécifiques des discours de Twitter (concision, intertextualité, multimodalité, dépendance au contexte). Le cœur du chapitre livre une étude linguistique sur un corpus hypertextualisé fortement circonscrit. Plusieurs niveaux de lecture en sont proposés. La première montre une présence massive des « technomots »1, caractérisée par un emploi, interchangeable et souvent combiné, des URL, des mentions et des hashtags pour référer au document audiovisuel et à ses différentes facettes. La deuxième évoque les finalités générales communicationnelle, informationnelle et dialogique des tweets du corpus. La troisième s’attache à démontrer, par le biais de deux grilles d’analyse, l’impact du contexte polémique de débat national sur la GPA sur le contenu des tweets postés en lien avec un film documentaire traitant de cette même question. En somme, le rapprochement ainsi opéré entre un ensemble de tweets et un document audiovisuel extérieur à Twitter révèle une grande diversité de visées et de stratégies, dont l’interprétation repose (en partie du moins) sur une connaissance fine des questions débattues et des enjeux négociés.

1. Cadre général : projet et démarche

5Le projet global cherche à construire un ensemble d’outils et de ressources permettant de proposer une lecture renouvelée de la conflictualité contemporaine et d’analyser la diversité de ses formes.

6Partant d’une sélection de travaux de référence en sociologie des conflits, sciences politiques et sciences d’information et de communication (Latour 2007 ; Lemieux 2007 ; Chateauraynaud 2011 ; Julliard & Cervulle 2013 ; Cervulle & Pailler 2014), nous avons élaboré une grille d’analyse dont les notions constitutives renvoient à différentes facettes de la conflictualité (Jackiewicz 2016b, 2016c). L’idée que nous défendons est que le profilage notionnel des productions langagières collectées, souvent foisonnantes, riches et bruitées, permet d’ordonner analytiquement le matériau discursif associé à une controverse.

  • 2 Le corpus MARIAGE comporte 518 563 tweets collectés entre le 17/12/2012 et le 21/01/2013, à partir (...)

7Dans un deuxième temps, chaque notion du modèle a été caractérisée par un champ lexical caractéristique qui forme sa signature lexicale. La projection des lexiques sur le corpus FILIATION2 a permis de sélectionner les ensembles de tweets correspondant à chacune des dimensions de la controverse (corpus profilé). À partir de ces données, nous avons pu apprécier la présence dans le corpus et la rentabilité des lexiques originels. Cette opération a permis de s’assurer que l’ensemble des dimensions du modèle sont représentées dans le corpus d’observation, ce qui confirme que le corpus renferme bien des productions verbales émises en situation de controverse. Nous avons réitéré ce traitement sur le corpus MARIAGE avec des résultats sensiblement comparables. L’analyse linguistique des tweets ainsi catégorisés a conduit à l’identification des schémas d’expression caractéristiques, ainsi que des procédés discursifs (argumentatifs, énonciatifs, rhétoriques, etc.) impliqués dans le marquage des énoncés de nature polémique. Dans un troisième temps, nous avons étendu et systématisé le répertoire des procédés linguistiques pertinents par un va-et-vient entre le corpus et des études linguistiques spécifiques portant sur des phénomènes identifiés dans le corpus (négation polémique, reformulation polémique, termes d’adresse, etc.) (Amossy 2014 ; Amossy & Burger 2011 ; Krieg-Planque 2012 ; Kerbrat-Orecchioni 1980 ; Plantin 2003).

8Au final, deux modes d’exploration des corpus sont proposés. Le premier est fondé sur les notions qui renvoient aux aspects caractéristiques des controverses. Le second est guidé par les procédés linguistiques remarquables. La grille notionnelle structure un ensemble de catégories, de paradigmes et de notions qui renvoient à la nature des entités ciblées dans le débat, aux postures et aux motivations des protagonistes, ainsi qu’aux modes de validation critique des positionnements adoptés. On focalise ici l’attention sur ce qui constitue l’essence même d’un processus polémique propre à une controverse. Les procédés linguistiques, quant à eux, se répartissent entre cinq grandes catégories qui correspondent aux stratégies argumentatives, relations idéationnelles, rapports intersubjectifs, formes d’interdiscursivité et marques lexicales. Ces différents procédés ne sont pas exclusifs entre eux. Au contraire, souvent ils s’associent ou s’imbriquent en discours. Chacun de ces modes d’exploration offre des lectures particulières du matériau verbal associé à une controverse. En fonction de que l’on recherche on pourra se laisser guider par tel ou tel procédé linguistique, telle ou telle notion, ou enfin par telle ou telle association de procédés linguistiques et de notions.

9À terme, nous souhaitons pouvoir élargir ce cadre d’analyse pour permettre la prise en compte de la multimodalité. La présente étude en constitue une étape préliminaire.

2. Propriétés spécifiques des discours de Twitter

10Les discours de Twitter font partie des discours numériques, produits nativement en ligne, sur un dispositif technologique spécifique d’écriture, de diffusion et de visualisation sur le web. Évolutif, ce dispositif intègre progressivement de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, la possibilité d’intégrer des vidéos est récente. L’environnement de lecture/écriture exerce une influence sur les activités de production et de réception des tweets (par la présence d’une bannière et d’un profil personnalisés, grâce aux fonctionnalités de navigation, etc.).

  • 3 Un hyperlien ou lien hypertexte est un élément présent dans une ressource numérique (une page Inter (...)

11Les discours de Twitter sont nativement et intrinsèquement « augmentés » par le fait d’être reliés à d’autres contenus par des hyperliens3. D’une part, chaque tweet peut être lu à la lumière de tous les autres tweets du même auteur. D’autre part, la présence dans un tweet de mention d’un compte Twitter (@xxx) renvoie soit au propriétaire de ce compte, soit plus directement à un message posté par ce compte. De plus, chaque tweet contenant un mot-dièse (#xxx) s’intègre dans le fil des tweets contenant le mot en question. Enfin, chaque tweet contenant une URL (https://xxx), est mis en rapport avec d’autres objets, textuels ou visuels, accessibles via ce lien sur le Net. Avec Twitter, nous sommes donc dans une intertextualité, à la fois endogène et exogène.

  • 4 Lorsque le twitto publie une information – en général depuis un site – un contenu multimodal se voi (...)

12L’examen de la matérialité des messages de Twitter fait apparaître leur caractère composite, multimodal et intertextuel. L’observation des usages montre l’impact du dispositif technique et l’influence de la situation d’interaction (comprise au sens large). En effet, quand nous lisons un tweet, l’interprétation du message repose a minima sur : (i) sa partie textuelle, enrichie de formes graphiques spécifiques (émoticônes, jeux graphiques, ponctuation expressive, etc.), (ii) les composants technolangagiers que sont les hashtags, reliant le message aux paradigmes des tweets indexés par ces mots, (iii) les objets connexes intégrés ou accessibles via des URL (images, photos, Twitter cards4, etc.), (iv) les mentions interdiscursives (retweet ou adressage ciblant). De plus, l’accès immédiat au compte expéditeur (bannière, photo, avatar, profil) peut également influencer cette lecture.

  • 5 Ceci dit, plusieurs solutions pour faire sauter la barrière des 140 caractères existent et sont eff (...)

13La forme courte du tweet conduit les internautes à dire l’essentiel en peu de mots, dans des schémas d’expression simples et stéréotypés. Pour respecter la limite des 140 caractères, les cyberscripteurs privilégient en règle générale les formes brèves ou abrégées, les formats simples, les symboles graphiques expressifs, la juxtaposition5. Cependant, le format court n’est pas toujours synonyme de « simplicité » sémantique (un seul thème, une seule polarité, une seule voix). En situation d’interaction polémique, par exemple, on atteste de plusieurs procédés dialogiques à la fois synthétiques et linguistiquement complexes (détournement, négation polémique, réfutation, etc.). Une présence significative de marques interactionnelles et conversationnelles y est notable (termes d’adresse, interpellations, marques d’opposition, etc.). De manière plus inattendue, on constate que de nombreux tweets comportent à leur initiale des connecteurs, notamment argumentatifs (« parce que », « mais », « par contre », « et sinon », « oh oui alors », « en vrai », « en tout cas », « du coup », etc.). Cela révèle que les auteurs tendent à articuler leurs messages avec des discours autres, qu’ils soient réels ou fictifs (Jackiewicz 2016a). L’utilisation même de l’hashtag permet une intertextualité et une contextualisation forte du tweet, associée à l’évocation d’un implicite riche. L’insertion des documents visuels (photos, schémas, Twitter cards, vidéos), tout comme l’insertion des liens URL vers des contenus extérieurs, augmente notablement le champ d’expression possible ne se limitant pas à la matérialité linguistique du tweet.

14Le plus emblématique des outils de Twitter, l’hashtag, constitue un segment langagier permettant d’inscrire le message dans un fil de tweets spécifique. La pratique des hashtags n’est ni obligatoire, ni normée. Seule l’exploration des corpus permet d’apprécier son ampleur et ses modalités effectives (Jackiewicz & Vidak 2014). Au sein du corpus FILIATION, par exemple, les hashtags sont présents dans 60 % des tweets. Éléments technolangagiers opératoires permettant de rattacher les tweets à des fils d’actualité, les hashtags sont faits de matière signifiante, qui, souvent sert à dire l’essentiel du message. Si l’on considère la taille des hashtags dans ce même corpus, on constate que la partie du message préfixée par un croisillon représente en moyenne 25 caractères. Toutefois, les finalités pragmatiques peuvent être diverses. Dans le corpus MARIAGE, la moitié des hashtags attestés n’y sont présents qu’une seule fois, et donc n’ont jamais donné lieu à la formation d’un fil de tweets indexé par ce mot. Il s’agit ainsi de créations originales de segments, expressives ou modales, qui se jouent des procédures d’indexation ou qui les ignorent. En effet, des usages particuliers de hashtags peuvent être motivés par certains types de situation de communication. En contexte polémique, des créations originales et des détournements de hashtags ciblent souvent les acteurs du débat. Dans le corpus MARIAGE, des expressions formées à partir des racines « droite », « gauche », « catho », « gay » frappent par la diversité des formes, au service de l’humour ou du mépris (« #gaylib », « #cathocharia », « #droitehomophobe », « #BelleLaGÔche », etc.). Les détournements des expressions phares de ce débat (« manifpourtous », « mariagepourtous ») sont tout aussi significatifs (Jackiewicz 2016).

  • 6 La prise en compte des objets externes (hyperliens) est indiquée par Dridi et Lapalme (2013) comme (...)

15Les contenus publiés sur Twitter sont de plus en plus multimodaux. Dans le corpus FILIATION, 43 % des tweets incorporent un (parfois deux) lien(s) URL, 30 % combinent des URL et des hashtags. Dans le corpus MIGRANTS, nous avons 75 % de tweets augmentés par un objet autre (image, Twitter card, vidéo, etc.). Les rapports que le texte du tweet entretient avec des objets intégrés (tweet composite) d’une part et avec les objets extérieurs auxquels le lecteur parvient en cliquant sur le lien URL (tweet relais) sont fondamentaux pour l’interprétation du message ainsi composé. La sémantique des rapports texte-image est subtile et inclut, en simplifiant, des relations de complémentarité, de redondance, d’opposition. Des études spécifiques sont à mener pour l’affiner6. Dans Jackiewicz (soumis), nous proposons une première analyse des rapports texte/image dans les tweets du corpus FILIATION.

3. « Deux hommes et un couffin »

16Nous allons nous intéresser maintenant à un ensemble spécifique de tweets qui revoient à un document audiovisuel. Il s’agit d’un film documentaire de Florence Helleux et Smaïn Belhadj « Deux hommes et un couffin » qui a été diffusé sur France 2 le 5 octobre 2014 à 13h15, le jour de la manifestation contre la GPA organisée par le collectif la Manif pour tous (LMPT). Ce film retrace le parcours d’un couple d’hommes français ayant choisi, pour devenir pères, de recourir à la GPA, grâce à une mère porteuse américaine.

3.1. Hypertextualité et intertextualité : technomots et autres marques langagières

  • 7 Le corpus « 2H & 1C » est un sous-ensemble du corpus FILIATION. Chacun de ses tweets comprend au mo (...)

17Le corpus, que nous nommerons pour commodité « 2H & 1C », comprend au total 899 tweets7. Il se compose de 437 tweets (49 %) et 462 retweets (51 %).

  • 8 https://vimeo.com/107878207
  • 9 Il s’agit de la page http://pluzz.francetv.fr/videos/13h15_le_dimanche.html. Cela veut dire que le (...)
  • 10 Il s’agit alors de la page : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dim (...)

18Les liens URL intégrés aux tweets du corpus, présents dans 21 % des tweets, pointent soit vers le teaser du film sur Viméo8, soit vers le site de France 2 où l’on peut voir la vidéo intégrale du dernier reportage « 13h15 » en replay9, soit directement vers la vidéo en question10. On notera que les retweets comportent plus souvent une URL (dans 29 % des cas, contre seulement 12 % des tweets « primaires »).

  • 11 Le profil du compte @13h15 est présenté comme suit : « 13h15 France 2 @13h15 Compte officiel du mag (...)

19Outre les liens URL, les messages référent au documentaire par des mentions et/ou des hashtags qui désignent, de manière parfois associative voire redondante, la chaine de télévision, le magazine, son présentateur ou d’autres journalistes de la chaîne (« #France2 », « #fr2 », « #13h15 », « #13h15LeDimanche », « @France2 », « @France2tv », « @13h1511, « @csaudiovisuel », « @LaurentDelahous », « @jbmarteau », etc.). Cliquables, tous ces technomots contextualisent les contenus et tout en assurant une navigation vers les comptes Twitter ou les fils d’actualité qu’ils désignent.

1. Le #13h15 de @france2 c’est par là ! http://t.co/​LPDhuWWRww Formidable et émouvante histoire de Christophe et Bruno ? #GPA #Egalité
2. #France2 #13h15 #GPA Projet d’un couple, discussion avec la famille, rencontre avec la mère porteuse. Un peu tous les aspects sont évoqués.
3. @13h15 ces pédés de @France2tv ont profité de l’absence des familles chrétiennes en manif pour diffuser 40’ de vile propagande pour la GPA
4. @Matignon qui veut s’opposer à la #GPA par tous les moyens va-t-il réprimender @France2tv qui en fait la promotion ? @csaudiovisuel @13h15
5. @jbmarteau @13h15 Comptez-vous aller filmer les “usines à bébés” d’Inde et de Thaïlande, pour un regard plein et objectif sur la GPA ?

20On notera le « raccourci », porteur d’ambiguïté, pratiqué dans de très nombreux tweets où le magazine télévisé « 13h15 » qui diffuse le film se trouve désigné par la mention de son compte Twitter @13h15 (dans 28 % des tweets) ou de celui de la chaîne @France2tv (dans 17 % des tweets). Pourtant ce n’est pas sur Twitter que le documentaire peut être visionné. Le mot-dièse #13h15 est présent dans 38 % des tweets, #france2 (ou #France2) dans 19 %.

6. je file sur @France2tv pour le reportage sur le couple ayant eu recours à la #GPA
7. Très beau reportage dans @13h15 sur la #GPA ! #13h15 #France2
8. L’intelligence du reportage de @13h15 pour oublier la bétîse de la @LaManifPourTous #GPA
9. Non mais arrête @13h15...! Tu vas nous faire pleurer encore combien de temps...#Gpa Quel reportage.. #tantDEmotions
10. Tellement émouvant ce reportage sur la #GPA sur #france2 @13h15 ! L’amour triomphe de tout !

21D’un point de vue quantitatif, l’emploi des technomots dans le corpus « 2H & 1C » se présente de la manière suivante. Sur 899 tweets, seuls 35 (4 %) n’en contiennent aucun ; à l’inverse, 147 (16 %) en contiennent au moins trois relevant des trois catégories concernées. C’est notamment le cas du (11), message le plus massivement retweeté dans notre corpus (38 reprises).

11. RT @jrossignol : “Deux hommes et un couffin”, le superbe documentaire #13h15 de @France2tv est en replay : http://t.co/​VwrAbw5G6z#GPA http: …

22Les tableaux 1, 2 et 3 croisent ces catégories d’indices, deux par deux.

  • 12 Il faut préciser que la fréquence des mentions est également corrélée à l’activité du retweet. Si l (...)

Tableau 1 Cooccurrence des URL et des mentions12

Tableau 1 Cooccurrence des URL et des mentions12

Tableau 2 Cooccurrence des hashtags et des mentions

Tableau 2 Cooccurrence des hashtags et des mentions

Tableau 3 Cooccurrence des HT et des URL

Tableau 3 Cooccurrence des HT et des URL

23Dans les tweets dépourvus de technomots (4 %), le renvoi au documentaire se fait par des faisceaux de marques purement langagières qui incluent : (i) des termes qui désignent le support (« reportage », « docu », « documentaire »), (ii) ceux qui désignent la chaîne télévisée, le magazine, etc. (« France 2 », « le JT de 13h », etc.), (iii) et souvent en association avec le thème ou le contenu du film (« GPA », « PMA », noms propres des personnes, etc.).

12. Reportage sur deux français ayant eu recours à la GPA, maintenant sur France2
13. France 2 met un docu sur la PMA cet après-midi : )
14. Donc les deux homos du reportage ont appelé leurs filles, nées d’une GPA : Olympe et Colombe.
15. Qu’il faut rémunérer la mère. Après ce reportage transpire l’amour des papas, des grès parents, de la famille de Veronica.

24Les statistiques que nous venons de livrer témoignent d’une présence massive des technomots (96 % des tweets). On retiendra un emploi souvent interchangeable et combiné des URL, des mentions et des hashtags pour référer, avec une précision variable, au document audiovisuel concerné.

3.2. Des tweets pour annoncer, informer ou débattre

25L’unité thématique du corpus « 2H & 1C » repose fortement sur la récurrence du mot clé « GPA », présent dans 85 % des tweets. Dans une première approximation, les tweets du corpus peuvent être catégorisés dans trois grandes familles, aux concours fluctuants : (i) les tweets « relais » ou de communication (annonce, invitation), (ii) les tweets à caractère informationnel (narration en temps réel, compte-rendu des éléments clés), (iii) les tweets dialogiques (expression des opinions, participation au débat).

  • 13 Ces déictiques marquent la pratique du « live tweet » dans une stratégie plurimédias ou crossmédias

26Les premiers, postés essentiellement avant ou au début du film, annoncent l’émission et son thème. Ces messages, qui relèvent pleinement de la catégorie des discours d’escorte au sens de Rabatel (2010), ont pour objet de souligner l’intérêt qu’offre ce documentaire. Ils se caractérisent par la présence de déictiques temporels (« tout à l’heure », « now », « en ce moment », « maintenant »)13 et de marqueurs appréciatifs (« jolie docu », « excellent reportage », etc.).

16. #GPA : le JT de 13h de France 2 a suivi pendant un an le périple d’un couple homosexuel aux États-Unis. RDV tout à l’heure à 13h15.
17. today à 13h15 #documentaire sur la #GPA @france2tv #lgbt http://t.co/​Z9lnkLzWGO
18. La #GPA décryptée par un jolie docu’ sur France 2, c’est now "Deux hommes et un couffin" http://t.co/​rIeRlt0hY4
19. en ce moment sur #France2 #13h15 excellent reportage sur ce couple d’homosexuels qui attendent leur enfant #GPA #PMA #equality
20. #GPA Reportage (évidemment très émouvant) maintenant sur France 2, qui a suivi un couple d’homo parti faire une GPA aux États-Unis.

27De nombreux tweets, postés tout au long de l’émission, cherchent à en restituer les éléments essentiels, censés éclairer le phénomène de la GPA et susceptibles de nourrir le débat. Ils citent des propos marquants (voix off, paroles des différents protagonistes), décrivent et commentent les attitudes des personnes, évoquent leurs motivations, s’interrogent sur l’identité du bébé à naître, pointent les différences entre la France et les États-Unis (concernant les mentalités ou les lois en vigueur).

21. Dans une famille républicaine catholique et militaire, une femme souhaite de porter l’enfant d’un couple #homosexuel. #GPA #13h15 @France2tv
22. #France2 #13h15 #GPA Projet d’un couple, discussion avec la famille, rencontre avec la mère porteuse. Un peu tous les aspects sont évoqués.
23. “La mère porteuse recevra 2 200€ par mois de grossesse, l’équivalent du salaire de son mari.” #13h15 #GPA
24. 18 états américains autorisent la #GPA @13h15
25. Piqûres et suppositoires vaginaux journaliers pour éviter le rejet de l’embryon par le corps de la femme porteuse #GPA
26. Papy Maurice a du mal avec la GPA de son fils. #13h15 #France2
27. Le mari de la mère porteuse il a l’air moins heureux, finalement l’argent ne suffit peu etre pas...#13h15 #GPA
28. Les futurs papas #GPA ne se sentent surtout pas coupables quand ça se passe mal ! @LaurentDelahous @13h15
29. Quelle sera l’identité d’un enfant issu d’une manipulation en labo et porté par une femme qui n’est pas sa mère ? #France2 #13h15
30. quelle différence avec la France, des républicains pro #GPA et #gay friendly “une bonne action” #13h15 @France2tv

28Les tweets plus subjectifs révèlent une large palette d’opinions, d’appréciations et d’affects, dont les cibles sont nombreuses : (i) la GPA, (ii) le couple homosexuel, la mère porteuse, leurs familles respectives, les bébés filles, les américains, la société actuelle, etc., (iii) le reportage, ses auteurs, le présentateur télé, le magazine, la chaîne TV, etc., (iv) les partisans et les opposants du mariage gay et/ou de la GPA (le collectif LMPT, les gays, etc.). Ces réactions peuvent aller des félicitations aux pères à l’expression de la gratitude (ou de l’indignation) à l’égard de la chaîne, en passant par diverses attitudes d’adhésion ou de rejet (ironie, insulte, etc.) face à la GPA ou à l’égard des figures du film et plus largement des protagonistes du débat.

  • 14 En l’absence de technomots, l’intertextualité du tweet repose ici sur la citation.

31. Bravo ! #GPA #13h15
32. C’est hardcore la GPA. Je n’arrive pas à ne pas voir l’exploitation économique d’une femme pour le bonheur d’autres #13h15
33. Woké, #GPA dans le 13h15 sur France 2 = marchandisation du corps totale. Tranquille. 6 000€, l’ovule ; 20 000€ pour la mère porteuse.
34. #13h15 Surtout, ne parlons pas d’eugénisme pour ces deux individus qui ont dépensé 100 000 euros pour avoir deux enfants...#GPA
35. Christophe est trop un #BabtouFragile. #13h15LeDimanche #GPA
36. Elles sont choupinou les filles ! #GPA #13h15
37. Cette connasse d’amerdeloque : “Nous, ici on est plutôt hippy” Tout le problème est là sale pute ! Tu vends ton cul contre du fric !14
 38. “Républicains, chrétiens, militaires” les mêmes profils que les anciens propriétaires d’esclaves #GPA @LaurentDelahous @13h15
39. Je n’imaginais pas qu’une famille républicaine de l’Amérique profonde puisse être aussi ouverte d’esprit @13h15 @France2tv
40. Une très belle, et rude, mais belle histoire d’amour(s). Un jour de #ManifPourTous, merci @France2tv @13h15 !
41. Félicitations à l’équipe @13h15 pour avoir osé de diffuser un sujet sur la #GPA surtout en ce jour de #MPT Après chacun pense ce qu’il veut
42. Larmoyant reportage sur @13h15 de #France2 : un couple de gays recourt à la #GPA aux E.U. Pleurez pleurez braves gens !
43. L’intelligence du reportage de @13h15 pour oublier la bétîse de la @LaManifPourTous #GPA

29Cette première caractérisation des tweets du corpus demande à être complétée par un examen plus approfondi et systématisé. Dans la suite de l’article, nous en proposerons une double lecture, guidée par deux grilles d’analyse élaborées pour l’observation des discours éristiques. Par ce moyen, nous mettons en évidence la nature polémique des commentaires postés, ce qui confirme l’influence de la situation (sociale) de controverse sur la réception de ce documentaire.

4. Grille notionnelle

30La grille notionnelle articule un ensemble de catégories, paradigmes et notions qui renvoient à la nature des entités ciblées dans le débat, aux protagonistes ainsi qu’aux modalités de validation critique des positionnements adoptés. Sans pouvoir déployer systématiquement l’ensemble des notions du modèle, regardons comment les principales d’entre elles se manifestent dans le corpus « 2H & 1C ».

31En situation de controverse, les argumentateurs se trouvent aux prises avec des questions relevant de trois plans, aussi essentiels qu’hétérogènes : ontologique, épistémique et axiologique. Ces principales facettes de la conflictualité sont toutes représentées dans les tweets du corpus. Ainsi, nous y trouvons, des éléments qui renvoient : (i) aux entités pertinentes du débat et à leurs modes d’existence et d’expression, qui font ou ne font pas l’accord (44), (ii) aux ressources intellectuelles (raisonnements, témoignages, démonstrations, mesures, expériences, etc.) employées par les protagonistes pour faire valoir leurs points de vue (45), (iii) aux repères moraux d’une société ou d’un groupe d’individus faits de principes, de normes et de valeurs, au nom desquels s’affrontent les protagonistes (46).

44. La #GPA en fait c’est de la chimie de bébés...#France2 #degeu #13h15
45. Encore un bon reportage qui aide à réfléchir et qui bouscule @13h15 #GPA 46. Merci à Christophe et Bruno pour ce reportage sur la #gpa ÉTHIQUE, loin des fantasmes de la #ManifPourTousLesCons #13h15

32Commenter un documentaire en situation de débat polémique conduit à impliquer, ou du moins à mentionner, ses acteurs et ses protagonistes. Comme le reportage s’attache à montrer fidèlement la réalité d’une GPA, chacun des deux camps y trouve des arguments en faveur de sa position et contre celle de l’autre. En conséquence, chaque camp invite l’autre à en prendre connaissance.

47. À ceux qui sont pour la GPA et les autres, regardez le reportage sur le sujet de @13h15 . C’est assez effrayant.
48. Au lieu d’aller à la Manif pour Tous, regardez le documentaire sur France 2 avec deux parents gays qui n’attendent que d’avoir un enfant
49. Les militants de #LMPT vont faire une attaque en voyant ce reportage fort et utile aujourd’hui dans #13h15 #GPA #France2
50. je souris à l’idée que les tarés de la manif pour tous s’étranglent avec leur sandwich en regardant le @13h15

33Les logiques qui guident les débatteurs concernent à leur tour : (i) les postures ou les attitudes (régulatrice, modérée, etc.), (ii) les motivations (progrès, justice, éthique, etc.), et (iii) les modes et les garants de validation (réalité des faits, expériences vécues, légitimité des acteurs, qualité des raisonnements, etc.). Parmi les modes d’implication, on distingue a minima des postures modérées (se situant du côté de la réflexion, du dialogue, du consensus) et des postures radicales (fortement polarisées, intransigeantes, tournées vers l’action militante).

51. Pour ou contre, mais au moins ce @13h15 sur la #GPA vous a beaucoup interpellés... Donc objectif réussi ! #13h15 #France2
52. #13h15 Je refuse de choisir entre blanc et noir. La vie est plus nuancée. Courage à ces nvx parents même si je suis sceptique sur la GPA.
53. #5oct #13h15 bien le lavage de cerveau !!! mais on ne lachera rien ! JAMAIS ! #LMPT NON A LA GPA !

34La question des motivations et des raisons d’action qui sous-tendent les opinions défendues constitue un autre paradigme des controverses. Il permet de savoir sur quels terrains se positionnent préférentiellement et s’affrontent les adversaires : celui du progrès, de l’éthique, de l’égalité sociale (ou de la justice sociale) ?

54. Merci France 2 pour la diffusion de ce reportage. Voilà une vison de la famille du 21ème siècle. #13h15
55. Nous vendre la GPA comme évolution, c’est n’importe quoi. “Luc, je suis ton père” – “Nooon !” Un gros commerce ($$$$$). Bientôt sur “Amazon” ? #13h15 56. ils st graves le couple gay reportage #fr2 #13h15 ils s’amusent av la nature 2 embryons ds le ventre d la mère porteuse 1 bb…
57. #13h15LeDimanche Ce que le mariage gay et la #GPA nous enlèvent, c’est notre PRIVILÈGE que la NATURE nous avait donné, aux hétérosexuels...
58. en ce moment sur #France2 #13h15 excellent reportage sur ce couple d’homosexuels qui attendent leur enfant #GPA #PMA #equality
59. Ce couple fait un gros fuck à la Loi française et le revendique à la tv, mais comme il est mignon et souriant ça passe. #fr2 #gpa #13h15

35Pour convaincre ou pour réfuter, les argumentations polémiques ont besoin de s’appuyer sur des éléments qui constituent de bonnes raisons d’admettre les conclusions proposées. La réalité des faits, (exploités à titre de preuve, par exemple), les témoignages sur des expériences personnelles vécues, tout comme la cohérence et la solidité des arguments, font partie des principaux moyens de fonder et d’étayer les raisonnements produits.

36La description jugée réaliste de la procédure de la GPA, dans ses aspects légaux, médicaux, financiers, et humains, fournie par le documentaire a été soulignée à de nombreuses reprises (60-61). De même, la qualité testimoniale du film « Deux hommes et un couffin » n’a pas échappé aux twittos. Les différents témoignages, essentiellement ceux du couple des pères et de la mère porteuse, ont largement été évoqués, parfois avec une touche émotionnelle (62-63).

60. Loin des slogans. Juste la réalité. Merci @13h15 @France2tv. #gpa
61. Olympe et Colombe, Christophe et Bruno2 enfants, une seule famille #13h15 #GPA le choc du réel, merci @france2tv http://t.…
62. Un témoignage sur la famille, la vie et l’amour, pour un jour où quelques personnes témoignent de leur haine http://t.co/​T9mIjIVBus #13h15
63. #France2 #13h15 LeSamedi Témoignage émouvant de Veronica, mère porteuse de l’enfant de Christophe et Bruno. #GPA

37Dans un contexte polémique, les débatteurs cherchent à s’emparer du discours de l’autre pour mieux le critiquer : dénoncer les manquements de ce discours aux règles de la logique – discours inconsistant, incomplet, délirant, irrationnel, absurde, contradictoire, etc. – et/ou à celles de la morale – discours pervers, scandaleux, odieux, etc. Pour ce qui concerne les tweets du corpus, les principales critiques s’adressent à l’émission, pour dénoncer un parti pris, illustré par un cas « idéal », éloigné de la réalité sociale des plus modestes.

64. #5oct #13h15 bien le lavage de cerveau !!! mais on ne lachera rien ! JAMAIS ! #LMPT NON A LA GPA !
65. @13h15 Mise en scène d’un couple homo sympa pour mieux vendre un “procédé de fabrication” d’enfant horrifiant. Technique…
66. Non a la propagande sur la #GPA ! #13h15 #PasAvecMaRedevance @Francetele
67. Sur #France2 actuellement, reportage de #propagande socialos-communistes sur la #GPA. Comme par hasard... Le jour de #LaManifPourTous ! #FN
68. #GPA #13h15 ce n’est pas un reportage mais plutôt une publicité... Et le CSA laisse faire ?
69. C’est beau quand c’est présenté comme ça la GPA, mais l’indienne qui travaille exploitée dans une usine à ventre c’est autre chose. #13h15

5. Procédés linguistiques

38Une autre façon de lire et d’analyser un corpus de tweets polémiques est de prêter attention aux procédés linguistiques propres aux échanges polémiques. Sur le plan des matérialités linguistiques, les outils tels que la structure énonciative et la deixis, les relations idéationnelles, les schémas argumentatifs, les marques des rapports intersubjectifs, les rapports intertextuels (citation, allusion, détournement, etc.) sont autant de points d’entrée pour une systématisation linguistique du matériau discursif constitué. Tous les procédés linguistiques caractéristiques des discours des controverses se retrouvent dans les tweets du corpus « 2H & 1C ».

5.1. Schémas argumentatifs et relations idéationnelles

39Les schémas réguliers de l’argumentation, tout comme les relations idéationnelles, permettent de saisir des éléments factuels du débat. Ils sont porteurs des éléments d’information visant à créer ou à modifier des convictions, des comportements et des dispositions à agir.

40Les régimes argumentatifs mobilisables dans une controverse sont nombreux (argument par la comparaison, par la cause, par les conséquences, ad hominem, etc.). Dans le corpus étudié, les raisonnements opposés à la GPA s’attachent en particulier à mettre en lumière ses conséquences négatives. Ce type d’argument permet d’attirer l’attention sur une logique imparable, où une première action risque d’en entraîner d’autres, tout aussi indésirables ou dangereuses. Poussé à l’extrême, l’argument sert à faire ressortir les conséquences moralement insupportables ou inconcevables pour l’esprit.

70. Si l amour suffit à fair accepter la #GPA pq ne pas accepter l inceste, la polygamie qui implique que des adultes. g tjs pas compris. #13h15
71. La prochaine étape sera le remboursement par la sécurité sociale ? @13h15 #GPA
72. À quand un utérus à la location chez Kiloutou (250 agences en France) ? @13h15 #13h15 #GPA... Ne riez pas, on en est là !!!!!!

41Les échanges polémiques abondent de rapports d’association, de différenciation ou d’opposition entre arguments, idées, faits ou situations. L’opposition, par exemple, sert à marquer et à baliser des avis opposés, des états de choses en contradiction, des incompatibilités d’intérêts, des ambivalences de comportement, des solutions divergentes, etc. Confronter deux situations permet de faire apparaître leurs différences ou divergences. Dans un raisonnement, la mise en contraste des éléments sert parfois à faire ressortir des conclusions diamétralement différentes.

73. Il n’est pas acceptable de vendre des organes, mais il serait normal d’en louer ? #GPA @France2tv @13h15
74. #13h15 mariage gay : super ! Mais la GPA ?
75. C’est beau quand c’est présenté comme ça la GPA, mais l’indienne qui travaille exploitée dans une usine à ventre c’est autre chose. #13h15
76. #13h15 Américains, catholiques et militaires qui acceptent la GPA de leur fille. Pendant que nous français ns nous pensons plus malins qu’eux.
77. L’intelligence du reportage de @13h15 pour oublier la bétîse de la @LaManifPourTous #GPA

5.2. Rapports intersubjectifs

42L’activité polémique est indissociable des interactions interpersonnelles. Les conditions spécifiques créées par le dispositif du réseau Twitter font qu’il ne s’agit pas d’un dialogue au sens classique du terme. Nous avons plutôt affaire à une somme de voix portées dans l’espace public. Elles sont singulières, nombreuses, chaotiques, et seulement certaines d’entre elles se répondent réellement. Mais à la lecture du corpus entier, force est de constater que la présence de déictiques, d’interpellations, de formules phatiques, de réponses à des questions rapportées crée un effet conversationnel certain. Sans oublier la technique d’adressage direct propre à Twitter (@xx…), comme dans (81).

43L’habileté à argumenter et polémiquer se manifeste nettement dans les façons d’interpeller et d’impliquer l’autre. Les déictiques personnels, les marques d’adresse et les formules phatiques sont les traces privilégiées des débats et des affrontements verbaux. Plusieurs destinataires se trouvent ainsi pris à partie (les personnes filmées, les cinéastes, mais aussi des politiques et des militants qui manifestent).

78. Vous n’êtes pas papa vous êtes des sorciers !!! #13h15 #fr2 #GPA : ( #HorsLaLoi
79. #13h15 “Une famille à part entière” ? Vous plaisantez ? Vous avez pas l’impression qu’il leur manque quelque chose ou quelq’un à ces 2 bébés ?
80. à tous les rageux qui regardent #13h15 sur la #GPA : regardez les larmes de bonheur de ces papas. Votre haine ne vaincra pas…
81. @manuelvalls pourquoi delahousse sur fr2 fait un reportage sur la gpa par dex homo il aime souffler sur les braises et vous ne faites rien

44La prise en charge énonciative est typique de l’expression des opinions. Elle dévoile les modes d’adhésion et de distanciation par rapport aux états des choses soumis au débat. La prise en charge sert en particulier à transmettre une conviction (ici, pour ou contre la GPA).

82. Oui à l’adoption pour couple homo. Non à la GPA. La sorcellerie est d’un autre temps ! #13h15 #GPA
83. Je ne valide pas du tout le reportage de France 2 sur la gpa pour faire plaisir aux homos. On n’est pas dans Frankenstein hein. #13h15
84. #13h15 Je refuse de choisir entre blanc et noir. La vie est plus nuancée. Courage à ces nvx parents même si je suis sceptique sur la GPA.
85. Waouh ! Je suis contre la GPA mais j’avoue que le reportage de @13h15 est très fort humainement même s’il ne me fera pas changer d’avis

45De nombreux tweets du corpus témoignent des réactions émotionnelles face au contenu du documentaire. Les expressions des émotions qui y figurent renseignent sur les états mentaux (intentions, sentiments, croyances, désirs) des débatteurs/téléspectateurs, qu’il s’agisse des postures contrôlées de dévoilement de soi ou des « décharges émotionnelles » verbales. Rappelons que le partage social des émotions sert à créer, maintenir ou renforcer les liens sociaux par des mécanismes d’empathie. Il peut instaurer un rapprochement affectif entre des personnes qui ne possèdent pas de liens préalables.

86. En larmes devant le reportage sur la GPA de #France2 – Je crois vouloir être papa, un jour.
87. Ému par ce couple homosexuel qui se bat avec tout son coeur pour avoir un enfant ! Le désir de la vie #13h15 @France2tv #ManifPourTous #GPA
88. Je suis hétérosexuel mère de famille et bouleversée par ce don de cette américaine conservatrice, quelle leçon !!! #13h15
89. Je ne sais pas quoi dire à ma fille de 5 ans qui regarde avec moi @13h15... Cette société m’écoeure... Me dégoutte. #GPA #13h15
90. Je suis scandalisé par ce que je vois ds @13h15 . 2 homos qui veulent un gosse et engagent mère porteuse. Société dégénérée !!!!!!! #GPA
91. Le reportage de @13h15 sur la #GPA est une HONTE ! Du sentimentalisme pour justifier une marchandisation abjecte du c…

46Intégrée dans un processus polémique, l’insulte constitue une véritable arme dirigée contre l’adversaire : pour lui « clouer le bec », toucher son point sensible (faire mouche), l’éjecter en dehors de la discussion. Certaines insultes semblent rechercher un effet défoulant, d’autres témoignent d’une irritation et d’une exaspération, d’autres encore ont une portée rituelle de mise en scène d’affects sociaux. Dans le corpus considéré, les insultes sont proférées essentiellement à l’égard de la mère porteuse et du couple des pères (92-94), plus rarement à l’attention des responsables de la chaîne de télévision (95). Le camp adverse cible essentiellement le collectif la Manif pour tous (96).

92. Cette connasse d’amerdeloque : “Nous, ici on est plutôt hippy” Tout le problème est là sale pute ! Tu vends ton cul contre du fric ! #gpa #13h15
93. Cette tarée qui se prend des colis de medocs chaque jour pour garder le bébé c’est une honte. @13h15 #GPA
94. #gpa #13h15 Ces deux pédales n’ont pas à revenir en France ! Il faut qu’ils restent la bas. Et l’autre, un long nez, des grandes oreilles...
95. @13h15 ces pédés de @France2tv ont profité de l’absence des familles chrétiennes en manif pour diffuser 40’ de vile propagande pour la GPA
96. C’est magnifique... ces crétins de la #ManifPourTous pourraient qd même être sensibles à l’émotion, à l’amour simplement #France2 #13h15

5.3. Intertextualité et dialogisme

47Dans une interaction polémique, discours et contre-discours s’articulent au moyen des stratégies de reprises discursives, réinterprétations, concessions, réfutations ou négations. Des fragments de discours autres, sous forme de référence, citation, allusion, reformulation ou séquence détournée, sont potentiellement présents dans chacune des interventions constituantes. Typiquement, la circulation des propos à teneur polémique est génératrice de commentaires négatifs, de transformations importantes, voire d’oublis volontaires, l’objectif étant de falsifier la parole de l’autre, afin de la disqualifier.

48La pratique citationnelle dans notre corpus passe par des reprises fidèles (97-99), des emprunts déformés (101), voire des inventions pures censées dévoiler les motivations cachées des personnes impliquées (102). Les tweets du corpus rapportent et parfois commentent des propos marquants des principaux protagonistes (couple de futurs pères, mère porteuse, ses parents), ainsi que des informations factuelles apportées par la voix off qui détaille la procédure de la GPA (100).

97. “ce qui parfois me met en colère c’est qu’on n’arrive pas dans ce pays à voir ce bonheur là” @France2tv #13H15 #GPA
98. “La mère porteuse recevra 2 200€ par mois de grossesse, l’équivalent du salaire de son mari.” #13h15 #GPA
99. “Aux États-Unis, la #GPA est un commerce comme un autre.” #13h15
 100. “Un bb par #gpa ne se fabrique pas comme n’importe quel bb”. Voilà ce qui dérange, utiliser le terme ’fabriquer’ pr un bb. #fr2 #13h15
 101. “Bonjour, nous voudrions des jumeaux, pour avoir un enfant chacun, sinon c’est po juste !” #CommerceOrdinaire #GPA #13H15LeDimanche #France2
 102. “Tu voit mon chérie, maman va vendre ta petite sœur et après on ira a walt disney et maman achètera un cabriolet pour papa” #13h15 #GPA

49Différents détournements du titre du documentaire, construit lui-même à partir du titre de film de Coline Serreau « Trois hommes et un couffin » (1985), sont à noter.

103. au cinéma : “2 hommes et un couffin” à la #ManifDeLaHonte : “deux connes et une #Boutin”
104. Émouvant reportage sur 13h15 le dimanche @France2tv, 2 hommes et la #GPA

50Le dialogisme polémique se manifeste souvent à travers la reformulation interdiscursive et la négation. Porteurs de contre-analyses, ces procédés servent selon les cas à la rectification, au dévoilement ou à la réfutation. Ils repoussent le discours de l’adversaire, tout en en portant l’inscription (Krieg-Planque 2012 : 210).

105. La femme ne prête pas son corps, elle le loue ! #GPA @France2tv @13h15
 106. Vous n’êtes pas papa vous êtes des sorciers !!! #13h15 #fr2 #GPA : ( #HorsLaLoi
107. Ah ouais ce n’est pas la mère porteuse qui se fait le plus d’argent dans cette affaire de #GPA ! @LaurentDelahous @13h15
 108. Ds la #GPA, le véritable pb, ce n’est pas l’origine de l’enfant, mais bien la mère qui doit porter un enfant pour le donner ensuite. #13h15

Conclusion

51Nous venons de présenter une étude linguistique menée sur un corpus de tweets thématiquement et temporellement circonscrit « 2H & 1C ». L’intertextualité du corpus repose essentiellement sur l’emploi de trois catégories d’objets hypertextuels : les URL (21 %), les hashtags (83 %) et les mentions (73 %). 96 % des tweets en comportent au moins un.

52Cet usage, souvent interchangeable et combiné des URL, des mentions et des hashtags, permet de référer aux différents aspects du document audiovisuel ciblés dans les tweets. Plus généralement, de tels messages hypertextualisés peuvent répondre à des finalités différentes : (i) annoncer le film et faire sa promotion, (ii) exprimer une critique de ce film (féliciter ses auteurs ou la chaîne qui le diffuse…), (iii) informer sur la réalité de la GPA dont traite le film, (iv) prendre position active dans le débat sur ce mode de procréation, en puisant des arguments (pour ou contre) dans le documentaire signalé, etc.

53L’essentiel de l’analyse révèle un fort impact du débat sur la gestation pour autrui, saisi au moment d’une manifestation nationale d’opposition à cette pratique, sur le contenu des tweets postés au sujet du film. Le caractère éristique d’une grande partie des tweets a été montré grâce à l’application systématique des deux grilles d’analyse conçues pour l’observation des discours des controverses. Brefs et concis, les tweets en question n’en fournissent pas moins de précieux éléments qui renseignent sur différents aspects du débat. Hypertextuels (pour la majorité) et intertextuels (pour tous), ces tweets sont plus largement interdiscursifs dans la mesure où ils s’inscrivent dans une formation discursive propre aux interactions en situation de controverse (répondant à des régularités indéniables, mais non close sur elle du fait de la présence d’implicites et de préconstruits).

54La grande diversité des contenus que nous avons fait apparaître par l’application de nos modèles, illustrés dans l’article par une centaine d’exemples tirés du corpus (corpus pourtant fortement circonscrit), invite à ne pas enfermer les discours hypertextualisés dans des catégorisations a priori. Les usages communicationnels réels sont diversifiés, évolutifs et somme toute assez faiblement prédictibles, car fonction de nombreux paramètres (sociétaux, technologiques, linguistiques, etc.), dont chaque configuration particulière mérite un regard « neuf » et une méthodologie renouvelée.

Bibliographie

Références bibliographiques

Amossy Ruth, 2014, Apologie de la polémique, Paris, PUF.

Amossy Ruth & Burger, Marcel (dir.), 2011, « Polémiques médiatiques et journalistiques. Le discours polémique en question(s) », Semen, no 31. URL : https://semen.revues.org/9050

Chateauraynaud Francis, 2011, Argumenter dans un champ de forces. Essai de balistique sociologique, Paris, Éditions Petra.

Clément Jean, 2007, « L’hypertexte, une technologie intellectuelle à l’ère de la complexité », in Brossaud Claire & Reber Bernard (dir.), Humanités numériques 1, Nouvelles technologies cognitives et épistémologie, Paris, Hermès-Lavoisier.

Clément Jean, 1995, « Du texte à l’hypertexte : vers une épistémologie de la discursivité hypertextuelle », in Balpe Jean-Pierre, Lelu Alain & Saleh Imad (dir.), Hypertextes et hypermédias : réalisation, outils, méthodes, Paris, Hermès. URL : http://hypermedia.univ-paris8.fr/jean/articles/discursivite.htm

Jackiewicz Agata, soumis, « 24 heures dans la vie d’une controverse. Rapports texte-image dans des tweets polémiques », in Mercier Arnaud & Pignard-Cheynel Nathalie (dir.), Commentaires et partages d’informations sur les réseaux socionumériques, Paris, Éditions de la MSH.

Jackiewicz Agata, 2016a, « Matérialité linguistique des controverses sociétales. Rapports intersubjectifs et interdiscursifs dans des tweets polémiques », Actes du Congrès Mondial de Linguistique Française 2016, France, Tours.

Jackiewicz Agata, 2016b, Études sur les discours évaluatifs et d’opinion, L’Harmattan.

Jackiewicz Agata, 2016c, « Outiller l’analyse des controverses. Pourquoi s’intéresser aux discours numériques ? », in Wigham Ciara R. et Ledegen Gudrun (dir.), Corpus de communication médiée par les réseaux, L’Harmattan, Collection Humanités numériques.

Jackiewicz Agata & Vidak Marko, 2014, « Étude sur les mots-dièse », Actes du Congrès Mondial de Linguistique Française 2014, Allemagne, Berlin. DOI : http://dx.doi.org/10.1051/shsconf/20140801198

Julliard Virginie & Cervulle Maxime, 2013, « “Différence des sexes” et controverses médiatiques : du débat sur la parité au “mariage pour tous” (1998-2013) », Le Temps des médias, no 21, p. 161-175.

Kerbrat-Orecchioni Catherine, 1980, « La polémique et ses définitions », in Gelas Nadine & Kerbrat-Orecchioni Catherine (dir.), Le discours polémique, Lyon, Presses universitaires de Lyon, p. 3-40.

Koren Roselyne, 2011, « De la rationalité et/ou de l’irrationalité des polémiqueurs : Certitudes et incertitudes », Semen, no 31. URL : http://semen.revues.org/9061

Krieg-Planque Alice, 2012, Analyser les discours institutionnels, Paris, Armand Colin.

Latour Bruno, 2007, « La cartographie des controverses », Technology Review, no 0, p. 82-83.

Lemieux Cyril, 2007, « À quoi sert l’analyse des controverses ? », Mil neuf cent, no 25, p. 191-212.

Paveau Marie-Anne, 2013, « Ce qui s’écrit dans les univers numériques », Itinéraires, no 3. URL : http://itineraires.revues.org.bases-doc.univ-lorraine.fr/2313

Plantin Christian, 2003, « Des polémistes aux polémiqueurs », in Declercq Gilles, Murat Michek & Dangel Jacqueline (dir.), La parole polémique, Paris, Champion, p. 377-408.

Rabatel Alain, 2010, « Analyse pragma-énonciative des s/citations du site d’Arrêt sur images », Argumentation et Analyse du Discours, no 4. URL : http://aad.revues.org/806

Saemmer Alexandra, 2011, « Hypertexte et irradiation iconique », Les Cahiers du numérique, no 7, p. 47-69.

Simon Justine, 2015, « Le discours hypertextualisé : Une notion essentielle pour l’analyse du web », in Saleh Imad, Carayol Valérie, Leleu-Merviel Sylvie, Massou Luc, Roxin Ioan, Soulages François, Wrona Adeline, Zacklad Manuel & Bouhaï Nasreddine (dir.), H2PTM 2015, Le numérique à l’ère de l’Internet des objets, de l’hypertexte à l’hyper-objet, Londre, Iste Éditions, p. 3-20.

Simon Justine, 2011, « Analyse des liens hypertextes sur le site Mediapart dans l’affaire Woerth/Bettencourt/Mediapart », in Saleh Imad, Massou Luc, Leleu-Merviel Sylvie, Jeannereet Yves, Bouhaï Nasreddine & Morelli Pierre (dir.), H2PTM 2011, Hypermédias et pratiques numériques, Paris, Hermès-Lavoisier, p. 153-164.

Vidak Marko & Jackiewicz Agata, 2016, « Les outils multimodaux de Twitter comme moyens d’expression des émotions et des prises de position », Cahiers de Praxématique, no 66.

Notes

1 Au sens de Paveau (2013). D’autres termes comme « signe passeur » ou « hyper-objet » son également employés dans la littérature.

2 Le corpus MARIAGE comporte 518 563 tweets collectés entre le 17/12/2012 et le 21/01/2013, à partir des mots-clés mariage pour tous, manif pour tous, mariage, gay, homo, PMA, GPA, LGBT, par la société Dictanova. Le corpus FILIATION, riche de 184 300 tweets, a été collecté, avec l’aide d’A. Elkhlifi (STIH), le 5 octobre 2014, à partir des mots-clés : PMA, GPA, procréation pour autrui, gestation pour autrui, filiation, famille, manif pour tous, manifpourtous. La collection de tweets nommée MIGRANTS, prélevée ponctuellement le 24 janvier 2016, à partir des mots-clés Cologne, Calais, Lampedusa, Lesbos, Egée, Schengen, migrants, refugies, migrations, comporte 3 070 tweets et 1195 profils.

3 Un hyperlien ou lien hypertexte est un élément présent dans une ressource numérique (une page Internet, un tweet, etc.) sur lequel on peut cliquer pour accéder à une autre ressource.

4 Lorsque le twitto publie une information – en général depuis un site – un contenu multimodal se voit automatiquement ajouté – appelé « carte » par Twitter –, sous forme d’image seule (carte nommée « image »), d’image accompagnée de texte (cartes « résumé » ou « résumé large »), de diaporama (carte « diaporama ») ou encore de vidéo (carte « player »).

5 Ceci dit, plusieurs solutions pour faire sauter la barrière des 140 caractères existent et sont effectivement employées (transformer le texte en image, numéroter les tweets successifs qui forment un message complet…).

6 La prise en compte des objets externes (hyperliens) est indiquée par Dridi et Lapalme (2013) comme un indicateur important à prendre en compte à l’avenir dans leurs travaux sur la détection des événements, pour le calcul de similarité et la classification des tweets.

7 Le corpus « 2H & 1C » est un sous-ensemble du corpus FILIATION. Chacun de ses tweets comprend au moins une marque explicite faisant référence au film documentaire « Deux hommes et un couffin » (#13h15, @13h15, #France2, @France2tv, reportage…), comme on peut le constater dans tous les exemples cités dans l’article.

8 https://vimeo.com/107878207

9 Il s’agit de la page http://pluzz.francetv.fr/videos/13h15_le_dimanche.html. Cela veut dire que le lien ne pointe pas directement vers la vidéo en question.

10 Il s’agit alors de la page : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-5-octobre-2014_705463.html

11 Le profil du compte @13h15 est présenté comme suit : « 13h15 France 2 @13h15 Compte officiel du magazine de la rédaction présenté par @LaurentDelahous le samedi et le dimanche ➡ #13h15 ! ».

12 Il faut préciser que la fréquence des mentions est également corrélée à l’activité du retweet. Si l’on soustrait le nombre de RT du nombre de tweets comportant au moins une mention, on obtiendra un ensemble de 194 tweets (22 % du corpus) où les mentions réfèrent à un compte avec une visée autre que celle de citation.

13 Ces déictiques marquent la pratique du « live tweet » dans une stratégie plurimédias ou crossmédias.

14 En l’absence de technomots, l’intertextualité du tweet repose ici sur la citation.

Table des illustrations

Titre Tableau 1 Cooccurrence des URL et des mentions12
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/40895/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 12k
Titre Tableau 2 Cooccurrence des hashtags et des mentions
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/40895/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 12k
Titre Tableau 3 Cooccurrence des HT et des URL
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/40895/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 12k

Auteur

Université Paul-Valery, Montpellier 3 – Praxiling
Professeur en Sciences du langage à l’Université Paul-Valery, Montpellier 3. Ses enseignements se déroulent à l’Institut des technosciences de l’information et de la communication (ITIC). Elle est membre de l’UMR Praxiling.

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2018

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search