Version classiqueVersion mobile

Beucler à l’affiche !

 | 
Myriam Boucharenc
, 
Bruno Curatolo

Bibliographie

Texte intégral

I. Ouvrages d’André Beucler

1. Romans

– La Ville anonyme, Paris, Gallimard, 1925/ « L’Imaginaire », no 389, 1998.

– Gueule d’amour, Paris, Gallimard, 1926/ « folio », no 3860, 2003.

– Le Pays neuf, Paris, Gallimard, 1927.

– La Belle de banlieue, Paris, Simon Kra, 1927.

– L’Amour automatique, Paris, Aux Éditions de France, coll. « les maîtres de demain », 1927.

– Le Mauvais Sort, Paris, Gallimard, 1928/Paris, Le Castor Astral, 1995.

– La Fleur qui chante, Paris, Gallimard, 1939.

– La Bête de joie, Marseille, Éditions du Sagittaire, 1942.

– 29 bis, Troisième étage, Paris, Albin Michel, coll. « La nef », 1947.

– Le Carnet de vengeance, Paris, Albin Michel, 1954.

– Charmante, Paris, Grasset, 1956.

– Ténébrus, Paris, Robert Laffont, 1968.

2. Poèmes, contes et nouvelles1

– Entrée du Désordre, Paris, Émile-Paul frères, coll. « Les Cahiers du mois », 1925.

– Un suicide (scénario), Paris, Gallimard, coll. « Cinario », 1925.

– Jacquot et l’Oncle de Marseille, Paris, Éditions de La NRF, 1926.

– Un nouvel amour, Paris, Au Sans Pareil, 1927.

– Le Carnet de rêves, Dijon, Les Éditions du Raisin, 1927/Dijon, Darantiere, (recomposition en caractères typographiques) 1927.

– À droite par quatre, Paris, 1930.

– Noir et Vert, Paris, Jacques Haumont, 1945.

– Trois oiseaux, Paris, Grasset, 1957.

– La Fiancée rebelle et autres chroniques amoureuses (« Un nouvel amour », « Fleur d’horreur », « L’Étrangère », « La Fiancée rebelle »), Nantes, Le Passeur, 1994.

– Entrée du Désordre (« Entrée du désordre », « Le 8 », « Retard des trains », « L’Admiratrice », « Une délivrance », « Jacquot »), Paris, Phébus, 1995.

3. Portraits et souvenirs – Correspondance

– Les Instants de Giraudoux, Genève, Le Milieu du Monde, 1948/Paris, Le Castor astral, 1995.

– Dimanche avec Léon-Paul Fargue, Paris, Le Point du Jour, 1947/Cognac, Le Temps qu’il fait, 1997.

– Vingt Ans avec Léon-Paul Fargue, Genève, Le Milieu du Monde, 1952/Paris, Mémoire du Livre, 1999.

– Portrait de D. Galanis, Paris, Manuel Bruker, 1954.

– Melchior, marquis de Polignac, Monaco, L’Imprimerie monégasque, 1966.

– De Saint-Pétersbourg à Saint-Germain-des-Prés, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 1980.

– Plaisirs de mémoire, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 1982.

– Correspondance avec Léon-Paul Fargue (1927-1945), édition établie et annotée par Bruno Curatolo, Presses Universitaires de Paris-Ouest, 2013.

4. Biographies

– La Vie d’Ivan le Terrible, Paris, Gallimard, coll. « La vie des hommes illustres », 1931.

– L’Ascension d’Hitler, Paris, Les Éditions nationales, coll. « L’Histoire inconnue », 1937.

5. Récits de voyage

– Vallée du Doubs, Émile-Paul frères, coll. « Portrait de la France », 1928.

– Paysages et villes russes, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 1928.

– Caucase, Émile-Paul frères, coll. « Ceinture du monde », 1931.

6. Collectifs

– Mon chat, avec Nathalie Parain, album pour enfants, Paris, Gallimard, 1930/Paris, Mémo, 2006.

– Composite, avec Léon-Paul Fargue, Paris, Ocia, 1945/Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2013.

– Alternance (« La Fiancée rebelle »), Paris, Éditions Le Gerbier, 1946.

– L’Art cinématographique (« Le comique et l’humour »), Paris, Éditions Félix Alcan, 1926.

– D’Ariane à Zoé (« Wilhelmine »), Paris, Librairie de France, 1930

– La Littérature soviétique (« Littérature et actualité soviétique »), Paris, Les Cahiers de la Quinzaine, 1930.

– Les Amours secrètes de Lénine, avec Grégoire Alexinsky, Paris, Baudinière, 1938.

– Paris tel qu’on l’aime (« Sous le signe de Saint-Martin »), Paris, ODE, coll. « Le Monde en couleurs », 1949/La France – Un portrait en couleurs, ODE, 1959.

– Almanach de Paris – An 2000 (« La Flânerie »), Paris, Les Éditions du Cercle d’échanges artistiques internationaux, 1950.

– Savoir vivre international – Code de la susceptibilité et des Bons Usages à travers le monde (« La Pologne et Monaco »), Paris, ODE, coll. « Le Monde en couleurs », 1950.

– Les Provinces de France (« L’Alsace et la Lorraine »), Paris, ODE, coll. « Le Monde en couleurs », 1951/La France – Un portrait en couleurs, ODE, 1959.

– Le Roman des douze (avec Jules Romains, Louise de Vilmorin, André Berry, Pierre Bost, Jean-Louis Curtis, Jean Dutourd, Yves Gandon, Michel de Saint-Pierre, Gilbert Sigaux, Paul Vialar, Alexandre Vialatte), Paris, Julliard, 1957.

– Images de Seine-et-Marne (« Visages évanouis, présence de l’esprit »), Paris, La Revue géographique et industrielle de France, 1961.

– Voyages (« Paysage pour une mélodie de Reynaldo Hahn »), Paris, Olivier Arban, 1981.

7. Traductions du russe

– Anna Grigorievna DOSTOÏEVSKI, Dostoïevski par sa femme, Paris, Gallimard, coll. « Vus de près », 1930/Paris, Mémoire du Livre, 2001.

– Valentin Petrovitch KATAEV, Rastrachiki, Paris, Gallimard, coll. « Les Jeunes Russes », 1931.

– Viatch CHICHKOFF, La Horde (Vataga), Paris, Gallimard, coll. « Les Jeunes Russes », 1938.

II. Études critiques

– Geneviève CHOVRELAT-PECHOUX, « Gueule d’amour de Beucler au cinéma ou la domination masculine », Revue des lettres et de traduction. Dossier : roman et cinéma, no 17, Carmen Boustani dir., Université du Saint-Esprit, PUSEK, Liban, 2017.

– Bruno CURATOLO, « André Beucler (1898-1985) : un talent composite », Nuit Blanche (Québec), no 102, printemps 2006.

« André Beucler et Jean Giraudoux. Une histoire composite de l’entre-deux-guerres littéraire », Les Écrivains auteurs de l’histoire littéraire : du récit à la théorie, B. Curatolo dir., Presses Universitaires de Franche-Comté, octobre 2007.

« André Beucler, de Gontcharov à Dostoïevski », Dostoïevski et le roman russe dans l’entre-deux-guerres, François Ouellet dir., Tangence, Université du Québec, no 86, hiver 2008.

« Écrire ou ne rien faire : une métaphore de la vacuité romanesque », Riens et petits riens, ABELL, Université de Bourgogne, 2008 [partiellement consacré au Mauvais Sort] .

« Le fantastique politique dans le roman des années vingt. Autour de La Cavalière Elsa », Roman 20-50, no47, juin 2009 [étude parallèle du roman de Mac Orlan et de La Ville anonyme].

André Beucler – Léon-Paul Fargue. Correspondance 1927-1945, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2013.

« Square des Batiplantes… André Beucler et Léon-Paul Fargue », Ludions, Bulletin de la Société des Lecteurs de Léon-Paul Fargue, no 14, 2014.

– Françoise GENEVRAY, « L’ombre de la Russie dans les fictions (1925- 1930) d’André Beucler », Représentation des Russes et de la Russie dans le roman français des XXe et XXIe siècles, Sarrebruck, Éditions Universitaires Européennes, 2012.

– Yvon HOUSSAIS, « Fantastique et déréliction, deux nouvelles d’André Beucler », Roman 20-50, no 43, juin 2007.

« Les gens ne sont jamais ce qu’ils sont : André Beucler nouvelliste », Atlantides littéraires. Les écrivains oubliés, Y. Houssais, France Marchal-Ninosque & Jacques Poirier dir., Presses Universitaires de Franche-Comté, 2016.

– Masaki KATAYAMA, « André Beucler, une saga franco-russe », Bulletin annuel des études françaises, Faculté des Lettres de l’Université Kwansei Gakuin à Nishinomiya (Japon), 2003.

– Masaki KATAYAMA & Marie-Laure PICOT, « André Beucler aux origines de la modernité narrative », Faculté des Lettres de l’Université Kwansei Gakuin à Nishinomiya, octobre 1994.

– Claude LEROY, « Les instants d’André Beucler », Réinventer le roman dans les années vingt, Myriam Boucharenc & Emmanuel Rubio dir., Revue des Sciences Humaines, no 298, 2/2010.

Révolutions de Carnaval au temps des années folles » [partiellement consacré à Beucler], Les fables du politique des Lumières à nos jours, Éléonore Reverzy, Romuald Fonkoua & Pierre Haermann dir., Presses Universitaires de Strasbourg, 2012.

– Paul RENARD, « Exercices d’amitié : André Beucler et Léon-Paul Fargue », Fargue. variations, Pierre Loubier dir., Revue des Sciences Humaines, no 274, 2/2004.

– Daniel SANGSUE, Le Doubs dans la littérature des XXe et XXIe siècles, Les Nouveaux Cahiers de l’Institut jurassien des Sciences, des Lettres et des Arts, 2014 [partiellement consacré à Vallée du Doubs].

III. Plaisirs de mémoire et davenir – Cahiers de l’Association André Beucler

– No 1 – « La génération flamboyante », éd. Serge & Roland Beucler, 1993.

– No 2 – « Aux origines de la modernité narrative », éd. Serge & Roland Beucler, 1994.

– No 3 – « Pages furtives échappées d’un tiroir », éd. Serge & Roland Beucler, 1999.

– Hors-série 1 – « Au temps des gares et des trains », éd. Guy Durliat & Roland Beucler, 2009.

– No 4 – « Modes et travers de ce temps », éd. Bruno Curatolo & Aline Étienne, 2011.

– Hors-série 2 – « Lettres à Puma » (André Beucler/Anita de Madero 1981- 1982) précédées de la correspondance d’André Beucler avec Maurice Barthélémy (1979- 1984) ; éd. Bruno Curatolo, 2014.

– No 5 – « André Beucler et le cinéma – De l’apogée du muet à la consécration du parlant », éd. Guy Durliat, 2015.

Notes

1 Pour les titres parus en revues, voir l’article de Bruno Curatolo

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search