Version classiqueVersion mobile

Votre Faust, la création en partage

 | 
Marion Coste

Annexes

Photographies de plateau, prises lors de la générale au théâtre de Montreuil, lundi 14 novembre 2016

Texte intégral

acte i, scène i. henri (Pierre-benoist varoclier) lève les yeux vers le directeur (vincent schmitt). sur le côté, le chanteur basse (Kai-uwe Fahnert), qui joue ici le rôle du mendiant, chante la série de la deuxième cantate de Webern tout en faisant mine de vendre des livres. au fond, on aperçoit laurent Cuniot, le stand des italiens et le stand des allemands, surélevé par rapport au reste de la scène. Photographie : Clément Follain.

antoine sarrazin, dans le rôle du policier, frappe à la porte de la chambre de Maggy. Chacun de ses coups est doublé par les percussions des musiciens, qui sont donc à ce moment-là dirigés par le comédien. Photographie : victor tonelli.

éléonore briganti interprète la cantatrice. son costume (robe transparente et manteau en main de King-Kong) en fait un personnage damné, soumis au directeur. ici, ses bras en croix évoquent peut-être la figure christique : dans le troisième acte, elle tentera de mener henri vers la rédemption. Photographie : victor tonelli.

durant l’interlude entre l’acte i et l’acte ii, les techniciens de plateau réorganisent l’espace. ici, virginie burgun déplace le chariot sur lequel laurent Cuniot continue à diriger. Photographie : Clément Follain.

le théâtre de marionnettes prend des allures de messe noire burlesque : les personnages sont représentés par des oiseaux empaillés, Faust en coq et Méphistophélès en rapace. les deux poussins représentent guignol, valet de Faust dans certaines versions anciennes du mythe, et sa femme. Photographie : victor tonelli.

laurent Cuniot dirige musiciens et comédiens durant l’acte iii. il indique le chiffre deux avec sa main gauche afin de signaler aux musiciens s’ils doivent jouer ou non, et ce signal sert aussi à déclencher les paroles des comédiens. on aperçoit derrière eux la machine qui sert à symboliser le train, l’avion ou le bateau. Photographie : Clément Follain.

visibles depuis la salle, les comédiens (éléonore briganti, Pierre-benoist varoclier, vincent schmitt, laetitia spigarelli et antoine sarrazin) observent le plateau durant l’acte iii, en attendant de savoir quelle scène ils vont devoir interpréter. sur le plateau, thomas Pondevie assure les fonctions de maître du jeu et manipule le décibel mètre devant le tableau sur lequel le schéma du déroulement de l’acte iii est tracé. on remarque aussi les guirlandes lumineuses qui surplombent la scène et la salle. Photographie : Clément Follain.

les quatre chanteurs (dans l’ordre : l’alto natalia Pschenitschnikova, la soprano angela Postweiler, la basse Kai-uwe Fahnert et le ténor Friedemann büttner) sont rassemblés devant les musiciens durant l’acte iii. angela Postweiler indique le « signal local », qui permet aux musiciens de savoir quels fonds sonores produire : la scène se déroulera dans l’avion. Photographie : Clément Follain.

Table des illustrations

Légende acte i, scène i. henri (Pierre-benoist varoclier) lève les yeux vers le directeur (vincent schmitt). sur le côté, le chanteur basse (Kai-uwe Fahnert), qui joue ici le rôle du mendiant, chante la série de la deuxième cantate de Webern tout en faisant mine de vendre des livres. au fond, on aperçoit laurent Cuniot, le stand des italiens et le stand des allemands, surélevé par rapport au reste de la scène. Photographie : Clément Follain.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/39600/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 39k
Légende antoine sarrazin, dans le rôle du policier, frappe à la porte de la chambre de Maggy. Chacun de ses coups est doublé par les percussions des musiciens, qui sont donc à ce moment-là dirigés par le comédien. Photographie : victor tonelli.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/39600/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Légende éléonore briganti interprète la cantatrice. son costume (robe transparente et manteau en main de King-Kong) en fait un personnage damné, soumis au directeur. ici, ses bras en croix évoquent peut-être la figure christique : dans le troisième acte, elle tentera de mener henri vers la rédemption. Photographie : victor tonelli.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/39600/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende durant l’interlude entre l’acte i et l’acte ii, les techniciens de plateau réorganisent l’espace. ici, virginie burgun déplace le chariot sur lequel laurent Cuniot continue à diriger. Photographie : Clément Follain.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/39600/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Légende le théâtre de marionnettes prend des allures de messe noire burlesque : les personnages sont représentés par des oiseaux empaillés, Faust en coq et Méphistophélès en rapace. les deux poussins représentent guignol, valet de Faust dans certaines versions anciennes du mythe, et sa femme. Photographie : victor tonelli.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/39600/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 36k
Légende laurent Cuniot dirige musiciens et comédiens durant l’acte iii. il indique le chiffre deux avec sa main gauche afin de signaler aux musiciens s’ils doivent jouer ou non, et ce signal sert aussi à déclencher les paroles des comédiens. on aperçoit derrière eux la machine qui sert à symboliser le train, l’avion ou le bateau. Photographie : Clément Follain.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/39600/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende visibles depuis la salle, les comédiens (éléonore briganti, Pierre-benoist varoclier, vincent schmitt, laetitia spigarelli et antoine sarrazin) observent le plateau durant l’acte iii, en attendant de savoir quelle scène ils vont devoir interpréter. sur le plateau, thomas Pondevie assure les fonctions de maître du jeu et manipule le décibel mètre devant le tableau sur lequel le schéma du déroulement de l’acte iii est tracé. on remarque aussi les guirlandes lumineuses qui surplombent la scène et la salle. Photographie : Clément Follain.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/39600/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 27k
Légende les quatre chanteurs (dans l’ordre : l’alto natalia Pschenitschnikova, la soprano angela Postweiler, la basse Kai-uwe Fahnert et le ténor Friedemann büttner) sont rassemblés devant les musiciens durant l’acte iii. angela Postweiler indique le « signal local », qui permet aux musiciens de savoir quels fonds sonores produire : la scène se déroulera dans l’avion. Photographie : Clément Follain.
URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/39600/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 39k

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search