Version classiqueVersion mobile

La guerre de Dix Ans

 | 
Louis Gérard

Avant-propos

Texte intégral

1En 1621, le couronnement du tout jeune roi d'Espagne, Philippe le Quatrième, laissait augurer un règne brillant, un retour espéré du siècle d'or après l'intermède plutôt terne du feu roi Philippe III. En Franche-Comté de Bourgogne, on se réjouissait tout autant de ce bon présage car bien que les Comtois fussent encore placés sous la souveraineté des archiducs Albert et Isabelle, ils savaient pertinemment que dans un proche avenir, ce jeune monarque deviendrait le seul maître des Pays-Bas espagnols et de la Comté de Bourgogne.

2Le 6 mai 1598 en effet, l'infante Claire-Isabelle-Eugénie, fille aînée de Philippe II, recevait les Pays-Bas, le Charolais et la Franche-Comté en dot pour son mariage avec l'archiduc Albert d'Autriche. Or, il était bien prévu qu’en cas de non-postérité, ces provinces retourneraient sous la domination directe de l'Espagne dès le décès de l'un ou l'autre des époux.

3Albert et Isabelle n'eurent pas d'enfant et quelques semaines seulement après le couronnement de Philippe IV, le 13 juillet 1621 plus précisément, l'archiduc Albert disparaissait. L'Infante passait donc du rang de princesse souveraine à celui de simple gouvernante des provinces précitées au nom de la Maison d'Espagne. Les Comtois perdaient à tout jamais leur souveraineté particulière et, à nouveau, leur destin allait dépendre entièrement des Espagnols, comme au xvie siècle après l'abdication de Charles Quint et le partage de son empire.

4Seulement. Philippe IV ne put restaurer l'âge d'or passé ; bien au contraire, son règne fut celui qui marqua le déclin et l'affaiblissement de la puissance espagnole, déclin dont le soulèvement de la Catalogne et du Portugal, l'écrasante défaite militaire de Rocroi et la paix des Pyrénées furent les signes les plus manifestes.

5Pour la Franche-Comté de Bourgogne, ce long règne ressembla beaucoup à celui de Philippe II dont Lucien Febvre nous a si brillamment retracé l'histoire et les Comtois connurent une nouvelle fois les impositions permanentes, les recrutements et les logements de troupes, mais aussi le retour de l'absolutisme tracassier, menaçant à l'encontre des libertés et des franchises locales, indifférent aux difficultés des instances dirigeantes et aux sacrifices des habitants. Or, au xvie siècle, la guerre avait au moins pu être évitée malgré les chevauchées destructrices du duc des Deux-ponts en 1569 et du roi Henri IV en 1595 ; sous Philippe IV en revanche, la province comtoise subit la plus grave crise économique et démographique de son histoire : la guerre de Trente Ans.

6Lorsqu'en 1621, le nouveau roi d'Espagne monta sur le trône, personne n'aurait sans doute imaginé que cette guerre durerait aussi longtemps et qu'elle aurait une telle étendue. Bien au contraire, après l'indiscutable victoire impériale de la Montagne Blanche, chacun pensait que la révolte des protestants, née en Bohême, vivait ses derniers jours et que les Habsbourg continueraient de tenir d'une main ferme les rênes de l’Europe. Mais l'intransigeance de l'empereur Ferdinand II, l'entrée en lice de nouvelles puissances et la reconduction des alliances militaires firent que bientôt, cette guerre civile allemande dégénéra en un vaste conflit européen particulièrement meurtrier et dévastateur.

7Cette tragique époque, si capitale pour l'histoire de Franche-Comté, est restée mal connue dans l’ensemble. Des témoignages sans cesse répétés mais rarement vérifiés, des domaines de recherches longtemps négligés telle l'économie, la démographie ou l'histoire sociale, des légendes et des romans souvent utilisés comme sources nous ont incité à revoir entièrement les données du problème et à présenter une nouvelle approche de la guerre de Dix Ans. Nous espérons que cette synthèse fondée sur la critique et l'apport d'éléments inédits servira de base solide aux historiens du xviie siècle et intéressera tous les Franc-Comtois qui aiment découvrir l'histoire de leur province.

8G.L.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/pufc/docannexe/image/3798/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 65k

© Presses universitaires de Franche-Comté, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search