Version classiqueVersion mobile

Théâtre musical (xxe et xxie siècles)

 | 
Muriel Plana
, 
Nathalie Vincent-Arnaud
, 
Frédéric SOUNAC
, 
et al.

Préface

Michel Lehmann

Texte intégral

1Le présent ouvrage est placé sous la direction de quatre chercheurs de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès, Muriel Plana, Nathalie Vincent-Arnaud, Ludovic Florin et Frédéric Sounac, responsables scientifiques du programme de recherche dédié aux relations entre Théâtre et Musique à l’ère contemporaine au sein de l’Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues (FED4098). L’Institut IRPALL, fondé en 1998, fruit de la volonté commune de chercheurs appartenant à des équipes de Lettres, Langues et Arts de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès, a permis de renforcer des synergies qui existaient déjà depuis plusieurs années, d’activer de nouvelles interfaces entre secteurs disciplinaires et d’accueillir des programmes de recherche innovants. L’Institut IRPALL possède une réelle expertise dans la recherche pluridisciplinaire, à travers les activités scientifiques, la réflexion théorique et épistémologique qu’il soutient inlassablement depuis vingt ans. Il a pour mission de définir des sujets et des objets de recherche, et de mettre en œuvre des programmes spécifiques, en réunissant occasionnellement ou durablement des chercheurs de différents laboratoires, disciplines et origines, afin de progresser dans la connaissance de domaines au-delà des dominantes disciplinaires.

2Portés par ces principes, nos collègues ont dirigé depuis 2009 un programme de recherche articulé initialement autour des relations entre Théâtre et Musique, et désormais plus généralement des arts du spectacle avec cette dernière. Au centre de la réflexion, l’émergence depuis les années 1980 d’objets à la lisière entre théâtre, musique et danse envahissant la scène contemporaine et convoquant sur la scène théâtrale arts croisés et métissés. Les objets d’étude issus de ce corpus ont été étudiés sous la perspective de relations de modélisation, de désir, de pulsion et d’interactions qu’ils suscitaient entre théâtre et musique. Un premier ouvrage réunissant les actes d’un colloque organisé par l’Institut IRPALL, La Relation musique-théâtre, du désir au modèle, sous la direction de Muriel Plana et Frédéric Sounac (L’Harmattan, 2010), a fait date dans la recherche naissante consacrée à ce domaine. Il devint ensuite le socle d’un prolongement du programme s’intéressant au renouvellement, parfois subversif, des formes de concert de musique. Une nouvelle publication. Théâtralité de la musique et du concert, des années 1980 à nos jours, sous la direction de nos quatre collègues, (Paris, Musicorum, N° 5, 2014), recueillait le fruit de deux journées d’études sur ce sujet. À présent, le théâtre musical est au centre d’une nouvelle production scientifique proposée dans ce volume où les questions de relations et de désir s’enrichissent d’une étude plus politique de leur représentation et des processus de création induits.

3Ce programme de recherche de l’Institut IRPALL s’inscrit avec d’autres depuis plusieurs années dans un axe qui porta un temps le titre de « Discours et croisements artistiques ». En effet la notion de « discours » a progressivement été appliquée à toute forme de production artistique, non sans prendre en compte les contraintes et spécificités sémiotiques propres à chaque « langue » utilisée, qu’elle soit naturelle ou artificielle. Le concept de compréhension formelle des discours fait constamment l’objet de confrontations inter- et transdisciplinaires au sein de l’Institut. L’analyse de discours, expression fédérant les notions de stylistique, de poétique, de linguistique de corpus est sans doute celle qui résume le mieux l’ensemble du travail accompli dans les programmes de cet axe. La démarche de l’Institut en devient d’autant plus remarquable qu’elle permet de réunir des chercheurs de disciplines différentes, selon la nature pluridisciplinaire de l’objet étudié. Ainsi, les responsables de cet ouvrage couvrent à eux seuls les champs disciplinaires des Études théâtrales, de la Littérature comparée, de la Stylistique et de la Musicologie, une configuration en croisement qui se répercute dans la liste des auteurs constituant la table des matières de cet ouvrage et qui pose les conditions optimales d’une recherche scientifique pluridisciplinaire consacrée à des objets artistiques hybrides par nature.

4Nous souhaitons au lecteur de cet ouvrage de trouver de précieux éclairages et de nouvelles sources de réflexions scientifiques et artistiques.

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2019

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search