Version classiqueVersion mobile

Le langage, une pratique sociale

 | 
Cécile Canut
, 
Félix Danos
, 
Manon Him-Aquili
, 
et al.

Partie VI. Espaces et historicités

Introduction

Texte intégral

  • 74 https://www.youtube.com/watch?v=ehRX4GWFG5w, consulté le 26/04/2017.
  • 75 http://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-39520961-1-0-1-0-on-est-en-france-on-parle-francais.htm, cons (...)
  • 76 http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20110202.RUE0605/en-France-on-parle- (...)
  • 77 http://taban.canalblog.com/archives/2016/09/12/34315931.html, consulté le 26/04/2017.
  • 78 https://www.francophonie-avenir.com/Archives/FM_64_En_France, _on_parle_francais.htm, consulté le 2 (...)

1« On est en France, on parle français ». Qui, en France, n’a jamais entendu cette phrase ? Une simple recherche en ligne fait apparaître de nombreuses occurrences plus ou moins différenciées de cette formule. La vidéo d’un rugbyman professionnel refusant de répondre aux questions en anglais d’un journaliste, annotée « Une évidence qu’il faut malheureusement rappeler à beaucoup, tant le terrorisme culturel se fait important »74 ; une publication suivie d’un débat sur un forum75 ; un témoignage outré d’abus de pouvoir de contrôleurs dans un train76 ; des posts dans des blogs pour la revitalisation de « langues »77 ou encore l’annonce par une association de défense du français de la production d’un nouvel autocollant « En France, on parle français » à coller sur les affiches de comiques « francophones » utilisant des mots anglais78, sont autant d’exemples de mobilisation de cet énoncé qui contribuent à en faire une évidence.

2Pourtant, il suffit à un habitant d’une ville comme Paris de passer à deux pas de la tour Eiffel, pour croiser autant de touristes américains – parfois étonnés de se rendre compte que personne ne parle anglais – que de cars entiers venus d’Europe centrale et orientale, ou transportant des touristes asiatiques qui ne parlent absolument pas « français ». De même, après un rapide passage dans n’importe quelle banlieue résidentielle ou place passante d’une grande ville française, force est de constater que bien qu’« on » soit « en France », « on » ne parle pas que « français ». Ainsi, cette formule a plus trait à ce qui devrait être, selon certains, qu’à ce qui est.

3Ce discours épilinguistique associant langue et territoire n’est donc pas une constatation, mais une perspective politique de défense d’un « on » nébuleux qui « parle français » dans cet espace qu’est la « France ». Ce « on » en effet n’est pas défini, il permet de construire un groupe et de le faire disparaître derrière une norme. Or, les vendeurs à la sauvette des quartiers populaires et les touristes du Champs-de-Mars ne seront pas inclus dans ce « on », mais alors qui le sera ? Quand arrête-t-on d’être « en France » ? Et que veut dire « parler français » ? Ou toute autre « langue » ? Comment se construisent les frontières entre deux ensembles fréquemment appelés « langue » voire « dialecte », ou entre ce que nous nommerons pratiques langagières, ou plus spécifiquement stylistiques ?

4Dans le premier chapitre, nous considérerons différents aspects de la mise en lien entre langage, territoire et histoire dans le champ des sciences du langage, notamment à travers l’héritage dialectologique de la discipline sociolinguistique. Nous viserons à montrer comment des discours scientifiques sur ces liens sont intimement intriqués à la (re)production d’un espace politique, notamment celui de l’État-nation (Lefebvre 1974 : 31 ; Johnstone 2010). Les deux chapitres suivants s’appuieront sur l’analyse discursive d’interactions tirées de l’anthropographie de Caroline Panis au Burkina Faso pour questionner le lien entre espace, temporalité et registre/pratique stylistique, tel qu’il est saisissable dans les discours ; dans un premier temps en abordant la mise en discours des pratiques langagières selon un processus de géographisation linguistique ; dans un second temps en mettant au jour l’historicité des discours sous-jacente aux pratiques langagières et aux processus de mises en frontières discursives.

Notes

74 https://www.youtube.com/watch?v=ehRX4GWFG5w, consulté le 26/04/2017.

75 http://www.jeuxvideo.com/forums/42-51-39520961-1-0-1-0-on-est-en-france-on-parle-francais.htm, consulté le 26/04/2017.

76 http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20110202.RUE0605/en-France-on-parle-francais-indignation-dans-un-paris-lyon.html, consulté le 26/04/2017.

77 http://taban.canalblog.com/archives/2016/09/12/34315931.html, consulté le 26/04/2017.

78 https://www.francophonie-avenir.com/Archives/FM_64_En_France, _on_parle_francais.htm, consulté le 26/04/2017.

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2018

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search