Version classiqueVersion mobile

Pensée de la foule, pensée de l'inconscient

 | 
Elena Bovo

Chapitre 5

Gustave Le Bon : vers une pyschologie raciale des foules

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’un des principaux objectifs de ce livre aura été de porter l’attention sur les différences idéologiques existantes – en partant de théories identiques si l’on excepte celle du « criminel-né » – entre les auteurs italiens et les auteurs français qui ont étudié les phénomènes des foules dans les dernières décennies du xixe siècle. Nous avons insisté sur le fait que la psychologie des foules s’est constituée en Italie à partir de préoccupations et d’objectifs différents de ceux des auteurs français. Les juristes italiens – animés par des idéaux progressistes, par une volonté réformatrice, mais aussi de contrôle social – lorsqu’ils étaient confrontés à des crimes commis dans les manifestations ou les grèves, prenaient en compte le facteur aliénant produit par le phénomène de la foule, afin de juger avec plus d’équité l’auteur du crime. C’est bien cet élément qui s’est avéré absent chez les auteurs appartenant à l’école française que nous avons pris en considération. Le Bon, tout en se...

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search