Version classiqueVersion mobile

Propriété, cadastre et usages locaux dans les campagnes françaises (1789-1960)

 | 
Fabien Gaveau

Les départements français en 1870

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La nomenclature des départements français en 1870 diffère de celle aujourd’hui en vigueur. La guerre de 1870-1871 se conclut par la cession du Bas-Rhin et du Haut-Rhin à l’Empire allemand mais le Territoire de Belfort est détaché de ce dernier et devient un département. La cession de nombreux cantons de Moselle entraîne la recomposition de la Meurthe, qui devient la Meurthe-et-Moselle. Dans les années 1960, la région parisienne est restructurée, et les départements de l’Essonne, du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis, du Val-d’Oise et des Hauts-de-Seine sont créés. La Seine-et-Oise devient le département des Yvelines. Paris forme toujours le département de la Seine. De plus, en 1976 la Corse est scindée en deux départements, la Corse-du-Sud (Ajaccio) et la Haute-Corse (Bastia), comme à l’époque impériale avec le Liamone (Ajaccio) et le Golo (Bastia). Depuis le 1er janvier 2018, ces deux départements forment une unique collectivité de Corse.

Enfin, les autorités ont accepté plusieurs c...

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search