Version classiqueVersion mobile

Propriété, cadastre et usages locaux dans les campagnes françaises (1789-1960)

 | 
Fabien Gaveau

Troisième partie : Compromis

Chapitre 7

La promotion des exploitations

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le reflux des usages locaux sera-t-il porté par le progrès économique et le libre-échange avec le Royaume-Uni ? Les pouvoirs publics le souhaitent mais l’enquête agricole menée dans tous les départements en 1866 et 1867 révèle les doutes d’une partie des ruraux sur leur devenir et la crainte des plus pauvres d’être condamnés dans leur existence même, car effectivement les campagnes se transforment. L’engagement d’une partie des propriétaires pour valoriser leurs biens joue un rôle dans ce mouvement. En effet, la pensée agronomique pousse à promouvoir une gestion plus privative des domaines. En fait, il s’agit de saisir les deux familles de normes, propriété et usages locaux, et de mesurer comment les contrats civils qui organisent des locations de terre influencent les conceptions que les locataires ont de la propriété privée. Dans ce sens, les exploitants présentent des positions diverses, selon les contextes locaux, la personnalité des détenteurs de la terre, leur attitude à l’éga...

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search