Version classiqueVersion mobile

Terre et propriété à l’est de l’Europe depuis 1990

 | 
Marie-Claude Maurel

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’issue des analyses qui précédent, il est possible de proposer un schéma d’interprétation des trois décennies de transformation structurelle en replaçant ce temps de transition dans une histoire de plus longue durée. À l’est de l’Elbe, les sociétés rurales qui avaient connu sous des formes diverses le collectivisme agraire* en sont sorties, non sans encombre. Une nouvelle fois dans l’histoire contemporaine, le foncier agricole a changé de mains et la transition de système* a induit une mutation du rapport à la terre, en tant qu’objet de propriété. Ce changement est un processus historique qui porte la marque de l’irréversibilité. Il s’est déployé selon un enchaînement de séquences causalement reliées que l’on peut synthétiser sous la forme d’un scénario sinon définitif du moins cohérent dans son argumentation. Prenant appui sur le paradigme de la dépendance au passé, ce schéma narratif permet de faire retour sur la compréhension des mécanismes à l’œuvre dans la transformation des...

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search