Version classiqueVersion mobile

Terre et propriété à l’est de l’Europe depuis 1990

 | 
Marie-Claude Maurel

Troisième partie. Contrôler l'accès au foncier

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En déclarant leur intention d’adhérer à l’UE, les pays candidats s’engageaient ipso facto à respecter les principes et les valeurs fondant le projet européen. La perspective de rejoindre les anciens États membres imposait aux pays candidats le respect des critères de Copenhague, la reprise de l’acquis communautaire* et l’alignement sur les règles de la PAC*. La préparation de l’adhésion a fait figure de gageure, tant pour l’UE que pour les pays candidats. Dès ce moment-là, il était évident que les structures de production issues du post-collectivisme auraient du mal à se couler dans le référentiel du « modèle agricole européen » promu par la PAC*. Conçue pour soutenir la modernisation et renforcer la compétitivité des agricultures des anciens États membres, la PAC* était-elle en mesure de répondre aux considérables besoins de restructuration des agricultures des pays candidats ? En même temps que la perspective de l’entrée dans l’UE représentait une source de financement de cet effo...

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search