Version classiqueVersion mobile

Les révolutions du commerce. France, xviiie-xxie siècle

 | 
Jean-Claude Daumas

Première partie. De la boutique au commerce concentré

6

Reims, l’évolution du commerce d’épicerie et la naissance du succursalisme (1866-1914)

Denis McKee

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Que Reims soit le berceau du succursalisme, nouvelle forme de commerce populaire en France, est une affaire entendue. Pour autant, l’avènement d’un tel mouvement est moins irrésistible qu’il n’y paraît. Les contemporains, eux, sont frappés par l’avance et l’ampleur du phénomène.

À l’heure actuelle, [les sociétés d’alimentation] ont ensemble environ 200 succursales dans une ville de 100 000 habitants. Malgré cette énorme proportion, malgré la concurrence qu’elles se font entre elles, elles ont toutes réussi au-delà de toute attente1.

Le journal anarchiste local, La Cravache, fustige « les requins de l’alimentation du Nord-Est, les Mignot, Quantin [sic], Goulet-Turpin, etc. […] eux qui, modestes employés d’hier, sont aujourd’hui de véritables princes millionnaires »2. Le juriste Paul Gemalhing, quant à lui, enquête à Reims avant de publier en 1912 la première étude documentée sur le sujet. S’agissant de l’expérience du succursalisme rémois, il parle « du modèle de toutes celles qui ont ...

Auteur

Denis McKee, ancien élève de l’ENS Saint-Cloud, agrégé d’histoire, s’est intéressé à la sociologie religieuse et à l’histoire de l’enseignement en Champagne sous l’Ancien Régime. Par la suite, il a cosigné avec Gracia Dorel-Ferré, Les patrons du Second Empire, Champagne-Ardenne (Paris, Picard-Sénomane, 2006). Il a mené des recherches sur l’histoire du patrimoine industriel dans le cadre de l’Association pour le patrimoine industriel de Champagne-Ardenne (APIC).

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search