Version classiqueVersion mobile

Les révolutions du commerce. France, xviiie-xxie siècle

 | 
Jean-Claude Daumas

Première partie. De la boutique au commerce concentré

5

La vente à tempérament à Paris à la Belle Époque : les magasins de crédit et leur clientèle populaire

Anaïs Albert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la seconde moitié du xixe siècle, la France, et avant tout sa capitale, voit le développement d’un système de crédit à la consommation performant à destination des acheteurs modestes. En effet, si la hausse du revenu ouvrier reste insuffisante pour un achat au comptant, elle devient cependant une garantie qui incite à leur faire crédit (Caron, 1995). Judith Coffin affirme ainsi que « les besoins de la classe ouvrière associés aux ambitions des gros distributeurs engendrèrent une nouvelle organisation de l’industrie du crédit à une grande échelle » (Coffin, 1996a, p. 123). Les travaux historiques sur le crédit à la consommation en France lors de cette époque charnière sont cependant peu nombreux, à l’exception de l’étude pionnière de Judith Coffin sur la vente de la machine à coudre (Coffin, 1994 et 1996b). Cette question est mieux connue pour les pays anglophones à la même époque (O’Connell, 2009 ; Lauer, 2010), ou pour le second xxe siècle français (Chatriot, 2006 ; Laferté et...

Auteur

Anaïs Albert est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris et membre du laboratoire de recherche Identités, Cultures, Territoires (ICT). Elle est spécialiste d’histoire économique et sociale, ainsi que d’histoire du genre et des classes populaires dans la France du xixe siècle . Ses travaux s’orientent aujourd’hui vers l’étude de l’économie domestique et des microconflictualités quotidiennes, à travers des sources judiciaires (justice de paix et prud’hommes).

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search