Version classiqueVersion mobile

Le verre du VIIIe au XVIe siècle en Europe occidentale

 | 
Inès Pactat
, 
Claudine Munier

Allemagne et Nord Alpes

Gobelets à gouttes rapportées (XIIIe et XIVe siècles). Quelques exemplaires du Nord des Alpes et leur interprétation

Erwin Baumgartner

Résumé

Résumé. Cette contribution est une réponse à certaines hypothèses avancées dans un article de Danièle Foy (en collaboration avec Marie-Christine Bailly-Maître) paru en 2014 dans la revue Archéologie Médiévale, qui traite surtout des gobelets à gouttes rapportées des XIIIe-XIVe siècles du Sud de la France. Nous nous intéresserons ici à ce même type de verres dans le Sud-Ouest de l’Allemagne, en Suisse et dans les régions voisines de l’Est de la France (en particulier l’Alsace). D’autres types de verres de la même période et typiques de ces trois régions seront également évoqués pour mieux appréhender la problématique des lieux de production. À cet égard, le présent article se veut une analyse critique de certaines interprétations proposées dans l’article cité ci-dessus, dans le but de discuter à nouveau du difficile problème de l’origine de ces pièces.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Longtemps, la plupart des chercheurs étaient unanimes à reconnaître qu’aux XIIIe et XIVe siècles les verriers d’Europe occidentale n’étaient capables de produire que des objets de moindre qualité, tandis que ceux de haute qualité étaient considérés comme des importations de l’Orient ou au moins d’une quelconque région du sud (voir par ex. Rademacher 1933, 105-107, 147, pl. 34 a, b, c). Ce sont surtout les deux expositions Phoenix aus Sand und Asche (Baumgartner, Krueger 1988) et À travers le verre (Foy, Sennequier 1989) qui ont montré une autre vision en présentant beaucoup de matériel de haute qualité peu connu jusqu’alors, mais provenant certainement de verreries européennes. Depuis, presque trois décennies se sont écoulées, mais le travail concernant le verre médiéval est loin d’être achevé. Beaucoup de questions qui se posaient déjà en 1988 et 1989 sont restées sans réponse définitive, par exemple celle qui concerne la définition des lieux ou des régions de production de nombreu...

Auteur

Chercheur indépendant, Bâle (Suisse).

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search