Version classiqueVersion mobile

Œuvres d’Ernest Coumet (T. 2)

Conventions éditoriales

Texte intégral

1J’ai tenu autant que possible à suivre les conventions originales d’Ernest Coumet, en respectant en particulier son découpage des références : la bibliographie de la thèse ne regroupe que les références récurrentes, les autres étant seulement indiquées dans les notes. J’ai seulement adopté, pour repérer les premières, le système « nom date », utilisé aussi dans mon introduction et dans le premier tome des Œuvres. Quelques erreurs typographiques évidentes ont été corrigées et, dans de rares occasions, des formulations ou des références, en suivant dans ce cas les pages d’errata trouvées dans certains dossiers des archives (compte tenu de leur dispersion et de l’ampleur des archives, il est probable que s’y trouvent encore d’autres dossiers de corrections, que je n’ai pu utiliser). Les notes sont numérotées par chapitre (et non par page comme dans l’original), les figures et tables par texte.

2Une exception concerne l’index. Coumet écrit à ce propos (p. 587 dans l’original, au début de l’index) :

« Plutôt que de donner un index des matières qui aurait dû très souvent renvoyer à des tranches de texte trop longues, il nous a paru préférable de détailler de manière aussi précise que possible la Table des matières.
L’Index qui suit porte sur les noms d’auteurs et de personnages ou les désignations d’œuvres collectives apparaissant dans le texte de notre étude.
Les noms de Mersenne et de Frenicle n’y figurent pas. »

3J’ai choisi de présenter cette table des matières détaillée de la thèse à la fin de celle-ci (la version simplifiée qui figure dans le sommaire général, au début de ce livre, p. 7, n’indique que les premiers niveaux de structuration du texte). L’index de Coumet n’a pas été reproduit, mais intégré à un index global des noms qui suit ses conventions (ni Mersenne, ni Frenicle, ni Coumet n’y apparaissent).

4 Par ailleurs, sauf rares exceptions où il donne une version ou une paraphrase en français dans le texte, Coumet n’a pas traduit les nombreuses citations latines qui émaillent sa thèse. Pour le confort des lectrices et lecteurs actuels, j’ai ajouté en note des traductions du latin (appendice exclu). Pour alléger la lecture, ces traductions sont simplement mises entre crochets, sans mention de l’éditrice. Mes autres interventions, rares et destinées seulement à corriger une information selon l’état actuel des recherches, sont repérées par la mention N. D. É.

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search