Version classiqueVersion mobile

Des signes au sens

 | 
Jean-Francis Gréhaigne

Préface

Pierre Statius

Texte intégral

1C’est un plaisir tout particulier pour moi que de rédiger la préface de l’ouvrage intitulé « Des signes au sens ». Sur le plan institutionnel d’abord dans la mesure où le GRIAPS, groupe de recherche rattaché au LASELDI (EA 2281), est depuis longtemps hébergé au sein de l’IUFM de Franche-Comté, école interne de l’Université de Franche-Comté. Ce groupe de recherche a joué un rôle important dans l’IUFM de 1991 à 2007, ce rôle est devenu stratégique dans la politique de recherche menée par l’IUFM au sein de l’Université de Franche-Comté depuis le premier janvier 2008. Je veux ici mentionner la revue électronique e-JRIEPS dont la mise en ligne est assurée par les personnels de l’IUFM. Sur le plan intellectuel ensuite puisque, philosophe de formation, je perçois tout l’intérêt des travaux menés par ce groupe de recherche. En effet, à partir d’une approche sémio-linguistique, il me semble que les préoccupations de l’ouvrage relèvent, pour partie au moins, de la philosophie politique : la question de l’acteur et des acteurs au sein d’un collectif, les interactions maîtrisées, la question de l’équipe dans les sports collectifs. Je rappelle d’ailleurs que la réflexion sur l’équipe est un laboratoire pour la philosophie politique, et que cette dimension expérimentale de la réflexion sur l’équipe n’avait pas échappé à Sartre dans La Critique de la raison Dialectique : comment par exemple passer de la juxtaposition des individus à l’élaboration d’une équipe, comment passer de l’individuel au collectif sans pour autant écraser la spécificité individuelle, comment construire une société des individus dans laquelle la défense des intérêts individuels soit articulée avec l’existence d’une norme collective. Ces questions énormes, qui accompagnent la réflexion sur la démocratie au xxe siècle, sont ici traitées dans le domaine du sport collectif. À ce titre, l’ouvrage présenté déborde très largement le champ spécialisé des Staps. Ce d’autant plus d’ailleurs que le livre propose une réflexion riche et argumentée sur la notion d’apprentissage. Enfin, sur un plan plus personnel, c’est avec émotion que je salue le travail du Professeur Jean-Francis Gréhaigne, chercheur de renommée internationale et militant infatigable de la formation des enseignants.

Auteur

Directeur de l’IUFM de Franche-Comté, Vice-président de la conférence des directeurs d’IUFM (CDIUFM)

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search