Version classiqueVersion mobile

Citoyenneté et éducation par la société

 | 
Guy Labarre

Bibliographie générale

Texte intégral

Allionne C. (2013), La haine de la parole, Paris, Les liens qui libèrent.

Anderson F. (2005), The War That Made America. A Short History of the French and Indian War, New York, Viking.

Anderson F. (2000), Crucible of War. The Seven Years’ War and the Fate of Empire in British North America, 1754-1766, Londres, Vintage Books.

Aramini A. (2017), Michelet, à la recherche de l’identité de la France, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté.

Aramini A. (2017), « La philosophie de la nation chez Jules Michelet », Archives de philosophie, dossier « De la Révolution à l’histoire », Centre Sèvres, Facultés Jésuites de Paris, tome 80, cahier 1, janvier-Mars.

Aramini A. (éd.) (2016), Michelet, Philosophie de l’histoire, Paris, Flammarion, coll. « Champs classiques ».

Arendt H. (2016 [1954]), La Crise de la culture, Paris, Gallimard.

Arnaud P. (1987), « La sociabilité sportive. Jalons pour une histoire du mouvement sportif associatif », dans P. Arnaud (dir.), Les Athlètes de la République. Gymnastique, sport et idéologie républicaine 1870-1914, Toulouse, Privat.

Azoulay V. (2016), Athènes. Citoyenneté et démocratie au ve siècle avant J.-C., Paris, La Documentation française.

Azoulay V. (2014), Les Tyrannicides d’Athènes. Vie et mort de deux statues, Paris, Seuil.

Azoulay V. (2014), « Repolitiser la cité grecque, trente ans après », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 69, p. 689-719.

Azoulay V., Ismard P. (2007), « Les lieux du politique dans l’Athènes classique. Entre structures institutionnelles, idéologie civique et pratiques sociales », dans P. Schmitt Pantel, F. de Polignac (éds), Athènes et le politique : dans le sillage de Claude Mossé, Paris, Albin Michel, p. 271-309.

Baczko B. (2008), Politiques de la Révolution française, Paris, Gallimard.

Badinter E. et R. (1988), Condorcet, un intellectuel en politique, Paris, Fayard.

Balibar R. (2001), « La langue républicaine. Une politique des textes » dans S. Branca-Rosoff (éd.), L’institution des langues, Autour de Renée Balibar, Paris, Maison des sciences de l’Homme.

Balibar R., Laporte D. (1974), Le français national, Politique et pratique de la langue nationale sous la Révolution, Paris, Hachette.

Beaud S. (en collaboration avec Guimard Ph.) (2011), Traîtres à la nation ? Un autre regard sur la grève des Bleus en Afrique du Sud, Paris, La Découverte.

Bensaïd D. (1995), La discordance des temps, Paris, éd. de la passion.

Bianchi S. (2004), « Serments », dans A. Soboul et al. (dir.), Dictionnaire historique de la Révolution française, rééd. Paris, PUF, p. 979-1000.

Biard G. (2017), La représentation honorifique dans les cités grecques aux époques classique et hellénistique, Athènes, ÉfA (Befar 376).

Birnbaum P. (1998), La France imaginée, Paris, Fayard.

Blais M.-C., Gauchet M., Ottavi D. (2014), Transmettre, apprendre, Paris, Fayard.

Bonnet J.-C. (1998), Naissance du Panthéon. Essai sur le culte des grands hommes, Paris, Fayard.

Bourdeau V. (2016), « La République et la sorcière. À propos de : Vincent Robert, La Petite-Fille de la sorcière. Enquête sur la culture magique des campagnes au temps de George Sand », Paris, Les Belles Lettres, 2015 », laviedesidées.fr.

Bouvier D. (2012), « Les poèmes homériques », dans A. Macé (dir.), Choses privées et chose publique en Grèce ancienne. Genèse et structure d’un système de classification, Grenoble, Jérôme Millon, p. 41-73.

Brahami F. (2016), La raison du peuple. Un héritage de la Révolution française, Paris, Les Belles Lettres.

Bresson A. (1998), « Prosodoi publics, Prosodoi privés », dans P. Schmitt Pantel, F. de Polignac (éds), Public et privé en Grèce ancienne : lieux, conduites, pratiques, actes du colloque international organisé à Paris les 15-17 mars 1995, Ktèma, 23, p. 243-262.

Callède J.-P. (2007), La sociologie française et la pratique sportive (1875-2005). Essai sur le sport. Forme et raison de l’échange sportif dans les sociétés modernes, Pessac, Maison des sciences de l’Homme de l’Aquitaine.

Charlot B. (1980), La Mystification pédagogique, Paris, Payot.

Chartier R. (1990), Les origines culturelles de la Révolution française, Paris, Seuil.

Clairmont Chr. W. (1983), Patrios Nomos. Public Burial During the Fifth and the Fourth Centuries B.C., BAR International Series, Oxford.

Clairmont Chr. W. (1970), Gravestone and Epigram : Greek Memorials from the Archaic and Classical Period, Mayence, Philipp von Zabern.

Compagnon A. (2005), Les antimodernes. De Joseph de Maistre à Roland Barthes, Paris, Gallimard.

Conein B. (1978), Langage politique et mode d’affrontement. Le jacobinisme et les massacres de septembre, Thèse, EHESS.

Corsaro W. A. (2005), The Sociology of Childhood, Thousand Oaks.

Coutel Ch. (1989), Analyses et réflexions sur Condorcet, Paris, Ellipses.

Crampe-Casnabet M. (1985), Condorcet, lecteur des Lumières, Paris, PUF.

Damien R. (2013), Éloge de l’autorité, généalogie d’une (dé) raison politique, Paris, Armand Colin.

Dardot P., Laval C. (2014), Commun. Essai sur la révolution du xxie siècle, Paris, La Découverte.

Delorme J. (1960), Gymnasion : Étude sur les monuments consacrés à l’éducation en Grèce (des origines à l’Empire romain), Paris, E. de Boccard.

Demont P. (1990), La cité grecque archaïque et classique et l’idéal de tranquillité, Paris, Les Belles Lettres.

Dietschy P. (2010), Histoire du football, Paris, Perrin.

Dietschy P., Clastres P. (2006), Sport, société et culture en France du xixe siècle à nos jours, Paris, Hachette.

Duclert V. (2016), Alfred Dreyfus, l’honneur d’un patriote, Paris, Hachette.

Duclert V. (2014), La république imaginée, 1870-1914, Paris, Belin.

Dufour D.-R. (2011), L’individu qui vient… après le libéralisme, Paris, Denoël.

Dufour D.-R. (2007), Le Divin marché : la révolution culturelle libérale, Paris, Denoël.

Dziembowski E. (2015), La guerre de Sept Ans, 1756-1763, Paris, Perrin.

Dziembowski E. (1998), Un nouveau patriotisme français, 1750-1770. La France face à la puissance anglaise à l’époque de la guerre de Sept Ans, Oxford.

Fischbach F. (2015), Le sens du social. Les puissances de la coopération, Montréal, Lux.

Fleurbaey M. (2006), La démocratie ou le marché ? L’alternative du xxie siècle, Paris, Grasset.

Gangloff A. (éd.) (2013), Lieux de mémoire en Orient grec à l’époque impériale, Peter Lang, Bern, Berlin, Bruxelles, etc.

Gastaut Y. (2008), Le métissage par le foot. L’intégration, mais jusqu’où ?, Paris, Autrement.

Gauchet M. (2001), La religion dans la démocratie, Paris, Gallimard.

Gauthier Ph. (1985), Les cités grecques et leurs bienfaiteurs (ive-ier siècle avant J.-C.). Contribution à l’histoire des institutions, BCH Suppl. XII.

Goffman E. (2002), L’Arrangement entre les sexes, édition préparée et présentée par C. Zaidman, Paris, La Dispute.

Gori R. (2011), La dignité de penser, Paris, Actes sud.

Habermas J. (1986), L’espace public. Archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise, Paris, Payot.

Hansen M. (2015), Political Obligation in Ancient Greece and in the Modern World, Scienta Danica, Series Humanistica, 8, vol. 10.

Harris B. (2002), Politics and the Nation. Britain in Mid-Eighteenth Century, Oxford, Oxford University Press.

Hazareesingh S. (2001), Intellectual Founders of The Republic : Five Studies in Nineteenth-Century French Republican Thought, Oxford, Oxford University Press.

Hippeau C. (1990), L’instruction publique en France pendant la Révolution, discours et rapports de Mirabeau, Talleyrand-Périgord, Condorcet, Lanthenas, Romme, le Pelletier de Saint-Fargeau, Cales, Lakanal, Daunou et Fourcroy, Paris, Klincksieck.

Honneth A. (2016), L’idée de socialisme, Paris, Gallimard.

Honneth A. (2015), « Trois, et non deux concepts de liberté. Pour une autocompréhension élargie de notre vie morale » dans F. Callegaro, A. Lanza (dir.), « Le sens du socialisme. Histoire et actualité d’un problème sociologique », dans Incidence, philosophie, littérature, sciences humaines et sociales, n° 11, édition du Félin, p. 225-244.

Honneth A. (2006), La société du mépris, Paris, La Découverte.

Honneth A. (2000 [1992]), La lutte pour la reconnaissance, Paris, Les éditions du Cerf.

Ihl O. (1996), La fête républicaine, Paris, Gallimard.

Jolibert B. (1993), « Condorcet », Penseurs de l’éducation, vol. I, éditions UNESCO, p. 201-213.

Jones G. S. (1994), « Kant, the French Revolution and the Definition of the Republic », in Biancamaria Fontana (éd.), The Invention of the Modern Republic, Cambridge University Press, p. 154-172.

Kaci M. (2016), Dans le tourbillon de la Révolution, mots d’ordres et engagements collectifs aux frontières septentrionales, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Kah D., Scholz P. (éds) (2004), Das hellenistische Gymnasion, Berlin, Akademie Verlag.

Karsenti B. (2009), « De l’historiographie ancienne à la science sociale : une nouvelle lecture de La cité antique de Fustel de Coulanges », introduction à Fustel de Coulanges, 2009 [1864] : La cité antique, Paris, Flammarion, Champs.

Karsenti B., Lemieux C. (2017), Socialisme et sociologie, Paris, éditions de l’EHESS.

Kintzler C. (1984), Condorcet, l’instruction publique et la naissance du citoyen, Paris, Le Sycomore.

Labarre G. (2018), « Les cités grecques antiques et l’éducation à la citoyenneté », dans J. Pasteur, C. Widmaier (dir.), L’éducation à la citoyenneté. Actes des journées d’étude des 5 et 6 novembre 2015, PUFC, p. 11-35.

Langlois C. (1991), « Le Serment révolutionnaire (1789-1791) : fondation et exclusion », R. Verdier (éd.), Le Serment, Paris, éd. du CNRS, t. II, p. 389-396.

Lebrun J.-P. (2008), Un Monde sans limite, Toulouse, Érès.

Legendre P. (2007), Dominium Mundi, L’empire du management, Paris, Mille et une nuits.

Legras B. (2002), Éducation et culture dans le monde grec : viiie siècle av. J-C.-ive siècle ap. J.-C., Paris, A. Colin.

Lesourd S. (2006), Comment taire le sujet, Des discours aux parlottes libérales, Toulouse, Érès.

Loraux N. (1997), La cité divisée : l’oubli dans la mémoire d’Athènes, Paris, Payot.

Loraux N. (1986), « Thucydide et la sédition dans les mots », Quaderni di Storia, p. 95-134.

Ma J. (2013), Statues and Cities. Honorific Portraits and Civic Identity in the Hellenistic World, Oxford, Oxford University Press.

Macé A. (2019), « Platon, le tirage au sort au fondement de la communauté politique », dans Y. Syntomer, L. Rabatel (éds), Tirage au Sort et Démocratie, Paris, La Découverte (à paraître).

Macé A. (2017), « Purifications et distributions sociales. Platon et le pastorat politique », Philosophie Antique, 17, p. 101-123.

Macé A. (2014), « Deux formes du commun en Grèce ancienne », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 69, p. 659-688.

Macé A. (dir.) (2012), Choses privées et chose publique en Grèce ancienne. Genèse et structure d’un système de classification, Grenoble, Jérôme Millon.

Macé A. (2012), « La genèse sensible de l’État comme forme du commun. Essai d’introduction générale », dans A. Macé (dir.), op.cit., p. 7-40.

Macé A. (2010), « Santé des corps, des esprits, des cités : un modèle antique de liaison entre pathologie sociale et pathologie psychique », dans S. Haber (éd.), Des pathologies sociales aux pathologies mentales, Presses universitaires de Franche-Comté, Besançon, p. 31-54.

Malatesta D., Jaccoud C., Golay D. (2014), « Des publics juvéniles fabricants de cultures sportives. Le cas de deux sports pratiqués en club par des filles en Suisse romande », Agora débats/jeunesses, 3/68, p. 113-126.

Malatesta D., Jaccoud C., Golay D., Malbois F. (2014), « Studying Commitment from the Perspective of Collective Action : the Case of Sport Clubs in Proximate Surroundings », Loisir et Société/Leisure and Society, Published online, 18 Jul 2014.

Malatesta D., Golay D. (2010), « La participation des enfants au débat public : une expression des dominants ? », Nouvelles Questions Féministes, 29/2 , p. 88-99.

Manent P. (2007), Enquête sur la démocratie, études de philosophie politique, Paris, Gallimard.

Martin J.-C. (2006), Violence et Révolution : essai sur la naissance d’un mythe national, Paris, Seuil.

Meirieu Ph. (1996), « Face à l’éclatement de la société, que peut l’école ? », Cahiers pédagogiques, n° 340, janvier, p. 22-35.

Ménasseyre C. (1999), « Instituer l’école, cœur de la cité, lieu de vraie liberté », dans J. Lombard (dir.), L’école et la cité, Paris, L’Harmattan, p. 28-51.

Merlin-Kajman H. (2003), La langue est-elle fasciste ? Langue, pouvoir et enseignement, Paris, Seuil.

Merrick J. W. (1990), The Desacralization of the French Monarchy in the Eighteenth Century, Baton Rouge-Londres.

Michéa J.-C. (1999), L’enseignement de l’ignorance, Paris, Climats.

Milner J.-Cl. (1984), De L’École, Paris, Seuil.

Monnier R. (2005), Républicanisme, patriotisme et Révolution française, Paris, L’Harmattan.

Mosse G. L. (1996), The Nationalization of the Masses. Political Symbolism and Mass Movements in Germany from the Napoleonic Wars through the Third Reich, Ithaca et Londres, Cornell University Press.

Namer G., Cingolani P. (1995), Morale et société, Paris, Klincksieck.

Nicolet C. (1982), L’idée républicaine en France, Paris, Gallimard.

Nijf O. van (2016), « Monuments, mémoire et éducation civique. Les inscriptions honorifiques comme miroirs civiques », dans S. Benoist, A. Daguet-Gagey, Chr. Hoët-van Cauwenberghe (éds), Une mémoire en actes. Espaces, figures et discours dans le monde romain, Presses universitaires du Septentrion.

Noiriel G. (1986), Les ouvriers dans la société française, xixe-xxe siècles, Paris, Seuil.

Ozouf M. (1976), La Fête révolutionnaire : 1789-1799, Paris, Gallimard.

Pasteur J., Widmaier C. (dir.), L’éducation à la citoyenneté. Actes des journées d’étude des 5 et 6 novembre 2015, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2018.

Pasteur J. (2018), Les héritiers contrariés. Essai sur le spirituel républicain au xixe siècle, Paris, Les Belles Lettres, coll. Essais.

Pasteur J. (2015), « Le vent d’hiver, note sur le spirituel républicain », Médium, 2015/2, p. 47-62.

Petitier P. (2006), Jules Michelet L’homme histoire, Paris, Grasset et Fasquelle.

Pettit P. (2003), Républicanisme : une théorie de la liberté et du gouvernement, Paris, Gallimard.

Prost A. (1985), Éloge des pédagogues, Paris, Seuil.

Rancière J. (2003), Aux bords du politique, Paris, Gallimard.

Rastier F. (2013), Apprendre pour transmettre, L’éducation contre l’idéologie managériale, Paris, PUF.

Rosanvallon P. (2004), Le modèle politique français. La société civile contre le jacobinisme de 1789 à nos jours, Paris, Seuil.

Rubiliani Cl. (1996), « La culture scientifique, élément fondamental de la citoyenneté », L’éducation à la citoyenneté, Paris, Magnard, p. 51-72.

Schmitt-Pantel P. (1992), La Cité au banquet : histoire des repas publics dans les cités grecques, Rome, Collection de l’École française de Rome, vol. 157.

Serna P. (2005), La République des girouettes. 1789-1815 et au-delà, une anomalie politique : la France de l’extrême centre, Seyssel, Champ Vallon.

Simon F.-R., Leiblang A., Mahjoub F. (2008), Les enragés du football. L’autre mai 68, Paris, Calmann-Lévy.

Simonin A. (2008), Le déshonneur dans la République : une histoire de l’indignité (1791- 1958), Paris, Grasset.

Skinner Q. (2001), Les fondements de la pensée politique moderne, Paris, Albin Michel.

Skinner Q. (2000), La liberté avant le libéralisme, Paris, Seuil.

Stone J. F. (1996), Sons of the Revolution. Radical democrats in France 1862-1914, Baton-Rouge & London, Lousiana State University Press.

Tackett T. (2004), Le roi s’enfuit : Varennes et l’origine de la Terreur, Paris, La découverte.

Terrier J. (2015), « Pour le peuple, avec le peuple. Socialisme, démocratie, sociologie chez Marcel Mauss », dans F. Callegaro, A. Lanza (dir.), « Le sens du socialisme. Histoire et actualité d’un problème sociologique », dans Incidence, philosophie, littérature, sciences humaines et sociales, n° 11, édition du Félin, p. 159-182.

Van Kley D. (2002), Les origines religieuses de la Révolution française (1560-1791), Paris, Seuil.

Veyne P. (1976), Le pain et le cirque. Sociologie historique d’un pluralisme politique, Paris, Seuil.

Viallaneix P. (1998), Michelet, les travaux et les jours, Paris, Gallimard.

Viallaneix P. (1959), La Voie royale, essai sur l’idée de Peuple dans l’œuvre de Michelet, Paris, Delagrave.

Vitry de A. (2015), Conspirations d’un solitaire. L’individualisme civique de Charles Péguy, Paris, Les Belles-Lettres.

Volle R.-M. (2016), « Langues, langage et aliénation : un cheminement entre sociolinguistique et analyse de discours » dans M.-C. Garabato et. al. (dir.), Rencontres en sciences du langage et de la communication, Paris, L’Harmattan.

Volle R.-M. (2014), « Le sujet aux prises avec le langage : discours de résistance aux réformes de l’enseignement supérieur » dans R. Colonna (éd.), Des paroles, des langues et des pouvoirs, Paris, L’Harmattan, p. 17-33.

Vovelle M. (1985), La mentalité révolutionnaire : société et mentalités sous la Révolution française, Paris, Éditions sociales.

Vovelle M. (1993), La découverte de la politique : géopolitique de la Révolution française, Paris, La découverte.

Wahnich S. (1997), L’impossible citoyen : l’étranger dans le discours de la Révolution française, Paris, A. Michel.

Wilson K. (1998), The Sense of the People. Politics, Culture and Imperialism in England, 1715-1785, Cambridge University Press.

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search