Version classiqueVersion mobile

Parcours dans le texte littéraire

 | 
Judith Alvarado-Migeot
, 
Andrée Chauvin-Vileno
, 
Agnès Marcelli-Ratte

Annexes et notices des auteurs

Notices des auteurs

Texte intégral

1Judith Alvarado-Migeot. Universitaire, traductrice de poésie.

2MCF. UFC-ELLIADD-ESPE. Enseignant-chercheur au Japon à l’université Aoyama Gakuin et à l’Université de Tsukuba (1984-87), puis Maître de Conférence en Sciences de l’Éducation (sociologie) à l’Université de Franche-Comté (ESPE) depuis 1994. Auteur de nombreux articles en éducation comparée en France, au Pérou, au Venezuela, et en Chine.

3Traductrice en espagnol, elle présente à des festivals (Venezuela) ou des rencontres bilingues de poésie des poètes français, parmi lesquels : Lionel Ray, Ludovic Janvier, Jean Metellus, Jacques Gaucheron, Bruno Berchoud, Françoise Ascal, François Migeot, Henri Meschonnic, Bernard Noël.

4Dernières traductions et publications

5Andante con apuro, de François Migeot, ed. El perro y la rana, Caracas, 2006.

Jacmel, toujours, de Jean Métellus, ed. Janus, Paris, 2007.

Reflejos, (Moires) de François Migeot, Université de Carabobo, Valencia, Venezuela, collection “El Cuervo”, 2007.

Lentitud del vino, Anthologie bilingue (français-espagnol), poèmes de François Migeot, traduction Judith Alvarado, Monte Ávila, Caracas Venezuela, 2010.

Vigia de dia, (Chant des poussières) de François Migeot, El Perro y la Rana, coll. « Poetas del mundo », Caracas, (à paraître, éd. en espagnol).

Revue POESIA, numéro spécial (n° 148) en hommage au poète Ludovic Janvier, Université de Carabobo, Valencia, Vénézuéla, 2008.

« La traduction : un parcours intersubjectif entre deux énonciations », in Kohler H. et Lopez Muñoz J.M. (eds), Exterritorialité, énonciation, discours, Peter Lang, coll. Editions scientifiques internationales, Berne, Suisse, 2010.

Des cris… aux écrits… Construction de soi et pratique de l’écriture créative, Centre Hospitalier La Chartreuse de Dijon & L’Association Itinéraires Singuliers Journées de formation : Dijon, 7 avril 2015. Actes du colloque, Dijon, (à paraître).

Au commencement était le cri… (sur la poétique de Ludovic Janvier). Publication en ligne, 2016 : http://www.ra2il.org/​uncategorized/​articles-et-publications-en-ligne/​hommage-au-poete-ludovic-janvier/​

 

6David Ball. Poète, traducteur.

7David Ball est poète et traducteur d’origine britannique et l’auteur de Les Saisons du parc (édition trilingue, L’Atelier du Grand Tétras, 2017). Professeur d’anglais à la retraite, il est aujourd’hui actif dans les milieux littéraires et théâtraux à Besançon et en Bourgogne-Franche-Comté.

8Dernières traductions

9Sections d’ouvrages de poésie de François Migeot Intermezzo (Clair-obscur), in Poetry London, summer 2015, n° 81 ; Capriccio (Clair-obsc : ur), in Orbis, Quarterly International Literary Journal, n° 174 winter 2015 ; Nocturne (Clair-obscur), in Poem, International English Language Quarterly, Vol. 6. Number 1, March 2018.

 

10Bruno Berchoud. Poète, critique littéraire.

11Né à Lyon le 19 juin 1952. Vit à Besançon. Germaniste de formation, il a enseigné l’allemand dans le secondaire et le supérieur jusqu’en 2014. Poète, il a publié une dizaine d’ouvrages et publié dans des revues et anthologies. Chroniqueur pour la revue de poésie Décharge.

12Dernières publications

13L’Ombre portée du marcheur, Le Dé bleu, oct. 1998, Prix Max-Pol Fouchet 1998.

Comme on coupe un silence, Le Dé bleu, décembre 2000, Prix de la Ville d’Angers.

Leurs mains, Cheyne, Collection Poèmes pour grandir, mars 2005.

Obscurité des visages, Gros Textes, mars 2008.

Une Ombre au tableau, L’Atelier du Grand Tétras, octobre 2010, Prix Jean Follain.

La Beauté du geste, Clarisse (collection Parcelles), 2011.

Essais de voix sur les décombres, L’Atelier du Grand Tétras, janvier 2015.

Abri de fortune, (linogravures de Delphine Raiffé), Cahier des passerelles, 2017.

Pour supprimer les châteaux, (Illustrations de Jean Cyrille Étourneaud), Cahier des passerelles, mars 2018.

 

14Isabelle Bokhari. PRCE. UFC-CLA.

15Bilingue (anglais / français), Isabelle Bokhari est professeur certifié en langue anglaise, spécialiste de la didactique des langues (FLE/FOS, anglais, DNL).

16Elle a mis en œuvre des politiques linguistiques et éducatives en contextes plurilingues. Avant d’exercer au Vietnam en tant qu’Attachée de Coopération éducative et chef de projet d’un Fonds de Solidarité Prioritaire (appui aux dispositifs de classes bilingues), elle a occupé les fonctions d’Attachée de coopération pour le Français au Ghana. Elle y a en outre exercé les fonctions de chef de projet d’un Fonds de Solidarité Prioritaire dédié notamment à l’enseignement du français à visée professionnelle. À ce titre, elle a participé à la création de l’école doctorale du Ghana.

17Elle a rejoint l’équipe du CLA en septembre 2014 et possède ainsi une expérience avérée en conduite et évaluation de projets de coopération linguistique et éducative ainsi qu’une bonne connaissance de l’enseignement du français et de ses enjeux en contexte multilingue africain.

 

18Afaf Boudebia-Baala. Dr. Formatrice. UFC-CLA-ELLIADD.

19Chercheur-associé à l’EA 4661 ELLIADD, Afaf Boudebia-Baala est spécialisée dans les domaines suivants : sociolinguistique, langues en contact en Algérie, didactique des langues, sociodidactique, représentations sociales, représentations des langues.

20Dernières publications

21« Le français et l’arabe en Algérie : politiques linguistiques, usages réels et représentations des enseignants de français. », in Ngalasso-Mwatha M. (dir.), Le français et les langues partenaires. Convivialité et compétitivité, collection « Études africaines et créoles », Presses Universitaires de Bordeaux, 2013.

« Dynamique identitaire et représentations des langues, quelles corrélations ? Le cas des enseignants du français dans le sud algérien. », Signes, discours et sociétés, n° 12, http://www.revue-signes.info/​document.php?id=3306, 2014.

« Genre, représentations, attitudes, comportements et apprentissage du français à l’école primaire », in Rispail (M.), Numéro thématique : Rôles masculins et féminins dans les usages sociaux langagiers : quelles rencontres ? Quelles fractures ? Quelles dynamiques ? Socles, n° 5, 2014.

« Enseigner le français dans le sud Algérien : la prise en compte des particularités du contexte sociolinguistique comme étape préparatoire à une contextualisation didactique » in Jeannot-Fourcaud B., Delcroix A., Poggi M.-P. (s/s dir.), Contextes, effets de contexte et didactique des langues, L’Harmattan, Paris, 2015.

« Le français et les langues de l’école en Algérie : de l’analyse des représentations des apprenants de primaire au développement d’une compétence plurilingue et pluriculturelle », in Defays J.-M., Geron G. (eds), Numéro thématique : Représentations du français et motivations des allophones à l’apprendre et à l’enseigner, Le langage et l’homme, Revue de didactique de français, n° 1, 2016.

 

22Yves-Jacques Bouin. Poète, comédien.

23Après avoir passé 27 ans à Paris, comédien, Yves-Jacques Bouin consacre une grande partie de son art aux lectures et à la création de spectacles poétiques. Il a participé en 1995 à la création de la revue Courant d’Ombres.

24Formateur en expression orale et atelier d’écriture à l’Université de Dijon/CNFPT/ École de Beaux Arts de Beaune, il met en voix et en scène les poètes contemporains. Il oganise des manifestations poétiques à Dijon et Paris... Il a dirigé le festival La Voix des mots et Temps de parole à Dijon. Il écrit des chroniques pour la revue de poésie Décharge. Il dirige les éditions de poésie p. i.sage intérieur où il a également publié. Il est invité en France et à l’étranger à divers festivals de poésie : Vienne, Cracovie, Edenkoben, Caracas, Budapest, Novi Sad.

25Dernières publications

26Le poème qui n’en finit pas de commencer toujours, La Renarde Rouge, 2001.

De mots et d’amour, La Renarde Rouge, 2007.

Elle ne passe jamais bien loin, éditions Mazette, 2010.

Par celle, éditions Clarisse, 2011.

Un Bouin, c’est tout, éditions l’Improviste, 2013.

Je crois que tout n’est pas fini, je vole, éditions Rhubarbe, 2014.

 

27Élodie Bouygues. MCF. UFC-ELLIADD-ESPE.

28Élodie Bouygues est maître de conférences en littérature française à l’ESPE et à la Faculté des lettres de Franche-Comté. Elle a consacré sa thèse au poète Jean Follain dont elle est l’ayant-droit, et dont elle édite et réédite l’œuvre. Elle promeut également la peinture de son épouse, Madeleine Dinès, fille du grand peintre religieux Maurice Denis. Elle travaille essentiellement sur la poésie contemporaine, le livre d’artiste, la critique génétique et la littérature de jeunesse. Elle anime depuis 2011 « Les Poètes du jeudi », rencontres de poésie, avec Jacques Moulin.

29Dernières publications

30Genèse de Jean Follain, Paris, Garnier, 2009.

« Le rire spirituel », postface à Petit glossaire de l’argot ecclésiastique, de Jean Follain, avec des illustrations de Frédérique Loutz, Strasbourg, L’Atelier contemporain, 2015.

« Genèse de la pomme de terre », préface à Célébration de la pomme de terre, de Jean Follain, Genève, Héros Limite, 2016.

« Comment puis-je pleurer cette femme ? L’élégie empêchée de Paul de Brancion », La parole empêchée, Danièle James-Raoul, Peter Kuon, Élisabeth Magne, Sabine Forero Mendoza (éds.), Tübingen, Narr Francke Attempto, 2017.

« Les lectures publiques d’Édith Azam, l’âme à vif. Ou quand la chair parle d’elle-même », Performances poétiques, dirigé par Jérôme Cabot, Lormont, Éditions Cécile Defaut, 2017.

« Madeleine Follain-Dinès, fille de, femme de : comment n’être pas que “l’envers d’un beau nom” ? », Parent-elles. Compagne de, fille de, sœur de… : les femmes artistes au risque de la parentèle, Paris, AWARE, 2017.

 

31Mireille Calle-Gruber, Universitaire, écrivain.

32Mireille Calle-Gruber est écrivain et professeur des universités (littérature et esthétique) à La Sorbonne Nouvelle où elle dirige le Centre de Recherches en études Féminines & Genres. Elle est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages. Ses recherches portent sur le potentiel de réflexion critique qu’a la littérature dans ses rapports aux langues, à la philosophie et aux arts. Elle travaille sur les mouvements littéraires du xxe siècle et sur les œuvres contemporaines, notamment celles de Michel Butor, Marguerite Duras, Jacques Derrida, Assia Djebar, Claude Ollier, Pascal Quignard, Claude Simon. Elle a dirigé l’édition des Œuvres Complètes de Michel Butor (La Différence, 2006-2010), co-dirigé Le Dictionnaire Universel des Créatrices (Des Femmes, 2013, en ligne 2018), et le Dictionnaire sauvage Pascal Quignard (Hermann, 2016). Elle est membre de l’Académie des Arts et Lettres de la Société Royale du Canada.

33Dernières publications

34Consolation (roman), La Différence, 2010.

Claude Simon. Une vie à écrire. Biographie, Seuil, 2011.

Marguerite Duras. La noblesse de la banalité, De l’incidence, 2014.

Le Chevalier morose, récit-scénario écrit avec Michel Butor, Hermann, 2017.

Pascal Quignard ou les leçons de ténèbres de la littérature, Galilée, 2018.

 

35Andrée Chauvin-Vileno. PU. UFC-UFR SLHS-ELLIADD

36Agrégée de Lettres modernes, enseignante-chercheure à l’UFR SLHS de Besançon (Sciences du langage), Andrée Chauvin-Vileno est directrice de publication de la revue Semen depuis 1999 et a été co-animatrice avec François Migeot du séminaire « Texte Lecture Interprétation » (1993-2003). Auteure d’une thèse dirigée par Jean Peytard sur l’ironie et l’intertextualité dans les récits de Georges Perec, ses centres d’intérêt ont évolué de la sémiolinguistique littéraire à l’analyse du discours social ne dissociant pas les discours des contextes et des interactions, avec une attention particulière aux mises en scènes énonciatives.

37Dernières publications

38Avec Mongi Madini et Séverine Equoy Hutin (éds) Jean Peytard. Syntagmes et entailles. (Actes du colloque international de juin 2012 à Besançon), Limoges, éditions Lambert-Lucas.

Avec Séverine Equoy-Hutin « Radio augmentée, radio enrichie. De la transposition des émissions radiophoniques consacrées à l’Histoire sur le web : circulation, altération, transmission », Radio Morphoses n° 1, 2016.
http://www.radiomorphoses.fr/​index.php/​2016/​05/​02/​radio-augmentee-radio-enrichie/​

Avec Cécile de Bary « ’Sois absolument silencieux et seul’ Un homme qui dort » in S. Smadja (éd.) Entre Monologue et dialogue (Colloque international Sorbonne Paris-Cité, mai 2016). Paris, Hermann, à paraître.

« Fenêtres citationnelles et carrousel médiatique », in H. Barthelmebs-Raguin, G. Komur-Thilloy, J.-M. López-Muñoz, S. Marnette, L. Rosier (dirs) Le discours rapporté. Temporalité, histoire, mémoire et patrimoine discursif. (Colloque international Ci Dit Mulhouse, juin 2015), Paris, coll. « Rencontres », Classiques Garnier, 2018.

Avec Mongi Madini « La nuit juste avant les forêts, une parole sous tension », in A. Petitjean (dir.) B.-M. Koltès. Les registres d’un style, (Colloque international B.-M. Koltès : du style à l’œuvre, Metz, octobre 2012), Dijon, EUD, Coll. écritures, 2014.

 

39François Debluë. Poète, essayiste.

40Né en 1950, près de Lausanne, François Debluë est l’auteur de proses brèves, puis de romans, d’essais et de recueils d’aphorismes et de notes, dont Lyrisme et dissonance donne un bel exemple.

41Mais l’essentiel de son œuvre est essentiellement poétique.

42Il est membre du Jury de la Fondation de Poésie Marie-Hélène Labbé (Paris), du Conseil Littéraire du Prix Prince Pierre de Monaco et du Prix Georges-Nicole (Suisse).

43L’ensemble de son œuvre a été couronné par le Prix Schiller et par le Prix Édouard Rod.

44Dernières publications

45Le Front aux vitres, poèmes, Éditions Empreintes, 2008.

Conversation avec Rembrandt, Éditions Seghers, 2006. Traduction chinoise, Nanjin, University Press, 2010.

Fausses notes, Éditions L’Âge d’Homme, 2010. Traduction russe de Nicolas Bokov, Éditions Alethéia, Saint- Pétersbourg, 2017.

De la mort prochaine, Éditions Conférence, 2010.

Par ailleurs, poèmes, Éditions Empreintes, 2012.

Fragments d’un homme ordinaire, roman, Éditions L’Âge d’Homme, 2012.

Une certaine Chine, Éditions d’Orzens, 2012, réédition JPM Publications, 2013.

Un vœu de silence, Poème avec cinq peintures de Claire Nicole, Éditions Empreintes, 2013.

Lyrisme et dissonance, Éditions Empreintes, 2015.

Lieux communs, suivi de Faux jours, accompagné d’un dossier critique, Éditions L’Âge d’Homme, collection Poche Suisse, 2015.

Nouvelles Fausses Notes, Éditions L’Âge d’Homme, 2016.

Mater Dolorosa, poème (livre d’artistes), Éditions d’Orzens, 2017.

Pour une part d’enfance, Éditions Empreintes, 2017.

 

46Roland Ladrière. Poète, traducteur.

47Roland Ladrière est né en 1948. Il suit des études de droit et droit européen. Diplômé d’études asiatiques (Extrême-Orient) de l’Université de Louvain, il devient avocat, puis conseiller juridique.

48Poète et traducteur littéraire de l’italien il est Lauréat des Prix Delaby-Mourmaux de l’Association des Écrivains Belges de Langue Française, Jean Kobs de l’Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises, et Simone de Carfort de la Fondation de France.

49Dernières publications

50Le temps désormais compté, traduction de Franco Marcoaldi, poèmes, Clichy, Corlevour, 2013.

La poésie française à la recherche des formes : la source asiatique, essai, dans Les transferts artistiques, Louvain-La-Neuve, Academia, 2014.

Inconnaissance éblouie suivi de La ville reflétée, poèmes et poèmes en prose, Corlevour, 2015.

Pièges, cinquante poèmes choisis par l’auteur, traduction de poèmes de Marcoaldi, préface de François Migeot, Châtelineau, Le Taillis Pré, 2016.

La Lettre d’amour, récits, livre d’artiste avec Marina Boucheï, Prix Jean Lebon 2016.

Depuis une fissure, Elisa Biagini, poèmes traduits avec Jean Portante, Amiens, Cadastre 8 zéro, 2017.

 

51Daniel Lebaud. Professeur émérite UBFC-SLHS-ELLIADD.

52Daniel Lebaud, enseignant-chercheur en sciences du langage, inscrit ses travaux dans la Théorie des Opérations Prédicatives et Énonciatives (TOPE) développée par Antoine Culioli. Son domaine de recherche, essentiellement en français mais avec des excursions en khmer et en japonais, est la sémantique lexicale, la morphologie verbale et l’étude des textes en vue de proposer une théorie des régimes énonciatifs et de la mise en scène énonciative des procès.

53Bibliographie représentative

54Les figures du sujet, à propos des verbes de perception, sentiment et connaissance, en collaboration avec Jean-Jacques Franckel, Ophrys. 1990.

« Toucher : le tango des sens. Problèmes de sémantique lexicale », in LINX n° 50, 53-80, Université de Paris X-Nanterre. 2004.

« Forme », en collaboration avec Jean-Jacques Franckel, in Antoine CULIOLI, Un homme dans le langage, colloque de Cerisy-La-Salle, 8-12 juin 2005, D. Ducard, C. Normand eds, Ophrys, 2006.

« Grammaticalisation et auxiliation : le cas de ba : n en khmer contemporain », en collaboration avec Sylvain Vogel, Bulletin de la Société Linguistique de Paris, Tome CIII-2008, 2008.

« Sémantique grammaticale : Autour d’emplois ’marginaux’ du futur simple », Synergies Monde n° 10. 2013.

« Individu, personne, foule, gens. De la désignation à la signification. » Revue Interfaculty, volume 5, 23-47, University of Tsukuba. 2014.

« Réflexions sur l’unité lexicale ’sujet’ en français contemporain / Reflections on the Lexical Item ’Sujet’ in Contemporary French », Revue Interfaculty, volume 7, 77-99, University of Tsukuba. 2016.

 

55Daniel Leroux. Éditeur, écrivain.

56Fondateur et animateur de la maison d’édition L’Atelier du Grand Tétras, Daniel K. Leroux a mis en place nombre de collections, dont une bilingue (Entre deux rives), où la promotion de la poésie contemporaine et de la littérature étrangère occupe un espace important (collection Glyphes et écriture). Une collection, Livre d’atelier, est par ailleurs consacrée à l’art contemporain. D.K. Leroux a fait le choix de vivre avec son épouse dans les Hautes Terres du Jura, où il a installé sa maison d’édition, terres qui sont source d’inspiration pour ses romans.

57Dernières publications à L’Atelier du Grand Tétras

58La folle saison, (roman, 2010).

Glanes Précaires, (Pensées d’un marcheur, 2012).

Avec la poésie, (plaquette, 2014).

Les Sept Sommeils, (roman, 2015).

Un cœur pur, (récit, 2016).

Sept rencontres par temps de neige, (récit, 2017).

 

59Claude Louis-Combet. écrivain, essayiste.

60Professeur de philosophie dans un lycée, puis pendant vingt-cinq ans directeur d’un centre de formation d’instituteurs spécialisés pour les classes d’enfants en difficulté. Entre 1958 et 1964, Claude Louis-Combet écrit des articles de psychopédagogie dans des revues publiées par L’école Moderne (mouvement Freinet). Traducteur de La Maison de l’inceste d’Anaïs Nin (éditions des femmes, 1975), et de L’Art et l’artiste, d’Otto Rank (Payot, 1976), éditeur chez Jérôme Millon de textes spirituels et auteur de « mythobiographies », il est publié notamment par les éditions Flammarion, José Corti, Deyrolle, Albin Michel, Lettres vives…

61Enfin, en 2012 il crée et dirige avec Mireille Gerschwiler la collection Livre d’Atelier (éditions l’Atelier du Grand Tétras), consacrée aux artistes peintres, sculpteurs, photographes contemporains.

62Dernières publications (brève sélection)

63Les Errances Druon, mythobiographie, J. Corti, 2005.

Suzanne et les Croûtons, récit, L’Atelier contemporain, 2013.

Bethsabée, au clair comme à l’obscur, roman, J. Corti, 2015.

Aube crucifère, poèmes, avec J.-C. Terrier, Æncrages & Co, 2015.

Invités de la Nuit, Sur les Visages de Jacques Le Scanff, Fario, 2017.

Sans fin les origines, poème, éditions La Sétérée, 2017.

 

64France Marchal-Ninosque. PU. UFC-SLHS-ELLIADD.

65France Marchal-Ninosque est professeur des Universités en littérature et langue françaises à l’UBFC, ancienne normalienne et agrégée de Lettres modernes. Poéticienne et historienne de la littérature, elle est l’auteure d’une dizaine d’ouvrages et d’une centaine d’articles éclairant la poétique des formes dramatiques au xviiie siècle, l’histoire des institutions, l’histoire des mythes, et s’est intéressée à la critique génétique à partir de l’œuvre manuscrite de Claude Louis-Combet. Elle co-dirige actuellement un programme de recherche au CNRS dont l’un des objets est le Dictionnaire encyclopédique de l’Opéra de Paris sous l’Ancien Régime (1671-1791).

66Dernières publications

67Images du sacrifice, (1670-1840). Paris, Champion, coll. « Les Dix-huitièmes siècles », n° 90, 2005.

Antoine-Marin Lemierre, Théâtre, édition commentée et annotée par F. Marchal-Ninosque, H. Champion, coll. « L’Âge des Lumières », 2006.

« Goethe et Diderot, Barbey d’Aurevilly », in Œuvres critiques, tome 8, Recueils divers, vol. 1, texte présenté et annoté par France Marchal-Ninosque, sous la direction scientifique de Pierre Glaudes et Catherine Mayaux, Les Belles Lettres, avec le concours du CNL, 2010.

Barbey et l’esthétique, Actes du colloque international de Clermont-Ferrand des 18-20 mars 2008, réunis et présentés par F. Marchal-Ninosque et P. Auraix-Jonchière. Besançon, PUFC, Série « Centre Jacques-Petit », 2011.

Claude Louis-Combet, Fluences et influences, Actes du colloque international de Besançon-Dijon, F. Marchal-Ninosque et J. Poirier éd., colloque international des 4-6 novembre 2009. Besançon, PUFC, 2012.

Essai sur Goethe, Edouard Rod. Édition critique présentée et annotée par F. Marchal-Ninosque. Paris, Garnier classiques, 2015.

Dictionnaire de l’Opéra de Paris sous l’Ancien Régime (1669-1791), S. Bouissou, P. Denécheau et F. Marchal dir. collaboration MSHE Ledoux-CNRS et IRPMF-IREMUSE-CNRS. Paris, Garnier classiques, 2016.

 

68Agnès Marcelli-Ratte. Formatrice, plasticienne. UFC-CLA-ELLIADD

69Agnès Marcelli-Ratte est docteur en sciences du langage (2004) ; ses recherches portent sur l’optimisation de l’espace / temps d’enseignement et d’apprentissage en Français Langue Étrangère. Plasticienne et praticienne en danse et en théâtre, elle étudie depuis 2008 l’impact d’une mobilisation physique des apprenants et des gestes poétiques en relation avec les mémoires : kinesthésique, sensorielle, affective et esthétique pour l’appropriation de l’oral en FLE. Membre de l’Institut de Neurodidactique International, elle est professeur contractuel pour l’Éducation Nationale.

70Dernières publications

71« Le présentiel prolongé par l’Internet », avec J. Montredon, in : Apprentissage des langues et technologies : usages en émergence, Le Français dans le monde, Recherches et applications, Paris, CLE International, 2011.

« Le voyage de Pénélope & Barcelona in situ », recherche et création DU Art, Danse, Performance, Université de Franche-Comté : https://duadp.hypotheses.org/​category/​recherche-creation/​ memoires, 2013.

« Perceptions/Analyse de Bartok/Mikro-Kosmos de Anne Teresa De Keersmaeker », DU Art, Danse, Performance, Université de Franche-Comté : https://duadp.hypotheses.org/​ 1115, 2013.

« L’exploration interculturelle en FLE à travers les champs de la mode, du design et de l’art contemporain. Outils d’analyses et outils d’échanges. », revue Synergie, GERFLINT, 2015.

 

72Pierre-Yves Soucy. Poète, essayiste, traducteur.

73Né à Mont-Laurier (Québec) en 1948. Docteur en sciences sociales de l’Université libre de Bruxelles, il a enseigné la théorie et la philosophie politiques à l’Université du Québec à Montréal et occupé la chaire Roland-Barthes à l’Université nationale de Mexico. À Bruxelles, il fut durant plus de dix ans attaché de recherche à la Bibliothèque royale de Belgique. Cofondateur des éditions La Lettre volée, où il anime la revue d’esthétique et de création L’Étrangère, il est l’auteur de plus de quinze livres de poésie et de nombreux essais sur la littérature, l’art et la culture contemporaine.

74Dernières publications

75Fragments de saisons, L’Hexagone, 2008.

Le Jour devancé, La Montagne froide, 2009.

À l’extrême couchant, Poliphile, 2010.

Hamid Tibouchi. L’Infini Palimpseste, La Lettre volée, 2010.

D’une obscurité l’éclaircie, Le Cormier, 2013.

Neiges. On ne voit que dehors, La Lettre volée, 2015.

© Presses universitaires de Franche-Comté, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search