Version classiqueVersion mobile

L’apprentissage en situation de travail

 | 
Ghislain Carlier

Remerciements

Texte intégral

1Mettre sur pied la 8e Biennale de l’Association pour la recherche sur l’intervention en sport (ARIS) et la centrer sur un thème typiquement suisse « Temps et temporalité », voilà deux mérites des organisateurs de cet intéressant colloque organisé à Genève en juillet 2014, sous la houlette de Benoît Lenzen. Créer des espaces de rencontres et d’échanges tels que le symposium « L’apprentissage en situation de travail. Itinéraire du développement professionnel des enseignants d’éducation physique », dont est issu le présent ouvrage, est leur troisième mérite. Qu’ils en soient vivement remerciés.

2Les auteurs de cette publication ont accepté de poursuivre le travail initié lors du symposium en prenant en compte les remarques formulées par le public lors du débat. Ils ont ensuite échangé entre eux à l’occasion de plusieurs navettes pour peaufiner leur copie, jusqu’à obtenir l’écrit contenu dans cet ouvrage. Un tel travail de bénédictin n’aurait pas été possible sans une réelle complicité bienveillante mais critique. Ce fut un plaisir de travailler de la sorte avec eux, en toute confiance.

3Derrière les propos des auteurs apparaissent en filigrane de nombreux professionnels qui ont accepté de livrer une part significative de leur expérience pour que leur agir professionnel, ainsi mis au jour, soit un peu moins caché. Rendus anonymes pour les besoins des recherches, ils ont néanmoins droit à nos remerciements.

4Notre plus vive gratitude s’adresse au Centre de recherche interdisciplinaire sur les pratiques enseignantes et les disciplines scolaires (CRIPEDIS) de l’Université catholique de Louvain (UCL) dirigé par Jean-Louis Dufays, qui a généreusement contribué au financement de cet ouvrage.

© Presses universitaires de Louvain, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search