Version classiqueVersion mobile

L’emblématique au service du pouvoir

 | 
Grégory Ems

Bibliographie générale826

Texte intégral

1. Sources manuscrites

Archivum Romanum Societatis lesu (ARSI).

ARSI, Flandro-Belgica, 53 (Historia, 1630-1649).

ARSI, Flandro-Belgica, 58 (Historia, 1646-1654).

ARSI, Flandro-Belgica, 59 (Historia, 1655-1661).

ARSI, Gallo-Belgica, 35 (Historia, 1640-1649).

Antwerpen Rijksarchief Antwerpen, Archief van de Nederduitse provincie der jezuïeten (Flandro-Belgica Jezuïeten)827.

Antwerpen RA, SJ, FB, 1-8. Litterae annuae provinciae Flandro-Belgicae (années consultées : 1611-1697).

Antwerpen RA, SJ, FB, 14. Annuae et supplementum collegii Bruxellencis 1684.

Antwerpen RA, SJ, FB, 38. Catalogus tertius personarum et functionum provinciae Flandro-Belgicae mense Octobri anno 1652.

Antwerpen RA, SJ, FB, 39. Catalogus tertius personarum et functionum provinciae Flandro-Belgicae anno 1651 mense Octobri.

Antwerpen RA, SJ, FB, 249. Memoriale toti Flandro-Belgicae provinciae commune datum a reverendo pâtre Henrico Schereno, visitatore anno 1617 mense Novembri. Memoriale reverendi patris Henrici Schereni anno 1617 Novembri. Notata ad memoriale provinciae Flandrobelgicae et responsa ad quasdam rationes contra adlatas.

Antwerpen RA, SJ, FB, 250. Commendata toti provinciae Flandro-Belgicae communia a reverendo patre visitatore Florentio de Montmorency sub finem visitationis provinciae 17 Junii 1651. Commendata superioribus a reverendo patre visitatore Florentio de Montmorency sub finem visitationis provinciae 17 Junii 1651. Commendata patri provinciali a reverendo patre visitatore Florentio de Montmorency sub finem visitationis provinciae 17 Junii 1651,828

Antwerpen RA, SJ, FB, 1754. Parallela virtutum gemini Austriaci sancti Casimiri Poloniae principis et Leopoldi archiducis Austriae Belgarumproregis.

Antwerpen RA, SJ, FB, 1762. Ce document comprend deux parties : une première de 19 pages sur le grec (avec deux sections : art. 11 : quomodo fiet ut linguae Graecae studium fioreat [fol. 1-13] ; art. 12 : professorem unum Graecum humanitatis et rhetoricae professori adjungi an expediat [fol. 14-19]) ; une seconde, comprenant 31 pages, est intitulée quaedam occasione variorum postulatorum in scholarum utilitatem probata anno 1623.

Antwerpen RA, SJ. FB, 1763 et 1765. Instructioproscholisprovinciae Flandro-Belgicae 1625.

Antwerpen RA, SJ, FB, 1764. Instructio pro scholis inferioribus Flandrobelgicis recognita anno 1647.

Antwerpen RA, SJ, FB, 1768. Notes d’Hesius829.

Antwerpen RA, SJ, FB, 1769. Addenda mutandave adrationem studiorum humaniorum.

Antwerpen RA, SJ, FB, 2209. Catalogifunctionum (années consultées : 1649,1654,1657, 1664-1667, 1669).

Antwerpen, Ruusbroecgenootschap, Ms. 231 [1107 D 37], Libellas Jacobi de Keghel.

Archives générales du Royaume [Anderlecht], archives de la province gallo-belgique. AGR, GB, 5. Consuetudines provinciae Gallo-Belgicae 1640.

Bibliothèque nationale de France (BnF).

BnF, ms. lat. 10.170. Affixio bruxelloise de 1642. Deo optimo maximo Christo Jesu in augustissimo Sacramento aeternae amicitiae pignus se hominibus danti, haec de amicitia emblemata eloquentiae auditores l(ibentes) m(erito) d(edicant) c(onsecrant)q(ue) Bruxellis m.dc.xlii (fol. 2r-54r). Deo-homini inter hommes adolescenti eidemque adolescentiae exemplari, magistro, praesidi, adolescentiam vario emblemate exornatam dedicant consecrantque humanitatis studiosi in gymnasio Societatis Jesu Bruxellis m.dc.xlii (fol. 56r-109r).

BnF, ms. lat. 10.171. Affixio bruxelloise de 1649. Serenissimo Leopoldo in laboribus indefesso laborem emblematis adumbratum dedicant rhetores gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno m.dc.xlix (fol. 2r-102r). Serenissimo Leopoldo in otio minime otioso otium emblematis adumbratum dedicant poetae gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno m.dc.xlix (fol. 104r-155r).

Bibliothèque royale de Belgique (KBR), Cabinet des manuscrits.

KBR, ms. 4685. Catalogi bibliothecae collegii Bruxellensis Societatis Jesu prima pars. Classes librorum scriptae sunt ordine alphabetico, ut facilius inveniri queant. Elenchum porro earum, quae hac prima parte continentur, sequens pagina exhibebit. Ubi in classe aliqua numerum invenis scriptum ad lotus libri quem quaeris, memento numerum superiorem indicare loculamentum ; inferiorem vero. quotus sit liber in loculamento.

KBR, ms. 20.210. Catalogus tertius personarum et officiorum provinciae Flandrobelgicae anno 1647 Octobri.

KBR, ms. 20.211. Catalogus tertius personarum et officiorum provinciae Flandrobelgicae 1648 mense Novembri.

KBR, ms. 20.212. Catalogus tertius personarum et functionum provinciae Flandrobelgicae Societatis Jesu 1649 mense Octobri.

KBR, ms. 20.213. Catalogus personarum et officiorum provinciae Flandrobelgicae Societatis Jesu anno 1650 Octobri.

KBR, ms. 20.216. Catalogus 3 personarum et functionum provinciae Flandrobelgicae Societatis Jesu mense Octobri 1655.

KBR, ms. 20.217. Catalogus tertius personarum et functionum provinciae Flandrobelgicae Societatis Jesu anno 1656 merise Octobri.

Bibliothèque royale de Belgique (KBR), Cabinet des manuscrits. Corpus des affixiones (voir aussi BnF).

KBR, ms. 4040. Affixio bruxelloise de 1631. Tres potentiae animae, emblematice expressae a rhetoribus etpoetis collegii Societatis Jesu Bruxellae anno M.DC.XXXI.

KBR, ms. 15.683. Affixio bruxelloise de 1633. Emblemata de bello, peste, fame afftxa a rhetoribus et poetis collegii Societatis Jesu Bruxellis anno 1633.

KBR, ms. 20.076. Affixio bruxelloise de 1630. Fragmentum afftixionis de quatuor virtutibus cardinalibus factae a studiosis collegii Societatis Jesu Bruxellae anno M.DC.XXX.

KBR, ms. 20.301. Affixio bruxelloise de 1639. Emblematiciflores e vita Deiparae decerpti versibus et symbolis coronariis intexti ab rhetoribus et poetis collegii Bruxellis. CIƆ. IƆC.XXXIX.

KBR, ms. 20.302. Affixio bruxelloise de 1643. Emblemata de veritate afftxa a rhetoribus gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno 1643 (fol. 1r-38r). Emblemata de misericordia affixa a poetis gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno 1643 (fol. 39r- 83r).

KBR, ms. 20.303. Affixio bruxelloise de 1644. Emblemata de justifia affixa a rhetoribus gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno 1644 (fol. 1r-49r). Emblemata de pace affixa apoetis gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno M.DC.XLIIII (fol. 51r-113r).

KBR, ms. 20.304. Affixio bruxelloise de 1645. Emblemata de paupertate affixa a rhetoribus in gymnasio Societatis Jesu Bruxellis M.DC.XXXXV (fol. 1r-57r). Emblemata de divitiis affixa a poetis in gymnasio Societatis Jesu Bruxellis M.DC.XXXXV (fol. 59r-123r).

KBR, ms. 20.305. Affixio bruxelloise de 1646. Emblemata depatientia affixa a rhetoribus gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno 1646 (fol. 1r-59r). Emblemata de fortitudine affixa a poetis gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno 1646 (fol. 61r-111r).

KBR, ms. 20.306. Affixio bruxelloise de 1647. Emblemata de timore Domini affixa a rhetoribus gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno 1647 (fol. 1r-36r). Emblemata de fiducia seu arnore affixa apoetis gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno 1647 (fol. 38r-73r).

KBR, ms. 20.307. Affixio bruxelloise de 1648. Emblemata de concordia affixa ab eloquentiae auditoribus Bruxellis in gymnasio Societatis Jesu anno M.DC.IIL (fol. 1v-61r). Emblemata de discordia affixa ab humanitatis studiosis Bruxellis in collegio Societatis Jesu anno M.DC.IIL (fol. 62v-123r).

KBR, ms. 20.308. Affixio bruxelloise de 1650. Divipatris Ignatii caritas igneis emblematis adumbrata affigebant rhetores in gymnasio Societatis Jesu Bruxellis M.DC.L (fol. lv-54r). Divi patris Francisci Xaverii constantia emblematibus expressa a poetis gymnasii Societatis Jesu Bruxellis M.DC.L (fol. 55v-108r).

KBR, ms. 20.309. Affixio bruxelloise de 1651. Serenissimo Leopoldo Georgiani sodalicii novo régi arcum emblematis illustratum antiquitas jaculandi perita affigebat in gymnasio Societatis Jesu Bruxellis M.DC.LI.

KBR, ms. 20.310. Affixio bruxelloise de 1652 (classe de poésie). Ars poetica Horatii emblematis expressa et solius Horatii lemmatis illustrata.

KBR, ms. 20.31 1 . Affixio bruxelloise de 1652 (classe de rhétorique). Navigatio allegorica sive Vita humana, centuria emblematum, quae a navibus petuntur, expressa a rhetoribus Societatis Jesu, Bruxellis, anno 1652, festo sanctissimi Sacramenti Miraculosi, serenissimo Leopoldo post captam Gravelingam Dunckercam [=Dunkerkam] obsidente (fol. 1-108r). Melissomachia sive Pugna apum a rhetoribus Societatis Jesu Bruxellis affixa anno 1652 (fol. 109r-122v).

KBR, ms. 20.312. Affixio bruxelloise de 1653. Eucharistiae Sacramento poenitentiam emblematum figuris illustratam eloquentiae studiosi dant, dedicant, consecrant M.DC.LIII (fol. 1 -63r). Eucharistiae Sacramento hymnum Lauda Sion Salvatorem emblematibus elucubratum poeseos audi tores dont, dedicant, consecrant CI J. IƆC.LIII (fol. 64-130r). Le texte du Landa Sion Salvatorem en latin et en grec ancien est donné aux folios 131r-134r.

KBR, ms. 20.313. Affixio bruxelloise de 1654. Emblemata de beneficiis affixa a rhetoribus gymnasii Societatis Jesu Bruxellis M.DC.LIV (fol. 1v-70r). Emblemata de consilio affixa a poetis gymnasii Societatis Jesu Bruxellis M.DC.LIV(fol. 71v- 132r).

KBR, ms. 20.314. Affixio bruxelloise de 1655. Emblemata de institutione puerili ex agrorum hortorumque cultura desumpta affigebant rhetores in gymnasio Societatis Jesu Bruxellis 1655 (fol. 1r-53r). Emblemata de laudibus senectutis in arborum natura adumbrata affixa ab humanitatis studiosis in gymnasio Societatis Jesu Bruxellis M.DC.LV (fol. 55r-109r). Une reproduction incomplète des emblèmes des rhétoriciens se trouve également dans le manuscrit KBR, ms. III 1785, fol. 4r-47r.

KBR, ms. 20.315. Affixio bruxelloise de 1657. Christo eucharistico prudentiam emblematicis figuris illustratam dedicant, consecrant rhetores Societatis Jesu Bruxellis anno 1657 (fol. 1r-53r). Christo eucharistico ‘frumento electorum et vino germinanti virgines’ (Sachar. 9. v. 17)830 temperantiam emblematicis figuris illustratam dedicant, consecrant poetae Societatis Jesu Bruxellis anno 1657 (fol. 55r-111r).

KBR, ms. 20.316. Affixio bruxelloise de 1658. Christo Deo haec sua de Miraculoso Sacramento singulari Bruxellensium praesidio religionis suae tesseram dedicant consecrantque rhetores gymnasii Societatis Jesu Bruxellis 1658 (fol. 1r-49r). Christo in Eucharistia vero soli hisce a sole desumptis emblematis illustrato poesis Bruxellensis in gymnasio Societatis Jesu dedicat consecratque M.D.LVIII (fol. 51r- 111r).

KBR, ms. 20.317. Affixio bruxelloise de 1659. Pani eucharistico qui est Deus exercituum haec de bello emblemata anno 1659 a rhetoribus affixa Bruxellis (fol. 1r-66r). Deo eucharistico qui ‘estpax nostra ’ et ‘fecit utraque unum ’831 haec de pace emblemata offerebant poetae Bruxellis Societatis Jesu 1659 (fol. 67r-129r).

KBR, ms. 20.318. Affixio bruxelloise de 1660. Jesu eucharistico qui mortem nostram moriendo destruxit haec de morte emblemata dedicant consecrantque Bruxellenses rhetores gymnasii Societatis Jesu 1660 (fol. 1r-62r). Jesu eucharistico qui est via, veritas et vita haec de vita emblemata dedicant consecrantque poetae Bruxellenses gymnasii Societatis Jesu 1660 (fol. 66r-130r).

KBR, ms. 20.319. Affixio bruxelloise de 1661. Jesu agno mansueto haec de mansuetudine emblemata dant, dicant rhetores gymnasii Societatis Jesu 1661 (fol. 1r-60r). Jesu leoni de tribu Juda haec de ira emblemata dedicabant poetae gymnasii Societatis Jesu 1661 (fol. 61r-115r).

KBR, ms. 20.320. Affixio bruxelloise de 1664 (peccatum [fol. 1v-64r], gratia [fol. 66v- 121r]). Vignettes emblématiques d’origine inconnue : Sancto Guilielmo Aquitanico, Pictavico, Palestino, Italico, Burgundico, sui victori, caeli raptori, utriusque triumphatori S. (fol. 122r-137r).

KBR, ms. 20.321. Affixio bruxelloise de 1666 (servitas, libertas ; fol. 1r-127r).

KBR, ms. 20.322. Affixio bruxelloise de 1669 (amor humanus [fol. 1r-65r], amor divinus [fol. 67r-129r]).

KBR, ms. 20.323. Affixio bruxelloise de 1670. (Venerabile Sacramentum Miraculosum [fol. 1v-64r]). Ter Sancto, ter Venerabili, ter Miraculoso Sacramento in tribus sacris hostiis a tribus saeculis perfidorum Judaeorum pugionibus confossis et adhuc cruentis semper adorando emblematum hoc triseculare carmen triplici veneratione, cultu, adoratione divinati ejus sacrum sistunt humanitatis studiosi in gymnasio Societatis Jesu Bruxellis anno trisecularis Jubilaei Venerabilis Sacramenti Miraculosi 1670 (fol. 69v-134r]).

KBR, ms. 20.324 A. Affixio bruxelloise de 1671 (avaritia [fol. 1r-58v], liberalitas [fol. 61v- 130r]).

KBR, ms. 20.324 B, fol. 1r-41r. Affixio courtraisienne de 1671. In divos repositum Franciscum de Borgia apotheoseos sollemnibus feriis his emblematum ornamentis sancto supplices venerabantur rhetores in gymnasio Societatis Jesu Cortraci CIƆ. IƆC.LXXI (fol. 1r-17r). Novo caelorum indigeti Francisco de Borgia virtutum ejus in emblematis symbolo supplicabundi offerebant poetae in gymnasio Societatis Jesu Cortraci M.DC.LXXI (fol. 18r-41r).

KBR, ms. 20.324 B, fol. 44r-84r. Affixio courtraisienne de 1665. Christo Jesu in sanctissima Eucharistia sese hominibus largienti débitant praeparationem Deo et suscepti varios fructus utraque emblematis adumbrata dont, dicant rhetores et humanitatis auditores in collegio Societatis Jesu Cortraci M.DC.LXV.

KBR, ms. 20.324 B, fol. 86r-126r. Affixio courtraisienne de 1666. Deo optimo maximo in sanctissima Eucharistia liberalissimo procul avaritiam proscribenti de liberalitate et avaritia emblemata dont, dicant, consecrant eloquentiae et humanitatis auditores in gymnasio Societatis Jesu Cortraci M.DC.LXVI.

KBR, ms. 20.325. Affixio bruxelloise de 1673 (adversitas [fol. 1r-43r], prosperitas [fol. 44r-110r]).

KBR, ms. 20.326. Affixio bruxelloise de 1682. Deo aeterno haec de aeternitate emblemata symbolica repraesentatione per varios circulas expressa offerunt rethores (=rhetores) gymnasii Societatis Jesu Bruxellis XIX Julii M.DC.LXXXII (fol. 1v-57r). Deo eucharistico ante tempora genito in tempore nato haec de tempore emblemata symbolica repraesentatione ab aquis desumpta offerebant poetae Bruxellenses 1682 (fol. 58v-123r).

KBR, ms. 20.327. Affixio bruxelloise de 1683. Sanctissimo divinae pietatis Sacramento, haec de pietate prima gymnasii sui dote emblemata desumpto a cruce ipsius pietatis insignibus symbolo offerebant rhetores gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno 1683 (fol. 1v-36r). Ineffabili sapientiae divinae Sacramento, haec de doctrina altera gymnasii dote emblemata a libro ipsius sapientiae insignibus desumpto symbolo offerebantpoetae gymnasii Societatis Jesu Bruxellae 1683 (fol. 37v-1 11r).

KBR, ms. 20.328. Affixio bruxelloise de 1685. Venerabili Sacramento Miraculoso, restituta Bruxellis fide, pristina honori reddito, haec de fide emblemata desumpto a luce symbolo anno Jubilaei dedicant consecrantque rhetores gymnasii Societatis Jesu Bruxellis anno Jubilaei 1685 (fol. 1v-43r). Venerabili Sacramento Miraculoso, restituta per principem Parmensem Bruxellis fide, anno Jubilaei de haeresi triumphanti, haec de haeresi emblemata desumpto a venenatis animantibus symbolo dedicant consecrantque poetae gymnasii Societatis Jesu Bruxellis 1685 (fol. 45v-111r).

KBR, ms. 20.329 A. Affixio bruxelloise de 1656 (Deus in Eucharistia [fol. 1r-50r], Eucharistia [fol. 52r-112r]).

KBR, ms. 20.330 A. Affixio bruxelloise de 1641 (conscientia [fol. 1v-67r], haeresis [fol. 69v-124r]).

KBR, ms. 20.331 A. Affixio bruxelloise de 1665 (tristitia, laetitia ; fol. 1r-117r).

KBR, ms. 20.331 B. Affixio courtraisienne de 1655 (Christus in Eucharistia).

KBR, ms. 20.332, fol. 3r-72r. Affixio bruxelloise de 1662 (superbia [fol. 3r-38r], humilitas [fol. 41r-72r]).

KBR, ms. 20.332, 77r-197r. Affixio bruxelloise de 1663 (orator [fol. 77r-137r], diva Caecilia [fol. 138r-197r]).

Österreichische Nationalbibliothek.

ÖNB, ms. 10.119. Dîner emblématique offert à Léopold-Guillaume en janvier 1650. Gratulatio convivalis, serenissimo Leopoldo Guilielmo, Austriae archiduci, duci Burgundiae etc., Belgii et Burgundiaepro Rege Catholico gubernatori, anno 1650 inchoante, cum praesens in collegio Bruxellensi Societatis Jesu religioso epulo socios exciperet a gymnasio ejusdem Societatis dedicata (fol. 1r-25r).

2. Sources imprimées

Album Marianum nobilium, jurisperitorum, medicorum sodalium sub titido Virginis purificatae apud patres Societatis Jesu Lovanii, in quo una cum inscripto augustissimi caesaris Ferdinandi III nomine et admisso praefecturae munere Dei in Austriacos beneficia, Austriacorum in Deum obsequia, per tria prope saecula exhibita recensentur et ab illustrissimo comite Claudio Collalto ejusdem sodalitatis nomine augustissimo Ferdinando III dedicatur, Lovanii : apud Masium typographum juratum, 1641. BnF, Tolbiac, Rez-de-jardin, magasin, M-2641 [4].

[E. Alvarez s.j.] Emmanuelis Alvari e Societate Jesu De institutione grammatica libri III, locupletati et appendicibus ac scholiis nuper aucti ac recogniti, Ingolstadii : ex officina typographica Ederiana, apud Andream Angemiarium, M.DC.III. Accessible en ligne : http://reader.digitale-saninilungen.de/resolve/display/bsbl0585585.html

[P. Aresi] Delle Sacre Imprese di Monsigr. Paolo Aresi... Libro quarto..., Tortona : per Pietro Giovanni Calenzano et Eliseo Viola Compagni, 1630. Accessible en ligne : https://archive.org/details/inipresesacrecont04ares

[N. Avancin s.j.] Le prince dévot et guerrier ou les vertus héroïques de Léopold Guillaume archiduc d’Autriche, traduit du latin du révérend père Nicolas Avancin et augmenté de quelques mémoires en François par le père Henry Bex, tous deux de la Compagnie de Jésus, Lille : Nicolas de Rache, M.DC.LXVII. Accessible en ligne : http://lib.ugent.be/europeana/900000079816

[N. Avancin s.j.] Leopoldi Guilielmi, archiducis Austriae,principispace et bello incluti virtutes a reverendo pâtre Nicolao Avancino, Tyrolensi, e Societate Jesu... descriptae, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, M.DC.LXV. Accessible en ligne : http://lib.ugent.be/europeana/900000062525

[B. Balbinus s.j.] Verisimilia humaniorum disciplinarum, seu judicium privatum de omni litterarum (quas humaniores appellant) artificio, quo in libello praecepta epistolarum, Latinitatis, grammaticae, poeseos (generatim et speciatim) emblematum, symbolorum, historiae, rhetoricae (sacrae etprofanae) aliaque hujusmodi, summa brevitate adferuntur et quid in singulis verisimile sit, proponitur, in eorum potissimum gratiam, qui humaniora studia ab origine prima repetere cupiunt, auctore reverendo pâtre Bohuslao Aloysio Balbino de Societate Jesu, Reginohradecensi Bohemo, Pragae : typis Universitatis Carolo-Ferdinandeae in collegio Societatis Jesu ad sanctem Clementem, anno 1666. Accessible en ligne : http://digital.onb.ac.at/OnbViewer/viewer.faces?doc=ABO_%2BZ162998401

[G. Becanus s.j.] Guilielmi Becani e Societate Jesu Idyllia et Elegiae, Antverpiae : ex officina Plantiniana, M.DC.LV. Accessible en ligne : http://lib.ugent.be/europeana7900000078932

[G. Becanus s.j.] Laudatio funebris serenissimi Leopoldi Guilielmi Austriae archiducis etc. in solemnibus exequiis, quibus sodalitas Parthenia Lovaniensis nobilium, Jurisperitorum ac Medicorum, tamquam praefecto suo parentavit, a reverendo patre Guilielmo Becano Societatis Jesu, Sacrae Scripturae professore dicta et augustissimo Leopoldo Ignatio Romanorum Imperatori etc. ejusdem sodalitatis nomme, ab illustrissime Sacri Romani Imperatii comite Michaele Johanne ab Altham venerationis ergo dicata, Ratisponae, anno M.DC.LXIV. BnF, Tolbiac, Rez-de-jardin, magasin, MZ-3220.

[P. Boccabello s.j.] Triumphus timoris Domini, visione Ezechielis 1. et 10. cap. adumbratus, quo reverendissimus et serenissimus princeps ac dominus, dominus Leopoldus Guilielmus archidux Austriae, etc. etc. in omni pientissima vita sua gloriose eminuit, eumdem vero in Triduanis Exequiis, ab augustissimo ac potentissimo imperatore Leopoldo primo, in templo aulico celebratis hac panegyri Germanice dicta veneratus est Philibertus Boccabello Societatis Jesu theologus, sacrae caesareae regiaeque majestatis ordinarius concionator aulicus anno M.DC.LXII mensis Decembris XI, post obitum archiducis XXII die, Viennae Austriae: typis Matthaei Cosmerovii, [1662], Katholieke Universiteit Leuven, tabularium, R3B10876 10.

[Christoph Rudolf von Bredow], Leopoldo Guilielmo Austriaco forti, sapienti, belli pacisque moderatori, praeside reverendo patre Andrea a Tornaco Societatis Jesu, in aula collegii coenobii Aquicinctini, propugnabit Christoph. Rodol. baro a Bredau, die Julii anno 1648, Duaci : ex officina viduae Marci Wion, anno M.DC.XLVIII. KBR, Réserve précieuse, VB 8.206 A 15832.

[A. a Burgundia] Mundi lapis Lydius sive Vanitas per veritatem falsi accusata et convicta, opera Domini Antonii a Burgundia Archi-diaconi Brugensis, Antverpiae : typis viduae Joannis Cnobbari, 1639. Accessible en ligne : https://archive.org/details/lapislydiussiuevOObour

Chronographia super laetum et inopinatum felicemque introitum in Belgium serenissimi archiducis Austriae Leopoldi Guilielmi..., Lovanii : apud Judocum Coppenium, anno 1648. KBR, Réserve précieuse, VB 10.308 A.

[Collège des augustins de Bruxelles] Serenissimorum pientissimorumque principum Austriacorum symbola et elogia, Bruxellis : typis Joannis Mommartii, M.DC.XLVII. Accessible en ligne : https://archive.org/details/serenissiniorumpiOOmomni

[Collège jésuite d’Anvers] Typus mundi in quo ejus calamitates et pericula nec non divini humanique amoris antipathia emblematice proponuntur a RR. C.S.J.A., Antverpiae : apud Joannem Cnobbaert, 1627. Accessible en ligne http://diglib.hab.de/wdb.php?dir=drucke/206-2-poet-2s

[Collège jésuite d’Anvers] Timoré Domini concessa divinitus Israeli sapientia, félicitas, gloria quam in regum potentissimo Salomone exhibet, in serenissimi Leopoldi genio eodem timore duce expressam veneratur studiosa juventus collegii Societatis Jesu Antverpiae. s.l. : s.n., s.d. Katholieke Universiteit Leuven, Tabularium, Rés. A 16018 nr. 5.

[Collège jésuite de Bruxelles, (S. Hosschius ?)], Serenissimo Leopoldo Wilhelmo, archiduci Austriae, duci Burgundiae, etc. Belgii et Burgundiae pro rege Catholico gubernatori, etc. Ordinis Teutonici supremo praefecto, etc. Vota Kalendarum Januarii M.DC.XLVIII, Bruxellae : apud Guilielmum Scheybels. KBR, salle de lecture générale, II 40.315 A 5.

[Collège jésuite de Bruxelles] Symbolum serenissimi archiducis Leopoldi Guilielmi Belgii et Burgundiae gubernatoris, pii, pacifici, moderati, vigilantis, fortis, augusti in Gedeone repraesentatum a gynmasio Societatis Jesu Bruxellis MDCXL VIII, Bruxellae : excudebat Joannes Mommartius, [1648]. BnF, Tolbiac, Rez-de-jardin, magasin, RES M-YC-935 (40).

[Collège jésuite de Bruxelles] Joseph Aegypti prorex a fratribus agnitus symbolis illustrissimi ordinis equitum Aurei Velleris illustratus illustrissimis excellentissimisque dominis domino Sigismundo Sfondrato marchioni de Montafia, domino Carolo Alberto de Longueval comiti de Buquoy, domino Joanni Adolpho comiti de Schwartzenberg, in illustrissimum ordinem equitum Aurei Velleris a Philippe IV, Hispaniarum rege, Burgundiae duce, etc. ipso ordinis patroni sacro die adlectis, dabitur a gratulabunda juventute gymnasii Societatis Jesu, Bruxellis die 5 Decembris 1650, Bruxellis : typis Guilielmi Scheybels. Accessible en ligne (p. 110r-116v) : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b90073208

[Collège jésuite de Bruxelles] Applausus publiais serenissimo principi Leopoldo Wilhelmo Austriae archiduci, duci Burgundiae, etc. Belgii et Burgundiae pro rege Catholico gubernatori, Ordinis Teutonici supremo praefecto, etc. Georgiani sodalicii novo regi, exhibitus in foro Bruxellensi a juventute gymnasii Societatis Jesu, ipso encoeniorum (= encaeniarum) die 21 Maii 1651, Bruxellis : typis Guilielmi Scheybels. München, Bayerische Staatsbibliothek, 4 Bavar. 2197.1.43.

[Collège jésuite de Malines] Emblematica gratulatio serenissimoprincipi cardinali Ferdinando Hispaniarum infanti exhibita, dicata, dum Austriacorum quondam domum, nunc eorumdem munificentia Societatis Jesu collegium Mechliniae auspicato praeterveheretur, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, M.DC.XXXV. BnF, Tolbiac, Rez-de-jardin, magasin, M-11132.

Courier veritable des Pays-Bas. KBR, Réserve précieuse, II 98.895/a & b A et KBR, salle de lecture générale, MIC LP 4296 (microfilm).

Daniel CRAMER, Emblemata sacra. Hoc est, Decades quinque emblematum ex Sacra Scriptura, de dulcissimo Nomine et Cruce Jesu Christi, figuris aeneis incisorum, primo per reverendum dominum Danielem Cramerum, sanctissimae theologiae doctorem, collecta, postea vero a domino Cunrado Bachmanno, historiae et poetices professore, epigrammatibus Latino-Germanicis illustrata, tandem opera M.C.R. versibus et rythmis Gallo-Italicis declarata, ornata et ad instar philothecae Christianae sive albi amicorum exhibita, Francofurti : sumptibus Lucae Jennisi, anno M.DC.XXIV.

De blyde incomste van syne doorluchtighste hoogheyt den aertsch-hertogh Leopoldus Wilhelmus in de stadt van Antvverpen..., t’Antwerpen : by Martinus Binnart, anno 1648. Stadsbibliotheek Antwerpen, Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience. K 80267 [C2-DS 4].

[P. Dinet] Cinq livres des hieroglyphiques ou sont contenus les plus rares secrets de la nature et proprietez de toutes choses. Avec plusieurs admirables considerations et belles deuises sur chacune d’icelles. Œuure tres-docte, ingenieux et eloquent, necessaire à toutes professions, De feu M. P. Dinet docteur en Theologie, Conseiller et Me de la Chappelle du Roy, son Predicateur ordinaire et de la Royne Louyse doüairiere, Paris : lean de Heuqueville, M.DC.XIIII. BnF, Tolbiac, Rez-de-jardin, magasin RES-Z-904. Bibliothèque Sainte Geneviève, Paris, Magasins Réserve 4 ZZ 318 INV 673 RES.

Esbatement moral des animaux, Anvers : chez Philippe Galle, [1578]. BnF, Tolbiac, Rez-de-jardin, magasin, RES P-YE-550.

[A. Freitagius] Mythologia ethica, hoc est moralis philosophiae per fabulas brutis attributas traditae, amoenissimum viridarium, in quo humanae vitae labyrinthe) demonstrato virtutis semita pulcherrimis praeceptis, veluti Thesei filo docet, artificiosissimis nobilissimorum sculptorum iconibus ab Arnoldo Freitagio Embricensi, Latine explicatis, aeri incisum, Antverpiae : Philippe Gallaeo Christophorus Plantinus excudebat, M.D.LXXIX. Accessible en ligne : https://archive.org/details/mythologiaethicaOOfrei

[J. Gretser s.j.] Institutionum de octo partibus orationis, syntaxi et prosodia Graecorum libri très, auctore Jacobo Gretsero Societatis Jesu, Ingolstadii : excudebat David Sartorius, anno M.D.XCIII. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=3i2k1477aYcC&hl=nl&source=gbs_navlinks_s

[J. J. Hofmann] Joh. Jac. Hofmanni... Lexicon Universale...,4 vol., Lugduni Batavorum : apud J. Hackium, C. Boutesteyn, P. vander Aa, J. Luchtmans, M.DC.XCVIII. Acc. en lig. : http://www.uni-mannheim.de/niateo/canienaref/hofniann.html

[S. Hosschius s.j.] Sidronii Hosschii e Societate Jesu Elegiae in mortem duorum militum Hispanorum quorum alter hostili telo alter amore in commilitonis caesi complexu ad Capellam occubuit, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, M.DC.L. BnF, Tolbiac. Rez-de-jardin, magasin, RES M-YC-935 (44) ; KBR, Réserve précieuse, II 40.317 A 2 et VB 8.206 A.

[S. Hosschius s.j.] Sidronii Hosschii e Societate Jesu Elegiarum libri sex, praemittuntur illustrissimorum virorum poemata in obitum Sidronii Hosschii scripta jussu eminentissimi principis Fabii Chisii Sanctae Romanae Ecclesiae cardinalis, nunc Alexandri VII Pontificis Maximi, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, M.DC.LVI. KBR, Réserve précieuse, VB 6.337 A.

[V. Houdry s.j.] La bibliothèque des prédicateurs, qui contient les principaux sujets de la morale chrétienne, mis par ordre alphabétique par le révérend père Vincent Houdry, de la Compagnie de Jésus, quatriéme édition, revûë, corrigée, & augmentée par l’auteur, t. 2, Lyon : chez les freres Bruyset, M.DCC.XXXI. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=spZZSyZ_xTwC&hl=nl&source=gbs_navlinks_s

Imago primi saeculi Societatis Jesu a provincia Flandro-Belgica ejusdem Societatis repraesentata, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, M.DC.XL. Accessible en ligne : http://www.archive.org/details/iniagopriniisaeculOOboll

[T. d’hnerselle] Mathematicae scientiae emblematice expressae et ab academicis nobilibus Belgis oblatae illustrissimo domino domino Theodoro d’Imerselle comiti de Bouchove et Sancti Romani Imperii dum sub auspiciis serenissimi archiducis Leopoldi Guilielmi positiones ex omnibus mathematicis scientiis propugnaret in collegio Societatis Jesu Lovanii 3. Septembris, anno M.DC.LII, Lovanii : typis Andreae Bouveti, M.DC.LII. BnF, Tolbiac, Rez-de-jardin, magasin, YC-482.

Inscriptiones honori serenissimi principis Leopoldi Guilielmi, archiducis Austriae, ducis Burgundiae, etc. Belgarum et Burgundionum gubernatoris auspicatissimi a senato populoque Antverpiensepositae, cum eam urbem desideratissimo adventu suo bearet, VI. Kalend. Aprilis CI J. I3C. XLVIII, s.1. : s.n., s.d. KBR, Réserve précieuse, II 8.055/1 C.

Inscriptiones theatri pacis Hispano-Batavicae a senato populoque Antverpiense ante domum civicam erecti, cum pax eadem solemni more promulgaretur, nonis Junii, anno M.DC.XLVIII. s.l. : s.n., s.d. KBR, Réserve précieuse, II 8.055/2 C.

[J. Jouvancy s.j.] Magistris scholarum inferiorum Societatis Jesu de ratione discendi et docendi ex décréta congregationis generalis XIV, auctore Josepho Juventio Societatis Jesu, Florentiae : apud Michaelem Nestenium, M.DCC.III. Accessible en ligne : https://books.google.be/books?id=6IJzbpOUuqYC&dq=magistris+scholarum+inferioruni +1703&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

[J. Jouvancy s.j., J. F. Lefortier] Manière d’apprendre et d’enseigner, ouvrage traduit du latin du père Joseph de Jouvancy, jésuite, par J. F. Lefortier, Paris : le Normiant, 1803. Stadsbibliotheek Antwerpen. Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience, 645926 [CO- 223g].

[A. Kircher s.j.] Athanasii Kircheri Fuldensis e Societate Jesupresbyteri Musurgia universalis sive Ars magna consoni et dissoni in X. libros digesta..., t. 1, Romae : ex typographia heredum Francisci Corbelleti, M.DC.L. Accessible en ligne : http://lib.ugent.be/europeana/900000206132

[J. Kreihing s.j.] Reverendipatris Joannis Kreihing Societatis Jesu Emblemata ethico-politica carmine explicata, ad serenissimum principem Leopoldum Wilhelmum archiducem Austriae etc., ducem Burgundiae etc., episcopum Argentinensem, Passaviensem, Olomucensem etc., Teutonici Ordinis magnum magistrum etc., Antverpiae : apud Jacobum Meursium, M.DC.LXI. Accessible en ligne : http://www.uni-niannheim.de/niateo/camena/AUTBIO/kreihing.html

[L. Lancelot] Psittacatoblisis serenissimi principis Leopoldi Guilelmi, archiducis Austriae, ducis Burgundiae cataphractae cohortis divi Georgii Bruxellis regis auspicatissimi, nono CaLenDas Mal (= 23 avril), centone Virgiliano secundum severissimam Ausonii regulam concinnata, auctore L. Lancelotto Antverpiensis juris utriusque doctore Parthenopaeo etc., Bruxellae : apud Godefridum Schovartium, M.DC.LI. KBR, Réserve précieuse. LP 12.208/3 A.

[C. J. Merstratius] ELIINIKIOX AOFOX, sive Oratio triumphalis, serenissimo ac invictissimo principi Leopoldo Guilielmo, archiduci Austriae, duci Burgundiae, etc. Belgarum ac Burgundionum gubernatori, post gloriosam in Belgico expeditionem bellicam anni M.DC.LII. inpublicae laetitiae symbolum dedicata consecrataqueper Caecilium Jacobum Merstratium jurisconsultum, Bruxellae : ex typographia Joannis Mommarti, 1652. KBR, Réserve précieuse, VH 26.863 C.

[J. Masen s.j.] Spéculum imaginum veritatis occultae, exhibens symbola, emblemata, hieroglyphica, aenigmata, omni tam materiae, quam formae varietate, exemplis simul ac praeceptis illustratum, anno M.D.C.L. quo Romanus orbis jubilabat, auctore reverendo pâtre Jacobo Masen e Societate Jesu, Coloniae Ubiorum : sumptibus Joannis Antonii Kinchii. Accessible en ligne dans la Bibliotheca Imaginis Figuratae (http://alephO8.libis.kuleuven.be:8881/R).

[C. F. Ménestrier s.j.] L’art des emblemes par le père Claude François Menestrier, de la Compagnie de Jesus, Lyon : Benoist Coral, M.DC.LXII. Accessible en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k711258.r=l%27art+des+embl%C3%A8mes.langFR

[C. F. Ménestrier s.j.] La philosophie des images, composée d’un ample recueil de devises et du jugement de tous les ouvrages qui ont été faits sur cette matiere par le père Claude François Menestrier, de la Compagnie de Jesus, Paris : Robert Jean-Baptiste de la Caille, M.DC.LXXXII. Accessible en ligne : http://gallica.bnf.1T/ark:/12148/bpt6k68227q.pdf

[C. F. Ménestrier s.j.] Devises des princes, cavaliers, dames, scavans et autres personnages illustres de l’Europe, ou la philosophie des images tome second par le père Claude François Menestrier, de la Compagnie de Jesus, Paris : Robert Jean-Baptiste de la Caille, M.DC.LXXXIII. Accessible en ligne : http://digital.bib-bvb.de/view/bvbmets/viewer.0.5.jsp?folder_id=0&dvs=1459169674735-199&pid=3394034&locale=fr&usePid1=true&usePid2=true

[C. F. Ménestrier s.j.] L’art des Emblemes ou s’enseigne la morale par les figures de la fable, de l’histoire et de la nature. Ouvrage rempli de près de cinq cent figures par le père Claude François Menestrier, de la Compagnie de Jesus, Paris : Robert Jean-Baptiste de la Caille, M.DC.LXXXIV. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=NMUqJgUKxOAC&hl=nl&source=gbs_navlinks_s

[Moreau] Panegyrique à son altesse serenissime l’archiduc Leopold, sur son glorieux gouvernement des Pais-Bas, par le Sr. Moreau, Bruxelles : François Foppens, 1653. KBR, Réserve précieuse, VH 26.865 A.

[J. Ottonis] L’education heroique dediee a son altesse serenissime, recueill(i)e d’un manuscrit, & mise en lumiere par J. Ottonis..., Bruxelles : François Foppens, 1655. KBR, Réserve précieuse, VB 3.742 5 A ; KBR, salle de lecture générale, II 1.844 A.

P.D.F., A son altesse serenissime Leopolde Guillaume archiduc d’Austrice, etc. lieutenant, gouverneur et capitaine general de Pais-bas et Bourgoigne, etc. panegirique. - Serenissimo Leopoldo Guilielmo, Austriae archiduci, duci Burgundiae etc. Belgii et Burgundiae pro rege Catholico gubernatori, domino suo clementissimo, s.l. : s.n., s.d. KBR, Réserve précieuse, LP 12.993 A 1.880 (petit format) ; KBR, Réserve précieuse, VH 26.867C (grand format)833.

[S. Petrasancta] De symbolis heroicis libri IX, auctore Silvestro Petrasancta Romano e Societate Jesu, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, M.DC.XXXIV. Accessible en ligne : http://www.archive.org/details/desymbolisheroicOOpietr

[H. G. a Praecipiano] Synopsis theologica de Sacramentis Ecclesiae dicata serenissimo principi Leopoldo Wilhelmo, archiduci Austriae, duci Burgundiae, etc. Belgii et Burgundiae pro Rege Catholico gubernatori, Ordinis Teutonici supremo praefecto etc. praeside a reverendo patre Ludovico de Scildere Societatis Jesu sacrae theologiae professore propugnabit perillustris dominus Humbertus Guilielmus a Praecipiano, baro de Soye, insignis ecclesiae metropolitanae Bisontinae canonicus in collegio Societatis Jesu Lovanii 21. Aprilis 1648. hora 9. ante et 3. Post meridiem, Lovanii : Joannes Vryenborch, M.DC.XLVIII. Katholieke Universiteit Leuven, Faculteit Godgeleerdheid, Maurits Sabbebibliotheek, P C57.

Relations veritables. Voir Courier veritable des Pays-Bas.

[D. Saavedra] Idea de un principe politico Christiano representada en cien empresas dedicada al principe de las Españas nuestro senor, por Don Diego Saavedra Fajárdo del Consejó de su Magestad en el Supremo de las Indias, i su Embajador extraordinario en Mantua i Esguizaros i Residente en Alemania, Monaco : en la emprenta de Nicolao Enrico a de Marzo, 1640. Accessible en ligne : http://www.archive.org/details/principepoliticoOOsaav

[D. Saavedra] Idea principis Christiano-politici centum symbolis expressa a Didaco Saavedra, Bruxellae : excudebat Joannes Mommartius suis et Francisci Vivieni sumptibus, M.DC.XLIX. Accessible en ligne : http://www.archive.org/details/ideaprincipisclirOOsaav

[D. Saavedra] Le prince chrestien et politique, traduit de l’espagnol de Dom Diegue Savedra Faxardo, et dedie a Mr le Dauphin, par I. Rou, avocat au Parlement, t. 1, Paris : par la Compagnie des libraires du Palais, M.DC.LXVIII. Université catholique de Louvain-la-Neuve, Réserve précieuse, 5A13210.

[F. Sacchini s.j.] Paraenesis ad magistros scholarum inferiorum Societatis Jesu scripta a patre Francisco Sacchino ex eadem Societate, Romae : typis Jacobi Mascardi, 1625. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=Xfhw_7AsR18C&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

[A. Sanderus] Epinicia serenissimo principi Leopoldo Guilielmo, archiduci Austriae, duci Burgundiae, etc. Belgarum ac Burgundionum gubernatori pio, felici, victori, ob Ipram crudeli Gallorum jugo ereptam, et Catholico Régi anno M.DC.XLIX. X. Maii restitutam, scripsit Antonius Sanderus..., Bruxellae: apud Joannem Mommartium, s.d. KBR, Réserve précieuse, II 72.054 C.

[A. Sanderus] Threnodia sive pia afflictionum publicarum deploratio quam in communibus populi Christiani suspiriis scripsit et evulgavit Osiander Stuannus [=Antonius Sanderus] Belga, ad serenissimum principem Leopoldum Guilielmum archiducem Austriae, ducem Burgundiae, etc. regium in Belgio praesidem, Lugduni : apud Macarium Irenaeum, 1654. Stadsbibliotheek Antwerpen, Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience, C 1242834.

[M. C. Sarbievius] Mathiae Casimiri Sarbievii Lyricorum libri IV, Epodon liber unus alterque Epigrammatum, Coloniae : sumptibus Godefridi Meucheri, 1682. Accessible en ligne :http://digital.bib-bvb.de/view/bvbmets/viewer.0.5.jsp?folder_id=0&dvs=1459169477055-838&pid=3113 835&locale=fr&usePidl=true&usePid2=true

[M. C. Sarbievius] Matthiae Casimiri Sarbievii e Societate Jesu Carmina, nova editio, prioribus longe auctior et emendatior, Parisiis : typis J. Barbou, M.DCC.LIX. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=SmBEAAAAcAAJ&hl=nl&source=gbs_navlinks_s

[C. Schrevelius] Cornelii Schrevelii Lexicon manuale Graeco-Latinum et Latino-Graecum, Lugduni Batavorum : ex officina Hackiana, 1670. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=zX8OAAAAQAAJ&hl=ff&source=gbs_navlinks_s

[C. Soarez s.j.] D. Cypriani Soarez Societatis Jesu De arte rhetorica libri tres ex Aristotele, Cicerone et Quintiliano praecipue deprompti, nunc ab eodem auctore recogniti et multis in lacis locupletati, Conimbricae : apud Joannem Barrerium, 1575. Accessible en ligne : http://bdigital.sib.uc.pt/bg6/UCBG-R-13-4/UCBG-R-13-4_iteml/index.html

[Sénèque, Juste Lipse] !.. Annaei Senecae philosophi Opéra quae exstant omnia a Justo Lipsio emendata et scholiis illustrata. Editio quarto atque ab ultima Lipsi manu, aucta Liberti Fromondi scholiis ad Quaestiones Naturales et Ludum de morte Claudii caesaris, quibus in hac editione accedunt ejusdem Liberti Fromondi ad Quaestiones Naturales excursus novi, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, M.DC.LII. Universiteit Antwerpen, Bibliotheek Stadscampus, MAG-P 15.439.

[Jaecques Stroobant] Brusselsche Eer-triumphen, dat is eene waerachtighe beschrijvinghe van alle de Hertoghlijcke Huldinghen, der Keyseren, Koninghen, Koninghinnen, Hertoghen en Princen Inne-komsten, Vreugde-feesten en Tournoy-spelen, gheschiet binnen de Stad Brussel..., Brussel : Peeter de Dobbeleer, [1670]. Accessible en ligne : https://archive.org/details/brusselscheeertrOOstro

[J. C. Suicerus] Joli. Caspari Suiceri, Lexicon Graeco-Latinum, et Latino-Graecum summa cura elaboration, accedit index vocum anomalarum, vel alias investigatu difficiliorum, copiosissimus, Tiguri : typis Davidis Gessneri, M.DC.LXXXIII. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=tDU_AAAAcAAJ&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

Testament de l’ame, dresse par le prince serenissime Leopold Guillaume archiduc d’Autriche, &c. d’auguste et glorieuse memoire, jadis gouverneur des Pays-Bas pour le Roy Catholique genereux dans les armes, pieux envers Dieu, fidele dans les charges, s.l. : s.n., s.d. Katholieke Universiteit Leuven, Faculteit Godgeleerdheid, Maurits Sabbebibliotheek, 2-003597/A* 16.

Testamentum animae conditum a serenissimo et gloriosae memoriae principe Leopoldo Guilielmo, &c., s.l. : s.n., s.d. Katholieke Universiteit Leuven, Faculteit Godgeleerdheid, Maurits Sabbebibliotheek, 2-003597/A* 17.

[Valerian, Pierius] Les hiéroglyphiques de Ian-Pierre Valerian, vvlgairement nommé Pierius. Autrement Commentaires des lettres et figures sacrées des Aegyptiens & autres nations, œuure reduicte en cinquante huict Hures ausquels sont adjoincts deux autres de Coelius Curio, touchant ce qui est signifié par les diuerses ejfigies et pourtraicts des dieux et des hommes, nowellement donnez aux François par I. de Montlyard. Auec un Indice tres-ample, Lyon : Paul Frellon, M.DC.XV. Accessible en ligne : http://gallica.bnf.fr/arkr/12148/bpt6k5541549k.r=.langFR

[G.M. Verdizotti], Cento favole morali de i piu illustri antichi, & moderni autori Greci, & Latini, scielte, & trattate in varie maniere di versi vulgari da M. Gio. Mario Verdizotti..., in Venetia : appresso Giordano Zileti, M.D.LXX. Accessible en ligne (Gallica) : http://gallica.bnf.ff/arkr/12148/bpt6k58811s

[N. Vemulaeus] Nicolai Vernulaei caesarei regiique historiographi et publici eloquentiae professons Lovanii Virtutum augustissimae gentis Austriacae libri très, solis caesarum, regum principumque Austriacorum exemplis adornati, una cum monitis ethicis politicisque, Lovanii : typis Jacobi Zegeri, M.D.C.XL. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=u5o-AAAAcAAJ&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

[J.-A. Vincart] Jean-Antoine Vincart, Relation de la campagne de Flandre de 1649, éd. par Eug. Lameere. dans Bulletin de la Commission Royale d’Histoire, 5e série, t. IV (1894), p. 325-410.

Vota chronica pro pace in communi bellorum calamitate adhuc desiderata, necdum tamen obtenta, quae expressa his elegiis, quorum singula disticha numeralibus litteris exprimant annum praesentem M.DC.LI omnibus pacis amatoribus obtulit F.G. Societatis Jesu, Bruxellae : typis Joannis Mommarti, anno M.DC.LI. BnF, Tolbiac, Rez-de-jardin, magasin, YC-4380.

[J. van de Walle] Jacobi Wallii e Societate Jesu Poematum libri novem, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, 1656. Accessible en ligne : http://books.google.be/books?id=Zqc_AAAAcAAJ&hl=fr&source=gbs_navlinks_s

[E. Wassenberg] Panegyricus serenissimo principi Leopoldo Guilielmo, archiduci Austriae, etc. post expeditionem Belgicam anni M.DC.XLVII. dictas, paru dans Everhar. Wassenbergi Panegyrici selecti cum paraenesi ad Germanos..., Bruxellae : ex officina Joannis Mommarti, 1648 p. 183-216. KBR, salle de lecture générale, II 41.404 A 1.

[E. Wassenberg] Theatrum gloriae, serenissimo principi Leopoldo Guilielmo, archiduci Austriae, duci Burgundiae, Belgarum ac Burgundionum gubernatori, post expeditionem Belgicam anni M.DC.XLIX, ab Everhardo Wassenbergio ejusdem archiducis bibliothecario et historiographe extructum et consecratum, Bruxellae : typis Joannis Mommartii, M.DC.L. KBR, Réserve précieuse, VH 27.210 C 8.

Othonis Zylii e Societate Jesu Cameracum obsidione liberatum a serenissimo archiduce Leopoldo Guilielmo Belgii Burgundiaeque gubernatore, Antverpiae : ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti, M.DC.L. BnF, Tolbiac. Rez-de-jardin, magasin. YC-935 (47).

3. Littérature secondaire

Alison Adams, A. J. Harper (ed.), The Emblem in Renaissance and Baroque Europe. Tradition and Variety. Selected Papers of the Glasgow International Emblem Conference 13-17 August 1990, Leyde/New York/Cologne : Brill, 1992 (Symbola et Emblemata, Studies in Renaissance and Baroque symbolism 3).

A. Adams, Stephen Rawles, Alison Saunders, A Bibliography of French Emblem Books of the Sixteenth and Seventeenth Centuries, Genève : Droz, 1999.

A. Adams, Marleen van der Weij (ed.), Emblems of the Low Countries. A Book Historical Perspective, Glasgow : University of Glasgow, 2003 (Glasgow Emblem Studies 8).

Pierre Albertini, L ’enseignement classique à travers les exercices manuscrits des élèves. 1640-1940, Paris : Institut national de recherche pédagogique, Service d’histoire de l’éducation, 1986 (Collection Rapports de recherche 5).

André Alciat, Les emblèmes, fac-similé de l’édition lyonnaise Macé-Bonhomme de 1551, préface de Pierre Laurens, table de concordance de Florence Vuilleumier, Paris : Klincksieck, 1997.

Frédéric Alvin, « Les anciens serments d’arbalétriers et d’archers de Bruxelles, leurs sceaux, leurs médailles et leurs jetons », dans Revue belge de numismatique publiée sous les auspices de la société royale de numismatique, 57e année (1901), p. 24-47.

François-Xavier amherdt, L "herméneutiquephilosophique de Paul Ricœur et son importance pour l’exégèse biblique. En débat avec la New Yale Theology School, Paris : Cerf, 2004.

[Anacréon] Carmina Anacreonta, ed. Martin L. West, Leipzig : B.G. Teubner, 1984.

Jozef Andriessen, De Jezuïeten en het samenhorigheidsbesef der Nederlanden 1585-1648, Anvers : De Nederlandsche boekhandel, 1957.

Udo Arnold, « Leopold Wilhelm als Kirchenfürst », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 15-21.

U. Arnold, Günter Kölzer, « Deutscher Orden und Westfälischer Frieden », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 29-38.

Sophie Aspeslagh, Het leven in het paleis op de Coudenberg te Brussel onder landvoogd Leopold Willem van Oostenrijk (1647-1656), mémoire inédit en histoire, Louvain : KUL, 2007.

[Saint Augustin] Œuvres de saint Augustin, 1re série : opuscules, X. Mélanges doctrinaux. Quaestiones 83, Quaestiones VII ad Simplicianum, Quaestiones VIII Dulcitii, De divinatione daemonum ; texte de l’édition bénédictine ; introductions, traduction et notes par G. Bardy, J.-A. Beckaert, J. Boutet, Paris : Desclée de Brouwer et cie, 1952.

Franz Aumann, « ‘Flandria liberata’. Een merkwaardige kunstprent in 1653 door de stad Gent opgedragen aan landvoogd Leopold Willem van Oostenrijk », dans Jozef Mertens (ed.), Miscellanea Baliviae de Juncis IL Verzamelde opstellen over Alden Biesen, Bilzen : Historisch Studiecentrum Alden Biesen, 2000 (Bijdragen töt de geschiedenis van de Duitse Orde in de balije Biesen 6), p. 265-305.

F. Aumann, « Aartshertog Leopold Willem, een connaisseur, verzamelaar van kunst en antiquiteiten », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 89-100.

F. Aumann, « De tulp en de ‘Christus Patiens’ van Leopold Willem van Habsburg, het vermeende Albergati-portret door Jan van Eyck en andere trouvailles », dans Jozef Mertens (ed.), “Met desen crude est guet stoven... ”. Biesense opstellen opgedragen aan Gilbert van Houtven. Met bijdragen in het Nederlands, auf Deutsch & en français, Bilzen : Historisch Studiecentrum Alden Biesen, 2006 (Bijdragen töt de geschiedenis van de Duitse Orde in de balije Biesen 8), p. 247-260.

[Ausone] Decimi Magni Ausonii Burdigalensis Opuscula, ed. Sextus Prete, Leipzig : B.G. Teubner, 1978.

V. Baesten, « L’Ommeganck de Bruxelles en 1615 d’après les tableaux de Denis van Alsloot », dans Précis historiques. Mélanges religieux, littéraires et scientifiques, 38 (1889), p. 5-19. 49-70, 193-218. 337-361,437-456 et 533-553.

Ayers Bagley, « Sonie Pedagogical Uses of the Emblem in Sixteenth- and Seventeenth-Century England », dans Emblematica, 7 (1993), p. 39-60.

Anatole Bailly, Le grand Bailly. Dictionnaire grec-français, rédigé avec le concours de E. Egger, éd. rev. par L. Séchan et P. Chantraine, avec, en appendice, de nouv. notices de mythologie et religion par L. Séchan, Paris : Hachette, 2000.

Georges Balandier, Le pouvoir sur scènes, Paris : Balland, 1980.

Claudie Balavoine, « Archéologie de l’emblème littéraire. La dédicace à Conrad Peutinger des Emblemata d’André Alciat », dans Marie-Thérèse Jones-Davies (dir.), Emblèmes et devises au temps de la Renaissance, Paris : Jean Touzot, 1981, p. 9-21.

C. Balavoine, « Le statut de l’image dans les livres emblématiques en France de 1580 à 1630 », dans J. Lafond, A. Stegmann (éd.), L’automne de la Renaissance. 1580-1630, XXIIe colloque international d’études humanistes. Tours, 2-3 juillet 1979, Paris : J. Vrin, 1981, p. 163-178.

C. Balavoine, « Les Emblèmes d’Alciat : sens et contresens », dans Yves Giraud (éd.), L’emblème à la Renaissance. Actes de la journée d’études du 10 mai 1980, Paris : SEDES, 1982, p. 49-59.

C. Balavoine, J. Lafond, P. Laurens (dir.), Le Modèle à la Renaissance, Paris : J. Vrin, 1986.

C. Balavoine, « ‘Emblème’ et ‘emblématique’, du terme à la discipline, et retour », dans Le français préclassique, 10 (2007), p. 37-46.

Sylvie Ballestra-Puech, Métamorphoses d’Arachné. L’artiste en araignée dans la littérature occidentale, Genève : Droz, 2006 (Histoire des idées et critique littéraire 426).

Moshe Barasch, « Le spectateur et l’éloquence de la peinture à la Renaissance », dans Olivier Bonfait (dir.), Peinture et rhétorique. Actes du colloque de l’Académie de France à Rome. 10-11 juin 1993, Paris : Réunion des musées nationaux, 1994, p. 21-42.

Roland Barthes, « Rhétorique de l’image », dans Communications, 4 (1964), p. 40-51.

Marcel Bataillon, « Plus Oultre. La cour découvre le Nouveau Monde », dans Jean Jacquot (éd.), Les fêtes de la Renaissance. 2 Fêtes et cérémonies au temps de Charles Quint, Paris : CNRS, 1960. p. 13-27.

Michael Bath, The Image of the Stag. Iconographic Themes in Western Art, Baden-Baden : Koerner, 1992.

M. Bath, Speaking Pictures. English Emblem Books and Renaissance Culture, Londres/New York : Longman, 1994 (Longman Medieval and Renaissance Library).

Edgard Baudart, Le sentiment national dans les dix-sept provinces pendant leur unité politique. Étude critique des opinions et des théories des principaux historiens belges et néerlandais de Pirenne à nous jours, mémoire inédit en histoire moderne. Louvain-la-Neuve : UCL, 1942.

Barbara Bauer, Jesuitische ‘ars rhetorica ’ im Zeitalter der Glaubenskampfe, Francfort-sur-le-Main/Berne/New York : Peter Lang, 1986 (Mikrokosmos 18).

Paul J. Begheyn, Gids voor de geschiedenis van de jezuïeten in Nederland, 1540-1850. A guide to the history of the gits in the Netherlands. 1540-1850, Nimègue : Valkhof, 2006.

Katia Béguin, Les princes de Condé. Rebelles, courtisans et mécènes dans la France du Grand Siècle, Seyssel : Champ Vallon, 1999.

Jean-Claude Belfiore, Dictionnaire de mythologie grecque et romaine, Paris : Larousse, 2003 (Grands dictionnaires culturels).

Lucien Bély. Jean Bérenger. André Corvisier. Guerre et paix dans l Europe du xviie siècle, Paris : SEDES, 1991.

L. Bély, Les relations internationales en Europe (xviiexviiie siècles), Paris : PUF, 1992.

Jean Bérenger, Finances et absolutisme autrichien dans la seconde moitié du xviie siècle, Paris : Sorbonne, 1975 (Publications de la Sorbonne. Série Sorbonne 1 ; Travaux du Centre de recherches sur la civilisation de l’Europe moderne 17).

J. Bérenger, Histoire de l’Empire des Habsbourg. 1273-1918. Paris : Fayard, 1990.

J. Bérenger, « Pietas austriaca. Contribution à l’étude de la sensibilité religieuse des Habsbourg », dans Jean-Pierre Bardet, Madeleine Foisil (éd.), La vie, la mort, la foi, le temps. Mélanges offerts à Pierre Chaunu, Paris : PUF, 1993, p. 403-421.

J. Bérenger, « La monarchie universelle de Charles-Quint », dans Daniel Tollet (éd.), Guerres et paix en Europe centrale aux époques moderne et contemporaine. Mélanges d’histoire des relations internationales offerts à Jean Béranger, introduction de Lucien Bély, Paris : Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2003, p. 19-41.

J. Bérenger, « La collaboration militaire austro-espagnole aux xvie-xviie siècles », dans Annie Molinié, Alexandra Merle (dir.), L’Espagne et ses guerres, Paris : Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2004, p. 11-34.

J. Bérenger, « L’historiographie à la cour de Vienne (xve et xviie siècles), dans Chantal Grell (dir.), Les historiographes en Europe de la fin du Moyen Âge à la Révolution, Paris : Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2006, p. 109-126.

Adolf Berger, « Studien zu den Beziehungen des Erzherzogs Leopold Wilhelm von Oesterreich zu dem Grafen Johann Adolf zu Schwarzenberg », dans Berichte und Mittheilungen des Alterthums-Vereines zu Wien, 21(1882), p. 52-72.

Antonio Bernat Vistarini, John T. Cull, Enciclopedia de emblemas españoles illustrados, Madrid : Akal, 1999 (Diccionarios 23).

Françoise Bertieaux, Le théâtre didactique des Jésuites. Objectifs pédagogiques et réalisations. Conformité et contradiction avec les préceptes de base, mémoire de licence inédit, Louvain-la-Neuve : UCL, 1982.

Bibliographie de l’humanisme des anciens Pays-Bas, avec un répertoire bibliographique des humanistes et poètes néo-latins, Bruxelles : Presses universitaires de Bruxelles, 1972.

Bibliotheca Belgica. Bibliographie générale des Pays-Bas, fondée par Ferdinand van der Haeghen, rééditée sous la dir. de Marie-Thérèse Lenger, index général par Joseph de Reuck, Bruxelles : Culture et civilisation, 1975-1979 (nouv. impr. de l’éd. 1964-1970).

Joseph Bidez, A. B. Drachmann, Emploi des signes critiques, disposition de l’apparat dans les éditions savantes de textes grecs et latins, éd. nouv. par A. Delatte et A. Severyns, Bruxelles : Palais des Académies - Paris : Les Belles Lettres, 1938.

Franz Bierlaire, « Des colloques d’Erasme aux Dialogues du Père Antoine van Torre », dans Les études classiques, 41 (1973), p. 50-61.

Hildegarde de Bingen, Le livre des subtilités des créatures divines (Physique) (les plantes, les éléments, les pierres, les métaux), précédé de Au jardin d’Hildegarde par Claude Mettra, Grenoble : Jérôme Millon, 1988.

Hildegard von Bingen, Physica. Liber subtilitatum diversarum naturarum creaturarum, Reiner Hildebrandt, Thomas Gloning (ed.), Berlin/New York : Walter de Gruyter, vol. I (2010).

Biographie nationale, publiée par l’Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux Arts de Belgique, Bruxelles, 1866-1986, 44 vol.

Biographie universelle, ancienne et moderne, ou histoire, par ordre alphabétique, de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont distingués par leurs écrits, leurs actions, leurs talents leurs vertus ou leurs crimes, Paris : Michaud Frères, 85 t., 1811-1862.

Robert Bireley, Religion and Politics in the Age of the Counterreformation. Emperor Ferdinand II. William Lamormaini, S.J., and the Formation of Imperial Policy, Chapel Hill : University of North Carolina press, 1981.

R. Bireley, The Counter-Reformation Prince. Anti-Machiavellianism or Catholic Statecraft in Early Modem Europe, Chapel Hill : The University of North Carolina Press, 1990.

R. Bireley, « Les jésuites et la conduite de l’État baroque », dans Luce Giard, Louis de Vaucelles (dir.). Les jésuites à l’âge baroque (1540-1640), Grenoble : Jérôme Millon, 1996, p. 229-242.

R. Bireley, The Jesuits and the Thirty Years War. Kings, Courts, and Confessors, Cambridge : Cambridge University Press, 2003.

Albert Blaise, Dictionnaire Latin-Français des auteurs chrétiens, consulté dans la version électronique de la Database of Latin Dictionaries de Brepolis (Brepols Publishers).

A. Blaise, Lexicon Latinitatis medii aevi, consulté dans la version électronique de la Database of Latin Dictionaries de Brepolis (Brepols Publishers).

Jean-Vincent Blanchard, L’optique du discours au xviie siècle. De la rhétorique des jésuites au style de la raison moderne (Descartes, Pascal), Québec : Les Presses de l’Université Laval, 2005 (Les collections de la République des Lettres. Études).

Joël Blanchard, Jean-Claude Mühlethaler, Écriture et pouvoir à l’aube des temps modernes, Paris : PUF, 2002.

Mercedes Blanco, Les Rhétoriques de la Pointe. Baltasar Gracián et le Conceptisme en Europe, Genève : Slatkine. 1992 (Bibliothèque littéraire de la Renaissance. Série 3. Tome 27).

J.C.H. Blom, E. Lamberts (ed.), History of the Low Countries, translated by James C. Kennedy, New Edition, New York/Oxford : Berghahn Books, 2006.

Paul Bogaards, Johan Rooryck, Paul J. Smith e.a., Quitte ou double sens. Articles sur l’ambiguïté offerts à Ronald Landheer, Amsterdam : Rodopi, 2001.

Sandro Boldrini, Prosodie und Metrik der Römer, Stuttgart/Leipzig : Teubner, 1999.

Paul Bonenfant, « Du Belgium de César à la Belgique de 1830. Essai sur une évolution sémantique », dans Annales de la Société Royale d’Archéologie de Bruxelles, 50 (1961), p. 31-58.

Olivier Bonfait (dir.), Peinture et rhétorique. Actes du colloque de l’Académie de France à Rome. 10-11 juin 1993, Paris : Réunion des musées nationaux, 1994.

Jean-Yves Boriaud, « L’ ‘Orator Christianus’ d’après les traités de rhétorique jésuites de la 1re moitié du xviie siècle », dans Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 2 (1988). p. 162- 172.

J.-Y. Boriaud, « Rome et les poètes jésuites latins de la Province Flandro-belge pendant la première moitié du xviie siècle. L’exemple de Baudouin Cabilliau et de Herman Hugo », dans Guy et Geneviève Demerson, Bernard Dompnier, Annie Regond (dir.), Les Jésuites parmi les hommes aux xvième et xviième siècles. Actes du colloque de Clermont-Ferrand (avril 1985), Clermont-Ferrand : Université de Clermont-Ferrand, 1988, p. 407-415.

Maria Luísa Malato Borralho, « Ornatus. L’emblème en tant que métaphore », dans Olivia Figueiredo e.a., Estudos em homenagem ao Professer Doutor Mârio Vilela, Porto : Faculdade de Letras da Universidade do Porto, vol. II (2005), p. 711-720. Accessible en ligne : http://ler.letras.up.pt/uploads/ficheiros/4600.pdf

Eugène Bouly, Histoire de Cambrai et du Cambrésis, Cambrai : Hattu, 1842.

Alain Boureau, « Les livres d’emblèmes sur la scène publique. Côté jardin et côté cour », dans Roger Chartier (dir.), Les usages de l’imprimé (xve-xixe siècle), Paris : Fayard, 1987, p. 343-379.

Antoine de Bourgogne, Les vices de la langue et leurs remèdes, texte établi, traduit et commenté par Pierre Martin, Neuilly : Atlante, 2009.

Antonius a Burgundia, Linguae vitia et remedia (Antwerp, 1631), with an introduction by Toon van Houdt, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Editions 1).

Catherine Bousquet-Bressolier, « Pédagogie de l’image jésuite. De l’image emblématique spirituelle aux emblemata mathématiques », dans François de Dainville s.j. (1909-1971) pionnier de l’histoire de la cartographie et de l’éducation. Actes du colloque international organisé par l ’U.M.R. 8586 PRODIG à Paris, les 6 et 7 juin 2002, Paris : PRODIG, 2004 (Études et rencontres de l’école des chartes 15), p. 143-166.

Christian Bouzy, « Emblème et propagande théologico-politique en Espagne au Siècle d’or. Le symbolisme de la couronne », dans Littérature, 145/1 (2007), p. 91-104.

C. Bouzy, « Le savoir-vivre du prince dans La Idea de un Principe Politico-Christiano (1640) de Diego de Saavedra Fajardo », dans Anne Dubet, Stéphanie Urdician (éd.), Exils, passages et transitions. Chemins d’une recherche sur les marges, Clermont-Ferrand : Presses universitaires Blaise Pascal, 2008, p. 303-314.

C. Bouzy, « Pouvoirs de l’image dans les frontispices des livres d’emblèmes des xvie-xviie siècles », dans M. Couton, I. Fernandes, C. Jérémie, M. Vénuat (éd.), Pouvoirs de l’image aux xve, xvie et xviIe siècles. Pour un nouvel éclairage sur la pratique des Lettres à la Renaissance, Clermont-Ferrand : Presses universitaires Blaise-Pascal. 2009, p. 361- 392.

Ernest Boysse, Le théâtre des Jésuites, Paris : Henri Vaton, 1880.

Joseph Braun, Die belgischen Jesuitenkirchen. Ein Beitrag zur Geschichte des Kampfes zwischen Gotik und Renaissance, Fribourg-en-Brisgau : Herdersche, 1907.

Gianluca Briouglia, « Langages politiques, modèles et métaphores corporelles. Propositions historiographiques », L’Atelier du Centre de recherches historiques, 1 (2008). Publication en ligne : http://acrh.revues.org/index318.html (mis en ligne le 28/10/2009).

Louis Brouwers, De Jezuïeten te Brussel. 1586-1773-1833, Malines : Huis van Leliëndaal, 1979.

L. Brouwers, Xavier Rousseaux, « Imago ‘primi saeculi’ », dans Alain Deneef (dir.), Les Jésuites belges. 1542-1992. 450 ans de Compagnie de Jésus dans les Provinces belgiques, Bruxelles : AESM, 1992, p. 29-42.

Claude Bruneel, « De viris illustribus. Des anciens du collège des jésuites de Bruxelles aux xviie et xviiie siècles », dans Alain Deneef, Xavier Rousseaux (dir.), Quatre siècles de présence jésuite à Bruxelles. Vier eeuwen Jezuïeten te Brussel, Bruxelles : Prosopon, 2012, p. 235-249.

Christine Buci-Glucksmann, La folie du voir. De l’esthétique baroque, Paris : Galilée, 1986.

Vincent Buyens, « A Zoological Emblem Book. Willem van der Borcht’s Sedighe Sinne-Beelden (1642) », dans Karl A.E. Enenkel, Paul J. Smith (ed.), Early Modern Zoology. The Construction of Animals in Science, Literature and the Visual Arts, Leyde/Boston : Brill, 2007, p. 547-566.

Alain Cabantous, Entre fêtes et clochers. Profane et sacré dans l’Europe moderne (xviIe-xviiIe siècle), Paris : Fayard, 2002.

Hendrik Callewier, Inventaris van het archief van de Nederduitse Provincie der Jezuïeten (Provincia Belgica, vervolgens Provincia Flandro-Belgica) en van het archief van het professenhuis te Antwerpen (1388) 1564-1773, Bruxelles : Algemeen rijksarchief, 2006 (Rijksarchief te Antwerpen. Inventarissen, 59).

H. Callewier, « Onderwijs en apostolaat in het jezuïetencollege van Kortrijk 1584-1773 », dans De Leiegouw, 48/2 (2006), p. 247-265.

Marie-Claude Canova-Green, « L’équivoque d’une célébration. Les fêtes du mariage de Louis XIII et d’Anne d’Autriche à Bordeaux (1615) », dans Dix-septième siècle, 222/1 (2004). p. 3-24.

M.-C. Canova-Green, « Scènes jésuites du mariage de Louis XIV et de l’infante Marie-Thérèse d’Autriche », dans Anne Piéjus (dir.), Plaire et instruire. Le spectacle dans les collèges de l’Ancien Régime. Actes du colloque de Paris, Bibliothèque nationale de France, 17-19 novembre 2005, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2007 (Interférences), p. 287-300.

Adriano Cappelli (ed.), Dizionario di abbreviature latine ed italiane usate nelle carte e codici specialmente del Medio-Evo riprodotte con oltre 14000 segni incisi, con l ’aggiunta di uno studio sulla brachigrafia medioevale, un prontuario di Sigle Epigrafische, l’antica numerazione romana ed arabica ed i segni indicanti monete, pesi, misure, etc., 4 ed. anastatica, Milan : Ulrico Hoepli, 1949.

Charles H. Carter, « Belgian ‘Autonomy’ under the Archdukes, 1598-1621 », dans The Journal of Modern History, 36/3 (Sep. 1964), p. 245-259.

Andrea Catellani, « Symbolisme et rhétorique dans les images de la littérature illustrée jésuite entre les xvie et xviie siècles : approches sémiotiques », dans Protée, 36/1 (2008). p. 39- 51.

[Catulle] Catulli Veronensis Liber, ed. Wemer Eisenhut, Leipzig : B.G. Teubner, 1983.

Jean-Pierre Cavaillé, « Histoires d’équivoques », dans Les Cahiers du Centre de Recherches Historiques, 33 (2004). Publication en ligne : http://ccrh.revues.org/index254.html (mis en ligne le 05/09/2008).

Centuriae Latinae. Cent une figures humanistes de la Renaissance aux Lumières, réunies par Colette Nativel, 2 vol., Genève : Droz, 1997 et 2006 (Travaux d’humanisme et Renaissance 314 et 414).

Jacqueline Cerquiglini, Françoise Desbordes, Sten Ebbesen, Jean Lallot, Irène Rosier,L’ambiguïté. Cinq études historiques, réunies par Irène Rosier, avant-propos de Catherine Fuchs, Lille, Presses universitaires de Lille, 1988.

Anne-Emmanuelle Ceulemans, Grégory Ems, Emblèmes musicaux dans les collèges jésuites. Bruxelles et Courtrai au xviIe siècle (à paraître en 2016 aux Presses universitaires de Rennes, collection « Art & Société »).

L. Ceyssens, « Jansénisme et antijansénisme en Belgique au xviie siècle », dans Revue d’histoire ecclésiastique, 51 (1956), p. 143-184.

L. Ceyssens, « La publication aux Pays-Bas de la troisième bulle contre Jansénius (1656- 1660) », dans Revue d’histoire ecclésiastique, 54 (1959), p. 478-506.

Olivier Chaline, « Chronologie », dans Dix-septième siècle, 240/3 (2008), p. 529-533.

O. Chaline, René Vermeir, « Bibliographie sommaire sur les Pays-Bas espagnols », dans Dix-septième siècle, 240/3 (2008), p. 519-528.

Pierre Chantraine, Grammaire homérique. 1.1. Phonétique et morphologie, 3e tirage avec une conclusion nouv., Paris : Klincksieck, 1958 (Collection de philologie classique 1).

P. Chantraine, Morphologie historique du grec, 2e éd. rev. et augm., nouv. tirage, Paris : Klincksieck, 1984 (Nouvelle collection à l’usage des classes 34).

Jean-Jacques Chardin, « Les images dans les emblèmes. Pouvoir de voir et limites du savoir », dans M. Couton, I. Fernandes, C. Jérémie, M. Vénuat (éd.), Pouvoirs de l’image aux xve, xvie et xviIe siècles. Pour un nouvel éclairage sur la pratique des Lettres à la Renaissance, Clermont-Ferrand : Presses universitaires Blaise-Pascal, 2009, p. 393-405.

François Charmot, La pédagogie des Jésuites. Ses principes, son actualité, Paris : Spes, 1951.

Jean-Marc Chatelain, « Lire pour croire. Mise en texte de l’emblème et art de méditer au xviie siècle », dans Bibliothèque de l’école des chartes, t. 150 (1992), p. 321-351.

J.-M. Chatelain, Livres d’emblèmes et de devises, une anthologie (1531-1735), Paris : Klincksieck, 1993 (Corpus iconographique de l’histoire du livre).

François Chausson, « La généalogie du Prince dans la pratique de l’éloge impérial aux iiie-vie siècles », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (dir.), L ’éloge du prince. De l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003, p. 105-123.

Jean-Claude Chevalier, « La synonymie dans les manuels pédagogiques du début de la Renaissance », dans Langages, 31e année, 128 (1997), p. 8-24.

Pierre Chiron, « La théorie de l’éloge dans la Rhétorique à Alexandre », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (dir.), L’éloge du prince. De l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003, p. 11-39.

Paulette Choné, Emblèmes et pensée symbolique en Lorraine (1525-1633). Comme un jardin au cœur de la chrétienté, Paris : Klincksieck, 1991.

P. Choné, « Domus optima. Un manuscrit emblématique au collège des jésuites de Verdun [1585] », dans John Manning, Marc van Vaeck (ed.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conférence 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies la), p. 35-68.

Alain Christol, « DU latin ambiguus à l’ambiguïté des linguistes», dans Claude Moussy, Anna Orlandini (dir.), L’ambiguïté en Grèce et à Rome. Approche linguistique, Paris : Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2007, p. 9-22.

Christus und Cupido. Embleme aus Jacob Baldes Poetenklasse von 1628, nach Vorarbeiten von Gunter Hess, herausgegeben von Veronika Lukas, Wilfried Stroh, Claudia Wiener, Ratisbonne : Schnell und Steiner, 2013.

F. Claeys-Bouüaert, « Une visite canonique des maisons de la Compagnie de Jésus en Belgique (1603-1604). Rapports des visiteurs Olivier Manare et Léonard Lessius, envoyés au P. Général Claude Aquaviva », dans Bulletin de l’Institut historique belge de Rome, 7ème fascicule, 1927, p. 5-116.

Lucie Claire, « La praelectio, une forme de transmission du savoir à la Renaissance. L’exemple de la leçon d’introduction aux Annales de Tacite de Marc-Antoine Muret (1580) », dans Camenulae, 3 (2009). Accessible en ligne: http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/Article_Lucie_Claire.pdf

[Claudien] Claudii Claudiani Carmina, ed. John Barrie Hall, Leipzig : B.G. Teubner, 1985 (Bibliotheca Teubneriana).

G. Clément-Simon, Histoire du collège de Tulle depuis son origine jusqu’à la création du lycée (1567-1887), Paris : Champion, 1892.

Robert J. Clements, Picta poesis. Literary and humanistic Theory in Renaissance Emblem Books, Rome : Edizioni di storia e letteratura, 1960 (Terni e testi 6).

Suzanne Clercx, « La chapelle royale de Bruxelles sous l’Ancien Régime », dans Annuaire du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, 65e année, 1942, p. 159-179.

Elly Cockx-Indestege, Anne Rouzet, « Drukkers en boekverkopers in Brussel van de 15de tot de 17de eeuw », dans Varia historica Brabantica, 6-7 (1978), p. 301-318.

E. Cockx-Indestege, « Bindings », dans Karel Porteman, Emblematic Exhibitions (afflxiones) at the Brussels Jesuit College (1630-1685). A Study of the Commemorative Manuscripts (Royal Library, Brussels), with contributions by Elly Cockx-Indestege, Dirk Sacré, Marcus de Schepper, Turnhout : Brepols, 1996, p. 54-55.

E. Cockx-Indestege, « L’atelier de reliure du collège des Jésuites à Bruxelles, 1630-1680 », dans Claude Sorgeloos (éd.), Mélanges d’histoire de la reliure offerts à Georges Colin, Bruxelles : Librairie Fl. Tulkens, 1998, p. 165-176.

Gabriel Codina Mir, Aux sources de la pédagogie des Jésuites. Le « modus Parisiensis », Rome : Institutum Historicum Societatis lesu, 1968.

Isabelle Cogitore, Francis Goyet (éd.), Devenir Roi. Essais sur la littérature adressée au Prince, Grenoble : Ellug, 2001.

I. Cogitore, F. Goyet (dir.), L’éloge du prince. De l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003.

I. Cogitore, F. Goyet, « L’éloge du prince. De l’ Antiquité au temps des Lumières », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (dir.), L ’éloge du prince. De l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003, p. 7-9.

Colección de documentos inéditos para la historia de España, 112 vol., Madrid : Real Academia de la Historia, 1842-1895.

Marie-Madeleine Compère, Dolorès Pralon-Julia, Performances scolaires de collégiens sous l’Ancien Régime. Études d’exercices latins rédigés au collège Louis-le-grand vers 1720, Paris : Institut national de recherche pédagogique, 1992.

Thomas M. Conley, Rhetoric in the European Tradition, Chicago/Londres : University of Chicago Press, 1994.

Brendan Connolly, « Jesuit Library Beginnings », dans The Library Quarterly, 30/4 (1960), p. 243-252.

Sophie Conte (dir.), Nicolas Coussin. Rhétorique et spiritualité à l’époque de Louis XIII. Actes du colloque de Troyes (16-17 septembre 2004), Berlin : LIT-Verlag, 2007 (Ars rhetorica).

Chris Coppens, De prijs is het bewijs. Vier eeuwen prijsboeken, Louvain : Centrale Bibliotheek K.U.Leuven, 1991.

Anna Coreth, Pietas Austriaca, translated by William D. Bowman, Anna Maria Leitgeb, West Lafayette : Purdue University Press, 2004.

Correspondance de la Cour d’Espagne sur les affaires des Pays-Bas au xviIe siècle, recueil commencé par Henri Lonchay et continué par Joseph Cuvelier, avec la collaboration de Joseph Lefèvre, Bruxelles : Lamertin, t. 3 (Précis de la Correspondance de Philippe IV [1633-1647]), 1930 et t. 4 (Précis de la Correspondance de Philippe IV [1647-1665]), 1933 ; Bruxelles : Palais des Académies, t. 6 (Supplément [1598-1700]), 1937.

M. Couton, I. Fernandes, C. Jérémie, M. Vénuat (éd.), Pouvoirs de l’image aux xve, xvie et xviIe siècles. Pour un nouvel éclairage sur la pratique des Lettres à la Renaissance, Clermont-Ferrand : Presses universitaires Blaise-Pascal, 2009.

Ernst Robert Curtius, La littérature européenne et le moyen âge latin, traduit de l’allemand par Jean Bréjoux, Paris : PUF, 1956.

François de Dainville, La naissance de l’humanisme moderne, Paris : Beauchesne, 1940.

F. de Dainville, L ’éducation des jésuites (xvie-xviiie siècles), textes réunis et présentés par Marie-Madeleine Compère, Paris : Éditions de Minuit, 1978.

Peter Maurice Daly, Emblem Theory. Recent Germon Contributions to the Characterization of the Emblem Genre, Nendeln-Liechtenstein : KTO press, 1979.

P. M. Daly, The European Emblem. Towards an Index Emblematicus, Waterloo (Ont.) : Wilfrid Laurier University Press, 1980.

P. M. Daly, Literature in the Light of the Emblem. Structural Parallels between the Emblem and Literature in the Sixteenth and Seventeenth Centuries, 2nd ed., Toronto : University of Toronto, 1998.

P. M. Daly, « Emblematic Publications by the Jesuits of the Flanders Belgium Province to the Year 1700 », dans John Manning, Marc van Vaeck (ed.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1a), p. 249-278.

P. M. Daly (dir.), Emblem Scholarship. Directions and Developments. A Tribute to Gabriel Hornstein, Turnhout : Brepols, 2005.

P. M. Daly, « The Emblem and Emblematic Forms in Early Modem Germany », dans Max Reinhart (ed.), Early Modem German Literature 1350-1700, Rochester : Camden House, 2007 (History of Germon Literature 4), p. 509-545.

P. M. Daly (ed.), Companion to Emblem Studies, New York : AMS Press, 2008.

P. M. Daly, « Emblems. An Introduction », dans Peter M. Daly (ed.), Companion to Emblem Studies, New York : AMS Press, 2008, p. 1-24.

P. M. Daly, « Emblem Theory. Modem and Early Modem », dans Peter M. Daly (ed.), Companion to Emblem Studies, New York : AMS Press, 2008, p. 43-78.

P. M. Daly, « The Emblem in material culture », dans Peter M. Daly (ed.), Companion to emblem studies, New York : AMS Press, 2008, p. 411-456.

P. M. Daly, The Emblem in Early Modem Europe. Contributions to the Theory of the Emblem, Farnham : Ashgate, 2014.

P. M. Daly, G. Richard Dimler (ed.), Corpus Librorum Emblematum. The Jesuit series, vol. I (A-D ; 1997), Montréal/Kingston/Londres/Buffalo : McGill-Queen’s University Press ; vol. II (D-E ; 2000), vol. III (F-L ; 2002), vol. IV (L-P ; 2005), vol. V (P-Z ; 2007), Toronto/Buffalo/Londres : University of Toronto Press.

P. M. Daly, John Manning, « A Survey of the Emblematic Holdings in the Library of the Ruusbroecgenootschap, Antwerp », dans Ons geestelijk erf , 70 (1996), p. 269-288.

P. M. Daly, John Manning (dir.), Aspects of Renaissance and Baroque Symbol Theory, 1500- 1700, New York : AMS, 1999.

P. M. Daly, John Manning, Marc van Vaeck (ed.), Emblems front Alciato to the Tattoo. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conférence. 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 2001 (Imago Figurata Studies 1c).

P. M. Daly, Daniel S. Russell (ed.), Andrea Alciato and the Emblem Tradition. Essays in Honor of Virginia Woods Callahan, New York : AMS, 1989 (AMS studies in the emblem 4).

Charles Daremberg e.a. (dir.), Dictionnaire des antiquités grecques et romaines, 5 t., Paris : Hachette. 1877-1919.

Raymond Darricau, « La spiritualité du prince», dans Dix-septième siècle, 62-63 (1964), p. 78-111.

Pascal Debailly, « L’éloge du prince dans la satire classique en vers aux xvie et xviie siècles », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (dir.), L’éloge du prince. De l Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003, p. 261-280.

Pierre P. Debbaudt, « Le collège des Jésuites à Courtrai », dans Cercle historique et archéologique de Courtrai. Mémoires, 7 (1928), p. 83-89.

Cornelis de Bie, Het gulden cabinet van de edel vry schilderconst, introduction : G. Lemmens, Soest : Davaco, 1971 (reproduction de l’édition : Anvers, J. van Montfort, 1662).

Cyrille Debris, « Tu. felix Austria, nube ». La dynastie de Habsbourg et sa politique matrimoniale à la fin du Moyen Âge (xiiie-xvie siècles), Turnhout : Brepols, 2005 (Histoires de famille. La parenté au Moyen Âge 2).

Gilbert Dehon, L’université de Douai dans la tourmente (1635-1765). Heurs et malheurs de la faculté des arts, Villeneuve-d’Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 1998.

Alfred M.M. Dekker, « De nouvelles données sur Lucas Lancelottus (1609-1660) », dans Humanistica Lovaniensia. Journal of Neo-Latin Studies, 27 (1978), p. 283-286.

Ralph Dekoninck, « Comme un bon peintre. La métaphore picturale dans la spiritualité des Pays-Bas catholiques de la première moitié du xviie siècle », dans Actes du sixième congrès de l’Association des Cercles francophones d’Histoire et d’Archéologie de Belgique et LIIIe Congrès de la Fédération des Cercles d’Archéologie et d’Histoire de Belgique (Mons, 25- 27 août 2000), t. III, Mons. 2002. p. 497-507.

R. Dekoninck, « Beauté et émotion. Du statut incertain du plaisir dans la littérature spirituelle illustrée des seizième et dix-septième siècles », dans Marc van Vaeck, Hugo Brems, Geert H.M. Claassens (ed.), De steen van Alciato. Literatuur en visuele cultuur in de Nederlanden. Opstellen voor prof. dr. Karel Porteman bij zijn emeritaat. The Stone of Alciato. Literature and Visual Culture in the Low Countries. Essays in Honour of Karel Porteman, Louvain : Peeters, 2003, p. 945-960.

R. Dekoninck, Ad imaginent. Statuts, fonctions et usages de l’image dans la littérature spirituelle jésuite du xviie siècle, Genève : Droz, 2005 (Travaux du Grand Siècle 26).

R. Dekoninck, « L’image au cœur des trois puissances de l’âme dans la spiritualité jésuite du XVIIe siècle », dans Christian Belin (éd.), La méditation au XVIIe siècle. Rhétorique, art, spiritualité, Paris : Champion, 2006, p. 67-87.

R. Dekoninck, « ‘Ut pictura/sculptura meditatio’. La métaphore picturale et sculpturale dans la spiritualité du XVIIe siècle », dans Rivista di Storia et Letteratura Religiosa, 41/3 (2006). p. 665-694.

R. Dekoninck, « Ars symbolica et ars meditandi. La pensée symbolique dans la spiritualité jésuite », dans Littérature, 145 (2007), p. 105-118.

R. Dekoninck, « Dum premis imprimis. L’imaginaire de la gravure au XVIIe siècle », dans Sophie Raux, Nicolas Surlapierre, Dominique Tonneau-Ryckelynck (éd.), L’estampe, un art multiple à la portée de tous ?, introduction de Michel Melot, Villeneuve-d’Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 2008, p. 261-276.

R. Dekoninck, « ‘La chose elle-même aide bien mieux que ne le font les mots’. La Bildung jésuite au regard des affixiones du collège bruxellois », dans Alain Deneef, Xavier Rousseaux (dir.), Quatre siècles de présence jésuite à Bruxelles. Vier eeuwen Jezuïeten te Brussel, Bruxelles : Prosopon, 2012, p. 139-151.

R. Dekoninck, « The Society of the Spectacle. The Jesuits and the Visual Arts in the Low Countries », dans Rob Faesen, Léo Kenis (ed.), The Jesuits of the Low Countries. Identity and Impact (1540-1773). Proceedings of the International Congress at the Faculty of Theology and Religions Studies, KULeuven (3-5 December 2009), Louvain/Paris/Walpole (MA) : Peeters, 2012, p. 65-82.

R. Dekoninck, Grégory Ems, « Former l’image, former à l’image. Emblématique et pédagogie jésuite au xviie siècle » (à paraître).

Th. Delforge, « Sur trois douzaines de vieux prix », dans Les études classiques, 31/3 (1963), p. 311-320.

Annick Delfosse, « Quand la politique est conviée sur les planches. Spectacles, patriotisme et morale politique dans les collèges jésuites belges au xviie siècle », dans Philippe Desmette (dir.), Cahiers du Centre de Recherches en Histoire du Droit et des Institutions. Église, pouvoir civil et enseignement (xvie-xviiie siècle). Bruxelles : F acultés Universitaires Saint-Louis, 2008, p. 33-55.

A. Delfosse, La « Protectrice du Païs-Bas ». Stratégies politiques et figures de la Vierge dans les Pays-Bas espagnols, Turnhout : Brepols, 2009.

A. Delfosse, « Élections collectives d’un ‘Patron et Protecteur’. Mises en scène jésuites dans les Pays-Bas espagnols », dans Bernard Dompnier (dir.), Les cérémonies extraordinaires du catholicisme baroque, Clermont-Ferrand : Presses universitaires Blaise-Pascal, 2009 (Histoires croisées), p. 243-259.

A. Delfosse, « La correspondance jésuite. Communication, union et mémoire. Les enjeux de la Formula scribendi », dans Revue d’Histoire Ecclésiastique, 104/1 (2009), p. 71-114.

A. Delfosse, « Les Litterae annuae de la Compagnie de Jésus entre compte rendu factuel et construction identitaire. L’exemple de Bruxelles », dans Alain Deneef, Xavier Rousseaux (dir.), Quatre siècles de présence jésuite à Bruxelles. Vier eeuwen Jezuïeten te Brussel, Bruxelles : Prosopon, 2012, p. 215-233.

Myriam Delmotte, Agnès Guiderdoni, « Les enjeux des représentations figurées », dans Jean-François Chassay e.a. (éd.), Parole, textes, images. Formes et pouvoirs de l’imaginaire, Montréal : Université du Quévec à Montréal, 2008, p. 21-61.

René Delplanche, Un légiste anversois au service de l’Espagne. Pierre Roose, Chef-Président du Conseil-Privé des Pays-Bas (1586-1673), avec une étude iconographique par le comte Thierry de Limburg Stirum, s.l. : Les Presses de Belgique, 1945 (Événements et personnages de notre histoire nationale [anciens Pays-Bas et Belgique]).

Bernhard Demel, « Hoch- und Deutschmeister Leopold Wilhelm von Österreich (1641- 1662) », dans Jozef Mertens (ed.), Miscellanea Baliviae de Juncis II Verzamelde opstellen over Alden Biesen, Bilzen : Historisch Studiecentrum Alden Biesen, 2000 (Bijdragen tot de geschiedenis van de Duitse Orde in de balije Biesen 6), p. 223-264.

Guy et Geneviève Demerson, Bernard Dompnier, Annie Regond (dir.), Les Jésuites parmi les hommes aux xvIème et xvIIème siècles. Actes du colloque de Clermont-Ferrand (avril 1985), Clermont-Ferrand : Université de Clermont-Ferrand, 1988.

Adrien Demoustier, « Les Jésuites et l’enseignement à la fin du xvie siècle », dans Ratio studiorum. Plan raisonné et institution des études dans la Compagnie de Jésus, éd. bilingue latin-français, présentée par Adrien Demoustier et Dominique Julia, traduit par Léone Albrieux et Dolorès Pralon-Julia, annotée et commentée par Marie-Madeleine Compère, Paris : Belin, 1997, p. 12-28.

Alain Deneef (dir.), Les Jésuites belges. 1542-1992. 450 ans de Compagnie de Jésus dans les Provinces belgiques, Bruxelles : AESM, 1992.

A. Deneef, Xavier Rousseaux (dir.), Quatre siècles de présence jésuite à Bruxelles. Vier eeuwen Jezuïeten te Brussel, Bruxelles : Prosopon, 2012.

Madeline Denis, « Arsper artem ». Édition, traduction et interprétation des affixiones relatives aux arts figuratifs aux collèges jésuites de Bruxelles et de Courtrai (1631-1683), mémoire inédit en langues et littératures modernes et anciennes, Louvain-la-Neuve : UCL, 2011.

Joost depuydt, Nicolaus Vernulaeus (1583-1649). Een bio-bibliografische studie, mémoire inédit en histoire, Louvain : KUL, 1991.

Luc Dequeker, « The Brussels Miraculous Sacrament in the Emblems of Martinus de Buschere’s Index Divinorum Operum (Bruges, 1686) », dans John Manning, Marc van Vaeck (ed.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1a), p. 69-86.

J. Deschamps, « De veiling van de bibliotheek van de Brusselaar Anton Jozef Nuewens in 1811 », dans Cultuurgeschiedenis in de Nederlanden van de Renaissance naar de Romantiek, Louvain : Acco, 1986, p. 133-149.

J. Deschamps, H. Mulder, Inventaris van de Middelnederlandse handschriften van de Koninklijke Bibliotheek van België, t. I (1998), Bruxelles : Koninklijke Bibliotheek van België. p. IX-XXVII.

Michel Devèze, L’Espagne de Philippe IV (1621-1665). « Siècle d’or et de misère », Paris : SEDES, t. 1 (1970) et t. 2 (1971).

Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques, Paris : Letouzey et Ané ; consulté dans la version électronique via Brepolis (Brepols Publishers).

Janette Dillon, The Language of Space in Court Performance, 1400-1625, Cambridge : Cambridge University Press, 2010.

G. Richard Dimler, « A Bibliographical Survey of Jesuit Emblem Authors in German-Speaking Territories. Topography and Themes », dans Archivum Historicum Societatis Iesu, 45 (1976), p. 129-138.

G. R. Dimler, « Jesuit Emblem Books in the Belgian Provinces of the Society (1587-1710). Topography and Themes », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 46 (1977), p. 377- 387.

G. R. Dimler, « A Bibliographical Survey of Jesuit Emblem Authors in French Provinces (1618-1726). Topography and Themes », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 47 (1978), p. 241-250.

G. R. Dimler, « A Bibliographical Survey of Emblem Books Produced by Jesuit Colleges in the Early Society. Topography and Themes », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 48 (1979), p. 297-309.

G. R. Dimler, « The Imago Primi Saeculi. Jesuit Emblems and the Secular Tradition », dans Thought. A Review of Culture and Idea, 56 (1981), p. 433-448.

G. R. Dimler, « Short title listing of Jesuit emblem books », dans Emblematica, 2 (1988), p. 139-187.

G. R. Dimler, « Jakob Masen’ s Imago Figurata. From Theory to Practice », dans Emblematica, 6 (1992), p. 283-306.

G. R. Dimler, « Imitatio, Innovatio and Jesuit Emblem Theory », dans György E. Szőnyi (dir.), European Iconography East and West. Selected Papers of the Szeged International Conference, June 9-12, 1993, Leyde : Brill, 1996, p. 209-222.

G. R. Dimler, « Rhetorical Principles in Emblems of Education in Johannes Kreihing’s Emblematica Ethico-Politica », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 65 (1996), p. 129-137.

G. R. Dimler, « Humanism and the Rise of the Jesuit Emblem », dans Peter M. Daly, Daniel S. Russell (dir.), Emblematic Perceptions. Essays in Honor of William S. Heckscher on the Occasion of his Ninetieth Birthday, Baden-Baden : Verlag Valentin Koerner, 1997, p. 93-109.

G. R. Dimler, « The ‘Emblematum liber’ of Andreas Alciato and Jakob Masen’s Theory of the ‘imago figurata’ », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 67 (1998), p. 293-304

G. R. Dimler, « Jakob Masen’s Critique of the Imago Primi Saeculi », dans Manning John, van Vaeck Marc (dir.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1a), p. 279-295.

G. R. Dimler, « Octiduum S. Francisco Borgiae (Munich. 1671). The Munich Jesuits Celebrate the Canonization of Francis Borgia », dans Peter M. Daly, G. Richard Dimler, Rita Haub (ed.), Emblematik und Kunst der Jesuiten in Bayern. Einfluss und Wirkung, Turnhout : Brepols, 2000 (Imago Figurata Studies 3), p. 107-131.

G. R. Dimler, « Emblematic Structures in Celebrations of Francis Borgia’s Canonization », dans Wolfgang Harms, Dietmar Peil (ed.), Polyvalenz und Multifunktionalitât der Emblematik. Multivalence and Multifunctionality of the Emblem. Akten des 5. Internationalen Kongresses der Society for Emblem Studies. Proceedings of the 5thInternational Conférence of the Society for Emblem Studies, Francfort-sur-le-Main : Peter Lang, 2002 (Mikrokosmos. Beitràge zur Literaturwissenschaft und Bedeutungsforschung 65), vol. 2,p. 521-546.

G. R. Dimler, « Jesuit Emblem Books. An OverView of Research Past and Present », dans M. Bath, P.F. Campa et D.S. Russell, Emblem Studies in Honour of Peter M. Daly, Baden-Baden : Verlag Valentin Koerner, 2002 (Saecula spiritualia 41), p. 63-121.

G. R. Dimler, Studies in the Jesuit Emblem, New York : AMS, 2007 (AMS Studies in the Emblem 18).

G. R. Dimler, « The Jesuit Emblem », dans Peter M. Daly (ed.), Companion to Emblem Studies, New York : AMS Press, 2008, p. 99-127.

« Document sur les études classiques de 1687 à 1735 du collège des jésuites à Bruxelles », dans Collection de précis historiques. Mélanges littéraires et scientiques, 7e année (1858), p. 444-448.

Bernard Dompnier (dir.), Les cérémonies extraordinaires du catholicisme baroque, Clermont-Ferrand : Presses universitaires Blaise-Pascal, 2009 (Histoires croisées).

Céline Drèze, Les jésuites et la musique dans les provinces gallo- et flandro-belges (2e moitié du xvie siècle-1773), thèse de doctorat inédite, Louvain-la-Neuve : Université catholique de Louvain, 2011.

Denis L. Drysdall, « Alciat et le modèle de l’emblème », dans C. Balavoine, J. Lafond, P. Laurens (dir.), Le Modèle à la Renaissance, Paris : J. Vrin, 1986, p. 169-179.

Joachim du Bellay, Œuvres poétiques. VII. Œuvres latines. Poemata, texte présenté, établi, traduit et annoté par Geneviève Demerson, avec une préface d’Alain Michel, Paris : librairie Nizet, 1984.

Claude-Gilbert Dubois, Le Baroque. Profondeurs de l’apparence, Paris : Larousse, 1973 (Collection « Thèmes et textes »).

C.-G. Dubois, L’imaginaire de la Renaissance, Paris : PUF, 1985.

Charles du Fresne du Cange, Glossarium mediae et infimae Latinitatis, consulté dans la version électronique de la Database of Latin Dictionaries de Brepolis (Brepols Publishers).

Marie-Elizabeth Ducreux, « Le Politique et l’Homme chrétien. Les jésuites et la pédagogie des vertus au xviie siècle dans la Monarchie des Habsbourg : Nicolas Caussin, Henri et Guillaume Lamormaini », dans L’Atelier du Centre de recherches historiques, mis en ligne le 03 juin 2011 (http://acrh.revues.Org/4173#text).

Luc Duerloo, « Pietas Albertina. Dynastieke vroomheid en herbouw van het vorstelijke gezag », dans Bijdragen en mededelingen betreffende de geschiedenis der Nederlanden, 112 (1997), p. 1-18.

L. Duerloo (ed.), « Archiducal Piety and Habsburg Power », dans Werner Thomas, Luc Duerloo (ed.), Albert & Isabelle (1598-1621). Essays, Turnhout : Brepols, 1998, p. 267- 283.

Georges-Henri Dumont, Histoire de la Belgique. Des origines à 1830, Bruxelles : Le Cri, 2005.

Gustave Dupont-Ferrier, La vie quotidienne d’un collège parisien pendant plus de trois cent cinquante ans. Du collège de Clermont au lycée Louis-le-Grand (1563-1920), 3 t., Paris : E. de Boccard, t. 1 (1921), t. 2 (1922), t. 3 (1925).

Berta Cano Echevarria, Ana Sâez Hidalgo, Glyn Redworth, Mark Hutchings, « ‘Comfort without offence’ ? The Performance and Transmission of Exile Literature at the English College. Valladolid, 1592-1600 », dans Renaissance and Reformation, 31/1 (2008), p. 31- 67.

Umberto Eco, Lector in fabula ou la Coopération interprétative dans les textes narratifs, traduit de l’italien par Myriem Bouzaher, Paris : Bernard Grasset, 1985.

U. Eco, Les limites de l’interprétation, traduit de l’italien par Myriem Bouzaher, Paris : Bernard Grasset, 1992.

Léo Egghe, Goran Proot, « The Estimation of the Number of Lost Multi-copy Documents. A New Type of Informetrics Theory », dans Journal of Informetrics, 1/4 (2007), p. 257- 268.

L. Egghe, G. Proot, « Estimating Editions on the Basis of Survivais. Printed Programmes of Jesuit Plays in the Provincia Flandro-Belgica before 1773, with a Note on the ‘Book Historical Law’ », dans The Papers of the Bibliographical Society of America, 102/2 (2008). p. 149-174.

John Huxtable Elliott, Olivares (1587-1645). L’Espagne de Philippe IV, traduit de l’anglais par France-Marie Watkins, avec le concours de Claire Le Ho-Devianne, introd., orientation bibliographique et glossaire par Bartolomé Bennassar, chronologie par Pascal Arnoux, Paris : Laffont, 1992.

Grégory Ems, Nimium sumpsisse, perisse est. The Theme of the Freight in the Emblematic Exhibitions of the Brussels Jesuit College (1630-1685), mémoire inédit, Master of Medieval and Renaissance Studies, Louvain : K.UL, 2008.

G. Ems, Imago Principis. La représentation du pouvoir dans les affichages du collège jésuite bruxellois sous la régence de Léopold-Guillaume de Habsbourg (1647-1656), thèse de doctorat inédite, Louvain-la-Neuve : Université catholique de Louvain, 2012.

G. Ems, « L’ars pronuntiandi dans les collèges jésuites au xviie siècle », dans Lambert Isebaert, Aline Smeesters (dir.), Poésie latine à haute voix (1500-1700), Tumhout : Brepols, 2013 (Latinitates 6), p. 43-75.

G. Ems, « Jacques Sannazar et Jean Second au collège jésuite de Bruxelles au xviie siècle », dans Neulateinisches Jahrbuch. Journal of Neo-Latin Language and Literature, 15 (2013), p. 89-106.

G. Ems, « L’influence des poètes jésuites sur les emblèmes estudiantins du collège bruxellois au xviie siècle », dans Neulateinisches Jahrbuch. Journal of Neo-Latin Language and Literature, 16 (2014), p. 29-52.

G. Ems, « Manuscript Circulation in the Society of Jésus: Student Emblems from the Brussels Jesuit College », dans Emblematica, 21 (2014), p. 161-205.

G. Ems, « Variété des ‘mises en scène’ emblématiques dans la province jésuite flandro-belge au xviie siècle », dans Dix-septième siècle, 269/4 (2015), p. 705-734.

G. Ems, « De sucre et de papier. Mises en scène et mises en bouche des mets aux xvie et xviie siècles » (à paraître dans Dix-septième siècle en 2016).

G. Ems, « Étude du manuscrit emblématique offert à Léopold-Guillaume lors de sa visite au collège jésuite de Bruxelles à l’occasion du Nouvel An 1650 », à paraître dans la Revue Belge de Philologie et d’Histoire en 2016.

G. Ems, « Poétique de l’emblème. Enjeux de la théorisation d’un genre nouveau par les jésuites aux xvie et xviie siècles » (à paraître).

G. Ems, « L’appareil décoratif des expositions emblématiques du collège jésuite bruxellois au xviie siècle » (à paraître).

G. Ems, « Les expositions emblématiques, moyen de diffusion d’un doctrinae specimen des élèves. Références littéraires dans les compositions estudiantines du collège jésuite bruxellois » (à paraître).

G. Ems, Nathalie Hancisse, « Traduction et ambiguïté du langage dans le discours politique à l’époque de la première modernité : enjeux idéologiques », dans GEMCA. Papers in progress, t. 2, n. 1 (2013), p. 137-151 (http://gemca.fltr.ucl.ac.be/docs/pp/GEMCA_PP_2_2013_l_012.pdf).

Karl A.E. Enenkel, Amoud S.Q. Visser (dir.), Mundus Emblematicus. Studies in Neo-Latin Emblem Books, Turnhout : Brepols, 2003 (Imago Figurata Studies 4).

Érasme de Rotterdam, Les adages, sous la direction de Jean-Christophe Saladin, volume I. Lettres liminaires. Avant-propos. Adages 1 à 1000. Entre amis tout est commun, Paris : Les Belles Lettres, 2011.

Alfred Ernout, Morphologie historique du latin, nouv. éd. rev. et corr., avec un avant-propos par Antoine Meillet, Paris : Klincksieck, 1927 (Nouvelle collection à l’usage des classes 32).

A. Ernout, Antoine Meillet, Dictionnaire étymologique de la langue latine. Histoire des mots, 4e éd., 3e tirage, augm. d’add. et de corrections nouv. par Jacques André, Paris : Klincksieck, 1979.

A. Ernout, Fr. Thomas, Syntaxe latine, Paris : Klincksieck, 2002 (Série linguistique 4).

[Eschyle] Aeschyli Tragoediae, ed. Martin L. West, Stuttgart : B.G. Teubner, 1990.

Sten Essen, « Les Grecs et l’ambiguïté », dans Irène Rosier (éd.), L ’ambiguïté. Cinq études historiques, avant-propos de Catherine Fuchs, Lille : Presses universitaires de Lille, 1988. p. 15-32.

Robert John Weston Evans, The Making of the Habsburg Monarchy. 1550-1700. An Interpretation, Oxford : Clarendon Press, 1979.

Pierre-Antoine Fabre, Ignace de Loyola. Le lieu de l’image. Le problème de la composition de lieu dans les pratiques spirituelles et artistiques jésuitiques de la seconde moitié du xvie siècle, Paris : J. Vrin-EHESS, 1992.

P.-A. Fabre, « Dépouilles d’Égypte. L’expurgation des auteurs latins dans les collèges jésuites », dans Luce Giard (dir.), Les jésuites à la Renaissance. Système éducatif et production du savoir, Paris : PUF, 1995, p. 55-76.

Rob Faesen, Léo Kenis (ed.), The Jesuits of the Low Countries. Identity and Impact (1540- 1773). Proceedings of the International Congress at the Faculty of Theology and Religious Studies, KULeuven (3-5 December 2009), Louvain/Paris/Walpole (MA) : Peeters, 2012.

Allan P. Farrell, The Jesuit Code of Liberal Education. Development and Scope of the Ratio Studiorum, Milwaukee : The Bruce Publishing Compagny, 1938.

Jean-Pierre Félix, « Orgues et cloches de l’ancienne église des pères jésuites à Bruxelles », dans Cahiers bruxellois, 32 (1991), p. 1-24.

Michel Feuillet, Lexique des symboles chrétiens, 2ème éd. mise à jour, Paris : PUF, 2007 (Que sais-je ? 3697).

Brima Filippi. « Le théâtre des emblèmes. Rhétorique et scène jésuite », dans Diogène, 175 (1996), p. 63-78.

B. Filippi, « L’emblème dans l’action dramatique. Les drames sacrés de Leone Santi S.J. (1632- 1648) », dans Ralph Dekoninck, Agnès Guiderdoni (éd.), Emblemata sacra. Rhétorique et herméneutique du discours sacré dans la littérature en images, Turnhout : Brepols, 2007. p. 381-394.

Édith Flamarion, Théâtre jésuite néo-latin et antiquité. Sur le Brutus de Charles P orée (1708), Rome : École française de Rome, 2002 (Collection de l’École française de Rome 301).

Pierre Fontanier, Les Figures du discours, introduction par Gérard Genette, Paris : Flammarion, 1977.

Egidio Forcellini, Lexicon totius latinitatis ab Aegidio Forcellini lucubratum, deinde a Josepho Furlanetto emendatum et auctum, nunc vero curantibus Francisco Corradini e.a., Padoue : Typis seminarii, 1940.

Michel Foucault, Les mots et les choses. Une archéologie des sciences humaines, Paris : Gallimard, 1966.

Hannah Fournier, « Une entrée vice-royale au nouveau monde. Le théâtre de Neptune de Marc Lescarbot (1606) », dans Marie-France Wagner, Claire Le Brun-Gouanvic (éd.), Les arts du spectacle dans la ville (1404-1721), Paris : Champion, 2001, p. 137-157.

« Fragment généalogique tiré de l’ Album studiosorum regii gymnasii Bruxellensis Societatis Jesu, mense decembri ab anno mdclxxxvii », dans Collection de précis historiques. Mélanges littéraires et scientiques, 7e année (1858), p. 471-474.

Sylvio Hermann de Franceschi, « Le modèle jésuite du prince chrétien. À propos du De officio principis de Bellarmin », dans Dix-septième siècle, 237/4 (2007), p. 713-718.

Guillaume Freund, Grand dictionnaire de la langue latine, 3 t., Paris : Firmin Didot, 1862- 1866.

Catherine Fuchs, « Ambiguïté et ambivalence. Le discret et le continu », dans Anne-Marie Vanderlynden (éd.), Ambiguïtés/ambivalences. Actes du colloque de Rouen 13-14-15 mai 1994, les cahiers du centre de recherches d’études ibériques et ibéro-américaines, 1995. p. 9-23.

C. Fuchs, Les ambiguïtés du français, Paris : Ophrys, 1996.

Marc Fumaroli, « Définition et description. Scolastique et rhétorique chez les jésuites des xvie et xviie siècles », dans Travaux de linguistique et de littérature, 18/2 (1980), p. 37-48.

M. Fumaroli, « Le corps éloquent. Une somme d’ actio et pronuntiatio rhetorica au xviie siècle, les vacationes autumnales du P. Louis de Cressolles (1620) », dans Dix-Septième Siècle, 132/3 (1981). p. 237-264.

M. Fumaroli, Héros et orateurs. Rhétorique et dramaturgie cornéliennes, Genève : Droz, 1990 (Histoire des idées et critique littéraire 277).

M. Fumaroli, L’âge de l’éloquence. Rhétorique et « res literaria » de la Renaissance au seuil de l’époque classique, Paris : Albin Michel, 1994.

M. Fumaroli, « Ut pictura rhetorica divina », dans Olivier Bonfait (dir.), Peinture et rhétorique. Actes du colloque de l’Académie de France à Rome. 10-11 juin 1993, Paris : Réunion des musées nationaux, 1994, p. 77-103.

M. Fumaroli. L’école du silence. Le sentiment des images au xviie siècle, Paris : Flammarion, 1998.

M. Fumaroli, « Baroque et classicisme. L’Imago primi saeculi Societatis Jesu (1640) et ses adversaires », dans Marc Fumaroli, L’école du silence. Le sentiment des images au xviIe siècle. Paris : Flammarion, 1998, p. 445-476.

M. Fumaroli (dir.). Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne. 1450-1950. Paris : PUF, 1999.

M. Fumaroli, « The Fertility and the Shortcomings of Renaissance Rhetoric. The Jesuit Case », dans John W. O’Malley e.a (ed.), The Jesuits. Cultures, Sciences, and the Arts 1540-1773, Toronto/Buffalo/Londres : University of Toronto Press, 1999, p. 90-106.

M. Gachard, Les Bibliothèques de Madrid et de l’Escurial. Notices et extraits des manuscrits qui concernent l’histoire de Belgique, Bruxelles : F. Hayez, 1875.

Félix Gaffiot, Le grand Gaffiot. Dictionnaire Latin-Français, nouv. éd. rev. et augm. sous la dir. de Pierre Flobert, Paris : Hachette, 2000.

Bernard Gallet, Recherches sur ‘kairos ’ et l’ambiguïté dans la poésie de Pindare, Talence : Presses universitaires de Bordeaux, 1990.

Joëlle Gardes Tamine, Au cœur du langage. La métaphore, Paris : Champion, 2011.

J. Gardes tamine, Pour une nouvelle théorie des figures, Paris : PUF, 2011.

Dirk Geirnaert, Paul J. Smith, « Tussen fabel en embleem. De warachtige fabulen der dieren (1567) », dans Literatuur 9 (1992), p. 22-33. Accessible en ligne: http://www.dbnl.org/tekst/geir002tuss01_01/ (date de consultation : 01/09/2011).

D. Geirnaert, P. J. Smith, « The Sources of the Emblematic Fable Book De warachtighe fabulen der dieren (1567) », dans John Manning, KArel Porteman, Marc van Vaeck (ed.), The Emblem Tradition and the Low Countries. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conférence. 18-23 August, 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1b), p. 23-38.

Luce Giard (dir.), Les jésuites à la Renaissance. Système éducatif et production du savoir, Paris : PUF, 1995.

L. Giard, « Les collèges jésuites des anciens Pays-Bas et l’élaboration de la Ratio studiorum », dans Rob Faesen, Léo Kenis (ed.), The Jesuits of the Low Countries. Identity and Impact (1540-1773). Proceedings of the International Congress at the Faculty of Theology and Religions Studies, KULeuven (3-5 December 2009), Louvain/Paris/Walpole (MA) : Peeters, 2012, p. 83-108.

L. Giard, Louis de Vaucelles (dir.), Les jésuites à l’âge baroque (1540-1640), Grenoble : Jérôme Millon, 1996.

John Gilissen, « Le Père Guillaume Hesius, architecte du xviie siècle », dans Annales de la Société Royale d’Archéologie de Bruxelles, 42 (1938), p. 216-255.

Yves Giraud (éd.), L’emblème à la Renaissance. Actes de la journée d’études du 10 mai 1980, Paris : SEDES, 1982.

L.-V. Gofflot, Le théâtre au collège du Moyen-âge à nos jours, avec bibliographie et appendices, préface de Jules Claretie, Paris : Champion, 1907.

Maria Goloubeva, The Glorification of Emperor Leopold I in Image, Spectacle and Text, Mayence : Philipp von Zabern, 2000.

Ernest Gossart, L’auberge des princes en exil. Anecdotes de la cour de Bruxelles au xviie siècle. Bruxelles : P. Weissenbruch, 1905.

Francis Goyet, « Introduction », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (éd.), Devenir Roi. Essais sur la littérature adressée au Prince, Grenoble : Ellug, 2001, p. 7-17.

Baltasar Gracián, La pointe ou l’art du génie, traduction intégrale par Michèle Gendreau-Massaloux, Pierre Laurens, préface de Marc Fumaroli, Lausanne-Paris : l’Âge d’homme, 1983.

Johann Georg Theodor Graesse, Friedrich Benedict, Helmut Plechl, Orbis Latinus. Lexikon lateinischer geographischer Namen. Lateinisch-Deutsch. Deutsch-Lateinisch, Brunswick : Klinkhardt et Biermann, 1971.

David Graham, « Pour une rhétorique de l’emblème. L ’Art des Emblèmes du père Claude-François Ménestrier », dans Papers on French Seventeenth Century Literature, 14/26 (1987), p. 13-36.

D. Graham, « Récurrence, redondance, rupture. L’emblème français de Gilles Corrozet et son rythme de lecture », dans Études littéraires, 29/1 (1996), p. 47-57.

D. Graham, « Emblema multiplex. Towards a Typology of Emblematic Forms, Structures and Functions », dans Peter M. Daly (ed.), Emblem Scholarship. Directions and Developments. A Tribute to Gabriel Hornstein, Turnhout : Brepols, 2005, p. 131-158.

Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, préface de Charles Picard, 15e éd., Paris : PUF, 2002 (2e tirage : 2005).

Fritz Grossmann, « A Painting by Georges de La Tour in the Collection of Archduke Leopold Wilhelm. A Postscript », dans The Burlington Magazine, 100/660 (1958), p. 86-91.

F. Grossmann, « A Painting by Georges de La Tour in the Collection of Archduke Leopold Wilhelm. A Postscript », dans The Burlington Magazine, 101/670 (1959), p. 27.

Jean-François Groulier, « Présupposés théologiques et philosophiques dans l’enseignement de l’énigme chez les jésuites au xviie siècle », dans P. Dujardin (éd.), Le Secret, Lyon : CNRS. 1987, p. 109-134.

J.-F. Groulier, « Le dépassement de l’ut pictura poesis dans l’œuvre du Père Ménestrier », dans John Dixon Hunt, S.A. Varga, Théo d’Haen (dir.), Proceedings of the First International Conference on Word and Image, Londres/New York : Taylor & Francis, 1988. p. 109-115.

Grove Music Online. Oxford Music Online, Oxford University Press.

Laurence Grove, « Jesuit Emblematics at La Flèche (Sarthe) and their Influence upon René Descartes », dans John Manning, Marc van Vaeck (ed.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected papers of the Leuven International Emblem Conference 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999, p. 87-113.

Agnès Guiderdoni, « La Polysémie des figures dans l’emblématique sacrée », dans Alison Adams, Laurence Grove (ed.), Emblems and Art History. Nine Essays, Glasgow : University of Glasgow, 1996 (Glasgow Emblem Studies 1), p. 97-114.

A. Guiderdoni, De la figure scripturaire à la figure emblématique. Emblématique et spiritualité. 1540- 1740, thèse présentée dans le cadre d’une co-tutelle en vue de l’obtention du grade de Docteur de l’Université de Paris IV en Lettres / Doctor in de Taal-en Letterkunde : Romaanse Talen-KUL (Directeurs de thèse, en co-tutelle : Pr. Gérard Ferreyrolles, Paris IV-Sorbonne / Pr. Karel Porteman, KUL), soutenue publiquement le 11 décembre 2002 (thèse de doctorat inédite).

A. Guiderdoni, « Images et emblèmes dans la spiritualité de saint François de Sales », dans Dix-septième siècle, 214/1 (2002), p. 35-54.

A. Guiderdoni, « Discours mystique et ‘désimagination’ (Entbildung) au début du dix-septième siècle », dans Marc van Vaeck, Hugo Brems, Geert H.M. Claassens (ed.), De steen van Alciato. Literatuur en visuele cultuur in de Nederlanden. Opstellen voor prof. dr. Karel Porteman bij zijn emeritaat. The Stone of Alciato. Literature and Visual Culture in the Low Countries. Essays in Honour of Karel Porteman, Louvain : Peeters, 2003, p. 961-978.

A. Guiderdoni, « De l’idole sensible à l’idole herméneutique. Figures du discours et idolâtrie verbale », dans Myriam Delmotte, Ralph Dekoninck (éd.), L’idole dans l’imaginaire occidental, Paris : L’Harmattan, 2005, p. 217-229.

A. Guiderdoni, « Figures de l’âme pèlerine. La méditation emblématique aux xvie et xviie siècles », dans Rivista di Storia et Letteratura Religiosa, 41/3 (2006), p. 695-723.

A. Guiderdoni, « Introduction à la littérature emblématique xvie - xviie siècles », support du cours, Louvain-la-Neuve, 2008.

A. Guiderdoni, « Tourner le bois, tourner les âmes. Le tour à perche emblématique du collège jésuite d’Anvers (1627) », dans Peter M. Daly, Pedro Campa (ed.), Emblematic Images and Religious Texts. Studies in Honor of G. Richard Dimler, Philadelphia : Saint Joseph’s University Press, 2010, p. 147-169.

Myron P. Gutmann, « Les séquelles de la guerre », dans Paul Janssens (dir.), La Belgique espagnole et la principauté de Liège (1585-1715), vol. 1, Bruxelles : La Renaissance du livre. 2006. p. 83-99.

E. Hambye, L’aumönerie de la flotte de Flandre au xviie siècle (1623-1662), Louvain : Nauwelaerts, 1967.

A. Hamy, « Les prix au collège wallon de Saint-Omer », dans Société des antiquaires de la Morinie, Bulletin historique trimestriel, 10 (1902), p. 294-306.

Wolfgang Harms, Dietmar Peil (ed.), Polyvalenz und Multifunktionalitât der Emblematik. Multivalence and Multifunctionality of the Emblem. Akten des 5. Internationalen Kongresses der Society for Emblem Studies. Proceedings of the 5th International Conference of the Society for Emblem Studies, Francfort-sur-le-Main : Peter Lang, 2002, 2 vol. (Mikrokosmos. Beitrâge zur Literaturwissenschaft und Bedeutungsforschung 65).

Yasmin Annabel Haskell, Loyola’s Bees. Ideology and Industry in Jesuit Latin Didactic Poetry, Oxford : Oxford University Press, 2003.

Hans Helander, « So Debate. Neo-Latin Studies. Significance and Prospects », dans Symbolae Osloenses, 76 (2001), p. 5-102.

Audrey Henin, Les Elegiae in mortem duorum militum Hispanorum de Sidronius Hosschius (1596-1653). Introduction, traduction et étude littéraire, mémoire de master inédit en langues et littératures classiques, Louvain-la-Neuve : UCL, 2011.

Arthur von Henkel, Albrecht Schöne (ed.), Emblemata. Handbuch zur Sinnbildkunst des XVI. und XVII. Jahrhunderts, Stuttgart : J.B. Metzlersche, 1978.

Alexandre Henne, Alphonse Wauters, Histoire de la Ville de Bruxelles, nouv. éd. du texte original de 1845 augm. de nombreuses reproductions de documents choisis par Mina Martens, t. 2, Bruxelles : Culture et Civilisation, 1969.

Jacques Hennequin, « Vingt-sept ‘Programmes’ Champenois. Contribution à l’étude du théâtre de collège en province au XVIIe siècle», dans Revue d’histoire du théâtre, 18e année (1966), p. 432-462.

Jacqueline Henry, La traduction des jeux de mots, Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 2003 (réimp. 2008).

J.-B. Herman, La pédagogie des Jésuites au xvie siècle. Ses sources. Ses caractéristiques, Louvain : Bureaux du Recueil, 1914.

Michel Hermans, « Genèse de la pédagogie jésuite. Ses particularités dans la Province Gallo-belge », dans Josy Birsens (dir.), Du collège jésuite au collège municipal 1603-1815, vol. 1, Luxembourg : éditions Saint-Paul, 2003, p. 39-61.

M. Hermans, « De la fondation à la suppression », dans Bernard Stenuit (dir.), Les collèges jésuites de Bruxelles. Histoire et pédagogie. 1604-1835-1905-2005, Bruxelles : Lessius, 2005. p. 53-83.

Héloïse Hermant, « Du pouvoir subversif des images. Don Juan José de Austria en double du roi ? », dans M. Couton, I. Fernandes, C. Jérémie, M. Vénuat (éd.), Pouvoirs de l’image aux xve, xvie et xviie siècles. Pour un nouvel éclairage sur la pratique des Lettres à la Renaissance, Clermont-Ferrand : Presses universitaires Blaise-Pascal. 2009. p. 123- 144.

Yves Hersant (éd.), La métaphore baroque d’Aristote à Tesauro, extraits du Connocchiale aristotelico et autres textes, présentés, traduits de l’italien et commentés, Paris : Seuil, 2001 (Points Essais 470).

Historia provinciae Flandro-Belgicae Societatis Jesu, quam e veteribus documentis colligit. Annus unus, speciminis causa 1638us, C.F. Waldack (ed.), Gandavi : e prelo C. Poelman / Bruxellis : apud H. Goemaere, 1867.

Ferdinand Hoefer (dir.), Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, avec les renseignements bibliographiques et l’indication des sources à consulter, 46 vol., Paris : Firmin Didot, 1855-1866.

Harro Höpfl, Jesuit Political Thought. The Society of Jesus and the State, c. 1540-1630, Cambridge : Cambridge University Press, 2004 (Ideas in context 70).

H. Höpfl, « The political Thought of the Jesuits in the Low Countries until 1630 », dans Rob Faesen, Leo Kenis (ed.), The Jesuits of the Low Countries. Identity and Impact (1540- 1773). Proceedings of the International Congress at the Faculty of Theology and Religious Studies, KULeuven (3-5 December 2009), Louvain/Paris/Walpole (MA) : Peeters, 2012, p. 43-63.

[Horace] Q. Horati Flacci Opéra, ed. D.R. Shackleton Bailey, Stuttgart : B.G. Teubner, 1985 (Bibliotheca Teubneriana).

Horace, Épitres, texte établi et traduit par François Villeneuve, 3e éd. rev. et corr., Paris : Les Belles Lettres, 1955 (Collection des Universités de France).

Horace, Odes, texte établi et traduit par François Villeneuve. Introduction et notes de Odile Ricoux, 2e tirage, Paris : Les Belles Lettres, 2002 (Classiques en poche 10).

H. Houtman-Desmedt, « De Zuidelijke Nederlanden na de vrede van Munster (1648-1678) », dans Algemene Geschiedenis der Nederlanden, t. 8 (nieuwe tijd ; 1979), p. 297-307.

René Hoven, Lexique de la prose latine de la Renaissance, avec la collaboration de Laurent Grailet, traduction anglaise par Coen Maas, rev. par Karin Renard-Jadoul, 2e éd. rev. et considérablement augm., Leyde : Brill, 2006.

Margaret C. Howatson (dir.), Dictionnaire de l’ Antiquité. Mythologie, littérature, civilisation, traduit de l’anglais, Paris : Robert Laffont, 1993.

J. Huizinga, L’automne du moyen âge, traduit du hollandais par J. Bastin, nouvelle éd. précédée d’un entretien avec Jacques Le Goff, Paris : Payot, 1975.

R.B.C. Huygens, Ars edendi. Introduction pratique à l’édition des textes latins du moyen âge, Turnhout : Brepols, 2001.

Louis Hymans, Bruxelles à travers les ages, 3 vol., Bruxelles : Bruylant-Christophe, 1882.

Jozef IJsewun, « The Corning of Humanism to the Low Countries », dans Heiko A. Oberman, Thomas A. jr. Brady (ed.), Itinerarium Italicum. The Profile of the Italian Renaissance in the Mirror of its European Transformations, dedicated to Paul Oskar Kristeller on the occasion of his 70th birthday, Leyde : Brill, 1975 (Studies in Medieval and Reformation Thought 14), p. 193-301.

J. IJsewijn, Companion to Neo-Latin Studies. Part I (History and Diffusion of Neo-Latin Literature), Louvain : Leuven University Press, 1990 (Supplementa Humanistica Lovaniensia 5).

J. IJsewlin, Dirk Sacré, Companion to Neo-Latin Studies. Part II (Literary, Linguistic, Philological and Editorial Questions), 2nd ed., Louvain : Leuven University Press, 1998 (Supplementa Humanistica Lovaniensia 14).

[Ilias Latina] Baebii Italici Ilias Latina, ed. Marco Scaffai, Bologna : Pàtron, 1982.

Manuel Insolera, Lydia Salviucci Insolera, La spiritualité en images aux Pays-Bas méridionaux dans les livres imprimés des xvie et xviie siècles conservés à la Bibliotheca Wittockiana, Louvain : Peeters, 1996.

Isidore de Séville, Etymologies. Livre IX. Les langues et les groupes sociaux, texte établi, traduit et commenté par Marc Reydellet, Paris : Les Belles Lettres, 1984.

Jonathan Israel, « La monarchie espagnole entre le marteau et l’enclume (1621-1648) », dans Paul Janssens (dir.), La Belgique espagnole et la principauté de Liège (1585-1715), vol. 1, Bruxelles : La Renaissance du livre, 2006, p. 33-39.

Jeroen Jansen, « The Emblem Theory and Audience of Jacob Cats », dans John Manning, Karel Porteman, Marc van Vaeck (ed.), The Emblem Tradition and the Low Countries. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference. 18-23 August, 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1b), p. 227-242.

Paul Janssens (dir.), La Belgique espagnole et la principauté de Liège (1585-1715), 2 vol., Bruxelles : La Renaissance du livre, 2006.

P. Janssens, « Les gazettes », dans Paul Janssens (dir.), La Belgique espagnole et la principauté de Liège (1585-1715), vol. 2, Bruxelles : La Renaissance du livre, 2006, p. 111-113.

« Les jésuites belges aumôniers militaires », dans Précis historiques. Mélanges religieux, littéraires et scientifiques (Bruxelles : J. Vandereydt), t. 18 (1869), p. 471-480.

Les Jésuites à Namur. 1610-1773. Mélanges d’histoire et d’art publiés à l’occasion des anniversaires ignatiens, Namur : Presses universitaires de Namur, 1991.

Les Jésuites dans les Pays-Bas et la principauté de Liège (1542-1773). Exposition aux Archives générales du Royaume (1er février-6 avril 1991), Bruxelles : Archives générales du Royaume, 1991.

Les Jésuites dans les Pays-Bas et la principauté de Liège (1542-1773). Dossier accompagnant l’exposition du même nom aux Archives générales du Royaume à Bruxelles, Bruxelles : Archives générales du Royaume, 1991.

Kurt Johannesson, « The Portrait of the Prince as a Rhetorical Genre », dans Allan Ellenius (ed.), Iconography, Propaganda, and Legitimation, Oxford : Oxford University Press, 1998, p. 11-36.

Marie-Thérèse Jones-Davies (dir.), Emblèmes et devises au temps de la Renaissance, Paris : Jean Touzot, 1981 (Université de Paris-Sorbonne. Centre de recherches sur la Renaissance 6).

Einar Már Jónsson, Le miroir. Naissance d’un genre littéraire, 2e tirage, Paris : Les Belles Lettres, 2004.

Einar Már Jónsson, « Les ‘miroirs aux princes’ sont-ils un genre littéraire ? », dans Médiévales, 51 (automne 2006), p. 153-166. Accessible en ligne : http://medievales.revues.org/1461(mis en ligne le 27 mars 2009).

Journal du siège de la ville d’Armentières. De tout ce qui s’est passé de plus remarquable depuis le 11 de may 1647 jusques au 30 dudit mois, et comme elle fut rendue le mesme jour de l’Assension du Sauveur par les armes du roy sous le commandement de son altèze impériale le sérénissime archiduc Léopolde ; ensemble la reprise du bourg et chasteau de Comines, Lille: Vitez-Gérard, 1876, reproduction de l’édition de Tournai (Tournay : Adrien Quinque’, 1647).

Dominique Julia, « Généalogie de la ‘Ratio studiorum’ », dans Luce Giard, Louis de Vaucelles (dir.), Les jésuites à l’âge baroque (1540-1640), Grenoble : Jérôme Millon, 1996, p. 115-130.

D. Julia, « L’élaboration de la Ratio studiorum, 1548-1599 », dans Ratio studiorum. Plan raisonné et institution des études dans la Compagnie de Jésus, éd. bilingue latin-français, présentée par Adrien Demoustier et Dominique Julia, traduit par Léone Albrieux et Dolorès Pralon-Julia, annotée et commentée par Marie-Madeleine Compère. Paris : Belin. 1997. p. 29-69.

[Juvénal] D. Junii Juvenalis Saturae sedecim, ed. Jacobus Willis, Stuttgart/Leipzig : B.G. Teubner, 1997 (Bibliotheca Teubneriana).

Juvénal, Satires, texte établi et traduit par Pierre de Labriolle et François Villeneuve, 2e éd. rev. et corr., Paris : Les Belles Lettres, 1931 (Collection des Universités de France).

Paul Kehrli, « Rhétorique et poésie. Le De Eloquentia sacra et humana (1618) du P. Nicolas Caussin », dans Travaux de linguistique et de littérature, 14/2 (1976), p. 21-50.

Élisabeth Klecker, « Des signes muets aux emblèmes chanteurs. Les Emblemata d’Alciat et l’emblématique », dans Littérature, 145/1 (2007), p. 23-52.

Franz-Josef Klein, « Ambiguïté lexicale et influence contextuelle », dans L ’ambiguïté. Actes du colloque Clermont-Cologne (27 avril-1er mai 1981), Clermont-Ferrand : Université de Clermont-Ferrand II. Département de français, 1984, p. 17-27.

Margret Klinge, David Teniers de jonge. Schilderijen, tekeningen, Tentoonstelling. Antwerpen. Koninklijk muséum voor schone kunsten (11 mei-1 september 1991), Gand : Snoeck-Ducaju, 1991.

Éva Knapp, Gábor Tüskés, « Sources for the Teaching of Emblematics in the Jesuit Colleges in Hungary », dans John Manning, Marc van Vaeck (ed.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selectedpapers of the Leuven International Emblem Conference 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999, p. 115-145.

John B. Knipping, Iconography of the Counter-Reformation in the Netherlands. Heaven on Earth, 2 vol., Nieuwkoop : B. de Graaf, 1974.

Lubomír Konečný, « The Emblem Theory and Practice of Bohuslav Balbín, s.j. », dans John T. Cull, Peter M. Daly (ed.), In nocte consilium. Studies in Emblematics in Honor of Pedro F. Campa, Baden-Baden : Valentin Koerner, 2011, p. 223-238.

Agnes Kory, « Leopold Wilhelm and His Patronage of Music with Special Reference to Opera », dans Studio Musicologica Academiae Scientiarum Hungaricae, 36, 1/2 (1995), p. 11-25.

W. J. W. Koster, Traité de métrique grecque suivi d’un précis de métrique latine, 3e impression corr. Addenda, Leyde : A.W. Sythoff, 1962.

Johann Kreihing, Emblemata ethico-politica (Antwerp 1661), with an introduction by G. Richard Dimler, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Editions 2).

Frédérique Lachaud, Lydwine Scordia (éd.), Le prince au miroir de la littérature politique de l’Antiquité aux Lumières, Mont-Saint-Aignan : Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2007.

Jacqueline Lacotte , « La notion de ‘jeu’ dans la pédagogie des jésuites au xviie siècle », dans Revue des sciences humaines, 158/2 (1975), p. 251-265 (annexes : p. 266-293).

J. Lafond, A. Stegmann (éd.), L’automne de la Renaissance. 1580-1630, XXIIe colloque international d’études humanistes, Tours, 2-3 juillet 1979, Paris : J. Vrin, 1981.

Agathe Lafortune-Martel, Fête noble en Bourgogne au xve siècle. Le banquet du Faisan (1454). Aspects politiques, sociaux et culturels, Montréal : Bellarmin - Paris : J. Vrin, 1984.

Jean Lallot, « Apollonius Dyscole et l’ambiguïté linguistique. Problèmes et solutions », dans Irène Rosier (éd.), L’ambiguïté. Cinq études historiques, avant-propos de Catherine Fuchs, Lille : Presses universitaires de Lille, 1988, p. 33-49.

L’ambiguïté. Actes du colloque Clermont-Cologne (27 avril-1er mai 1981), Clermont-Ferrand : Université de Clermont-Ferrand II. Département de français, 1984.

Ronald Landheer, Aspects linguistiques et pragmatico-rhétoriques de l’ambiguïté, Leyde : Presses universitaires de Leyde, 1984.

R. Landheer, « Le paradoxe. Un mécanisme de bascule », dans Ronald Landheer, Paul J. Smith (éd.), Le paradoxe en linguistique et en littérature, Genève : Droz, 1996, p. 91- 116.

R. Landheer, « La métaphore, une question de vie ou de mort ? », dans Semen. Revue de sémio-linguistique des textes et discours, 15/2 (2001 : Figures du discours et ambiguïtés), p. 25-39.

John Landwehr, Dutch Emblem Books. A Bibliography, Utrecht : Haentjens Dekker & Gumbert, 1962.

J. Landwehr, Fable-Books Printed in the Low Countries. A Concise Bibliography until 1800, introd. by H. de la Fontaine Verwey, Nieuwkoop : De Graaf, 1963.

J. Landwehr, Emblem Books in the Low Countries 1554-1949. A Bibliography, Utrecht : Haentjens Dekker & Gumbert, 1970.

J. Landwehr, Splendid Ceremonies. State Entries and Royal Funerals in the Low Countries, 1515-1791. A Bibliography, Nieuwkoop : De Graaf, 1971.

J. Landwehr, Emblem and Fable Books Printed in the Low Countries 1542-1813. A Bibliography, 3rd rev. and augm. ed., Utrecht : HES, 1988.

Pierre Laurens, « Du modèle idéal au modèle opératoire. La théorie épigrammatique aux xvième et xviième siècles », dans C. Balavoine, J. Lafond, P. Laurens (dir.), Le Modèle à la Renaissance, Paris : J. Vrin, 1986, p. 183-208.

P. Laurens, L’abeille dans l’ambre. Célébration de l ’épigramme de l’époque alexandrine à la fin de la Renaissance, Paris : Les Belles Lettres, 1989 (Collection d’études anciennes 59).

P. Laurens, Anthologie de la poésie lyrique latine de la Renaissance, éd. bilingue, Paris : Gallimard, 2004.

P. Laurens, « L’invention de l’emblème par André Alciat et le modèle épigraphique. Le point sur une recherche », dans Comptes rendus des séances de l’année. Académie des inscriptions et belles-lettres, 149e année, n. 2 (2005), p. 883-910.

P. Laurens (éd.), Anthologie de l’épigramme de l’ Antiquité à la Renaissance, éd. trilingue, Paris : Gallimard, 2007 (Collection poésie).

P. Laurens, Claudie Balavoine (éd.), Musae reduces. Anthologie de la poésie latine dans l’Europe de la Renaissance, 2 vol., Leyde : Brill, 1975.

P. Laurens, Florence Vuilleumier, « De l’archéologie à l’emblème. La genèse du Liber Alciati », dans Revue de l’art, 101 (1993), p. 86-95.

Irving Lavin, « Bernini’s Image of the Ideal Christian Monarch », dans John W. O’Malley e.a (ed.), The Jesuits. Cultures, Sciences, and the Arts 1540-1773, Toronto/Buffalo/Londres : University of Toronto Press, 1999, p. 442-479.

André Le Boeuffle, Les noms latins d’astres et de constellations, Paris : Les Belles Lettres, 1977 (collection d’études anciennes).

A. Le Boeuffle, Astronomie. Astrologie. Lexique latin, Paris : Picard, 1987.

Élodie Lecuppre-Desjardin, La ville des cérémonies. Essai sur la communication politique dans les anciens Pays-Bas bourguignons, Turnhout : Brepols, 2004 (Studies in European Urban History 4 [1100-1800]).

Rensselaer W. Lee, Ut pictura poesis. Humanisme et théorie de la peinture. XVe-XVIIIe siècles, traduit et mis à jour par Maurice B rock, Paris : Macula, 1991 (La littérature artistique).

Joseph Lefèvre, « La Cour de l’Archiduc Léopold-Guillaume, 1647-1652 », dans Archives, Bibliothèques et Musées de Belgique, 5 (1928), p. 65-77.

J. Lefèvre, La secrétairerie d’État et de guerre sous le régime espagnol (1594-1711), Bruxelles : Palais des Académies, 1934.

J. Lefèvre, « Une Tractation de l’Archiduc Léopold-Guillaume avec le duc d’Orléans en 1650 », dans Académie Royale de Belgique. Bulletin de la Commission Royale d’Histoire, 1936. p. 107-135.

J. Lefèvre, « Het slotbedrijf van het Spaanse regime in de Zuidelijke Nederlanden (1648- 1700), 1. De landvoogdij van aartshertog Leopold Willem 1648-1656 », dans J. A. van Houtte e.a., Algemene geschiedenis der Nederlanden, t. 7 ( 1954), p. 91 -100.

Jacques Lemaire, Introduction à la codicologie, Louvain-la-Neuve : UCL. Institut d’études médiévales, 1989 (Publications de l’institut d’études médiévales. Textes, études, congrès, vol. 9).

J. Levaux, « Notice historique sur le Révérend Père Sidronius de Hossche de la Compagnie de Jésus », dans Annales de la Société d’émulation pour l’étude de l’histoire et des antiquités de la Flandre, 4ème série, 1886.

Evonne Anita Levy, Propaganda and the Jesuit Baroque, Berkeley (Calif.) : University of California, 2004.

Dirk Leyder, « L’éclosion scolaire. Le développement du réseau des collèges dans les Pays-Bas espagnols et la principauté de Liège au xviie siècle », dans Paedagogica Historica, 36/3 (2000). p. 1003-1051.

Georges Livet, La guerre de Trente ans, 5e éd., Paris : PUF, 1991.

Judi Loach, « Ménestrier’s Emblem Theory », dans Emblematica, 2 (1987), p. 317-336.

J. Loach, « Jesuit Emblematics and the Opening of the School Year at the Collège Louis-Le-Grand », dans Emblematica, 9 (1995), p. 133-176.

J. Loach, « The Teaching of Emblematics and Other Symbolic Imagery By Jesuits Within Town Colleges In Seventeenth- and Eighteenth-Century France », dans John Manning, Marc van Vaeck (ed.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected papers of the Leuven International Emblem Conference 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999, p. 161-186.

J. Loach, « Performing in Latin in Jesuit-Run Colleges in Mid- to Late-17th-Century France. Why, and with what consequences ? », dans Philip Ford, Andrew Taylor (ed.), The Early Modern Cultures of Neo-Latin Drama, Louvain : Leuven University Press, 2013 (Supplémenta Humanistica Lovaniensia 23), p. 113-139.

Richard Lockwood, « Prétérition et éloge. Figure, tactique, stratégie », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (dir.), L’éloge du prince. De l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003, p. 281-302.

Henri Lonchay, La rivalité de la France et de l’Espagne aux Pays-Bas 1635-1700. Étude d’histoire diplomatique et militaire, Bruxelles : Hayez, 1896.

Sagrario López Poza, « L’emblème en Espagne aux xvie et xviie siècles. Actualité et perspectives futures », dans Littérature, 145/1 (2007), p. 119-137.

Jacques Lory, André Minette, Jacques Walravens (dir.), Les Jésuites à Mons 1584-1598- 1998. Liber memorialis, Mons : Association Royale des anciens élèves du Collège Saint-Stanislas, 1999.

Alain Lottin, Philippe Guignet, Histoire des provinces françaises du nord de Charles Quint à la Révolution française (1500-1789), Arras : Artois Presses Université, 2006 (Histoire).

Ignace de Loyola (saint), Constitutions de la Compagnie de Jésus, traduction du texte officiel, notes et index par François Courel S.J., Paris : Desclée de Brouwer, 1967 (Christus 23).

[Lucain] M. Annaei Lucani De bello civili libri X, ed. D.R. Shackleton Bailey, ed. altéra, Stuttgart-Leipzig : B.G. Teubner, 1997 (Bibliotheca Teubneriana).

[Lucrèce] T. Lucreti Cari De rerum naturel, ed. Joseph Martin, Leipzig : B.G. Teubner, 1969 (Bibliotheca Teubneriana).

Ladislaus Lukács, « De origine collegiorum extemorum deque controversiis circa eorum paupertatem obortis », in Archivum Historicum Societatis lesu, 29 (1960). p. 189-245 ; 30 (1961), p. 1-89.

La lyre jésuite. Anthologie de poèmes latins (1620-1730), présentés, traduits et annotés par Andrée Thill, notices biographiques et bibliographies par Gilles Banderier, préface de Marc Fumaroli, Genève : Droz, 1999 (Collection des Travaux du Grand Siècle 14).

Niklaas Maddens e.a., De geschiedenis van Kortrijk, Tielt : Lannoo, 1990.

Maria Luísa Malato Borralho, « Ornatus. L’emblème en tant que métaphore », dans Estudos em Homenagem ao Professer Doutor Mario Vilela, Porto : Faculdade de Letras da Universidade do Porto, vol. 1, 2005, p. 711-720.

R. de Man, « De eerste Jezuiëten te Kortrijk. Jan David, eerste rector. Zijn geschil met pastoor Jan Coens (1582-1589) », dans Handelingen van de Koninklijke Geschied- en Oudheidkundige Kring van Kortrijk, 45 (1978), p. 237-281.

Jean-Marc Mandosio, « Latin technique du xiie au xviiie siècle », dans Annuaire de l’École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 145 (2014), p. 130-137. Mis en ligne le 15 décembre 2014 : http://ashp.revues.org/1596

[Manilius] M. Manilii Astronomica, ed. George P. Goold, Leipzig : G.B. Teubner, 1985.

John Manning, « Tres potentiae animae. The Aims and Methodology of Royal Library, Brussels MS 4040 », dans John Manning, Marc van Vaeck (ed.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference 18- 23 August 1996. Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies la), p. 323-339.

J. Manning, The Emblem, Londres : Reaktion books, 2002.

J. Manning, Marc van Vaeck (ed.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1a).

J. Manning, Karel Porteman, Marc van Vaeck (dir.), The Emblem Tradition and the Low Countries. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference. 18-23 August, 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1b).

José Antonio Maravall, La philosophie politique espagnole au xviie siècle dans ses rapports avec l’esprit de la Contre-Réforme, traduit et présenté par Louis Cazes e.a., Paris : J. Vrin, 1955.

J. A. Maravall, Culture of the Baroque. Analysis of a Historical Structure, translation by Terry Cochiran, foreword by Wlad Godzich and Nicholas Spadaccini, Manchester : Manchester University Press, 1986.

François Joseph Ferdinand Marchal, Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque Royale des ducs de Bourgogne. 3 t., Bruxelles/Leipzig : C. Muquardt, 1842.

Franz Mares, « Beitrâge zur Kenntnis der Kunstbestrebungen des Erzherzogs Leopold Wilhelm », dans Jahrbuch kunsthistorischer Sammlungen des allerhöchsten Kaiserhauses, 5 (1887), p. 343-363.

Louis Marin, Le portrait du roi, Paris : Éditions de Minuit, 1981.

L. Marin, Des pouvoirs de l’image. Gloses, Paris : Seuil, 1993.

Jean Marouzeau, Traité de stylistique latine, 2e éd., Paris : Les Belles Lettres, 1946 (Collection d’études latines 12).

João Francisco Marques, « Confesseurs des princes, les jésuites à la Cour de Portugal », dans Luce Giard, Louis de Vaucelles (dir.), Les jésuites à l’âge baroque (1540-1640), Grenoble : Jérôme Millon, 1996, p. 213-228.

Mina Martens, Histoire de Bruxelles, Bruxelles : Privat, 1979.

[Martial] M. Valerii Martialis Epigrammata, ed. W. Heraeum, D.R. Shackleton Bailey, Stuttgart : G.B. Teubner, 1990 (Bibliotheca Teubneriana).

[Martial] Les épigrammes de Martial, texte établi, traduit et annoté par Pierre Richard, 2 tomes, Paris : Librairie Garnier Frères, 1931.

André Masson, Le décor des bibliothèques du Moyen Âge à la Révolution, Genève, Droz, 1972.

Gisèle Mathieu-Castellani, « Le défi de l’emblème », dans Revue de littérature comparée, 256/64 (1990). p. 597-603.

G. Mathieu-Castellani, « Le retour de l’emblème », dans Littérature, 78 (1990), p. 3-10.

G. Mathieu-Castellani, « Emblème, signe, communication », dans Le langage comme défi, Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes, 1991, p. 179-191.

G. Mathieu-Castellani, La rhétorique des passions, Paris : PUF, 2000.

Eugenio Menegon, « Jesuit Emblematica in China. The Use of European Allegorical Images in Flemish Engravings Described in the Kouduo Richao (ca. 1640) », dans Monumenta Serica, 55 (2007). p. 389-437.

James J. Mertz, John P. Murphy, Jozef IJsewlin, Jesuit Latin Poets of the 17th and 18th Centuries. An Anthology of Neo-Latin Poetry, Wauconda (Illinois) : Bolchazy-Carducci, 1989.

Jozef Mertens (ed.), Miscellanea Baliviae de Juncis II Verzamelde opstellen over Alden Biesen, Bilzen : Historisch Studiecentrum Alden Biesen, 2000 (Bijdragen töt de geschiedenis van de Duitse Orde in de balije Biesen 6).

J. Mertens, « De vrome prins », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 57-64.

J. Mertens, « De gehuldigde krijgsheer », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 71-87.

J. Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogden Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003.

Claude Michaud, compte-rendu de : Anna Coreth, Pietas Austriaca. Österreichische Frömmigkeit in Barock, Vienne : Verlag für Geschichte und Politik, « Österreich Archiv », 1982, dans Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, 43/1 (1988), p. 208-210.

Hessel Miedema, « The Tenu Emblema in Alciati », dans Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, 31 (1968), p. 234-250.

Monumenta paedagogica Societatis lesu penitus retractata multisque textibus aucta, edidit Ladislaus Lukács, II (1557-1572), Rome : Institutum Historicum Societatis lesu, 1974 (Monumenta paedagogica Societatis lesu 2 ; Monumenta historica Societatis lesu 107).

Joëlle Moreau, Een christelijk imitator van Vergilius ’ Eclogae. Guilelmus Becanus, mémoire de licence inédit en langues et littératures classiques, Louvain : KUL, 1981.

Denis Morsa, « Le siècle de malheur ? », dans Paul Janssens (dir.), La Belgique espagnole et la principauté de Liège (1585-1715), vol. 1, Bruxelles : La Renaissance du livre. 2006, p. 100-133.

Roland Mortier, La poétique des ruines en France. Ses origines, ses variations de la Renaissance à Victor Hugo, Genève : Librairie Droz, 1974.

Ann Moss, Les recueils de lieux communs. Méthode pour apprendre à penser à la Renaissance, traduit de l’anglais par Patricia Eichel-Lojkine, Monique Lojkine-Morelec, Georges-Louis Tin, Genève : Droz, 2002.

Claude Moussy, Anna Orlandini (dir.), L’ambiguïté en Grèce et à Rome. Approche linguistique. Paris : Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2007.

Gottfried Mraz, Herbert Haupt, « Das Inventar der Kunstkammer und der Bibliothek des Erzherzogs Leopold Wilhelm aus dem Jahre 1647 », dans Jahrbuch der kunsthistorischen Sammlungen in Wien, 77 (1981), p. I-LIX.

Robert Muchembled, « Le loyalisme des Pays-Bas espagnols », dans Paul Janssens (dir.), La Belgique espagnole et la principauté de Liège (1585-1715), vol. 1, Bruxelles : La Renaissance du livre, 2006, p. 185-193.

Jeffrey Muller, « Jesuit Uses of Art in the Province of Flanders », dans John W. O’Malley e.a. (ed.), The Jesuits II. Cultures, Sciences, and the Arts 1540-1773. Toronto : University of Toronto Press, 2006, p. 113-156.

Paul Nelles, « Libros de papel, ubri bianchi, libri papyracei. Note-taking Techniques and the Role of Student Notebooks in the Early Jesuit Colleges », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 76/151 (2007), p. 75-112.

José Manuel Nieto Soria, « Les Miroirs des princes dans l’historiographie espagnole (couronne de Castille, xiiie-xve siècles). Tendances de la recherche », dans Angela DE Benedictis, Annamaria Pisapia (ed.), Spécula principum, Francfort-sur-le-Main : Vittorio Klostermann, 1999, p. 193-207.

François Noel, Gradus ad Parnassum, ou Nouveau dictionnaire poétique latin-français, enrichi d’exemples et de citations tirés des meilleurs poètes latins anciens et modernes, nouv. éd., rev., corr. et augm., Paris : Le Normant Père librairie, 1826.

Louis Nougaret, Traité de métrique latine classique, 4e éd. corr., Paris : Klincksieck, 1986 INouvelle collection à l’usage des classes 36).

Ruth Olaizola, « Les jésuites et l’utopie du ‘comédien honnête’ aux XVIe et XVIIe siècles », dans Revue de synthèse, 120/2-3 (1999), p. 381-407.

John W. O’Malley, The First Jesuits, 4th print, Cambridge : Harvard University Press, 1994.

J. W. O’Malley e.a (ed.), The Jesuits. Cultures, Sciences, and the Arts 1540-1773, Toronto/Buffalo/Londres : University of Toronto Press, 1999.

Bart Op de Beeck, « De bibliotheek van het Brusselse jezuïetencollege tijdens het Ancien Régime », dans Alain Deneef, Xavier Rousseaux (dir.), Quatre siècles de présence jésuite à Bruxelles. Vier eeuwen Jezuïeten te Brussel, Bruxelles : Prosopon, 2012, p. 49- 89.

[Ovide] P. Ovidius Naso, Carmina amatoria. Amores. Medicina facieifemineae. Ars amatoria. Remedia amoris, ed. Antonio Ramirez de Verger, Munic/Leipzig : Saur, 2003 (Bibliotheca Teubneriana).

[Ovide] P. Ovidii Nasonis Fastorum libri sex, ed. E.H. Alton, D.E.W. Wormell, E. Courtney, Leipzig : B.G. Teubner, 1978 (Bibliotheca Teubneriana).

[Ovide] P. Ovidii Nasonis Epistulae Heroidum, ed. Henricus Dörrie, Berlin/New York : Walter de Gruyter, 1971.

[Ovide] P. Ovidii Nasonis Ibis, ed. Fridericus Waltharius Lenz, Turin : lo. Bapt. Paraviae et sociorum, s.d. (corpus scriptorum Latinorum Paravianum).

[Ovide] P. Ovidii Nasonis Metamorphoses, ed. William S. Anderson, Stuttgart/Leipzig : B.G. Teubner, 1993 (Bibliotheca Teubneriana).

[Ovide] P. Ovidii Nasonis Ex Ponto libri quattuor, ed. J.A. Richmond, Leipzig : B.G. Teubner, 1990 (Bibliotheca Teubneriana).

[Ovide] P. Ovidii Nasonis Tristia, ed. John Barrie Hall, Stuttgart/Leipzig : B.G. Teubner, 1995 (Bibliotheca Teubneriana).

[Ovide] P. Ovidii Nasonis Halieutica, Fragmenta, Nux, incerti Consolatio ad Liviam, ed. Fridericus Waltharius Lenz, Turin : lo. Bapt. Paraviae et sociorum, s.d. (Corpus scriptorum Latinorum Paravianum).

G. M. Pachtler, Ratio Studiorum et Institutiones Scholasticae Societatis lesu per Germaniam olim vigentes collectae, concinnatae, dilucidatae, t. 2 (ratio studiorum ann. 1586. 1599. 1832), Berlin : A. Hofmann & Comp., 1887.

G. M. Pachtler, Ratio Studiorum et Institutiones Scholasticae Societatis lesu per Germaniam olim vigentes collectae, concinnatae, dilucidatae, t. 3 (ordinationes Generalium et ordo Studiorum generalium ab anno 1600. ad annum 1772), Berlin : A. Hofmann & Comp., 1887.

G. M. Pachtler, Ratio Studiorum et Institutiones Scholasticae Societatis lesu per Germaniam olim vigentes collectae, concinnatae, dilucidatae, t. 4 (complectens monumenta quae pertinent ad gymnasia, convictus [1600-1773] itemque ad rationem studiorum [anno 1832] recognitam adomavit ediditque Bemhard Duhr), Osnabrück : Biblio-Verlag, 1968.

Georges Pagès, La guerre de Trente Ans 1618-1648, Paris : Payot, 1949.

Daniel Papebrochius, Annales Antverpienses ab urbe condita ad annum M.DCC. collecti ex ipsius civitatis monumentis publicis privatisque Latinae acpatriae linguae, ad cod. ms. ex bibl. regia quae vulgo Burgundica vocatur, ediderunt F.H. Mertens et Ern. Buschmann, t. V (1848), Antverpiae : e typographia J.E. Buschmann.

Geoffrey Parker, The Army of Flanders and the Spanish Road, 1567-1659. The Logistics of Spanish Victory and Defeat in the Low Countries ’ Wars. 2nd ed., Cambridge : Cambridge University Press, 2004.

F.-X. Passard, La pratique du Ratio studiorum pour les collèges, nouv. éd., Paris : Ch. Poussielgue, 1896.

Roger Paultre, Les images du livre. Emblèmes et devises, préface de Louis Marin, Paris : Hermann, 1991.

Joseph Pérez, Histoire de l’Espagne, Paris : Fayard, 1996.

Béatrice Périgot, « L’éloge ambigu du Prince dans le Gargantua de Rabelais », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (dir.), L’éloge du prince. De l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003, p. 189-208.

Laurent Pernot, La rhétorique de l’éloge dans le monde gréco-romain, 2 t. (t. 1 : Histoire et technique ; t. 2 : Les valeurs), Paris : Institut d’Études Augustiniennes, 1993 (Collection des Études Augustiniennes, Série Antiquité 137-138).

L. Pernot, La Rhétorique dans l’Antiquité. Paris : Le Livre de Poche, 2000.

L. Pernot, « Miroir d’un prince par lui-même. Les Pensées de Marc Aurèle », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (dir.), L’éloge du prince. De l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003, p. 91-104.

[Perse] A. Persius Flaccus, Saturarum liber, ed. Walter Kissel, Berlin/New York : Walter de Gruyter, 2007 (Bibliotheca Teubneriana).

[Pétrone] Petronii Arbitri Satyricon reliquiae, ed. Konrad Mueller, Stuttgart/Leipzig : B.G. Teubner, 1995 (Bibliotheca Teubneriana).

Pierre Peyronnet, « Le théâtre d’éducation des Jésuites », dans Dix-huitième siècle, 8 (1976), p. 107-120.

Guy Philippart, « Visiteurs, commissaires et inspecteurs dans la Compagnie de Jésus de 1540 à 1615. I. 1540-1572 », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 37 (1968), p. 3-60.

G. Philippart, « Visiteurs, commissaires et inspecteurs dans la Compagnie de Jésus de 1540 à 1615. II 1573-1615 », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 38 (1969), p. 170-228.

Anne Piéjus (dir.), Plaire et instruire. Le spectacle dans les collèges de l’Ancien Régime. Actes du colloque de Paris, Bibliothèque nationale de France, 17-19 novembre 2005, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2007 (Interférences).

Maurice Pilette, « Le collège et la ville, partenaires emblématiques », dans Bernard Stenuit (dir.), Les collèges jésuites de Bruxelles. Histoire et pédagogie. 1604-1835-1905-2005, Bruxelles : Lessius, 2005, p. 85-141.

Guillaume Pilote, « Métaphore rhétorique et métaphore poétique chez Aristote ». Accessible en ligne : http://www.revueithaque.org/fichiers/Ithaque4/02Pilote.pdf

[Pindare] Pindari Carmina, cum fragmentis, pars I Epinicia, ed. Brunonem Snell, Heruicus Maehler, Leipzig : B.G. Teubner, 1971.

Pierre Pinon, Canaux. Rivières des hommes, Paris : Rempart-Desclée de Brouwer, 1995.

M. Ch. Piot, « Réception de l’archiduc Léopold, gouverneur général des Pays-Bas, au collège des jésuites d’Anvers, en 1648 », dans Compte-rendu des séances de la commission royale d’histoire, 4e série, 3 (1876), p. 343-354.

Henri Pirenne, Histoire de Belgique. Des origines à nos jours, t. 2 et 3, Bruxelles : La Renaissance du Livre, 1973.

Pierre-François Pirlet, « Confesseur du prince : un profil singulier ? L’exemple de la cour espagnole de Bruxelles au xviie siècle », communication au colloque intemationnal « Les clergés de cour en Europe (fin xve siècle-xviiie siècle). Service religieux et service politique dans les systèmes curiaux » (24-26 janvier 2013), accessible en ligne : http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/147867 (consulté le 23/07/2015).

P.-F. Pirlet, « Le nonce et le confesseur princier : jeux d’influence au sein des Pays-Bas espagnols durant la première moitié du xviie siècle », dans Revista de la Inquisicion, 16 (2012), p. 209-226.

J. H. Plantenga, L’architecture religieuse dans l’ancien Duché de Brabant depuis le règne des archiducs jusqu’au gouvernement autrichien (1598-1713), La Haye : Martinus Nijhoff, 1926.

Pline l’Ancien, Histoire Naturelle, livre VIII, texte établi, traduit et commenté par A. Ernout, Paris : Les Belles Lettres, 1952 (Collection des Universités de France).

Pline l’Ancien, Histoire Naturelle. Livre XXII, texte établi, traduit et commenté par Jacques André, Paris : Les Belles Lettres, 1970 (Collection des Universités de France).

[Plutarque] Plutarchus, Moralia, vol. 5/1, ed. Kurt Hubert e.a., Monachii/Lipsiae : Saur, 2001 (Bibliotheca Teubneriana).

László Polgár, « Bibliographie sur l’histoire de la Compagnie de Jésus », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 59 (1990) p. 345-438.

Friedrich Pollerob, « From the exemplum virtutis to the Apotheosis. Hercules as an Identification Figure in Portraiture. An Example of the Adoption of Classical Forms of Representation », dans Allan Ellenius (ed.), Iconography, Propaganda, and Legitimation, Oxford : Clarendon Press, 1998, p. 37-62.

Alfred Poncelet, Histoire de la Compagnie de Jésus dans les anciens Pays-Bas. Établissement de la Compagnie de Jésus en Belgique et ses développements jusqu’à la fin du règne d’Albert et Isabelle, 2 t., Bruxelles : Lamertin, 1927.

A. Poncelet, Nécrologe des Jésuites de la province Flandro-Belge, Wetteren : Jules de Meester, 1931.

Karel Porteman, « The Earliest Reception of the Ars Emblematica in the Low Countries. An Investigation into Preliminary Matters », dans Bernard F. Scholz, Michael Bath and David Weston (ed.), The European Emblem. Selected Papers from the Glasgow Conference, 11-14 August, 1987, Leyde : Brill, 1990, p. 33-53.

K. Porteman, « From First Sight to Insight. The Emblem in the Low Countries », dans The Low Countries, 1993, n° 1, p. 212-222. Accessible en ligne : http://www.dbnl.org/tekst/_low001199301_0l/_low001199301_0l_0030.php

K. Porteman, « Introduction. The Dutch Emblem », dans Emblematica, 8 (1994), p. 201-208.

K. Porteman, « The emblem as Genus Jocosum. Theory and Praxis (Jacob Cats and Roemer Visscher) », dans Emblematica, 8 (1994), p. 243-260.

K. Porteman, Emblematic Exhibitions (affixiones) at the Brussels Jesuit College (1630-1685). A Study of the Commémorative Manuscripts (Royal Library, Brussels), with contributions by Elly Cockx-Indestege, Dirk Sacré, Marcus de Schepper, Turnhout : Brepols, 1996.

K. Porteman, « 9 september 1616. De heilige Jan Berchmans speelt te Mechelen de roi van de H. Nathalia. Het jezuïetentoneel in de Zuidelijke Nederlanden », dans R. L. Erenstein (dir.), Een theatergeschiedenis der Nederlanden. Tien eeuwen drama en theater in Nederland en Vlaanderen, Amsterdam : Amsterdam University Press, 1996, p. 170-177.

K. Porteman, « ’Van de twee standaarden’ Een Brussels jezuïetenspel uit 1640 », dans Wouter Abrahamse, e.a., Kort tijt-verdrijf. Opstellen over Nederlands toneel (vanaf ca 1550) aangeboden aan Mieke B. Smits-Veldt, Amsterdam, 1996, p. 141-148.

K. Porteman, Symbolische boekwetenschap of twee vliegen in één klap, zevende Bert van Selm-lezing, Amsterdam : De Buitenkant, 1998.

K. Porteman, « The Use of the Visual in Classical Jesuit Teaching and Education », dans Paedagogica Historica, 36/1 (2000), p. 179-196.

Mario Praz, Studies in Seventeenth-Century Imagery, 2nd ed. considerably increased, 2 vol., Rome : Edizioni di storia e letteratura, 1975 (Sussidi eruditi 16).

Jean Prieur, Les symboles universels, Paris : Fernand Lanore, 1989.

« Princeps in compendio », Franz Bosbach (ed.), dans Konrad Repgen (ed.), Das Herrscherbild im 17 Jahrhundert, Münster : Aschendorf, 1991 (Schriftenreihe der Vereinigung zur Erforschung der neueren Geschichte 19), p. 79-114.

Goran Proot, « Contribution au théâtre des jésuites flamands. Les pièces perdues, les titres retrouvés », dans Archief- en Bibliotheekwezen in België, 59/1-4 (1998), p. 111-171.

G. Proot, « Plena est pro pace potestas. Politische Emblème der Brüsseler Jesuiten dem Gouverneur Don Francisco de Mello 1642 angeboten », communication pour l’ International Emblem Conference. Munich, 13 août 1999 (communication inédite).

G. Proot, « Het Brugs jezuïetentoneel in de 17de en 18de eeuw », dans V.R.B. Informatie 30/1- 4 (2000). p. 3-19.

G. Proot, « Leopold Willem en het Jezuïetentoneel in de ‘Provincia Flandro-Belgica’ », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 65-70.

G. Proot, Het schooltoneel van de jezuïeten in de Provincia Flandro-Belgica tijdens het ancien régime (1575-1773), thèse de doctorat inédite de l’université d’Anvers, 2008 (avec un répertoire des pièces de théâtre montées dans la province jésuite flandro-belge : Spectacula Iesuitica Belgica Antiqua).

G. Proot, « Gebruikssporen in programmaboekjes voor het collegetoneel van de jezuïeten in de provincia Flandro-Belgica (1575-1773) », dans Jaarboek voor Nederlandse Boekgeschiedenis, 15 (2008), p. 71-91.

G. Proot, « Het collegetoneel van de Jezuïeten in Antwerpen (1575-1773) », dans Jaarboek 2006-2007 (XVIII). Provinciale commissie voor geschiedenis en volkskunde, 2008. p. 168- 195.

G. Proot, « Afkomst of verdienste ? Selectiecriteria voor acteurs op het Brusselse jezuïetentoneel (1709-1733) », dans Alain Deneef, Xavier Rousseaux (dir.), Quatre siècles de présence jésuite à Bruxelles. Vier eeuwen Jezuïeten te Brussel, Bruxelles : Prosopon, 2012, p. 91-110.

G. Proot, Johan Verberckmoes, « Japonica in the Jesuit Drama of the Southern Netherlands », dans Bulletin of Portuguese/Japanese studies, 5 (2003), p. 27-47.

[Properce] SextiProperti Elegiarum libri IV, ed. Paulus Fedeli, Stuttgart : B.G. Teubner, 1984.

Eddy Put, « Ratio studiorum », dans Alain Deneef (dir.), Les Jésuites belges. 1542-1992. 450 ans de Compagnie de Jésus dans les Provinces belgiques, Bruxelles : AESM, 1992, p. 56.

E. Put, « L’enseignement », dans Paul Janssens (dir.), La Belgique espagnole et la principauté de Liège (1585-1715), vol. 2, Bruxelles : La Renaissance du livre, 2006, p. 71-83.

E. Put, « L’invasion des collèges ? Les écoles latines dans les Pays-Bas méridionaux et leur visibilité archivale (1585-ca 1700) », dans Dix-septième siècle, 240/3 (2008), p. 483-494.

Louis Quicherat, Traité de versification latine, à l’usage des classes supérieures, Paris : Brédif, 1826.

L. Quicherat, Thesaurus poeticus linguae Latinae, ou dictionnaire prosodique et poétique de la langue latine contenant tous les mots employés dans les ouvrages ou les fragments qui nous restent des poètes latins, éd. rev. et corr. par Émile Chatelain, Hildesheim : Georg Olms, 1967 (reproduction de la 31e éd., Paris : Hachette, 1922).

Paulus Petrus Maria Raasveld, Pictura, poesis, musica. Een onderzoek naar de rol van de muziek in embleemliteratuur, met een geannoteerde corpusbeschrijving van emblematische eenheden met liederen, en van emblemen met muzikale notatie in de picturae, thèse de doctorat inédite, Université d’Utrecht, 1995.

P. P. M. Raasveld, « Omne trinum perfectum. The Theories of Music as a Conception of Divine Harmony », dans Peter M. Daly, John Manning (dir.), Aspects of Renaissance and Baroque Symbol Theory, 1500-1700, New York : AMS, 1999, p. 143-154.

Edwin Rabbie, « Editing Neo-Latin Texts », dans Editio. Revue Internationale des Sciences de l’Edition Critique, 10 (1996), p. 25-48.

Luca Ragazzini, « Rappresentare la memoria. Una visione emblematica dell’Eucarestia nelle affixiones del collegio gesuitico di Bruxelles (1631) », dans Rivista di storia e letteratura religiosa, 43/1 (2007), p. 31-67.

Rudolf Rasch, « Constantijn Huygens in Brussel op bezoek bij Leopold Wilhelm van Oostenrijk 1648-1656 », dans Revue belge de Musicologie. Belgisch Tijdschrift voor Muziekwetenschap, 55 (Six siècles de vie musicale à Bruxelles. Zes eeuwen muziekleven te Brussel. Six Centuries of Musical Life in Brussels), 2001, p. 127-146.

Ratio atque institutio studiorum Societatis lesu [=Jesu] (1586, 1591, 1599), Ladislaus Lukács (ed.), Rome : Institutum Historicum Societatis Jesu, 1986 (Monumenta paedagogica Societatis Jesu 5 ; Monumenta historica Societatis Jesu 129).

Ratio studiorum. Plan raisonné et institution des études dans la Compagnie de Jésus, éd. bilingue latin-français, présentée par Adrien Demoustier et Dominique Julia, traduit par Léone Albrieux et Dolorès Pralon-Julia, annotée et commentée par Marie-Madeleine Compère, Paris : Belin, 1997.

Robert Rebitsch, « Leopold Wilhelm als Oberbefehlshaber der kaiserlichen Armee im Dreiβigjährigen Krieg », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 9-14.

Fabio Regattin, « La traduction des jeux de mots. Question de langue, question de traducteur ? Le chapitre IX d’Alice ’s Adventures in Wonderland dans quelques traductions françaises et italiennes : une analyse comparée des approches à la traduction des jeux de mots ». Accessible en ligne : http://french.chass.utoronto.ca/SESDEF/miroir/regattin.pdf(consulté le 01/09/2011).

Règles et recommandations pour les éditions critiques. Série grecque, Paris : Les Belles Lettres, 1972.

Règles et recommandations pour les éditions critiques. Série latine, Paris : Les Belles Lettres, 1972.

Relation inédite de la défense de Dunkerque (1651-1652) par le maréchal d’Estrades, suivie de quelques-unes de ses lettres également inédites (1653-1655), publiées avec une introduction et des notes par Philippe Tamizey de Larroque, Paris : Glaudin ; Bordeaux : Gounouilhou, 1872 (Collection méridionale 3).

Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, Paris : Le Robert, 2010.

Louise Rice, « Jesuit Thesis Prints and the Festive Academic Defence at the Collegio Romano », dans John W. O’Malley e.a (ed.), The Jesuits. Cultures, Sciences, and the Arts 1540-1773, Toronto/Buffalo/Londres : University of Toronto Press, 1999, p. 148-169.

Paul Ricoeur, La métaphore vive. Paris : Seuil, 1975.

Camille de Rochemonteix, Un collège de jésuites aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le collège Henri IV de la Flèche, 4 t., Le Mans : Leguicheux, 1889.

Jan Roegiers, « Spanje, Habsburg, en Europa. De Nederlanden onder Léopold Willem », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 23-27.

Lien Roggen, « Celebration Time. ‘The Imago primi saeculi Societatis lesu’ and its Dutch Translation as Part of the Festivities of 1640 Commemorating the Jesuit Order’s Centenary », dans Simon McKeown (dir.), The International Emblem. From Incunabula to the Internet. Selected Proceedings of the Eighth International Conference of the Society for Emblem Studies, Winchester, 28 juillet-1er août 2008, Newcastle upon Tyne : Cambridge Scholars Publishing, 2010, p. 170-200.

Earl Rosenthal, « Plus Ultra, Non plus Ultra, and the Columnar Device of Emperor Charles V », dans Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, 34 (1971), p. 204-228.

E. Rosenthal, « The Invention of the Columnar Device of Emperor Charles V at the Court of Burgundy in Flanders in 1516 », dans Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, 36 (1973), p. 198-230.

Irène Rosier (éd.), L ’ambiguïté. Cinq études historiques, avant-propos de Catherine Fuchs, Lille : Presses universitaires de Lille, 1988.

I. Rosier, « Introduction », dans L’ambiguïté. Cinq études historiques, avant-propos de Catherine Fuchs, Lille : Presses universitaires de Lille, 1988, p. 9-13.

Daniel S. Russell, The Emblem and Device in France, Lexington (Kentucky) : French Forum, 1985 (French Forum Monographs 59).

D. Russell, « The Emblem and Authority », dans Word & Image. Actes du Premier Congrès International de Texte et Image, 4 (1988), p. 81-87.

D. Russell, « Emblème et mentalité symbolique », dans Littérature. Anatomie de l’emblème, 78 (1990), p. 11-21.

D. Russell, Emblematic Structures in Renaissance French Culture, Toronto : University of Toronto Press, 1995 (University of Toronto Romance Seriés 71).

D. Russell, « Perceiving, Seeing and Meaning. Emblems and Some Approaches to Reading Early Modem Culture », dans Peter M. Daly, John Manning (ed.), Aspects of Renaissance and Baroque Symbol Theory. 1500-1700, New York : AMS Press, 1999, p. 77-92.

D. Russell, « Emblématique et anamorphose », dans Le point de vue de l’emblème, textes rassemblés par Paulette Choné, Dijon : Éditions Universitaires de Dijon, 2001, p. 9-28.

D. Russell, « Nouvelles directions dans l’étude de l’emblème français », dans Littérature, 145 (mars 2007), p. 138-149.

D. Russell, « Emblems, Frames, and Other Marginalia. Defming the Emblematic », dans Emblematica, 17 (2009), p. 1-40.

Gérard Sabatier, Claude-François Ménestrier. Les jésuites et le monde des images, Grenoble : Presses universitaires de Grenoble, 2009.

Dirk Sacré (ed.), Sidronius Hosschius (Merkem 1596-Tongeren 1653). Jezuïet en Latijns dichter. Publicatie n.a.v. zijn vierhonderdste verjaardag, Courtrai : Stedelijke Openbare Bibliotheek, 1996.

D. Sacré, « Formal Aspects of the Brussels Emblem Verses. Reconnaissance of the Terrain », dans Karel Porteman, Emblematic Exhibitions (affmones) at the Brussels Jesuit College (1630-1685). A Study of the Commémorative Manuscripts (Royal Library, Brussels), with contributions by Elly Cockx-Indestege, Dirk Sacré, Marcus de Schepper, Turnhout : Brepols, 1996, p. 47-53.

D. Sacré, « Inedita emblemata Bruxellis olim affixa saec(uli) xvii », dans Melissa. Europaea folia sexies in anno latine edita, 71 (1996), p. 8-9.

D. Sacré, « Acroamata nuptialia (1645) voor Balthasar II Moretus en Anna Goos. Jacobus Caterus S.J. in plaats van Casperius Gevartius ? », dans De Gulden Passer, 76-77 (1998- 1999), p. 155-174.

D. Sacré, « Melissomachia. An Unpublished Epic from the Brussels Jesuit College (1652) », dans Dirk Sacré, Gilbert Tournoy (ed.), Myricae. Essays on Neo-Latin Literature in Memory of Jozef Usewijn, Louvain : Leuven University Press, 2000 (Supplementa Humanistica Lovaniensia 16), p. 523-536.

D. Sacré, « Hosschius (Sidronius) », dans Centuriae Latinae. Cent une figures humanistes de la Renaissance aux Lumières, réunies par Colette Nativel, vol. 2, Genève : Droz, 2006, p. 403-408.

[Salluste] C. Sallusti Crispi Catilina, Jugurtha, fragmenta ampliora, ed. A.W. Ahlberg, Alphonsus Kurfess, Leipzig : B.G. Teubner, 1976.

Lydia Salviucci Insolera, L’Imago primi saeculi (1640) e il signifïcato dell’immagine allegorica nella Compagnia di Gesù. Genesi e fortuna del libro, Rome : Pontificia Université Gregoriana, 2004 (Miscellanea Historiae Pontiflciae 66).

Matthias Casimir Sarbiewski, Choix de poèmes lyriques, trad. et annotés par A. Thill, préface de J.-M. Valentin, Paris : Champion, 1995.

Alison Saunders, « Make the Pupils Do It Themselves. Emblems, Plays and Public Performances in French Jesuit Colleges in the Seventeenth Century », dans John Manning, Marc van Vaeck (dir.), The Jesuits and the Emblem Tradition. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies la), p. 187-206.

A. Saunders, The Seventeenth-Century French Emblem. A Study in Diversity, Genève : Droz, 2000 (Travaux du Grand Siècle 18).

Hugo de Schepper, René Vermeir, « Gouverneur-général », dans E. Aerts e.a. (ed.), Les institutions du gouvernement central des Pays-Bas habsbourgeois (1482-1795), traduit du néerlandais par C. de Moreau de Gerbehaye, Bruxelles : Archives générales du Royaume, 1995.

Marcus de Schepper, « The Brussels Collection. Provenance », dans Karel Porteman,Emblematic Exhibitions (afflxiones) at the Brussels Jesuit College (1630-1685). A Study of the Commémorative Manuscripts (Royal Library, Brussels), with contributions by Elly Cockx-Indestege, Dirk Sacré, Marcus de Schepper, Turnhout : Brepols, 1996, p. 56.

M. de Schepper, « ‘Amblemata voor de uldinge’. Een zestigtal ‘onbekende’ Zuid-Nederlandse embleemdrukken in de Brusselse Koninklijke Bibliotheek », dans Marc van Vaeck, Hugo Brems, Geert H.M. Claassens (ed.), De steen van Alciato. Literatuur en visuele cultuur in de Nederlanden. Opstellen voor prof. dr. Karel Porteman bij zijn emeritaat. The Stone of Alciato. Literature and Visual Culture in the Low Countries. Essays in Honour of Karel Porteman, Louvain : Peeters, 2003, p. 1085-1131.

F. Scholz, « ‘Ownerless Legs or Armis stretching from the Sky’. Notes on an Emblematic Motif », dans Peter Maurice Daly, Daniel S. Russell (ed.), Andrea Alciato and the Emblem Tradition. Essays in Honor of Virginia Woods Callahan, New York (N.Y.) : AMS, 1989 (AMS studies in the emblem 4), p. 249-283.

Renate Schreiber, « Erzherzog Leopold Wilhelm und das Theater in Brüssel. Wandertruppen am Hof und Giovanni Battista Angelini », dans Maske und Kothurn. Internationale Beitrage zur Theaterwissenschaft, 48 (2002), p. 251-263.

R. Schreiber, ,,Ein galeria nach meinern Humor". Erzherzog Léopold Wilhelm, Vienne : Kunsthistorisches Museum Wien, 2004 (Schriften des Kunsthistorischen Museums 8).

Robert Schwickerath, Jesuit Education. Its History and Principles, viewed in the Light of Moderne Educational Problems, 2nd ed., St. Louis (Mo.) : B. Herder, 1904.

Jean Second, Les Baisers et l ’épithalame suivis des odes et des élégies, traduction nouvelle avec une introduction et des notes de Maurice Rat. Paris : Garnier, s.d. (Classiques Garnier).

Sénèque, Tragédies. Tome 1. Hercule Furieux. Les Troyennes. Les Phéniciennes. Médée. Phèdre, texte établi et traduit par François-Régis Chaumartin, Paris : Les Belles Lettres, 1996 (Collection des Universités de France).

Sénèque, Tragédies. Tome II. Oedipe. Agamemnon. Thyeste. Hercule sur l’Oeta (avec Pseudo-Sénèque, Octavie), texte établi et traduit par Léon Herrmann, 4e tirage, Paris : Les Belles Lettres, 1982.

Jane Shoaf Turner, Christopher Write, Mark Evans (ed.), Paul Robins (photo.), Dutch & Flemish Drawings in the Victoria and Albert Museum, 2 vol., Londres : V&A Publications, 2014.

Sandra Sider, « Transcendent Symbols for the Hapsburgs. Plus Ultra and the Columns of Hercules », dans Emblematica, 4 (1989), p. 257-271.

Françoise Siguret, L ’œil surpris. Perception et représentation dans la première moitié du xviie siècle, nouv. éd. entièrement rev. et augm., Paris : Klincksieck, 1993.

F. Siguret, Les fastes de la Renommée. xvie et xviie siècles, Paris : CNRS, 2004.

[Silius Italiens] Sili Italici Punica, ed. Josephus Delz, Stuttgart : B.G. Teubner, 1987 (Bibliotheca Teubneriana).

Anna E.C. Simoni, « Laurels for the Bishop. A School Celebration in Words and Images, Antwerp, 1711 », dansKoninklijk Muséum voor Schone Kunsten-Antwerpen, 1985. p. 289- 308.

Aline Smeesters, AUX rives de la lumière. La poésie de la naissance chez les auteurs néo-latins des anciens Pays-Bas entre la fin du XVe siècle et le milieu du XVIIe siècle, thèse de doctorat dactylographiée, promoteur : L. Isebaert, Louvain-la-Neuve : décembre 2007.

A. Smeesters, AUX rives de la lumière. La poésie de la naissance chez les auteurs néo-latins des anciens Pays-Bas entre la fin du XVe siècle et le milieu du XVIIe siècle, Louvain : Leuven University Press, 2011 (Supplementa Humanistica Lovaniensia 29).

Paul J. Smith, « Arnold Freitag’s Mythologia Ethica (1579) and the Tradition of the Emblematic Fable », dans Karl A.E. Enenkel, S.Q. Visser Arnoud (ed.), Mundus Emblematicus. Studies in Neo-Latin Emblem Books, Turnhout : Brepols, 2003 (Imago Figurata Studies 4), p. 173-200.

P. J. Smith, « Dispositio in the Emblematic Fable Books of the Gheeraerts Filiation (1567- 1617) », dans Alison Adams, Marleen vanderwEij (ed.), Emblems of the Low Countries. A Book Historical Perspective, Glasgow : University of Glasgow, 2003, p. 149-169 (Glasgow Emblem Studies 8).

P. J. Smith, « Cognition in Emblematic Fable Books. Aegidius Sadeler’s Theatrum morum (1609) and its Reception in France (1659-1743) », dans Karl A.E. Enenkel, Wolfgang Neuber (ed.), Cognition and the Book. Typologies of Formal Organisation in the Printed Book of the Early Modem Period, Leyde : Brill, 2004, p. 161-185.

P. J. Smith, « L’histoire naturelle et la fable emblématique (1567-1608). Marcus Gheeraerts, Eduard de Dene, Gilles Sadeler », dans Alfredo Perifano (dir.), La transmission des savoirs au Moyen Âge et à la Renaissance, volume 2. Au xvie siècle. Actes du colloque international organisé par l’Équipe Poétique des Genres et Spiritualité de l’Université de Franche-Comté et le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de l’Université François Rabelais de Tours, à Besançon et à Tours, du 24 au 29 mars 2003, Besançon : Presses universitaires de Franche-Comté, 2005, p. 173-186.

P. J. Smith, Dispositio. Problematic Ordering in French Renaissance Literature, Leyde-Boston : Brill, 2007 (Brill’s Studies in Intellectual History 157).

Stefan Snævarr, Metaphors, Narratives, Emotions. Their Interplay and Impact, Amsterdam/New York : Rodopi, 2010.

Micheline Soenen, « Fêtes et cérémonies publiques à Bruxelles aux Temps Modernes », dans Bijdragen tot de geschiedenis, 68 (1985), p. 47-102.

Carlos Sommervogel, Pierre Bliard, Augustin de Backer, Bibliothèque de la Compagnie de Jésus, nouvelle édition, Bruxelles, Oscar Schepens - Paris : Alphonse Picard, 1890-1932.

Anne-Élisabeth Spica, Symbolique humaniste et emblématique. L’évolution et les genres (1580-1700), Paris : Champion, 1996 (Lumière classique 8).

A.-É. Spica, « The Prince’s Mirror. Politics and Symbolism in Diego de Saavedra Fajardo’s Idea de un Principe politico cristiano », dans Emblematica, 10 (1996), p. 85-105.

A.-É. Spica, « Pour une rhétorique du symbole. Questions de méthodologie à partir du traitement emblématique de la Vanité », dans Peter M. Daly, John Manning, Marc van Vaeck (ed.), Emblems from Alciato to the Tattoo. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conférence. 18-23 August 1996, Turnhout : Brepols, 2001 (Imago Figurata Studies 1c), p. 105-120.

A.-É. Spica, « Les jésuites et l’emblématique », dans Dix-septième siècle, 237/4 (2007). p. 633- 651.

[Stace] P. Papini Stati Silvae, ed. corr. Aldus Marastoni, Leipzig : B.G. Teubner, 1970 (Bibliotheca Teubneriana).

[Stace] P. Papini Stati Thebais, ed. Alfredus Klotz, ed. corr. Thomas C. Klinnert, Leipzig : B.G. Teubner, 1973 (Bibliotheca Teubneriana).

André Stegmann, « Les théories de l’emblème et de la devise en France et en Italie (1520- 1620) », dans Yves Giraud (éd.), L’emblème à la Renaissance. Actes de la journée d’études du 10 mai 1980, Paris : SEDES, 1982, p. 61-77.

Robert Stein, Pollmann Judith (ed.), Networks, Regions and Nations. Shaping Identifies in the Low Countries, 1300-1650, Leyde : Brill, 2010 (Studies in Medieval and Reformation Traditions 149).

Jean Stengers, Histoire du sentiment national en Belgique des origines à 1918, t. 1 : Les racines de la Belgique jusqu’à la révolution de 1830, Bruxelles : Racine, 2000.

Bernard Stenuit (dir.), Les collèges jésuites de Bruxelles. Histoire et pédagogie. 1604-1835- 1905-2005, Bruxelles : Lessius, 2005.

Els Stronks, Peter Boot, Dagmar Stiebral (dir.), Learned Love. Proceedings of the Emblem Project Utrecht Conference on Dutch Love Emblems and the Internet (November 2006), La Haye : DANS, 2007 (DANS Symposium Publications 1).

E. Stronks, « The Emblem in the Low Countries », dans Peter M. Daly (dir.), Companion to Emblem Studies, New York : AMS Press, 2008, p. 265-289.

Stroobant (l’abbé), « Catalogue des bienfaiteurs de la bibliothèque de la Compagnie de Jésus à Bruxelles », dans Bulletin du bibliophile belge, t. 14 (2e série, tome V), 1858. p. 257- 281.

Piet Stryckers, « Muziek aan het hof van Leopold Wilhelm en de opkomst van de barok in de Zuidelijke Nederlanden », dans Louis Peter Grijp (ed.), Een muziek geschiedenis der Nederlanden, Amsterdam : Amsterdam University Press, 2001, p. 296-301.

P. Stryckers, « Vivat Vivat Leopoldus, Mecenatus nostri munificentissime. Het muziekmecenaat van Leopold Willem in Brussel », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 109-118.

P. Stryckers, « Music and Music Production in Seventeenth-Century Brussels », dans Katlijne Van der Stighelen, Leen Kelchtermans, Koenraad Brosens (dir.), Embracing Brussels. Art and Culture in the Court City, 1600-1800, Turnhout : Brepols, 2013. p. 59- 79.

Anne Surgers, Et que dit ce silence ? La rhétorique du visible, Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 2007.

« Sur la notion de Pays-Bas au xve siècle », dans Le cinquième centenaire de l’imprimerie dans les anciens Pays-Bas. Catalogue, Bruxelles : Bibliothèque royale Albert Ier, 1973, p. XVII-XXIII.

Marie Tanner, The Last Descendant of Aeneas. The Hapsburgs and the Mythic Image of the Emperor, New Haven (Conn.) : Yale University Press, 1993, p. 207-222.

[Térence] P. Terenti Afri Comoediae, ed. Sidney G. Ashmore, New York : Oxford University Press, 1967.

Guy de Tervarent, Attributs et symboles dans l’art profane, 2e éd. fondue et corr., Genève : Droz, 1997.

Emanuele Tesauro, L ’idée de la parfaite devise, traduit de l’italien par Florence Vuilleumier, préface de Florence Vuilleumier et Pierre Laurens, Paris : Les Belles Lettres, 1992 (Le corps éloquent).

Thesaurus Linguae Latinae, Leipzig : Teubner, 1900-,

Sandrine Thieffry, « L’archiduc Léopold-Guillaume à Bruxelles (1647-1656). Le bon usage du mécénat musical en temps de guerre », dans Revue belge de Musicologie. Belgisch Tijdschrift voor Muziekwetenschap, 56 (2002), p. 159-175.

W. Thomas, « Andromeda Unbound. The Reign of Albert & Isabella in the Southern Netherlands, 1598-1621 », dans Werner Thomas, Luc Duerloo (ed.), Albert & Isabelle (1598-1621). Essays, Turnhout : Brepols, 1998, p. 1-14.

Wemer Thomas, Luc Duerloo (ed.), Albert & Isabelle (1598-1621). Catalogue, Turnhout : Brepols, 1998.

W. Thomas, Luc Duerloo (ed.). Albert & Isabelle (1598-1621). Essays, Turnhout : Brepols, 1998.

Margit Thøfner, « The Court in the City, the City in the Court. Denis van Alsloot’s Depictions of the 1615 Brussels ‘Ommegang’ », dans Hof-, Staats- en Stadsceremonies, Nederlands Kunsthistorisch Jaarboek, 49 (1998), p. 185-207.

M. Thøfner, A Common Art. Urban Ceremonial in Antwerp and Brussels during and after the Dutch Revoit, Zwolle : Waanders Publishers, 2007.

Sigrid T’HooFT, « De opera ‘Ulisse all’Isola di Circe’ in Brussel », dans Jozef MERTENS, Franz AUMANN (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662). Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 119-128.

Paul Thurman, « De opheffing van het Jezuïetenklooster en -college te Kortrijk, de oprichting van het Koninklijk College en van de Sint-Michielsparochie 1773 », dans Handelingen van de Koninklijke Geschied- en Oudheidkundige Kring van Kortrijk, 49 (1982), p. 1-237.

[Tibulle] Albii Tibulli aliorumque carmina, ed. Georg Luck, Stuttgart : B.G. Teubner, 1988.

Paul van Tieghem, La littérature latine de la Renaissance. Étude d’histoire littéraire européenne, Genève : Slatkine reprints, 1966.

Nienke Tjoelker, « Jesuit Image Rhetoric in Latin and the Vemacular. The Latin and Dutch Emblems of the Imago Primi Saeculi », dans Latin and the Vernaculars in Early Modern Europe, Renaessanceforum, 6 (2010), p. 97-118.

Emmy Toonen, Timoré Domini. Zuidnederlandse religieuze historieschilderkunst in het bezit van aartshertog Leopold-Wilhelm (1647-1656), mémoire inédit en archéologie et histoire de l’art, Louvain : KUL, 1990.

Louis Trenard. « Un guide jésuite de savoir-vivre », dans Dix-huitième siècle, 8 (1976), p. 93- 106.

Louis Trenard (dir.), Histoire de Cambrai, préface de Jacques Legendre, Lille : Presses universitaires de Lille, 1982.

Hugh Trevor-Roper, Princes and Artists. Patronage and Ideology at Four Habsburg Courts 1517-1633, Londres : Thames and Hudson, 1991.

Édouard Urech, Dictionnaire des symboles chrétiens, Neuchâtel : Delachaux et Niestlé, 1972.

Jean-Marie Valentin, Le théâtre des Jésuites dans les pays de langue allemande (1554-1680). Salut des âmes et ordre des cités, Berne : Lang, 1978.

J.-M. Valentin, « Les jésuites et la scène. Orphée, Pallas et la renovatio mundi », dans Luce Giard, Louis de Vaucelles (dir.), Les jésuites à l’âge baroque (1540-1640), Grenoble : Jérôme Millon, 1996, p. 131-142.

J. M. Valentin, Les jésuites et le théâtre (1554-1680). Contribution à l’histoire culturelle du monde catholique dans le Saint-Empire romain germanique, Paris : Éditions Desjonquères, 2001.

J. M. Valentin, « Diffusion et adaptation des écrits politiques des jésuites italiens et espagnols dans le Saint Empire entre 1591 et 1638 », dans Dix-septième siècle, 237/4 (2007), p. 729- 738.

Véronique Van de Kerckhof e.a. (ed.), Le peintre et l’arpenteur. Images de Bruxelles et de l’ancien duché de Brabant, Bruxelles : Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, 2000.

Joseph Van den Gheyn, Catalogue des manuscrits de la bibliothèque royale de Belgique, t. 6, Histoire des ordres religieux et des églises particulières, Bruxelles : Henri Lamertin, 1906.

J. Van den Gheyn, « Le calligraphie bruxellois Georges-Herman Wilmart », dans Société des bibliophiles et iconophiles de Belgique. Annuaire (1911), p. 63-69.

L. Van der Essen, G.J. Hoogewerff, Le sentiment national dans les Pays-Bas, 2e éd., Bruxelles : Éditions universitaires, 1944.

H.A.M. Van der Heijden, Oude Kaarten der Nederlanden, 1548-1794. Historische beschouwing, kaartbeschrijving, afbeelding, commentaar. Deel 1: 1548-1672, Alphen-sur-le-Rhin : Canaletto, 1998.

H.A.M. Van der Heijden, Kaart en Kunst van de Zeventien Provincien der Nederlanden. Met een beknopte geschiedenis van de Nederlandse cartografie in de 16de en de 17de eeuw, Alphen-sur-le-Rhin : Canaletto, 2001.

H.A.M. Van der Heijden, Leo Belgicus. An Illustrated and Annotated Carto-Bibliography, revised second edition, Alphen-sur-le-Rhin : Canaletto, 2006.

Anne-Marie Vanderlynden (éd.), Ambiguïtés/ambivalences. Actes du colloque de Rouen 13-14-15 mai 1994, les cahiers du centre de recherches d’études ibériques et ibéro-américaines, 1995.

Marie van der Vennet, « Le peintre bruxellois Antoine Sallaert », dans Bulletin. Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique. Bruxelles, 1-3 (1974-1980), p. 171-198.

Charles Van de Vorst, « Instructions pédagogiques de 1625 et 1647 pour les collèges de la Province Flandro-Belge », dans Archivum Historicum Societatis lesu, 19 (1950), p. 181- 236.

Veerle van Goolen, Leopold-Willem, Gouvemeur-Generaal van de Spaanse Nederlanden (1647-1656), mémoire inédit en histoire, Louvain : KUL, 1982.

Toon van Houdt, « The Governing of the Tongue. Language and Ethics in Erasmus’ Lingua (1525) and Burgundia’s Linguae vitia et remedia (1631) », dans John Manning, Karel Porteman, Marc van Vaeck (ed.), The Emblem Tradition and the Low Countries. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conférence. 18-23 August, 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1b), p. 77-90.

T. Van Houdt, « Hieremias Drexel’s Emblem Book Orbis Phaëthon (1629). Moral Message and Strategies of Persuasion », dans Karl A.E. Enenkel, S.Q. Visser Arnoud (ed.), Mundus Emblematicus. Studies in Neo-Latin Emblem Books, Turnhout : Brepols, 2003 (Imago Figurata Studies 4), p. 325-350.

T. Van Houdt, Marc van Vaeck, One in a Thousand. Ephemeral Emblems in the Mechelen Seminarium Archiepiscopale, in Honour of Its President Petrus Dens (1765), Louvain : Peeters, 1996.

T. Van Houdt, Marc van Vaeck, « In het licht van de eeuwigheid. Bezinning over tijd en onvergankelijkheid in de efemere emblematische constructies van het Brusselse Jezuïetencollege (1682) », dans Marc van Vaeck, Hugo Brems, Geert H.M. Claassens (ed.), De steen van Alciato. Literatuur en visuele cultuur in de Nederlanden. Opstellen voor prof. dr. Karel Porteman bij zijn emeritaat. The Stone of Alciato. Literature and Visual Culture in the Low Countries. Essays in Honour of Karel Porteman, Louvain : Peeters, 2003, p. 861-899.

Jurgen Vanhoutte, Johan van der Eycken e.a., Latijnse scholen in de Zuidelijke Nederlanden ( 16de-18de eeuw). Repertorium en archiefgids. Vlaanderen en Brussel, Bruxelles : Algemeen rijksarchief, 2007 (Algemeen rijksarchief en rijksarchief in de provinciën. Studio 116).

Roselien van Loocke, Het kunstmecenaat van landvoogd Leopold Willem (1647-1656) in de Zuidelijke Nederlanden, mémoire inédit en histoire, Louvain : KUL, 2002.

Geert Vanpaemel, Katharina Smeyers, An Smets, Diewer Van der Meijden (dir.), Ex Cathedra. Leuvense collegedictaten van de 16de tot de 18de eeuw, Louvain : Peeters. 2012.

Léo van Puyvelde, L ’Ommegang de 1615 à Bruxelles, Bruxelles : Éditions du Marais, 1960.

Sabine van Sprang, Entre réalité et fiction. Les festivités du Papegai en 1615 à Bruxelles de Denijs Van Alsloot (1568 ?-1625-1626) et de son collaborateur Antoon Sallaert (1594- 1650). Analyse et mise en contexte d’une suite de tableaux commandée par les archiducs Albert et Isabelle, thèse de doctorat inédite, Bruxelles : Université libre de Bruxelles, 2005-2006.

S. van Sprang, « In the Style of Isabella. Léopold Wilhelm’s Victory at the Shooting Contest of the Brussels Crossbowmen in 1651 », communication non publiée prononcée au colloque No Man ’s Land. The Twelve Years ’ Truce and the Unmaking of the Netherlands, 1609-1621 (25 et 26 septembre 2009, Anvers).

S. van Sprang, « Les Festivités du papegai en 1615 à Bruxelles, interprétation d’une suite de tableaux offerts par les archiducs Albert et Isabelle au roi d’Espagne Philippe III », dans Archives et bibliothèques de Belgique. 2010, p. 273-285.

Marc van Vaeck, « Sixteenth- and Seventeenth-Century Dutch ‘Emblematic’ Fable Books from the Gheeraerts Filiation », dans Emblematica, 7 (1993), p. 25-38.

M. van Vaeck, « The Openhertighe Herten in Europe. Remarkable Specimens of Heart Emblematics », Emblematica, 8 (1994), p. 261-291.

M. van Vaeck, « Printed Emblem Picturae in Seventeenth- and Eighteenth-Century Leuven University College Notes », dans Emblematica, 12 (2002), p. 285-326.

M. van Vaeck, « Encoding the Emblematic Tradition of Love. The Emblems in the Imago primi Saeculi Soietatis835 Jesu (Antwerp 1640) and Poirters’s Emblematica Verses in the Af-beeldinghe van d ’eerste Eeuwe der societeyt Jesu (Antwerp 1640) », dans Els Stronks, Peter Boot, Dagmar Stiebral (ed.), Learned Love. Proceedings of the Emblem Project Utrecht Conference on Dutch Love Emblems and the Internet (November 2006), The Hague : DANS, 2007 (DANS Symposium Publications 1), p. 49-72.

M. van Vaeck, « ‘Printjes [...] tot ciraet van de dictata’. Reeksen van embleemgravures in de Leuvense collegedictaten », dans Geert Vanpaemel, Katharina Smeyers, An Smets, Diewer van der Meijden (dir.), Ex Cathedra. Leuvense collegedictaten van de 16de tot de 18de eeuw, Louvain : Peeters, 2012, p. 151-168.

M. van Vaeck, « Embleemgravures in de Leuvense Collegedictaten », dans Geert Vanpaemel, Katharina Smeyers, An Smets, Diewer van der Meijden (dir.), Ex Cathedra. Leuvense collegedictaten van de 16de tot de 18de eeuw, Louvain : Peeters, 2012, p. 241-271.

Marc van Vaeck, Hugo Brems, Geert H.M. Claassens (ed.), De steen van Alciato. Literatuur en visuele cultuur in de Nederlanden. Opstellen voor prof. dr. Karel Porteman bij zijn emeritaat. The Stone of Alciato. Literature and Visual Culture in the Low Countries. Essays in Honour of Karel Porteman. Louvain : Peeters, 2003, p. 861-899.

Brigitte van Wymeersch, « L’enseignement de la musique dans les collèges jésuites au xviie siècle. L’exemple de Bruxelles », dans Alain Deneef, Xavier Rousseaux (dir.), Quatre siècles de présence jésuite à Bruxelles. Vier eeuwen Jezuïeten te Brussel, Bruxelles : Prosopon, 2012, p. 111-123.

Johan Verberckmoes (ed.), Vreemden vertoond. Opstellen over exotisme en spektakelcultuur in de Spaanse Nederlanden en de Nieuwe Wereld, Louvain : Peeters, 2002.

Monique Verboomen, Contribution à l’histoire de l’archiduc Léopold-Guillaume gouverneur-général des Pays-Bas (1647-1656). mémoire inédit en histoire moderne, Louvain-la-Neuve : UCL, 1956.

René Vermeir, « De landvoogdij in de Zuidelijke Nederlanden van Isabella tot Leopold Willem (1621-1647) », dans Jozef Mertens (ed.), Miscellanea Baliviae de Juncis II Verzamelde opstellen over Alden Biesen, Bilzen : Historisch Studiecentrum Alden Biesen, 2000 (Bijdragen tot de geschiedenis van de Duitse Orde in de balije Biesen 6), p. 209-222.

R. Vermeir, In staat van oorlog. Filips IV en de Zuidelijke Nederlanden, 1629-1648, Maastricht : Shaker, 2001.

R. Vermeir, « Leopold Willem als landvoogd van de Spaanse Nederlanden (1647-1656) », dans Jozef Mertens, Franz Aumann (ed.), Krijg en kunst. Leopold Willem (1614-1662), Habsburger, Landvoogd en Kunstverzamelaar, Alden Biesen : Landcommanderij Alden Biesen, 2003, p. 39-51.

R. Vermeir, « Les limites de la monarchie composée. Pierre Roose, factotum du comte-duc d’Olivares aux Pays-Bas espagnols », dans Dix-septième siècle, 3/240 (2008), p. 495-518.

Antonio Rodriguez Villa, Historia de la campaña de 1647 en Flandes siendo gobernador general de aquellos Países por España et alrchiduque Leopoldo, Madrid : Manuel Ginés Hernández, 1884.

Patrick Villiers, Les corsaires du littoral. Dunkerque, Calais, Boulogne. De Philippe II à Louis XIV (1568-1713), Villeneuve-d’Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 2000 (Histoire et civilisations).

[Vida] Marco Girolamo Vida, De arte poetica. Art poétique, édition et traduction de Jean Pappe, Genève : Droz, 2013 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance 111).

[Virgile] P. Vergilius Maro, Bucolica, ed. Silvia OTtaviano ; Georgica, ed. Gian Biagio Conte, Berlin/Boston : Walter de Gruyter, 2013 (Bibliotheca Teubneriana).

[Virgile] P. Vergilius Maro, Aeneis, ed. Gian Biagio Conte, Berlin/New York : Walter de Gruyter, 2009 (Bibliotheca Teubneriana).

Virgile, L’Énéide, nouv. éd. rev. et augm. avec introduction, notes, appendices et index par Maurice Rat, Paris : Garnier (Collection classiques Garnier), t. I (Livres I-VI) ; t. II (Livres VII-XII), 1944.

[Pseudo-Virgile], Aetna, ed. Will Richter, Berlin : Walter de Gruyter & co, 1963.

Hans Vlieghe, « David II Teniers (1610-1690) en het hofvan aartshertog Leopold-Wilhelm en Don Juan van Oostenrijk- 1647-1659 », dans Gentse Bijdragen tot de Kunstgeschiedenis en de Oudheidkunst, 19 (1961-1966), p. 123-149.

Hans Vlieghe, « The Décorations for Archduke Leopold William’s State Entry into Antwerp », dans Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, 39 (1976), p. 190-198.

Franz Joseph von Bianco, Die alte Universität Köln und die spätern Gelehrten-Schulen dieser Stadt nach archivarischen und andern zuverlàssigen Quellen, I, 1, Cologne : C. Gehly, 1855.

Florence Vuilleumier Laurens, La raison des figures symboliques à la Renaissance et à l’âge classique. Études sur les fondements philosophiques, théologiques et rhétoriques de l’image, Genève : Droz, 2000 (Travaux d’Humanisme et Renaissance 340).

[Vulgate] Biblia Sacra juxta Vulgatam Clementinam, editio electronica, plurimis consultis editionibus diligenter praeparata a Michaele Tweedale, Londres, 2005. Accessible en ligne : http://www.wilbourhall.org/pdfs/vulgate.pdf

Albert Waddington, La République des Provinces-Unies. La France et les Pays-Bas espagnols de 1630 à 1650, t. 1 (1630-1642), 1895 ; t. 2 (1642-1650), Paris : G. Masson, 1895-1897.

Marie-France Wagner, Claire Le Brun-Gouanvic (éd.), Les arts du spectacle dans la ville (1404-1721), Paris : Champion, 2001.

Helen Watanabe-O’Kelly, « Literature and the Court, 1450-1720 », dans Max Reinhart (ed.), Early Modem Germon Literature 1350-1700, Rochester : Camden House, 2007 (History of German Literature 4), p. 631 -651.

W. Waterschoot, « Emblemataliteratuur uit de Officina Plantiniana in de zeventiende eeuw », dans De Gulden Passer, 74 ( 1996), p. 451 -468.

Alphonse Wauters, Notice historique sur les anciens sermens ou gildes d’arbalétriers, d’archers, d’arquebusiers et d’escrimeurs de Bruxelles, Bruxelles : J. H. Briard, 1848.

Ari Wesseling, « Testing Modem Emblem Theory. The Earliest Views of the Genre (1564- 1566) », dans John Manning, Karel Porteman, Marc van Vaeck (dir.), The Emblem Tradition and the Low Countries. Selected Papers of the Leuven International Emblem Conference. 18-23 August. 1996, Turnhout : Brepols, 1999 (Imago Figurata Studies 1b), p. 3-22.

Claudia Wiener, « Jesuitische Bildungsreform. Der Poetik- und Rhetorikunterricht am Gymnasium ducale im Spiegel von Münchner Handschriften », dans Julius Oswald, Rolf Selbmann, Claudia Wiener (ed.), Serenissimi Gymnasium. 450 Jahre bayerische Bindlungspolitik vom Jesuitenkolleg zum Wilhelmgymnasium München, Ratisbonne : Schnell und Steiner, 2010, p. 9-41.

Léopold Willaert, Les origines du jansénisme dans les Pays-Bas catholiques. Le milieu, le jansénisme avant la lettre, Bruxelles : Palais des Académies, 1948.

Lode Wils, Histoire des nations belges, traduction et avant-propos de Chantal Kesteloot, Ottignies : Quorum, 1996.

Marek Winiarczyk, Sigla Latina in libris impressis occurrentia. Accessible en ligne : http://www.uni-mannheim.de/niateo/camenaref/siglalatina.html

Laurence Wuidar, Canons énigmes et hiéroglyphes musicaux dans l’Italie du 17e siècle, Bruxelles : Peter Lang, 2008.

Heinrich Zimerman, « Inventar der Schatzkammer des Erzherzogs Leopold Wilhelm, 1660 April 30, Wien », dans Jahrbuch der Kunsthistorischen Sammlungen des Allerhöchsten Kaiserhauses, 7/2 (1888), p. LXVII-LXXXIV.

Pierre Zoberman, « L’éloge du Roi. Construction d’image ou propagande monarchique ? L’exemple du XVIIe siècle », dans Isabelle Cogitore, Francis Goyet (dir.), L ’éloge du prince. De l’Antiquité au temps des Lumières, Grenoble : Ellug, 2003, p. 303-316.

Notes

826 Toute recherche implique un grand nombre de lectures qui, sans inspirer directement les propos d’un auteur, ont malgré tout marqué et influencé sa réflexion. Voilà pourquoi cette bibliographie ne rassemble pas seulement les ouvrages mentionnés en note.

827 Ce fonds, que nous abrégeons régulièrement « Antwerpen RA, SJ, FB » dans notre étude, a été récemment catalogué : voir Hendrik Callewier, Inventants van het archief van de Nederduitse Provincie der Jezuïeten..., 2006.

828 Cette boîte contient également une lettre signée par Florentins Montmorency depuis Bruxelles le 11 février 1651.

829 Cette boîte contient également une lettre du père Antoine Van Torre datée du 22 septembre 1649 et adressée au père Guillaume de Wael.

830 Voir Zacharias, 9, 17 : Quid enim bomim ejus est, et quid pulchrum ejus, nisi frumentum electorum, et vinum germinans virgines ?

831 Voir Epistola B. Pauli Apostoli ad Ephesios, 2, 14 : Ipse enim est pax nostra, qui fecit utraque unum [...].

832 Voir Jozef Mertens, « De gehuldigde krijgsheer », dans Krijg en kunst..., 2003, p. 77-79 ; Marcus de Schepper, Jozef MERTENS, « Christoph. Rodol. a Bredau... », dans Krijg en kunst..., 2003, p. 184-185 (cat. II.1.25).

833 L’édition en « grand format », contrairement au « petit format », est précédée d’une reproduction reproduite dans Franz Aumann, « P.D.F., A son Altesse Leopolde Guillaume [...] panegirique [...] », dans Krijg en kunst..., 2003, p. 214-215 (cat. II.2.29), à la page 214.

834 Voir Marcus de SCHEPPER, «Osiander Stuannus [= Antonius Sanderus], Threnodia... », dans Krijg en kunst..., 2003, p. 225-226 (cat. II.2.42).

835 Coquille pour Societatis.

© Presses universitaires de Louvain, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search