Version classiqueVersion mobile

L’amitié en France aux xvie et xviie siècles

 | 
Aurélie Prévost

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En septembre 2015, trente millions de français alimentent régulièrement leur profil Facebook. Chacun y compte en moyenne cent septante-sept amis et module son usage selon son âge, son sexe et ses objectifs1. Internet et les réseaux sociaux bouleversent notre rapport au temps, à l’espace et aux autres. Les réseaux sociaux démultiplient les possibilités de contacts virtuels entretenus ou non par des rencontres physiques régulières. La qualité de la relation est indistincte aux yeux des tiers car tous reçoivent le titre d’ami, et seul le titulaire du compte peut savoir qui est autorisé à voir telle ou telle publication. Facebook serait donc à la fois une mise en scène des rapports humains, un medium de l’amitié et un outil de promotion de l’individu2. L’utilisateur alterne ou choisit strictement entre utilisation purement familiale, amitié sélective et contacts larges conservés et entretenus dans le cadre d’une stratégie inconsciente ou non. Le déploiement rapide3 et l’utilisation mass...

© Presses universitaires de Louvain, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search