Version classiqueVersion mobile

L’amitié en France aux xvie et xviie siècles

 | 
Aurélie Prévost

Préface

Philippe Martin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il ne se passe pas de semaine sans qu’un magazine parle de l’amitié. Dois-je tout dire à mon meilleur ami ? Où se faire des amis ? L’amitié est-elle un sentiment durable ? D’interminables sondages donnent des réponses. À la question « Si vous saviez des choses sur une amie qu’elle ignore elle-même, vous lui en parleriez pour ne pas avoir mauvaise conscience ? », 20 % des femmes répondent « Oui, tout à fait », 23 % « Oui, plutôt », 43 % « Peut-être », 12 % « Non, pas vraiment »1. À la question « Où avez-vous rencontré vos amis ? », 57 % des Français répondent « au travail », 51 % « à l’école », 47 % « dans mon quartier », 39 % « dans une association », 15 % ont d’autres réponses2. L’engouement est tel que les éditeurs multiplient les guides pratiques. Les auteurs de Mardaga « mobilisent » la science pour répondre à soixante questions3 : vos amis ont-ils les mêmes gènes que vous ? Le bonheur de vos amis est-il contagieux ? La grossesse de vos amies est-elle contagieuse ? Votre meilleu...

© Presses universitaires de Louvain, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search